FBK et les pleureuses

Modififié
4 10
Après Francis Gillot, c’est Fahid Ben Khalfallah qui prend position au sujet des matches fixés en pleine canicule, dont le Bordeaux-Rennes calé dimanche à 17h00 (sous plus de 35 degrés annoncés). Mais pas de la même façon que son coach.

«  En hiver, on se plaint parce qu’il fait froid, et quand il fait beau, on se plaint aussi, indique le milieu de terrain franco-tunisien. Maintenant, il faut arrêter de chialer et jouer ! Je préfère jouer quand il fait 40 degrés plutôt que quand il fait – 10, ajoute-t-il. On n’est jamais content, ça va quoi ! Là, c’est 17h00… Bon, à 14h00, encore oui… Mais c’est l’intelligence de certains types de la Ligue, pour suivre le modèle anglais. C’est un bon match à jouer et il risque d’y avoir du monde. Alors si on se plaint, on n’a qu’à couvrir et fermer le stade, comme va le faire le Qatar (en 2022), et tout le monde sera content. »

Faut pas le faire chier, Fahid, en ce moment…
LB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Ah, on peut écrire « iech » sans mettre de « * » ou de « ---- » comme dans les ém*ss*ons de télév*s*ons amerloques* ? 'tain!
Gerd Müller Niveau : CFA
Pour avoir testé, je préfère jouer à -10.
jouer par 40 !!

vas-y, je te regarde.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
4 10