1. // Éliminatoires Euro 2016
  2. // Groupe H
  3. //

Faut-il s'inquiéter pour la Nazionale ?

Première de son groupe, l'équipe d'Italie est en bonne voie pour se qualifier à l'Euro, mais elle continue pourtant d'inquiéter avec un niveau de jeu très décevant. À un an de l'Euro, Antonio Conte et ses hommes n'ont ainsi pas convaincu grand monde. Toutefois, ce n'est pas forcément un mauvais signe pour la Squadra Azzurra.

9 18
Italie-Malte, jeudi soir, 69e minute de jeu. La Nazionale se casse toujours les dents face au solide bloc maltais bien regroupé dans son camp. Aussi inspirés qu'un élève de terminale en pleine disserte philosophique, les hommes d'Antonio Conte peinent à se créer des occasions et doivent s'en remettre à l'avant-bras de Graziano Pellè pour ouvrir le score. Un geste malin pour certains, fourbes pour d'autres, mais qui a le mérite d'assurer une victoire précieuse pour l'Italie dans la course à l'Euro. Bien que peu reluisant, ce succès face à la 159e nation mondiale au classement FIFA permet effectivement aux Transalpins de prendre la première place du groupe, en profitant du nul de la Croatie en Azerbaïdjan. Après tout, comme le disait l'ancien Turinois Giampiero Boniperti, « gagner n'est pas important. C'est l'unique chose qui compte » . Une maxime que la Squadra Azzurra, très avare en score fleuve, a très souvent su appliquer avec brio. Toutefois, à moins d'un an de l'Euro, le niveau de jeu affiché par les Azzurri laisse songeur.

Conte, vraiment un sélectionneur ?


C'est un fait, la Nazionale a historiquement tendance à s'aligner sur le niveau de ses adversaires. Les résultats peu convaincants contre les nations réputées plus faibles sont ainsi monnaie courante, sans que ce soit vraiment un motif d'inquiétude particulier. En revanche, le bât blesse plus sérieusement au niveau du potentiel limité affiché actuellement par la Squadra Azzurra. Après plus d'un an à la tête de la sélection, Antonio Conte peine encore à trouver de réelles certitudes, malgré un bilan comptable largement honorable avec 6 victoires, 4 nuls et 1 défaite en 11 matchs. Entre soucis judiciaires personnels, fonds de jeu inexistant, choix de joueurs contestés et contestables et absence de match référence, le natif de Lecce ne convainc pas dans le rôle du sélectionneur. Pourtant, l'ancien entraîneur de la Juve était considéré comme le candidat idéal pour remettre la Squadra Azzurra sur pied, après l'élimination au premier tour du Mondial, comme il l'avait fait avec la Vieille Dame. Mais sa méthode semble difficilement transposable lorsqu'elle est diffuse dans le temps et non pas appliquée au quotidien. Aussi, même s'il a assuré que seuls les joueurs qui joueraient avec continuité en club seraient présents à l'Euro, Conte a parfois failli à son fameux code méritocratique. Le sélectionneur azzurro s'est d'ailleurs montré conscient des progrès à effectuer, après la rencontre face à Malte : « Il faut de la patience. Nous sommes en pleine reconstruction avec un changement générationnel. J'ai de la patience, les garçons doivent grandir. Mais je ne sais pas si vous, les médias, en avez. Quand je vous entends, on dirait que oui, mais je lis ensuite d'autres choses. Dans tous les cas, nous sommes tous sous examen, moi le premier. »

Mauvaise conjecture et manque de talent


La Nazionale est effectivement confrontée à une conjecture de générations pas franchement éblouissante, pour le moment au moins. Certes les quelques dinosaures comme Pirlo, Buffon ou Barzagli rendent encore de fidèles services, bien aidés par d'autres joueurs expérimentés comme Marchisio, Chiellini ou Bonucci, mais la relève commence à se faire sérieusement attendre. Car la génération montante incarnée par les U21 vice-champions d'Europe 2013 (Verratti, Florenzi, Immobile, Insigne, Gabbiadini, Destro, Bertolacci…) a du mal à franchir un cap aussi bien en club (pour la majorité) qu'en sélection. Même Verratti, pourtant très performant avec le PSG, ne parvient pas à trouver ses marques. Sans parler de Berardi, Romagnoli ou Rugani, encore bien trop tendres. Entre ces deux générations : un désert, surtout en matière de talent. Une oasis existe bien, mais elle est aussi folle que le marcheur déshydraté qui la recherche désespérément. On parle évidemment de Mario Balotelli, qui a certainement tout le talent - quand il en a l'envie - qui fait défaut à sa sélection. Et c'est bien là le principal souci de Conte : l'absence d'un fuoriclasse comme l'ont été tour à tour Baggio, Del Piero ou Totti. À défaut, la Nazionale se rabat sur des solutions de repli comme Graziano Pellè ou Eder, très travailleurs et satisfaisants, mais loin de faire partie du gratin mondial.

Attention à l'Azzurro qui dort


Élément accablant, le taux de sélectionnables italiens en Serie A flirte dangereusement sous les 45%, et même sous les 30% pour les équipes plus réputées (Milan, Inter, Juventus, Napoli, Lazio, Roma et Fiorentina). Résultat, le vivier italien s'épuise et c'est la Nazionale qui en pâtit. D'autant plus que le joueur italien a traditionnellement du mal à s'exporter. Pour y remédier la Fédération italienne a imaginé une réforme des effectifs des clubs de Serie A. Ces derniers ont ainsi été limités à 25 unités (avec la possibilité d'ajouter un nombre illimité d'U21) avec l'obligation d'inscrire 8 joueurs formés en Italie, pour cette saison. Pour les suivantes, il faudra inscrire 4 joueurs formés au club, ainsi que 4 autres formés en Italie. Des limites calquées sur les règles d'inscriptions pour les compétitions européennes. Toutefois, la Nazionale n'en tirera pas de bénéfices - si tant est que la réforme soit efficace - avant un certain temps. En attendant, les plus optimistes se prennent déjà à croire à un retour de Balotelli, de Giuseppe Rossi, voire de Cassano pour enflammer l'Euro. Sait-on jamais qu'un genou ou un cerveau n'en fasse plus des siennes. Mais il faudra d'abord se qualifier, ce qui pourrait être en très bonne voie avec une victoire, ce dimanche soir, contre la Bulgarie. Attention, la Squadra Azzurra a l'habitude de frapper quand personne ne l'attend.

Par Eric Marinelli
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Très très bon article de M. Marinelli, comme à son habitude.
A titre personnel, je suis déçu du peu d' apport de la part de A.Conte en tant que sélectionneur. Tant aux niveaux tactique, que sélection de joueurs et composition d' équipe.
C. Prandelli, malgré son échec au Mondial, avait quand même réussi a instauré un jeu plaisant et efficace nous permettant d' accéder en finale de l' Euro précédent.
Revenons à l' équipe actuelle : l' absence de joueurs comme Crescenzi, Berardi, Insigne dans le 11 de départ est sans doute préjudiciable. Ne pas mettre dans le groupe des Bonaventura, Romagnoli & Cie l' est tout autant.
Comme beaucoup je pense, j' espère vraiment un retour de Beppe Rossi voire Balotelli s' il arrive à progresser dans le contrôle de ses émotions. Buffon
Abate*-Bonucci-Chiellini-Darmian
Verrati
Crescenzi Marchisio
Candreva Insigne
Berardi**

* Abate en fonction de son état de forme ( blessure ).
** Berardi en concurrence avec Pellé et Immobile en attendant les éventuels retours de Rossi et Balotelli.

Bon match à tous ;)

You'll never walk without gerrard Niveau : CFA2
Ce qui est sur c'est que l'Italie n'a jamais été aussi forte que quand la fédération a des problèmes ou qu'on l'annonce perdante d'office
Après j'avoue que moi aussi au regard des joueurs et du jeu, je ne suis pas particulièrement confiant pour la Nazionale
Comme en Angleterre, l'arrêt Bosman fait encore des siennes
Message posté par Juventino0O
Très très bon article de M. Marinelli, comme à son habitude.
A titre personnel, je suis déçu du peu d' apport de la part de A.Conte en tant que sélectionneur. Tant aux niveaux tactique, que sélection de joueurs et composition d' équipe.
C. Prandelli, malgré son échec au Mondial, avait quand même réussi a instauré un jeu plaisant et efficace nous permettant d' accéder en finale de l' Euro précédent.
Revenons à l' équipe actuelle : l' absence de joueurs comme Crescenzi, Berardi, Insigne dans le 11 de départ est sans doute préjudiciable. Ne pas mettre dans le groupe des Bonaventura, Romagnoli & Cie l' est tout autant.
Comme beaucoup je pense, j' espère vraiment un retour de Beppe Rossi voire Balotelli s' il arrive à progresser dans le contrôle de ses émotions. Buffon
Abate*-Bonucci-Chiellini-Darmian
Verrati
Crescenzi Marchisio
Candreva Insigne
Berardi**

* Abate en fonction de son état de forme ( blessure ).
** Berardi en concurrence avec Pellé et Immobile en attendant les éventuels retours de Rossi et Balotelli.

Bon match à tous ;)




Beppe Rossi = Giuseppe Rossi?
Et ce serait pas mieux d'échanger Marchisio et Verratti?
Vous n'avez pas de latéral gauche potable? Me semble que Darmian est meilleur à droite non?
Je fais partie des rares qui croient encore en Balotelli, je pense qu'il peut gagner sa place à l'Euro, la concurrence au poste de 9 est faible, comme dans quasiment tous les pays, excepté l'Argentine.
McMilkshake Niveau : CFA2
Petite pique appréciable pour cet abruti de Cassano qui a réussi le coup de maître de se faire haïr dans tous les clubs où il est passé. Je le vois pas revenir en sélection.
Balo a une carte à jouer pour la énième fois puisque oui, le poste de 9 manque de joueurs mûrs, mais derrière Berardi tape à la porte, je crois beaucoup en lui.

Perin ou Leali pour reprendre la place de Buffon, ça m'inquiète pas non plus. Au niveau des latéraux peut-être, mais on est pas mieux loti en EdF (Sagna à droite putain...). La Nazionale a toujours "géré" dans les qualifs, ce groupe est capable d'aller en demies voire au-delà. Par contre c'est vrai que la patte Conte est peu voire pas visible en sélection...
Oui, Beppe est le diminutif de Giuseppe.
Ok pour intervertir Marchisio et Verrati, MArchisio a plus de volume de jeu défensivement tu as raison.
Exact aussi, Darmian est meilleur à droite, sinon il y a Pasqual qui est un très bon clubiste mais au niveau international je suis sceptique, reste Criscito ou autres.
Clairement, il y a 2-3 postes où ne se dégagent pas de titulaires en puissance, raison pour laquelle j' opte pour des jeunes car le changement de cycle, il va falloir un peu le forcer..
Niveau 9 c' est vrai qu' il manque de leader, à un joueur de saisir sa chance cette année car il y a de vraies opportunités !
zinczinc78 Niveau : CFA
Le niveau de l'Italie est juste abusé en ce moment. Moins de 80 de moyenne dans chaque ligne à FIFA c'est indigne d'une nation qui a quatre étoiles sur son maillot.
eduard streltsov Niveau : District
Message posté par Juventino0O
Oui, Beppe est le diminutif de Giuseppe.
Ok pour intervertir Marchisio et Verrati, MArchisio a plus de volume de jeu défensivement tu as raison.
Exact aussi, Darmian est meilleur à droite, sinon il y a Pasqual qui est un très bon clubiste mais au niveau international je suis sceptique, reste Criscito ou autres.
Clairement, il y a 2-3 postes où ne se dégagent pas de titulaires en puissance, raison pour laquelle j' opte pour des jeunes car le changement de cycle, il va falloir un peu le forcer..
Niveau 9 c' est vrai qu' il manque de leader, à un joueur de saisir sa chance cette année car il y a de vraies opportunités !


Etant fan du Zenit, je ne comprends pas pourquoi Criscito n'est pas titu en sélection. C'es tout simplement le meilleur lateral du championnat. Il est indiscutable au Zenit et est meme devenu capitaine cette année.
@zinczinc78, c'est de l'humour ?
Super-Pippo Niveau : CFA
Oui. Conte fait des choix bizarres que ce soit pour la sélection ou pour le 11, on a pas de grands buteurs (sauf si Rossi revient), une défense fébrile, une possession stérile, etc.

Après tout n'est pas perdu, si les joueurs ne se blesse pas un 11 comme ça reste correct :

Buffon
Darmian/Florenzi, Bonucci, Chiellini/Barzagli, Darmian/Criscito
Marchisio, De Rossi(Bonaventura ?), Verratti
Candreva, Pellè, Insigne

Alors bien sûr, il y a des points d'interrogations, des blessures (Rossi, Marchisio), des joueurs pas en forme (Balotelli, De Rossi) puis l'Euro est encore loin, on peut avoir des joueurs qui éclatent d'un coup (comme Toni ou Grosso), donc à voir.

Mais sur le papier, je peux vous sortir 23 joueurs de qualité. A voir si Conte prend les bons, les fasse bien jouer et si les joueurs sont en forme.
Par contre, gagner l'Euro me semble compliqué.
Et hop le péno cadeau pour Candreva.
Milan_forza18 Niveau : CFA
On est très mauvais dans le jeu mais pourtant on a les joueurs pour !
Insigne giovinco balotelli el'shar voire cerci immobile eder zaza berardi verrati marchisio candreva pour l'animation offensive car derrière y'a aucun problème...faudrait que la mayonnaise prenne rapidement mais comme je disais montella ancelloti serait l'idéal !
romlakers Niveau : CFA2
Message posté par bofbof2004
Et hop le péno cadeau pour Candreva.


Pas cadeau du tout, la faute est évidente, d'ailleurs personne ne proteste.
Il manque un attaquant de classe mondiale à cette selection, à tous les autres postes c'est archi solide. Je ne serais pas surpris de les voir en demi ou en finale, l'EDF a quasi fait jeu égal avec l'Allemagne, je ne vois pas ce qui empêche l'Italie de faire de même sur le papier.
Message posté par romlakers


d'ailleurs personne ne proteste.


Je déteste cette phrase : "personne ne proteste".

Je hais tous ces mecs qui protestent pendant 15 plombes à chaque coup de sifflet.

Le nombre de fautes évidentes ou les mecs protestent et disent qu'ils ont touché le ballon.

Je suis bien content quand l'arbitre met un jaune aux mecs qui gueulent.

Alors excuse les bulgares d'être resté de vrais pros et de ne pas avoir gueulé comme des soulards pour en plus de ce péno bidon prendre des cartons jaunes à tour de bras.
paul.la.poulpe Niveau : Ligue 1
Ca fait deux ans que le psg cherche un tireur de coup de pieds arrêtés pour quand Motta n'est pas là, et là je vois que Verratti les tire tous pour l'Italie. On ne nous dit pas tout
Effectivement T. Motta devrait faire partie de la sélection.
On voit d' ailleurs que la Nazionale ne manque pas de bons joueurs.

Concernant mon commentaire, vous comprendrez bien que je parlais de Florenzi et non Crescenzi ( bien que ce dernier appartienne également aux Giallorossi ).
romlakers Niveau : CFA2
Message posté par bofbof2004


Je déteste cette phrase : "personne ne proteste".

Je hais tous ces mecs qui protestent pendant 15 plombes à chaque coup de sifflet.

Le nombre de fautes évidentes ou les mecs protestent et disent qu'ils ont touché le ballon.

Je suis bien content quand l'arbitre met un jaune aux mecs qui gueulent.

Alors excuse les bulgares d'être resté de vrais pros et de ne pas avoir gueulé comme des soulards pour en plus de ce péno bidon prendre des cartons jaunes à tour de bras.


Excuse les surtout d'être plus lucide que toi et 'avoir tout de suite compris que c'était penalty au lieu de s'enfermer dans un délire ridicule et pitoyable en disant qu'il n'y avait pas penalty. Apprends à voir.
Message posté par paul.la.poulpe
Ca fait deux ans que le psg cherche un tireur de coup de pieds arrêtés pour quand Motta n'est pas là, et là je vois que Verratti les tire tous pour l'Italie. On ne nous dit pas tout


ils cherchent que dalle, Lucas ou même Lavezzi les tirent bien. Et maintenant qu'il y a Di Maria...
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
9 18