1. //
  2. // Boulogne/Sedan

Fauvergue : « Mon club de cœur reste Lille »

En course pour la montée et pour le titre de meilleur buteur, Nicolas Fauvergue (10 buts) réalise une saison pleine sous les couleurs de Sedan. Même s’il s’éclate dans les Ardennes, le Béthunois n’en a pas pour autant oublié son Nord natal et la Ligue 1. S’il vibre toujours pour le LOSC, Eden Hazard semble en revanche ne pas lui faire le même effet.

0 2
A combien tu estimes vos chances de monter en L1 cette saison ?

Cela ne se joue pas en pourcentages. Cela ne dépendra que de nous, mais aussi des défaillances des autres équipes qui prétendent à la montée. On n’est pas si mal que ça en termes de points mais on en perd encore trop à domicile et ça nous fait défaut au classement. C’est compliqué. On prend des points, mais pas suffisamment pour prétendre jouer la montée.

Le titre de meilleur buteur, c’est un vrai objectif pour toi ou pas ?

Cela vient totalement au second plan. Ce que je veux, c’est retrouver l’élite. J’ai eu la chance d’y jouer quelques années avec les Lillois et je souhaite y retourner. J’espère que ce sera dès l’année prochaine. Si on monte en L1, ça voudra dire qu’on aura marqué des buts et donc que moi aussi, mais je n’ai pas d’objectif particulier par rapport à ça.

Si Sedan ne monte pas, tu restes ou tu trouves un autre club de L1 ?

Pour l’instant, je suis très bien à Sedan. Il n’y a pas de souci. Je suis content dans les Ardennes, mais c’est sûr que la L1 m’intéresse. Je n’ai pas envie de finir ma carrière en L2 mais s’il faut le faire, je le ferai. Retrouver l’élite avec Sedan, c’est tout à fait jouable. Et si ce n’est pas cette année, ce sera l’année prochaine ou celle d’après. Avec les dirigeants, on s’est dit qu’on avait trois ans pour monter.

Tu as eu des contacts avec des clubs de L1 ?

Pour l’instant, c’est encore calme. J’ai déjà eu quelques contacts, c’est clair, mais rien de précis et je m’attache à bien finir la saison, marquer des buts et faire en sorte que Sedan remonte.

Tu as été formé à Lens avant de jouer en pro à Lille. Quel club tu préfères ?

Mon club de cœur reste Lille parce que c’est là-bas que j’ai gravi les échelons et que j’ai découvert la L1, la Ligue Europa et la Ligue des champions. C’est grâce à ce club que je suis là aujourd’hui.

Tu gardes toujours une rancœur de ton départ du centre de formation de Lens ?

Non, plus maintenant parce que je suis un « vieux de la vieille » . C’est fini, ça fait 10 ans. Mais quand j’étais plus jeune, j’avais une certaine amertume. Ça me faisait chier de m’être fait virer comme un « malpropre » .

Qu’est-ce qui s’était passé pour qu’ils te mettent dehors ?

Quand un entraîneur ne vous fait pas jouer, vous ne pouvez pas vous exprimer et à la fin de l’année vous êtes jeté. Si j’avais eu un minimum de temps de jeu, j’aurais pu montrer des choses. Je ne sais même pas si j’ai joué une heure avec cette équipe.

Tu as préféré la méthode Claude Puel ou Rudi Garcia ?

Ce sont deux sortes de coachings différentes. Claude Puel ne lâche rien. Rudi Garcia est aussi comme ça mais plus dans la joie et la bonne humeur, mais moins dans la dureté du travail. Celui que j’ai préféré, c’est sans problème Claude Puel.

Quand tu as vu débuter Hazard, tu t’es dit que c’était un petit génie ou un jeune talentueux de plus ?

Si je peux me permettre, je ne préfère pas m’exprimer sur ce sujet.

On peut savoir pourquoi ?

Non, c’est tout.

Donne-moi un argument pour aller passer ses vacances dans le Nord de la France ?

La chaleur des gens. Je reprends le proverbe de Dany Boon qui dit que quand on va dans le Nord on pleure deux fois : une fois en arrivant et une fois en partant. C’est exactement ça. On s’attache tellement aux gens et à la mentalité du Nord. Mais c’est sûr que pour trouver le soleil, il vaut mieux aller dans le Sud ou à l’étranger que sur les plages du Touquet.


Propos recueillis par Alexandre Alain
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
c koi le beef avec Eden? il lui a piquer sa place? sa meuf?
cool que le mec dise juste "fuck off je veux pas en parler". honnete.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Manchester à terre
0 2