1. //
  2. // 28e journée
  3. // PSG/Lens

Faut-il sacrifier Ibrahimovic au profit de Cavani ?

Souvent critiqué, visiblement inhibé, Edinson Cavani peine à convaincre supporters et observateurs. Notamment parce qu'il souffre de la comparaison avec Zlatan Ibrahimović. Mais alors que ce dernier approche les 34 ans, le PSG doit-il sacrifier son icône pour favoriser l'essor du Matador ?

10 23
Mino Raiola a un jour comparé Zlatan Ibrahimović à la Joconde. Une œuvre d'art inestimable selon l'agent et, surtout, un joueur qui accapare l'attention. À Paris, depuis 2012, le Suédois est clairement devenu une icône et le symbole de l'ambitieux projet qatari. Ce statut royal, Edinson Cavani l'a connu à Naples, où de 2010 à 2013, il facturait sa vingtaine de buts par saison. Mais à Paris, malgré les 64 millions d'euros déboursés pour le faire venir, il n'est qu'un soldat parmi d'autres. Souvent obligé de s'exiler sur l'aile droite pour faire place au seigneur Ibra, et toujours comparé à ce dernier quand il a l'occasion de compenser ses absences dans l'axe.

Cavani, meilleur ratio en Ligue des champions


Pour sa première saison en France, l'Uruguayen n'a pas failli : 25 buts en 43 matchs officiels toutes compétitions confondues, cela représente un beau ratio même pour un attaquant de pointe. Sauf que dans le même temps, le Suédois en plantait 48 en 54 matchs, affirmant par là même son statut de tête d'affiche à Paris. Pour sa seconde saison au Parc des Princes, Edinson Cavani affiche toujours des statistiques solides (18 buts en 37 matchs, dont 6 en 7 matchs de Ligue des champions), mais n'a jamais été aussi critiqué qu'aujourd'hui. Occasions de but vendangées, mal-être personnel pointé du doigt, rumeur de départ ou de mésentente avec Zlatan Ibrahimović. Beaucoup d'éléments laissent à penser que l'Uruguayen pourrait chercher le bonheur ailleurs cet été, la faute à un partenaire d'attaque trop envahissant. Mais ce dernier approche les 34 ans - en août prochain - et la fin de carrière avec un contrat qui prend fin en juin 2016. Faut-il sacrifier une année d'Ibrahimović pour installer Cavani, 28 ans, comme leader de l'attaque parisienne ?

« Il faut les deux joueurs ensemble. Cavani a répondu présent dans des moments importants notamment en Ligue des champions, alors qu'Ibrahimović tire souvent l'équipe vers le haut, mais ne peut pas jouer tous les matchs » estime Élie Baup. Pour l'ancien entraîneur de Bordeaux et Marseille, l'incompatibilité présumée entre Ibrahimović et Cavani est un faux débat, « car Paris joue sur tous les tableaux, deux attaquants de haut niveau, ce n'est donc pas de trop » . Un point de vue que partage l'ancien joueur parisien Pierre Ducrocq, pour qui « les chiffres montrent qu'ils sont complémentaires » . Pour les deux observateurs, le même constat : dans un grand club, l'addition de talents est nécessaire. « J'aurais tendance à vous dire qu'il faudrait un troisième buteur, regardez ce que fait le Barça » insiste Baup.

« Les grands joueurs cohabitent dans tous les grands clubs »


Pour Ducrocq, toujours très proche du club de la capitale, les bruits sur une mésentente entre les deux attaquants ne sont pas crédibles car « tous les joueurs à qui j'ai pu parler m'ont dit que cela se passait bien entre Zlatan et Cavani, et je ne pense pas qu'ils faisaient de la langue de bois. » Pour l'ancien produit du centre de formation parisien, le mal-être du Sud-Américain ne tient pas tant à l'aura envahissante du Suédois ou à son positionnement à droite « qu'à des soucis de vie privée qui pèsent toujours sur les performances.  » Quid des sifflets et critiques sur le manque de réalisme du Matador ? « Cavani, c'est l'affaire du verre à moitié vide ou à moitié plein : quand il vit un match difficile, on ne retient que ses actions manquées - comme à Lyon récemment -, quand il marque, on se rend compte qu'il apporte aussi beaucoup à l'équipe par ses courses, ses replacements. Il a besoin d'activité, ce qui peut-être le rend parfois moins lucide dans le dernier geste. Mais pour une équipe, une telle générosité dans l'effort est appréciable » analyse Ducrocq, sans pour autant oublier l'apport d'Ibra : « De son côté, Zlatan ne sait pas défendre, mais par sa simple présence, il monopolise trois défenseurs en permanence. Personne ne voudrait se priver de ça. »

La cohabitation technique est donc possible si tant est que l'Uruguayen accepte de ne pas être la star et que le public voit l'essentiel : au-delà des actions vendangées, Cavani mouille le maillot. Pour Élie Baup, la gestion du duo peut être un moyen pour Paris de franchir un palier de plus : « Les grands joueurs cohabitent dans tous les grands clubs, cela doit être pareil à Paris. Il ne peut pas y avoir un unique sauveur, ça c'est le propre des petites équipes, pas des grandes. » Plus qu'un joueur, Zlatan Ibrahimović a été un produit marketing comme David Beckham, quand Cavani a gardé une fonction bien plus terre à terre de footballeur. « Il ne faut pas d'états d'âme, l'exemple à suivre, c'est Douchez qui assume parfaitement son rôle de numéro 2 dans les buts  » , selon Baup. De son côté, Pierre Ducrocq se projette dans les arcanes du club parisien, et dans le crâne des dirigeants : « Si j'étais décideur, je garderais Zlatan jusqu'à la fin de son contrat, car il est emblématique, important pour le vestiaire, mais aussi pour l'image du club, et je continuerai de mettre Cavani à droite en lui disant qu'il aura l'occasion de se régaler dans l'axe après le départ d'Ibra. » L'Uruguayen pourrait-il accepter un tel compromis ? Des maux de tête à prévoir pour Laurent Blanc ou son successeur éventuel, mais des maux de tête qui en valent la peine.

Par Nicolas Jucha Tous propos recueillis par Nicolas Jucha
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
nivuniconu Niveau : CFA2
Sacrifier Zlatan, encore heureux que vous n'arriviez pas à cette conclusion, ça aurait été pour le moins risible.
Romelui Daluku Niveau : Loisir
Si le rituel est retransmis à la télé, et qu'on peut récupérer quelques goodies, comme un bout de nez, des cheveux ou une parcelle de tattoo, why not.
Loukelpirato Niveau : District
Ce qui est sûr, c'est que le Mino a l'habitude d'en faire des tonnes sur tous les joueurs qu'il possède. Zlatan en joconde, Pogba "le joueur le plus cher de l'histoire", Balo qui vaudrait 200 millions à la sortie de l'Euro 2012...
Un peu tôt pour se poser la question. Comme on dit chez moi, "c'est à la fin de la foire qu'on compte les bouses !". La saison de Paris se jugera à l'aune de sa performance en LDC, à Chelsea et après en cas de qualification. Faire ce genre de constat à ce stade de la saison est largement prématuré.
georgesleserpent Niveau : Loisir
Je suis assez d'accord avec la dernière citation: garder le Z jusqu'à la fin de son contrat puis mettre en valeur Cavani.

Ce qui est sur c'est que des 2, d'un point de vue purement offensif et technique, Zlatan est infiniment supérieur. C'est même pas comparable. On parle d'un des tous meilleurs joueurs au monde (dont la nonchalance a été à mon avis préjudiciable à sa carrière, qui est bien inférieur à ce que son talent aurait pu lui faire faire, mais c'est un autre débat). Par contre ce qui est certain, c'est que défensivement Cavani fait bien plus. D'un autre côté, est ce qu'on demande vraiment à un 9 de presser comme un dingue, au point de redescendre jusqu'à sa surface de réparation ? Personnellement je pense pas, je veux bien qu'il presse mais qu'il laisse les défenseurs faire leur boulot et qu'il face le sien bien, quitte à s'économiser un peu. Quand on voit ce qu'il loupe des fois c'est assez alarmant.
georgesleserpent Niveau : Loisir
En tout cas Cavani est un bon exemple, au même titre de Falcao, d'à quel point on surcote rapidement un joueur de nos jours. Quand je vois que Falcao était décrit par sofoot comme un des 100 plus grands joueurs de l'histoire, et Cavani comme le meilleur 9 de série A de ces 10 dernières années (Donc devant Vieri, Del Piero, Trezeguet, Shevchenko, Zlatan, Inzaghi, Toni, Gilardino, Di Natale, Totti, Montella etc... Ouais moi aussi ça m'a fait marrer quand j'ai lu ça), sans parler de leur prix... Enfin en essayant d'être objectif, je me rend compte que ces deux joueurs jouent en dessous de leur niveau ces derniers temps, mais même quand ils étaient à leur top je me souviens pas d'avoir vu quoique ce soit qui justifie cet enthousiasme excessif. De très bon joueurs certes, mais pas des grands joueurs
Faut-il remplacer un melon par du caviar ?
Prospère Mulenga Niveau : CFA
Note : 4
@georgesleserpent


Je lis souvent tes commentaires et je suis quasiment a chaque fois d'accord avec toi mais ça m'etonne que quelqu'un comme toi sous-estime Radamel Falcao, ce type a son meilleur niveau est juste un phenomène, c'est un des rares 9 encore sur la planete football a avoir le sens du but comme personne. En tout cas le choc ATM - atlhetic Bilbao en finale d'europa League il y a 2 ou 3 ans a demontré toutes les qualités de Falcao, un des meilleurs joueurs en 1 vs 1 dans la surface de verité et des plus tranchants dans ses frappes. Falcao c'est le football. Je trouve ça ridicule cette campagne anti-Falcao menaient par certains ici.
Je ne parle pas pour toi georges !
zinczinc78 Niveau : CFA
A mon avis ce serait plus efficaces de sacrifier 50 vierges plutôt que Zlatan pour sauver Cavani. Tout les satanistes vous le diront..
falcao est le bien venue a la juve
pour l article je bouge ibra qui coute tres cher trop meme !
je remet cavani ac deja ! le voir ailier c une aberration pour moi !
je serais le psg j achete les mailleurs joueur francais varane pogba ...
un simeone serait pas mal comme entraineur
non mais le PSG, venez prendre Pogba, et donnez-nous Verratti et Cavani
georgesleserpent Niveau : Loisir
Propspere, Falcao est indéniablement un bon joueur, mais à mon avis pour un type qui a fait ses preuves "uniquement" en EL, on l'a surestimé. Il fallait voir ce que c'était à l'époque. La plupart des médias dont sofoot le plaçaient au dessus de RVP (qui sort d'une saison à 32 buts avec l'Arsenal le plus triste de ces dernières années) et de Zlatan (je pense que j'ai pas besoin d'exprimer ce que je pense de cette comparaison). C'est uniquement contre ça que je proteste. Maintenant en terme de buteur effectivement c'est du très haut niveau, sa finition et son flair sont certes excellents, mais est ce suffisant pour le foot actuel ? J'en suis pas convaincu, car pour qu'il soit bon il faut que l'équipe entière joue pour lui, or au haut niveau (LDC) c'est le genre de tactique qui est trop facilement contrôlable. Mais il est certain qu'il reste un joueur qui ne joue actuellement pas à son niveau. Et tu as raison de rappeler qu'il a certaines qualités qui sont de plus en plus rares chez un 9 actuel.
Puis je pense que ses choix de carrière ont été bêtes: il a un jeu qui n'est ni adapté à la BPL ni à la L1. En L1, les équipes adverses se faisaient un malin plaisir de foutre 3 défenseurs sur lui histoire de se dire qu'elles ont pas pris de but du joueur à 60M, et en BPL le jeu est trop intense pour ce style de joueur.
Maintenant je dois dire que je le verrais bien à la Juve, dans un championnat qui colle plus à son style de jeu, et dans une équipe qui cherche un tueur.


Rockprog, superbe comparaison, vraiment, très judicieuse; aurais tu une petite dent contre le Z ? A cause de son sombrero-but sur Stekelebuurg ? Ou son but suite à un contrôle en aile de pigeon qui fout Ferrari (ou Juan, je sais plus) par terre ?
Note : 1
Message posté par georgesleserpent
(Donc devant Vieri, Del Piero, Trezeguet, Shevchenko, Zlatan, Inzaghi, Toni, Gilardino, Di Natale, Totti, Montella etc... Ouais moi aussi ça m'a fait marrer quand j'ai lu ça)


Gilardino ???????????

Cavani est un des meilleurs attaquants au monde, Falcao également. Le contexte ne leur est pas favorable tout simplement.
Clemuntinho Niveau : CFA
Comparer Cavani et Falcao, c'est quand même fort de café. Falcao c'est quoi, c'est un très bon buteur pendant deux saisons en Liga et en Europa League. En L1, en PL, difficile de juger car à chaque fois c'est manque de temps d'adaptation et blessure, donc c'est compliqué. Mais on peut clairement dire qu'il est surcôté. Cavani en revanche me parait beaucoup plus polyvalent et si il était installé durablement en pointe avec Paris, ça ferait un carnage. Sans compter qu'en LDC y'a absolument pas photo entre lui et Ibra qui disparait dans les grands matchs. Mais bon, sacrifier Zlatan ça n'arrivera jamais, lui ne pourra jamais accepter d'être mis sur le banc et il est indéboulonnable en L1, sans compter qu'au niveau marketing et image, Cavani c'est pas grand chose à côté du Roi Zlatan. C'est quand Cavani se sera tiré et qu'ils se rendront compte qu'Ibra à 35 ans que les dirigeants se sentiront cons, il faudra encore sortir 70 millions pour un joueur de 27 ans au top du top, comme des pigeons.
Message posté par Prospère Mulenga
@georgesleserpent


Je lis souvent tes commentaires et je suis quasiment a chaque fois d'accord avec toi mais ça m'etonne que quelqu'un comme toi sous-estime Radamel Falcao, ce type a son meilleur niveau est juste un phenomène, c'est un des rares 9 encore sur la planete football a avoir le sens du but comme personne. En tout cas le choc ATM - atlhetic Bilbao en finale d'europa League il y a 2 ou 3 ans a demontré toutes les qualités de Falcao, un des meilleurs joueurs en 1 vs 1 dans la surface de verité et des plus tranchants dans ses frappes. Falcao c'est le football. Je trouve ça ridicule cette campagne anti-Falcao menaient par certains ici.
Je ne parle pas pour toi georges !


Pareil . Je pense que Falcao c'était le top du top ( il était technique, physique, et très efficace face au but ,) là il revient de grave blessure s'en remettra-t-il ? that is the question...
georgesleserpent Niveau : Loisir
Lothaire, à l'époque (2006) Gilardino c'est du très bon, il a 23ans environ et semble promis à un très bon avenir. Joueur important du Milan, il est quand même élu meilleur joueur du Calcio en 2005. A l'époque il apparaît comme un futur top player.

Clemuntinho, hormis face à chelsea dernièrement, j'ai pas souvenir d'un gros match de Cavani dans un match important en LDC. Et Ibra=mauvais dans les gros matchs est un stéréotype. Il est certes pas excellent, mais cela s'explique largement par le fait qu'il est la plaque tournante du PSG offensivement et qu'il est donc facile de le contrôler. Et malgré ça il fait des matchs à peu près corrects. Puis tu dis que Falcao c'est 2 bonnes saisons en Liga, mais déjà tu oublies sa saison 2010-2011 au cours de laquelle il plante le record de but en EL, puis quand bien même, qu'a fait Cavani de plus ? 2 très bonnes saisons de série A, tout au plus, dans une équipe qui joue à 100% pour lui. Pas de quoi le placer au dessus de Falcao donc. Je ferais même l'inverse à titre personnel.
Note : 1
Message posté par georgesleserpent
Lothaire, à l'époque (2006) Gilardino c'est du très bon, il a 23ans environ et semble promis à un très bon avenir. Joueur important du Milan, il est quand même élu meilleur joueur du Calcio en 2005. A l'époque il apparaît comme un futur top player.


A ce moment là tu met aussi Lucarelli ou Mutu...
Un des meilleurs buteurs du championnat des 10 dernières années, mais un des meilleurs attaquants ?
En 2006 je préfère avoir Adriano ou même Totti sur ma ligne d'attaque que lui. Puis dans l'absolu je préfère Milito.
georgesleserpent Niveau : Loisir
Message posté par Lothaire


A ce moment là tu met aussi Lucarelli ou Mutu...
Un des meilleurs buteurs du championnat des 10 dernières années, mais un des meilleurs attaquants ?
En 2006 je préfère avoir Adriano ou même Totti sur ma ligne d'attaque que lui. Puis dans l'absolu je préfère Milito.


Je suis pas d'accord, Gilardino à cet époque était un vrai bon joueur constant au haut niveau, d'ailleurs il fait une très bonne coupe du monde (sa passe aveugle sur le but de Del Piero est un régal), c'est peut être le fait qu'au Milan il était mieux entouré mais il me semblait bien meilleur que Mutu et Lucarelli.

Et ne t'inquiète pas moi aussi je préfère les noms que tu as cité, en 2006, Totti est encore au top, Adriano est cet espèce de joueur sans limite qu'on appelait l'empereur, et Milito.. Voilà quoi, j'ai rien besoin d'ajouter. toujours est il que Gilardino est à cette époque un joueur à fort potentiel qui vaut à mon avis bien plus qu'un pauvre Wiltord.
Je serait favorable. Pour moi Cavani est plus tueur que Zlatan. Il me plait ce gars. Je suis convaincu qu'avec plus de lumière et de confiance, il peut faire très mal.

Quand je vois une partie du public du PSG siffler un tel joueur ça me fait gerber!
Ahmed-Gooner Niveau : CFA
Message posté par georgesleserpent


Je suis pas d'accord, Gilardino à cet époque était un vrai bon joueur constant au haut niveau, d'ailleurs il fait une très bonne coupe du monde (sa passe aveugle sur le but de Del Piero est un régal), c'est peut être le fait qu'au Milan il était mieux entouré mais il me semblait bien meilleur que Mutu et Lucarelli.

Et ne t'inquiète pas moi aussi je préfère les noms que tu as cité, en 2006, Totti est encore au top, Adriano est cet espèce de joueur sans limite qu'on appelait l'empereur, et Milito.. Voilà quoi, j'ai rien besoin d'ajouter. toujours est il que Gilardino est à cette époque un joueur à fort potentiel qui vaut à mon avis bien plus qu'un pauvre Wiltord.


Ah oui putain la passe aveugle, voilà pourquoi je l'aime Gila.

https://www.youtube.com/watch?v=39zYaMf0AS0
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
10 23