1. //
  2. // 33e journée
  3. // Barcelone/Getafe

FC Barcelone, les hommes de la Remuntada

Dans les années 80, le Real comptait en son sein la célèbre Quinta del Buitre. Cinq lascars talentueux (Butragueno, Sanchis, Michel, Martin Vasquez et Pardeza) qui enchainaient les buts et les trophées. Au Barça, on a mieux. Ou presque. Cinq mecs sur lesquels Guardiola s'est appuyé pour refaire son retard sur le Real Madrid. De dix points, l'avance a fondu comme neige au soleil. Aujourd'hui, 4 points séparent les deux clubs. Et il reste un Clasico à jouer. Oui, le Real peut se chier dessus.

Modififié
13 89
Mi février, le Barça est défait à Osasuna (3-2). Au coeur de l'hiver, le Real compte dix points d'avance sur son rival. On se dit que le tour est joué. Depuis, les Madrilènes balbutient leur football (3 matches nuls sur les 5 derniers matches) et commencent à bouder. Ils ne sont pas cons, ils voient les Catalans revenir sur leurs basques. A toute vitesse. La faute à cinq mecs. Un génie, un crack, deux brigands et un miraculé. Le football, c'est une affaire d'alchimie.

Lionel Messi
14 buts sur les 9 derniers matches. 38 en 30 matches de Liga, 60 en 50 matches en 2011-2012. Que dire de plus sur Lionel Messi ? Si le Barça se retrouve dans la roue du Real, il le doit en grande partie à son Argentin. Un génie. Un mutant. Un crack pour le commun des mortels. Un dopé pour les adeptes de la théorie du complot. Peu importe, l'Argentin sait tout faire. Derrière ses statistiques astronomiques, il a remis son club dans la roue du leader. Alors que l'on pensait le Real et CR7 partis pour rafler la Liga, la Puce a claqué des buts. Dans son sillage, le Barça reste sur neuf victoires de rang en Liga. On oublierait presque que le gamin n'a que 24 piges et qu'il est déjà le meilleur buteur de l'histoire de son club. Si les Catalans doublent le Real dans la dernière ligne droite, ce championnat portera définitivement la marque du numéro 10. Et si le gaucher termine la Liga avec 50 buts au compteur, tout le monde trouvera ça normal. C'est sûrement là que réside sa folie : rendre banal l'extraordinaire.



Javier Mascherano
Javier n'avait aucune raison d'arriver au Barça. Et encore moins d'y être titulaire. L'Argentin avait la réputation d'un mec rude, sans technique, sans discipline tactique et sans réel talent. Un boucher, en somme. Sauf qu'en Catalogne, Mascherano se la joue polyvalent. Quand Piqué ou Puyol sont sur le carreau, l'ancien de Liverpool s'installe en défense centrale. En dépit de sa taille de mouche, le milieu de terrain n'est jamais pris en défaut. Bon sur l'homme, solide dans les duels, et vicelard comme il faut, Javier s'est fait une place au soleil du Nou Camp (23 matches de Liga). Une vraie bonne trouvaille. Le couteau suisse argentin pèse dans la bonne forme actuelle des champions d'Europe.



Carles Puyol
Il est moche, Carles. Bon, il est même très laid. En plus, il est vieux. 33 piges, bordel. Alors qu'il semblait en bout de course l'été dernier, le capitaine Blaugrana est revenu en forme au meilleur moment. Abidal et Adriano blessés, le chevelu a passé l'arme à gauche. Il s'est rendu utile. Il a même claqué des buts. Tout sauf sa spécialité. Derrière son CV et son palmarès, se cache un amoureux du maillot. Un enfant de la cité catalane. Depuis trois mois, il ne lâche rien. Il joue là où il faut. Il comble les trous et fait le taffe. Dans une période où la Carte Vitale du club fonctionnait à plein régime, Rahan a hissé son niveau de jeu. Un mec de devoir. Josep Guardiola le sait. Quand il faut des résultats, son capitaine répond toujours présent.



Xavi
Dix buts en Liga à 32 ans, ça n'était jamais arrivé au milieu de terrain. C'est simple, Xavi réalise sa meilleure saison en Catalogne. Il est partout. Avant, on réduisait trop facilement Xavi à sa qualité de transmission. Cette année, le milieu de poche a enquillé les pions, les diagonales, les caresses et les passes décisives. On pensait Fabregas capable de le titiller. Il n'en est rien. L'Ibère est intouchable au milieu de terrain. Son influence est totale. Guardiola sait que son meneur de jeu reculé valide ses derniers UV avant la retraite. Il en profite. Quoi qu'il en soit, le numéro 6 catalan n'aura jamais eu l'amour et la médiatisation qu'il méritait. Il s'est rattrapé sur le palmarès. Si le Barça réalise un finish de fou, il porte aussi la marque du X.



Eric Abidal
Début mars, la nouvelle glace le dos de toute l'équipe barcelonaise. Un an après sa tumeur au foie, Eric Abidal doit subir une greffe. Il en va de sa vie. Le vestiaire prend un coup sur la gueule. Le Barça, où il venait de prolonger jusqu'en 2013, perd son latéral gauche. Son meilleur défenseur. Pas grave. Le club est plus fort que tout. Dans l'adversité, les mecs se rapprochent. Ils veulent gagner pour leur pote. La durée de son absence est indéterminée. Peu importe, le Mes que un club veut tout rafler en son absence. Pour lui. Pour lui rendre hommage. Là où, avant, les Catalans étaient en simple compétition, ils se retrouvent aujourd'hui en mission : gagner pour Abi. Cette terrible nouvelle a décuplé les forces mentales d'une équipe qui a déjà tout gagné. Contre ça, José Mourinho et sa bande peuvent aller se rhabiller. Ils ne font pas le poids. Depuis l'annonce de sa mise en retrait, le Barça a tout gagné. Coincidence ? Sans doute pas.



Par Mathieu Faure
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

vous oubliez le 6eme homme, et nom des moindres : Vilar (j'anticipe certaines réactions ^^)
'Ils voient les Catalans revenir sur leurs basques'

Très bon, ça!
SoninkePsg Niveau : DHR
Je ne suporte pas la tête arrogante et fière de Xavi !
C'est vraiment très très con* d'écrire "il est moche, Puyol, il est même très laid". On touche le fond là.
JAVIER MASCHERANO sans discipline tactique ?????????

mdr bande de footix ...
quand le real gagnera le titre on peut avoir le meme article version real?
Scotch_OMsoccer Niveau : Loisir
putain* même si je commence à friser l'indigestion de clasico, je dois avouer que la perspective de voir le Barca rafler le titre et la LDC au Real au finish me file une gaule consistante que seul le petit de Pepe pourrait calmer...
Marek Hamsik Niveau : National
Mascherano est peut-etre dénué d'une technique exceptionnelle et est sans doute moins talentueux que le reste de ses coéquipiers.

Mais critiquer son sens tactique....

Ca frise l'incompétence.
@Romanito

Ben le Real, s'ils gagnent le titre, ça sera en tout cas pas une remuntada.
Je lis mal ou cet article essait de me faire
croire que Abidal et Mascherano sont "mieux ou presque"
que certais joueurs de la Quinta del Buitre?
vos 5 mecs de la remuntada faut plutot les
chercher coté madrid. c'est nous qui avons
bien merdé dans des matchs faciles
alors que les matchs dificiles étaient encore à venir.
On a perdu 4 pts dans des matchs prenables
et maintenant que le plus dur commence à peine
on perd deja 4 autres pts.
Si ils le font sur le real, ce sera plus sur le modele "le Bon (Cr7, question de gout), La brute (Pepe) et Le truand (Mou, l'escroc)
*on perd deja 2!
faut croire que les 4pts perdu en une semaine me restent en travers de la gorge
lisandr-ol Niveau : DHR
"C'est sûrement là que réside sa folie : rendre banal l'extraordinaire. "

Je ne suis pas un grand fan de Messi mais je suis reconnaissant de l'immense joueur qu'il est et cette phrase résume à merveille, au même titre que CR7, ce que nous sommes en train de voir actuellement. C'est à dire deux monstres, deux génies, deux extraterrestre du foot, qui ont des stats jamais vu auparavant à un tel niveau et qui rende cela banal.
ouai bon on aurait pu mettre iniesta aussi. La periode de doute s'est située après le classico en coupe du roi ou il s'etait blessé, dès qu'il est revenu à son niveau ca allait beaucoup mieux
Bouderbala_8 Niveau : Loisir
Je préfère plus une tête arrogante qu'une tête d'ane comme celle de pepe qui manquait de peu l'indisponibilité de six mois à son coéquipier si ce n'est la retraite anticipée.
real barcadrid Niveau : District
Certes le Barça actuel est une des plus belles équipes de l'histoire, mais je trouve que le Réal mériterait amplement de remporter aussi bien la Liga que la LDC cette année. Pour le génie et la rage de vaincre associés de Cristiano Ronaldo, qui est si agréable à voir jouer; pour l'élégance, le toucher de balle et la vision du jeu d'Özil; pour la technique et la qualité de finition incroyables de Benzema, sans oublier son professionnalisme; pour la rigueur et la qualité de passe de Xabi Alonso; et pour la beauté de l'ensemble de l'équipe. Tout peut être dit, mais regarder Cristiano Ronaldo, Özil, Benzema, Xabi Alonso, Di Maria, Higuain, Kakà, Khedira, Marcelo, Sergio Ramos, Pepe, Casillas et les autres jouer ensemble, c'est de la jouissance visuelle à l'état brut! Ce serait réellement une déception que cette si belle équipe ne remporte aucun grand trophée.
Résumer le Barça à cinq mecs c'est un peu réducteur.

Et Busquets? Et Iniesta? Et Fabregas? Et Valdès? Et les autres?

Et le Pep?

Si le Barça remporte la Liga après avoir remonter dix points et la C1 (face au Real ou même face au Bayern à Munich) y'aura qu'à s'incliner devant la meilleure équipe de l'histoire.

J'en oublie même la coupette du Roi.

Et si cette saison encore, l'équipe Culé remportait TOUS les titres?
@Real barcadrid : Ton commentaires c'est de l'ironie en fait ? Parce que autant pour CR7, Ozil, limite Benzema, c'est pas désagréable de les voir jouer.. Autant Pepe, Mercelo et les autres, y'a vraiment rien d'extraordinaire là..


Bon sinon, l'article est pas terrible, mais faut quand même avouer que Mascherano, c'est quand même un putain de transfert ! Sans lui, c'était cuit l'année passée la C1, le mec se reconvertit en défenseur centrale et devient même plutôt très bon.. Assez incroyable, c'est quand même pas le poste le plus "à l'aise" je trouve.
Xeneize31 Niveau : DHR
Real barcadrid, "la qualité de finition incroyable de Benzema", je pense au contraire que c'est justement là qu'il pêche, je pense qu'il est encore un peu trop maladroit devant le but, certe il a mis pas mal de but cette saison, et des buts importants, mais il vendenge aussi beaucoup, et c'est d'ailleurs à cause de cela, qu'il est même derrière Higuain au classement des buteurs, alors qu'il joue bcp plus que l'Argentin...je voulais juste rebondir sur cela...
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
13 89