1. // Dopage
  2. // Déclarations de Yannick Noah

Faut-il sauver le soldat Noah ?

Et si pour rétablir la sacro-sainte égalité des chances dans les compétitions internationales, il fallait, en premier lieu, légaliser une bonne fois pour toute le dopage ? Les Bleus seraient-ils alors enfin capables de franchir le barrage défensif du « pot belge » ? Yannick Noah sait en tout cas manier, peut-être involontairement, l'humour paradoxal. Le seul problème : la finesse ne constitue pas la principale qualité de David Douillet, le Ministre « anti-tapettes » des Sports.

Modififié
0 56
L'Espagne vient de basculer à droite, comme jamais depuis la mort de Franco. Mais David Douillet n'appelle pas Madrid pour féliciter ses amis du PP. Il veut absolument trouver auprès de qui s'excuser pour les déclarations, enfin les écrits, de Yannick Noah, désormais chroniqueur au Monde, concernant le dopage supposé, à coups de miraculeuse « potion magique » , des athlètes ibères. Personne n'est toutefois dupe de la démarche d'un ministre qui ne sait plus trop comment exister médiatiquement entre un budget microscopique et des responsables sportifs qui préfèrent s'adresser directement à Nicolas Sarkozy; à l'instar de Mr. Thiriez en quête de droits télé pour sa L1.

Mais pour revenir au fond, on a du mal à suivre la logique de l'ancien vainqueur de Roland-Garros. Le dopage, c'est moche... Mais bon, les Français ont bien le droit aussi de gagner (il faudrait alors savoir à quoi carburent les handballeurs français), donc autant l'autoriser. Certes, sans partager sa vision d'une Espagne élevée au rang de RDA du sport business capitaliste, l'accumulation d'affaires, du scandale Puerto au cas, en suspens, Contador, laisse songeur. Ils sont surtout révélateurs de la dimension systématique de l'usage de produits dopants ou « récupérants » dans un haut-niveau (pas seulement d'ailleurs) dont les cadences infernales mettent les organismes à rude épreuve. Le football ne semblerait pas, au regard des statistiques, férocement concerné, au grand soulagement de très laxistes fédérations nationales, sans parler de la FIFA ou l'UEFA. Quand les seringues remontent à la surface, à l'instar des révélations récentes sur les Algériens en 1982 ou pire encore les Allemands en 1966 (voire 1954), des décennies se sont déjà écoulées paisiblement sur les légendes dorées du ballon rond. Cela devrait néanmoins conduire Josep Gardiola à un peu plus d'humilité, lui qui samedi soir attaquait le chanteur écolo à raquette, avec le credo habituel guère convaincant du « qu'il présente des preuves, ou qu'il se taise  » . Il n'est pas exclu que dans dix ou vingt ans, un ex du Barça ou de n'importe quel autre club finisse aussi par baver sur le sujet dans son autobiographie.

L'illusion d'un sport sain

Car le football démontre, plus qu'aucun autre sport, que la lutte antidopage est surtout une question de (non) volonté politique. Elle se contente encore trop souvent d'une banale course après les mauvais tricheur « simplets » , pour reprendre la récente confession attristée de l'Agence Mondiale Antidopage (AMA). En outre certaines disciplines servent désormais de dépotoir de la bonne conscience olympique (cyclisme, etc...), tandis que gouvernements et ligues pros s'évertuent au maximum à protéger le petit monde du ballon rond de toute investigation trop poussée. Sans compter avec les différences de législation d'un pays à l'autre. A ce titre, contradiction amusante, l'Angleterre vient de se faire épingler par l'AMA en raison de sa trop grande sévérité, c'est-à-dire de bannir à vie certains de ses athlètes pris en flagrant délit de dopage abusif.

La solution à ce grand n'importe quoi hypocrite serait-elle donc de légaliser, tout simplement ? Bref accepter que le dopage occupe enfin au grand jour la place qui lui revient dans la grande fabrique des champions. En gros, il s'agit de tuer l'idée que le talent de l'extérieur du pied n'a pas besoin d'un coup de pouce sanguin ou chimique de temps en temps, que si le foot court aujourd'hui si vite, il ne le doit pas uniquement aux compétences techniques des préparateurs physiques. L'autre option étant sinon, comme le propose David Douillet, bien à l'aise dans le sécuritaire spectaculaire de son parti, de créer un « délit pénal pour dopage » , une sorte d'Hadopi sanitaire, qui enverra derrière les barreaux quelques moutons noirs pour maintenir l'illusion d'un sport sain et vertueux. L'inégalité du dopage est-elle insupportable et injuste ? Davantage que celle des conditions d'entraînement, de l'environnement familial, du nom de son agent, ou de la pression inéquitable des médias sur tel ou tel joueur ? Car, même en cas de dopage « encadré » , un médecin, déjà très présent dans le sport de toute manière, n'aurait pas plus de raisons de monter sur le podium ou de brandir une coupe de Champions League, qu'un dealer de réclamer des droits d'auteur sur un album légendaire de Jimi Hendrix ou de Bob Marley.

Par Nicolas Kssis-Martov
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Paul_101_Moro Niveau : District
Mouais.

L'article est bien redacte, et je comprends l'argument pour le 'dopage encadre'.

N'empeche que bon, Noah n'a rien de speciale pour ecrire cette article tellement 'J'accuse'.

Bref, ''ils gagnent tout les espagnols, ca s'explique par le dopage''. N'importe quoi.

Pour les autres sports je sais pas, et c'est clair que ce Dr.Fuentes a une histoire pas nette.

Mais pour le foot, et en ce qui concerne la reussite de la Roja et le Barca, parler de dopage demontre une manque de connaissance footballistique: le jeu tiki-taka CONSERVE de l'energie. En conservant la balle, ils jouent moins vite, courent moins, et ce sont les adversaires qu'ils font courir apres la balle.
Combien de fois par match voit-on Xavi/Iniesta/Busquets oblige de faire des 'sprints'? A la fin des matchs ils transpirent a peine grace a la tactique.


Apres, je dois dire que j'etais un peu choque par une reponse tellement faible de Pep.
Si on n'a vraiment, mais vraiment rien a voir dans tout ca, pourquoi une riposte si light?
Je peux penser a pas mal de coaches, bah on leur accuse de ca, l'autre il risque grave de faire quelques seances juridiques.

Tchuss,
Paul



Je deteste Noah donc j'ai du mal à être objectif mais plusieurs choses ma font marrer dans cette histoire:

- Guardiola ancien dopé qui joue l'offusqué, un peu comme quand les coupables d'un mauvais polar se défendent avant d' être accusé
- les hormones de croissance filé à Messi quand il est arrivé à la Masia et qui lui ont permis de devenir le joueur qu'il est aujourd'hui et que Pep oublie un peu trop facilement.
- Noah divague encore une fois, et devrait fermer sa grande g..., lui dont le fils a été condamné à une forte amende pour consommation de cannabis il y a quelques années, et appuyer ses dires par des preuves tangibles sinon cela reste de la diffamation.
-On peut noter cependant que les suscpisions autour du dopage espagnol sont légitimes: affaire Puerto, Contador etc
bebebullterrier Niveau : District
Quand les gens comprendront ils l'influence des labos pharmaceutiques sur le monde économique ? Servier, le mediator, vaccin anti grippe, et on peut y ajouter toutes les épidémies bénines avec lesquelles ils nous font flipper depuis 20 ans ... et cela uniquement en france ....et bien sur, le fond de commerce énorme que représente le dopage, notamment au niveau du chiffre d'affaire que cela génère, tous sports confondus, et les bénéfices qu'ils en dégagent ... essayez de vous imaginer qu'avec les bénéfices tirés d'une opération comme celle du vaccin contre la grippe, je peux arnaquer la sécu (avec ma famille et mes potes) en faux arrets maladies pendant 450 ans ... Comme l'a rappelé un papier très intelligent de E.Cissé sur Rue89, le sport n'est qu'un reflet de la société et ne doit pas être son bouc émissaire pour autant
Le raisonnement de Noah est limite raciste, il stigmatise un peuple qui ne serait pas digne de ses succès. Les Espagnols gagnent dans des disciplines où leurs caractéristiques physiques et mentales excellent, où les aident leur forte culture, tradition et passion. Une grande vivacité, une intelligence et une hargne que l'on trouve peu ailleurs...

Ils sont absents dans divers sports comme la natation ou certaines disciplines de l’athlétisme.
Salut Ari, bien ?

"[...]lui dont le fils a été condamné à une forte amende pour consommation de cannabis il y a quelques années[...]"

Je ne comprends pas trop, à vrai dire, la relation avec le dopage...
@Paul_101_Moro : T'essaie d'être cohérent, mais pas de bol ton super exemple du Barça tombe à l'eau, les joueurs barcelonais courent énormément car chaque joueur doit systématiquement être en mouvement pour proposer des solutions. Les barcelonais se fatiguent plus que les autres équipes qui courent apres le ballon. Mais bon, ça c'est pas en passant tes dimanches devant téléfoot qu'on le découvre :)
Sinon Noah a raison, les espagnols sont des gros porcs du dopage (il faut savoir que la justice et la presse encouragent fortement ces comportements en fermant les yeux...) mais pourquoi est ce qu il sort ca maintenant ? Est ce qu il a envie d'échanger sur le cas de son fils ?
La trace de dopage dans les analyses de Contador est caricaturale. Au Mexique plusieurs joueurs ont été innocentés par les instances internationales, pour le même produit, il a été prouvé que c'était la viande qui était contaminée.
bebebullterrier Niveau : District
@skidi ""[...]lui dont le fils a été condamné à une forte amende pour consommation de cannabis il y a quelques années[...]"

Je ne comprends pas trop, à vrai dire, la relation avec le dopage..."

simplement le vieil amalgame qui consiste à dire que tout ce qui est interdit est dopant (en zappant ce qui est légal et l'est tout autant café alcool par exemple)... affligeant
il y a une chose que ni Noah ni personne ne dit. Son raisonnement c'est : "les espagnols gagnent tout donc ils sont dopés". Et les français ?
Quand Zidane était le meilleur, on lui a fait chier avec l'affaire des piquouses de la Juve. On a classé l'affaire et pshitt comme dit Noah. Qui va soupçonner Zidane de dopage ?
Et puis il s'est déjà demandé comment son fils en l'espace de quelques mois, il prend une masse musculaire de malade. Parce que si tout le monde se souvient bien, il était tout gringalet en NCAA. Et après 2 mois qu'il est en NBA, il est l'homme qu'il est aujourd'hui... Et lui et ces copains de l'EDF qui jouent en NBA, on s'est demandé comment ils font pour supporter 82 matchs voire plus, avec des voyages en avions presque chaque semaine et venir se pointer aux championnats d'Europe pépère jusqu'en finale ?
C'est Yannick Noah l'hypocrite ! Genre, aujourd'hui, les français sont ridicules physiquement ! C'est pas vraiment l'avis de Laurent Blanc, lui qui voulait de la technique, du petit gabarit, et de la peau blanche... comme les espagnols ! Genre, les espagnols courent plus vite et sautent plus haut que tout le monde, bah va demander à la bande à Pau Gasol qui a pris une rouste contre les Lebron, Kobe et cie aux JO de 2008 en poules (-37 pts), avant de se faire battre quand même, alors qu'ils avaient cette fois pourtant joué le match de leur vie, en finale contre ces mêmes ricains.
Et puis enfin, faire le lien avec Fuentes sans preuve c'est vraiment se foutre de la gueule du monde ! On peut faire la même chose avec tous les athlètes qui pratiquent leurs sports sur le sol US (y compris son petit Joachim), avec l'affaire Balco ou encore l'affaire des stars du show business mêlée à un trafic d'hormones. Et dans les trois affaires on a attrapé des gens (contador, guardiola, les sprinteurs ricains, 50 cent, missy elliott, llcool j...lol).
Il se trompe Noah, le dopage c'est vraiment TOUT LE MONDE que ça touche. Pas seulement, les mecs contre qui les français et le fiston perdent.

Après, le légaliser, ça c'est une autre histoire...
bebebullterrier Niveau : District
@ shaza +1 sauf que noah parlait d'un lissage du dopage pour tout le monde soit au meme niveau justement je crois que c'est plus dans ce sens qu'il fallait le comprendre. Maintenant je suis d'accord avec toi le dopage est partout, seulement, suivant les décennies, ce sont au choix des labos est-allemands, chinois, américains, espagnols qui prennent le dessus sur les autres et les autres s'en plaignent ... autrement dit on assiste à un championnat du monde omnisport des labos sponsorisé par les gouverments et la lutte anti dopage... enjoy
aleksson. Si Noah a raison et que les espagnols sont des gros porcs du dopage, parce que le barça court "énormément" (alors qu'en réalité, tout le monde ne court pas, vu que messi marche 80% du temps avant de coller ses accélérations et que le pressing du barça puis la passe à 10 c'est surtout une affaire d'occupation du terrain et une tradition qui date des années 70, mais passons...), que dire de l'Inter qui a battu le Barça chez eux en jouant un pressing tout terrain hors du commun, puis a éliminé le Barça en jouant à 10 pendant plus d'une heure. Raisonnement de merde encore une fois.
Y en a qui regarde pas trop le championnat anglais, non plus. ça court dans tous les sens, ça joue physique TOUT le match sans temps-mort, le rythme est complètement dingue, et ce même entre équipes de bas de tableau. Donc, dopage ?! CQFD... Et après ça dit ne pas se contenter de téléfoot...
Le dopage est PEUT-ÊTRE partout. Encore faut-il en apporter la preuve. Et puis pour ça il faut aussi qu'on s'entende exactement sur ce que veut dire dopage, et que les règles soient les mêmes pour tous. En France c'est très strict. Un peu moins en Italie, en Angleterre et en Espagne. Encore beaucoup moins aux States, où les ligues de sport sont des associations privées.
Mais on doit bien être d'accord sur une chose, les français ne sont pas les caliméros du sport. Ce n'est pas parce qu'il seraient les seuls à ne pas se doper qu'il leur arrive de perdre. Parce que quand ils gagnent tout et sur de longues périodes, on peut leur retourner le même argument (France 98 et 2000, les handballeurs, Sébastien Loeb).
bellbullterrier tu réponds à côté. SON FILS IL EST DOPé OU PAS ? QUAND LES ESPAGNOLS PERDENT TOUS LEURS MATCHS CONTRE LES RICAINS AU BASKET (quarts de finales de JO en 2004, poules et finale aux JO 2008 et même match de préparation avant les championnats du monde en 2010), LEUR LABO EST-IL MOINS PERFORMANT QUE CELUI DES RICAINS ? C'est des raisonnements aléatoires qui veulent pas dire grand chose. Ce n'est pas parce qu'un pays arrive à dominer 3 sports en même temps que les labos fonctionnent mieux, sinon que dire de la France de la natation et du handball des années 2000 ?
guinoa ce que tu dis c'est vraiment n'importe quoi ! "Les Espagnols gagnent dans des disciplines où leurs caractéristiques physiques et mentales excellent, où les aident leur forte culture, tradition et passion. Une grande vivacité, une intelligence et une hargne que l'on trouve peu ailleurs..."
le BASKET ??????!!! Ils sont espagnols les ricains ? le tenis ???? Ils sont espognols federer et djokovic ? le foot ?????!!!! Ils sont espagnols Zidane, Cruijff, Pelé et maradona ?
Genre, aujourd'hui ils gagnent parce que leurs caractéristiques sont mieux adaptées que celle des autres ?! Et quand ils ne gagneront plus ce sera quoi ton explication ?
Si ce raisonnement c'est pas du nationalisme et limite raciste alors là !
"intelligence que l'on trouve peu ailleurs toi-même" !!!!
@ Guinoa : et j'ajoute que CR7, Eto'o, Rooney et Messi ne sont pas espagnols non plus.
Paul_101_Moro Niveau : District
@Aleksson

Telefoot, je sais meme pas de quoi tu parles.

Non c'est pas comme ca que je m'enseigne sur le foot. C'est en allant aux stades, en jouant, et en faisant des recherches.

Le jeu d'aujourd'hui de Barca est une evolution du Total Football de l'ecole Cruyff/Michels. C'est eux qui ont conceptualise l'idee de fermer les espaces, de faire en sorte que le terrain soit plus petit.

Si tu penses que se bouger dans les espaces pour trouver des solutions épuise davantage d'energie que de courir comme un rat apres la balle, c'est que t'as pigé que dalle mec.

Je te conseille d'aller taper dans un ballon l'un de ces 4 avec tes potes, et fais ceci:

1.Passer 15 minutes a garder la balle, a faire des triangles, et de trouver des solutions dans les espaces.

2. Ensuite, donne la balle a l'equipe adverse, et dis leur de garder la balle pendant la meme duree.

3. Reviens et dis-moi lequel entre les 2 propositions t'as fatigue le plus.

Je te promets que tu seras éclairé sur le sujet.

Tchuss,
Ils ont su adapter avec intelligence un jeu avec leurs caractéristique, ce, depuis des années. Ils brillent dans des disciplines à leur portée, Moto, golf, F1 à une époque Karate... ou il n'y a pas besoin de dopage. Dans le tennis, ils ont une très forte tradition. En Basket aussi les grands clubs ont beaucoup travaillés pour sortir des joueurs. Frustrés pendant des années par l'ostracisme dont ils ont été victimes pour des raisons politiques, ils travaillent avec acharnement avec, certes, un esprit revanchard, mais cela porte ses fruits.
pazzzo_bianconero Niveau : District
l'esprit de sacrifice, l'effort et la souffrance physique, le fait de se defoncer pour gagner et aller au delà de ses limites, c'est ca qui rend que le sport est beau a pratiquer et a regarder, mais avec ces stars de plus en plus "peopolisé" avec leur gomina et leurgout pour la mode, et cela sur le terrain, ces valeures se perdent...et maintenant cerise sur le gateau on veut legaliser le dopage! non mais y'a plus de limite, ni de respect, déja les sponsors et le naming ont envahis les clubs en leur enlevant une grande partie de leur ame et aujord'hui c'est a l'ame méme du sport qu'on s'attaque c'est ecoueurant vraiment
feodalorer Niveau : DHR
Noah parle des espagnols en connaisance de cause.
Jeme rappelle de Gasquet qui répondait à ruquier en disant que jamais uil ne prendrait les memes substances que Nadal, il devait en savoir qq chose.
Quand on mate Arsenal barça et om Arsenal, l'OM n'arrive pas à faire un pressing de plus de 15m,n par mi-temps alors que le Barça le fait pendant 90mn.
Messi en est à son 24 eme match cette saison, il te fait un vol de 15h d'avion et gambade comme un malade, la semaine dernière.
Oui, ils sont dopés et pire, ils sont protégés
Je ne sais pas qui parlait du Barça comme évolution de l'Ajax Michels/Cruyff. Rappellons que cet Ajax était lui même pas mal pourvu niveau dopage. Plusieurs auteurs sérieux envisagent que leur avènement soit lié à des progrès de leur "médecine". Le football total repose en grande partie sur les qualités physiques des joueurs, certains de ces derniers admettant eux-mêmes l'exigence physique énorme pour l'époque du pressing qu'ils avaient à exercer.

Le football total et plus généralement le pressing sont plus les fruits d'améliorations physiques (entrainement? dopage? sans doute les deux) que du génies des entraineurs. D'ailleurs ils se sont développés dans aux Pays-Bas et en URSS, des pays assez présents dans l'histoire du dopage.

Xavi et Iniesta sont les joueurs qui courraient le plus à la coupe du monde. Même si c'est psychologiquement plus facile de courir quand l'équipe à la balle, l’énergie dépensée reste énorme, pour un déchet technique extrêmement faible.
Paul_101_Moro Niveau : District
@Feodalorer
''Quand on mate Arsenal barça et om Arsenal, l'OM n'arrive pas à faire un pressing de plus de 15m,n par mi-temps alors que le Barça le fait pendant 90mn.''

Ah ouais, pendant 90mn quand meme? Meme quand ils ont la balle 70% du temps, cest a dire a peu pres pendant 65m du match?

Regarde n'importe quelle Manita: entre chaque but, y a des periodes ou ils tuent le jeu, pendant lesquelles Valdes devient limite protagoniste dans le jeu ( Y a eu des match cette saison ou il a eu plus de touches de balles que des defs centraux).

Donc oui, le pressing de la 1ere epoque, et surtout celle du Milan de Sacchi,est un stratege tres exigeant physiquement. Mais celui du Barca est sans precedent, jamais une equipe avait monopolise la balle autant.

@Paul_Morrissey
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 56