En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 1 Résultats Classements Options
  1. // Foot & Santé

Faut-il vraiment se laver les dents après le foot ?

Martin Schmidt a un secret pour améliorer la récupération de sa meute. L’entraîneur de Wolfsburg impose aux Loups un nettoyage des crocs après l’effort. Les spécialistes ne sont pas convaincus.

Modififié
Martin Schmidt est un fonceur. Avant d’enfiler le survêtement aux bords des pelouses de Bundesliga, le Suisse a passé sa jeunesse à dévaler les montagnes du Valais, été comme hiver. « Quand je skiais, je voulais toujours aller plus vite ou sauter dix mètres au-dessus, confiait-il l’année dernière à Die Zeit. J’ai fait des courses de VTT sur les pistes de ski, j’allais à plus de 100 km/h. » Serrer les dents, il connaît. Après avoir fait ses preuves comme entraîneur à Mayence sur les traces de Jürgen Klopp et Thomas Tuchel, il a enfourché une nouvelle perche en septembre dernier à la tête du VfL Wolfsburg. Ses joueurs, il en prend soin comme de ses bolides – du temps où il travaillait pour le championnat allemand de voitures de tourisme – jusqu’au bout de la carrosserie. À tel point que le coach impose désormais à son groupe de se brosser les dents après l’effort. « Au terme d'une séance intense, vous êtes épuisés. Cela provoque une réaction acide, affirmait-il la semaine dernière, dans des propos rapportés par le magazine Kicker. Cet acide passe dans le sang et peut influencer la régénération. Grâce au brossage, la formation d'acide est inhibée. » Alors, faut-il vraiment se laver les dents à l’issue de chaque match et chaque entraînement ?

« Je ne vois pas de relation avec la récupération »

« C’est la première fois que j’entends ça » , se marre Romain Grange. Avant les matchs, le milieu des Chamois niortais précise qu'il ne mange plus de pâtes sur ordonnance de la nutritionniste du club (cette dernière préconise des pommes de terre), mais il n’a jamais reçu des consignes sur le brossage des dents post-effort lors du bilan dentaire annuel. Les spécialistes interrogés sont sceptiques et déclarent à l’unisson ne pas avoir connaissance d’études sur le sujet. « Ce qui est certain, c’est qu’il y a plus d’acide lactique dans le sang après l’effort. Il y a forcément une modification de la composition du sang, donc de la salive, mais je ne vois pas de relation avec la récupération » , note le docteur Turpin, du centre de soins dentaires de Rennes. Se brosser les dents juste après l’effort serait même une mauvaise idée en cas de « régurgitations acides après l’effort. L’acide remonte de l’estomac dans la bouche, précise le Dr Turpin. Il faut alors attendre 20 à 30 minutes que l’émail des dents soit restabilisé. » Difficile de faire le lien entre le brossage des dents immédiat et les effets sur la récupération annoncés par Martin Schmidt.


Et si, en réalité, cette consigne était un moyen pour l’entraîneur de Wolfsburg d’inciter ses joueurs à entretenir leur hygiène buccale ? Les boissons énergisantes qui peuvent être consommées à l'entraînement contiennent du sucre. Les bactéries se nourrissent notamment du sucre, produisent des acides, et les acides attaquent les dents. « C’est pour ça qu’on donne du fluor afin de renforcer les dents » , explique le professeur Haikel de la faculté de chirurgie dentaire de Strasbourg. Celui-ci pointe aussi les maladies de gencives « qui rendent plus vulnérables, réduisent les compétences et ont des incidences à distance sur les articulations » . De son côté, Romain Grange respecte la règle des trois minutes parce qu’il sait que « les dents, ça peut être une cause de blessure » . Chez les Chamois, la brosse à dents accompagne la savonnette aux douches. « Avec l’effort, on a la bouche sèche, explique le Niortais. Il y en a beaucoup qui se brossent les dents sous la douche, mais bon, c’est surtout pour l’haleine. »

Armés jusqu’aux dents

Une chose est sûre, les sportifs de haut niveau ont intérêt à avoir une bouche seine à l’instar des militaires. « Les meilleurs dentistes du monde sont employés dans l’armée de l’air américaine et israélienne, expose le Pr Haikel. Il y a un suivi très rigoureux. Comme il y a un besoin de performance et de précision, on ne peut pas se permettre un problème bucco-dentaire. » Après tout, il est peut-être là le secret de la réussite de l'Islande : Heimir Hallgrímsson, un sélectionneur dentiste.

Par Florian Lefèvre Tous propos recueillis par FL
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


il y a 6 heures Barton : « 50% des joueurs parient sur les matchs » 18
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 15:40 Une ex-formatrice défonce la goal-line technology (via Brut Sport) Hier à 14:28 Quand Ronaldo planquait de la bière 51 Hier à 12:50 Dupraz quitte le TFC 128 Hier à 11:55 Robinho en route vers Sivasspor 60 Hier à 08:57 Un supporter arrêté après avoir uriné dans la bouteille du gardien adverse 18 dimanche 21 janvier La double fracture de McCarthy 4 dimanche 21 janvier Pablo Aimar va (re)faire ses adieux 10 dimanche 21 janvier Un gardien espagnol marque de 60 mètres 7