1. //
  2. //
  3. // PSG-Lyon

Faut-il prolonger Zlatan Ibrahimović ?

Zlatan Ibrahimović a joué 21 matchs de Ligue 1 cette saison, pour 23 buts et 10 passes décisives. C’est énorme, et le PSG devrait se régaler d’avoir un tel monstre dans ses rangs. Sauf que le Suédois a deux défauts : il a 34 ans, bientôt 35, et il est en fin de contrat en juin prochain. Dès lors, quelle suite donner à la carrière parisienne du meilleur buteur de l’histoire du club ? En gros, faut-il prolonger Ibra ?

441 25

Oui, car le vestiaire le réclame


On l’a vu avec Serge Aurier : dans un club de football, la voix du vestiaire est prépondérante. Et encore plus au PSG. Actuellement, les cadres parisiens sortent du bois quant à l’avenir du Suédois dans la capitale. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le numéro 10 est attendu. Début janvier, c’est d’abord Marco Verratti qui donnait son avis dans les colonnes du Parisien : « Si j’étais président du PSG, je le prolongerais sans hésiter. Je connais très bien Ibra, je le vois tous les jours à l’entraînement et, pour moi, il reste le plus fort. Il est encore en train de le démontrer. » Première couche.

La deuxième est arrivée la semaine dernière après Reims par la bouche du capitaine Thiago Silva :
« À mon avis, il peut rester, car il pourrait encore jouer avec nous. Je pense qu’il veut rester. » Thiago Silva
« On va voir ce qu’il va faire en fin de saison. Mais, à mon avis, il peut rester, car il pourrait encore jouer avec nous. Je pense qu’il veut rester. » Ça commence à faire beaucoup. A priori, à l’exception d’Edinson Cavani, tout le monde aimerait que le long nez poursuive son aventure parisienne. Blanc, lui, sait que la balle est dans le camp de son joueur : « Il est en fin de contrat. Sa volonté à lui, on ne la connaît pas. C’est un élément important. Dans peu de temps, vous saurez la décision du club, et sa décision à lui. » De ce qu’il montre sur le terrain, Zlatan Ibrahimović donne l’impression d’être bien où il est. Ou alors il sait très bien se vendre...

Oui, car médiatiquement, il est indispensable à la Ligue 1


Avant d'aller défier Lyon, Laurent Blanc s'est exprimé face à la presse, et notamment à propos du faible poids médiatique de la Ligue 1 en dehors de la France. « Ce n'est pas la faute du PSG si la Ligue 1 n'est pas attrayante.  » Vrai. Et Ibrahimović en est son plus grand ambassadeur. Depuis 4 ans, le Suédois a donné au championnat de France une visibilité qu'il n'avait jamais eue jusqu'ici. Star et icône de son sport, Ibra est un aimant à caméras.

Ses buts, sa gueule, ses tatouages, ses phrases, ses titres, il a tiré la Ligue 1 vers le haut et donné une vraie crédibilité au projet parisien. Sans lui, QSI n'aurait jamais eu l'aura nécessaire pour faire décoller le PSG. Aujourd'hui, le vice-capitaine du PSG cristallise l'attention, mais ne laisse jamais indifférent. Il remplit les stades et les caisses français. Trouver un joueur capable de faire autant de bruit sur et en dehors du terrain sera compliqué. On parle d'un mec qui a sa statue au musée Grévin. Des types susceptibles de le remplacer, ça se compte sur les doigts d'une main.

Oui, car le PSG n'a pas de plan B


Laisser partir Ibrahimović, c'est avoir l'assurance de le remplacer par un joueur au moins aussi fort et aussi « bankable » . Actuellement, quels joueurs sont capables de faire oublier le départ d'un mec qui vient de planter 136 buts en 163 matchs avec le PSG ? Neymar, Lionel Messi, Cristiano Ronaldo. Les trois sont, a priori, intouchables. La deuxième vague est tout aussi compliquée à attirer dans la capitale : Gareth Bale, Luis Suárez, Robert Lewandowski, Thomas Müller, Sergio Agüero. En gros, il faut des mecs médiatiques, capables d'aller gagner un Ballon d'or, des types qui marquent beaucoup de buts, et si possible en Ligue des champions. Une perle rare qui coûte beaucoup, beaucoup d'argent.


Avec le fair-play financier, le PSG n'a plus la même marge de manœuvre qu'avant même s'il peut aligner un gros chèque.
Dans l'esprit des gens, remplacer Ibra par Higuaín, Benzema, Dybala ou Aubameyang serait considéré comme une marche en arrière.
Reste aussi à convaincre le mec de venir prendre la relève du Suédois. Dans l'esprit des gens, remplacer Ibra par Higuaín, Benzema, Dybala ou Aubameyang serait considéré comme une marche en arrière. Autant dire que le chantier est colossal pour trouver le remplaçant idoine. Cela montre la complexité du dossier et l'importance du Z dans la capitale. À défaut de trouver la recrue offensive parfaite, autant poursuivre avec le Suédois. Et reculer le problème d'un an. C'est toujours ça de pris...

Non, car il risque de faire l'année de trop


C'est le problème de Zlatan Ibrahimović : en se montrant décisif à ce point, y compris en Ligue des champions face à Chelsea - son péché mignon jusqu'ici -, Ibra met ses dirigeants dans l'embarras. Il faut avoir les reins solides pour laisser partir un garçon au sommet de son art. Mais voilà, Ibrahimović s'avance vers ses 35 ans, et depuis dix ans, aucun club européen n'a dominé son sujet sur la scène continentale avec une option offensive numéro 1 aussi vieille. Il y a bien Chelsea et Drogba en 2012 pour servir de contre-exemple, mais c'est l'exception qui semble confirmer la règle.


D'autant qu'Ibrahimović va devoir se coltiner l'Euro 2016 cet été pour ce qui sera sans doute sa dernière sortie avec sa sélection. Dès lors, dans quel état physique le PSG va-t-il récupérer son attaquant s'il venait à prolonger ? C'est à prendre en considération quand il s'agira de savoir quelle suite donner à l'aventure parisienne d'Ibrahimović. Autant s'arrêter au sommet. Pour ne pas prendre le risque de tout gâcher. Aussi bien pour le joueur que pour le club.

Non, car il faut enfin partir sur un nouveau cycle


Le PSG franchira un cap quand il arrivera à s'émanciper des buts de son Suédois. Pour ce faire, il faut tourner la page. Partir sur un autre cycle. Celui de Verratti, Lucas, Rabiot, Marquinhos, Di María et compagnie. À 34 ans, le Suédois ne peut pas être l'avenir de cette équipe. Même s'il s'agit de l'avenir immédiat. Prolonger - encore - le Suédois pourrait être perçu comme un aveu d'échec. Une faute de la direction sportive, mais aussi de Doha, incapable de trouver un autre pur-sang pour donner le tempo. Au final, voir Ibrahimović toujours aussi dominant et encore considéré comme l'option offensive numéro 1 est déjà un premier signe d'échec. L'institution doit être en mesure d'offrir à Laurent Blanc un autre MVP. C'est compliqué, mais tous les grands clubs européens y arrivent. C'est le jeu.

Non, car il faut enfin installer Cavani en pointe


Tant qu'il y a de la vie, il y a de l'espoir. Le football va vite, et les vestes se retournent aussi rapidement que les buts arrivent. Remplaçant avant Chelsea, Edinson Cavani a planté face aux Blues avant de récidiver contre Reims. En moins d'un semaine, l'Uruguayen a donné raison à tous ceux - ils ne sont pas nombreux - qui n'ont jamais retourné leur veste, mais redonné également confiance à ceux qui ne croyaient plus en lui. Après tout, un Cavani bien servi planterait des buts. C'est le postulat classique.


Avec Pastore, Di María et Verratti, les fabricants de caviars sont déjà dans la place.
En ne prolongeant pas Ibrahimović, on pourrait enfin savoir ce que Cavani a dans le bide.
Il suffit juste d'installer le Matador en pointe, loin de l'ombre du Suédois, et de lui envoyer les ballons. Il s'occupera du reste. Essayer cette idée pendant un an, c'est explorer toutes les possibilités. Au moins, si cette option foire, on pourra se dire qu'on aura tout essayé. Pour l'instant, l'aventure parisienne de Cavani contient deux bémols : son positionnement et l'omnipotence du Z. En ne prolongeant pas Ibrahimović, on pourrait enfin savoir ce que l'ancien Napolitain a dans le bide.

Par Mathieu Faure
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.

Dans cet article

tacle_tibia Niveau : Ligue 1
Non direction la première ligue.
Notre " pays de Merde" te souhaite bon vent
rp.bourque Niveau : DHR
Le PSG a besoin d'une vision tactique. Ibrahimovic a une importance dans l'identité du jeu du PSG et dans l'animation collective : qu'il parte en fin d'année ou en fin d'année prochaine ne change pas grand chose, et choisir par défaut de garder Ibrahimovic tout simplement parce qu'il serait irremplaçable est une très mauvaise idée.
En gros s'il est irremplaçable alors il faut absolument le laisser partir pour pouvoir se projeter dans l'avenir, s'il n'est pas irremplaçable alors il est possible de le garder, quitte à se tromper, et il sera toujours possible de réagir. Pour l'instant tout indique qu'il vaut mieux qu'il parte pour libérer le PSG d'une dépendance éventuelle et pour permettre à Ibrahimovic de faire autre chose.
Autre question, s'il reste comment détecter le moment où il deviendra moins performant ? Dans tous les cas le PSG doit préparer l'avenir et la question d'Ibrahimovic ne peut être mesurée qu'à ce projet-là, l'absence de vision ne pouvant pas être un bon signe.
Sincèrement, je ne sais pas du tout. D'un coté il est plus décisif que jamais il a des stats hallucinantes, on sent qu'il est apprecié du vestiaire et qu'il tire le club vers le haut avec son niveau d'exigence. Mais d'un autre coté, j'ai l'impression que sans lui, le PSG jouerai peut être mieux, des joueurs joueraient avec moins de pression.
Jean-Kévin Niveau : DHR
Il faut le prolonger pour la simple et bonne raison qu'a l'heure actuelle aucun buteur de son niveau nous est accessible. Quant a installer Cavani dans l'axe, je n'y crois pas trop, je pense pas qu'il marquerait autant qu'Ibra, je n'ai pas l'impression qu'il est a l'aise a Paris, on lui rendrait un service en le vendant à un club ou il se sentira mieux
Qu'il parte en héros vers la MLS, surtout ne pas faire l'année de trop. El matador va assurer
Qu'on le vire plutôt. Il a insulté la France, et ça, même Karim Benzemovic ne se serait pas permis !
Je ne crois pas que PSG va prendre le risque de laisser partir Ibra dans un club qualifié pour la LDC. Ce serait trop bête de se voir éliminer par un doublé du Suédois. Ils vont à nouveau lui faire une rallonge substantiel et lui promettre une reconversion de luxe pour le club, Ibra l'Ambassadeur officiel.
Thérèse je te retourne Niveau : CFA2
Je peux pas m'empêcher de me demander si la question la plus importante n'est pas "Fallait-il prolonger L. Blanc ? (si tôt)" plutôt que "Est-ce qu'il faut garder le Z ?"
Concernant l'option d'installer Cavani à la place d'ibrahimovic, je me demande si l'uruguayen est compatible avec le jeu de possession prôné par l.blanc.
Empereur Palpatine Niveau : Ligue 2
Perso pas trop d'accord. Remplacer zlatan par dybala je prends. Même griezmann.

Mais actuellement vu que le barca squatte tous les meilleurs offensifs et met même des "options" sur les talents émergents en amsud je vois perso que lewandowski mais le bayern et le psg c'est pas l'amour fou ajouté à cela l'attrait indéniable de la ligue 1... reste aguero mais il coûte une blinde touche une blinde et joue en Angleterre.

Difficile tour ça sinon ya batshuayi ou Nolan roux :)
Dommage de le conserver une année de plus car je doute qu'il soit aussi performant encore longtemps, mais comme le Psg semble en difficulté pour lui trouver un successeur sur le marché on devra se contenter du suedois, mais le club ne progressera malheureusement pas avec lui une année de plus
Sinon on attend les matchs de C1 avant de se décider
Prolonger Zlatan est la meilleure solution à bien des égards:

Il est toujours efficace, ce qui est la meilleure des raisons. Il m'importe peu qu'il ait 35,36,37,38,39,40 ans, s'il est toujours aussi bon et qu'il a le plaisir et l'envie de jouer à Paris, sa place est au sein du club.

Ensuite il a l'avantage de connaitre la maison et de s'y plaire, ce qui signifie qu'il ne serait à priori pas trop compliqué de le convaincre de continuer.
Et niveau image il est parfait, il représente parfaitement le club avec ce mélange de force de caractère, de confiance en soi,de leadership,d'humour, d'élégance et de puissance sur tous les terrains.
Sans manquer de respect à personne Ronaldo et Messi ne peuvent pas incarner tout ça, et ne peuvent pas représenter Paris de la même façon que Zlatan.

Et pour finir, il est complètement en cohérence avec le jeu pratiqué par Paris, il a la maîtrise, la confiance, et la puissance. Le remplacer maintenant par un tout autre profil va obliger à faire d'autres modifications.
A t'on besoin de cela alors que l'équipe fonctionne très bien?

Se poser la question, sachant que si il reste ce sera pas sur le banc, c'est se foutre de la gueule de Cavani!
Message posté par ofwgkta
Se poser la question, sachant que si il reste ce sera pas sur le banc, c'est se foutre de la gueule de Cavani!


Il y aurait une solution osée qui pourrait nous permettre de garder nos talents tout en essayant d'en tirer le meilleur.

Ce serait d'essayer de positionner Zlatan en milieu de terrain offensif à la pointe d'un losange, et d'associer Cavani à Lucas ou Di Maria en attaque.
Il y aurait alors un bon combiné de maîtrise au milieu et de mouvement/vitesse/technique/finition devant.
Bonjo.
Égoïstement, j'aimerais qu'il reste. Je le suis depuis ses débuts. Fascinant sauf dans ses excès verbaux.
J'ai envie de dire Merci pour tout ce qu'il a fait et apporté au Club. Mais, il est temps de s'en séparer. On ne progressera plus en LdC avec lui.

De plus, ça débloquerait Cavani et surtout Pastore. Le choix est vite fait.
D'accord avec toi. J'ajoute que c'est mieux qu'il parte maintenant, quand il est au top, pour justement éviter l'année de trop et tourner une page. On lui fait une belle fête, merci pour tout, tu seras toujours chez toi ici, et au revoir. L'histoire sera belle.
En pur attaquant de haut niveau confirmé je ne vois actuellement que Aguero qui peu se laisser tenter car ça s'essouffle à City et qu'il pourrait être tenté par un nouveau challenge, voir Lewandowski qui n'a jamais eu l'air de s'éclater au Bayern mais qui pour le coup serait beaucoup moins attractif médiatiquement.

Après avec l'option Cavani en pointe, tu peux tenter de faire venir un joueur comme Reus, Draxler, Salah ou encore Griezman (même si pas vraiment un joueur de couloir et que je lui conseillerai de pas quitter Simeone tout de suite) pour compléter le secteur offensif et faire venir un autre attaquant de pointe plus jeune qui pourrait à terme remplacer Cavani. Je pense par exemple à un Berardi en Italie. Après j'imagine aussi que a cellule de recrutement a quelques idées également.

Enfin pour moi il faut que Zlatan, autant pour le PSG pour enclencher une nouvelle dynamique que pour le joueur qui s'évitera l'année de trop.
Message posté par bukowski
En pur attaquant de haut niveau confirmé je ne vois actuellement que Aguero qui peu se laisser tenter car ça s'essouffle à City et qu'il pourrait être tenté par un nouveau challenge, voir Lewandowski qui n'a jamais eu l'air de s'éclater au Bayern mais qui pour le coup serait beaucoup moins attractif médiatiquement.

Après avec l'option Cavani en pointe, tu peux tenter de faire venir un joueur comme Reus, Draxler, Salah ou encore Griezman (même si pas vraiment un joueur de couloir et que je lui conseillerai de pas quitter Simeone tout de suite) pour compléter le secteur offensif et faire venir un autre attaquant de pointe plus jeune qui pourrait à terme remplacer Cavani. Je pense par exemple à un Berardi en Italie. Après j'imagine aussi que a cellule de recrutement a quelques idées également.

Enfin pour moi il faut que Zlatan, autant pour le PSG pour enclencher une nouvelle dynamique que pour le joueur qui s'évitera l'année de trop.


* il faut que Zlatan parte
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
441 25