1. //
  2. //
  3. // Angers-Marseille

Faut-il filer les clés à Franck Passi ?

Comme en début de saison, Franck Passi endosse le rôle de pompier de service à Marseille. Et une nouvelle fois, personne ne mise sur lui pour devenir l'entraîneur principal de l'OM sur du plus long terme. Mais avec son profil de serviteur sans état d'âme, n'est-il pas le profil idoine pour reconstruire l'équipe ?

Modififié
272 15
Pour la seconde fois dans la même saison, Franck Passi se retrouve au chevet de l'Olympique de Marseille. Au mois d'août, cela n'avait duré que le temps d'un match, perdu à Reims, avant de voir débarquer Michel, pour le résultat que l'on connaît. Avec le départ de l'Espagnol ce mois-ci, l'adjoint est devenu pour la seconde fois le « caretaker » de l'OM, avec une plus grande marge de manœuvre, puisqu'il va terminer la saison épaulé par Basile Boli dans un rôle pompeux de coordinateur sportif. Dès que ça devient trop sale, la direction phocéenne appelle toujours le même homme pour nettoyer. Sans se sentir obligée d'y mettre les formes, Franck Passi ayant été averti de sa récente promotion par SMS le jour même de son premier entraînement et de sa première conférence de presse. Sa réaction a été à l'image de sa place dans le décor marseillais : pragmatique. La tête de Michel qui tombe, c'était « dans l'air du temps depuis un moment » . Son intronisation par texto lui en a touché une sans faire bouger l'autre visiblement. Il faut dire que le cinquantenaire en a vu d'autres, comme son entrée par la fenêtre dans le staff de Marcelo Bielsa en assurant le rôle d'interprète lors des premières conférences de presse d'El Loco. Le propre d'un mec qui se fond dans le décor.

Il a survécu à quatre entraîneurs


À Marseille, le champion d'Europe espoirs 1988 fait d'ailleurs partie des meubles. Milieu de devoir des premières années de Bernard Tapie à la présidence (1986-1988), il n'a quitté la cité phocéenne que pour rejoindre son frère Gérald à Toulouse. Une parenthèse de 18 ans s'ouvre alors, avec une belle expérience en Espagne à Compostelle comme joueur - les supporters locaux le surnomme « l'aimant » -, puis entraîneur adjoint après une dernière pige en Angleterre à Bolton. Un peu comme à l'OM jusqu'à présent, il goûte rapidement au poste de numéro 1 en Galice, avant de rallier l'AS Cannes comme préparateur physique, puis de retrouver Marseille comme recruteur en 2006. Il s'occupe alors de superviser les jeunes potentiels - il avertit notamment la direction à propos d'un Colombien pas dégueulasse qui s'appelle James Rodríguez -, ainsi que les adversaires de l'équipe première. Quatre années au service de son club qui sont récompensées en fin de saison 2009-2010 : alors que l'équipe première s'apprête à remporter la Ligue 1, la CFA2 s'enfonce vers la relégation. Michel Flos est limogé à quatre journées de la fin et les décideurs olympiens filent la patate chaude à Franck Passi. Qui accepte sans broncher, encaisse la relégation inévitable en DH, mais fait remonter l'équipe en CFA2 dès la saison suivante. Un soldat sans état d'âme et fiable vers qui ses patrons se tournent à nouveau à l'été 2012 quand Didier Deschamps quitte le navire : il anime plusieurs entraînements le temps qu'arrive un vrai successeur, et en devient l'adjoint quand Élie Baup est officiellement intronisé. Depuis, les entraîneurs se sont succédé : Baup, Anigo, Bielsa, Michel. Franck Passi, lui, est resté, que ce soit numéro 1 le temps d'un match le 15 août contre Reims (0-1) pour colmater le vide laissé par le Loco, ou comme numéro 2 le plus souvent. Avantage en cette fin de saison, il a au total 5 matchs de Ligue 1 - trois restants - et une finale de Coupe de France pour prouver qu'il peut être mieux qu'un passe-plat.

Franck Passi sur RMC : « Je pense aussi pouvoir faire le rôle de numéro 1 »


Si l'OM se sauve avec brio et crée la surprise contre le PSG pour décrocher un ticket européen, l'hypothèse d'un Franck Passi entraîneur principal pour la saison 2016-2017 prendra de l'épaisseur. L'intéressé a bien conscience que sa première finale va peser dans la balance : « C’est vrai que ça me démange. J’ai accepté le rôle de numéro 2 et je l’ai rempli de A à Z. Mais je pense aussi pouvoir faire le rôle de numéro 1. Je n’ai pas encore parlé de cette perspective avec mes dirigeants. On verra après la finale ce qui se passera » , a-t-il ainsi expliqué à RMC. Mais jusqu'à un possible premier titre avec l'OM, Franck Passi risque de rester dans le registre qui lui a si bien réussi jusqu'à présent, celui du serviteur : « Je n’ai pas du tout hésité avant d’accepter. Ça fait dix ans que je suis dans ce club et il m’a beaucoup donné en tant que joueur et entraîneur. Je l’ai pris comme un devoir de répondre présent si on fait appel à moi » , expliquait-il à sa première conférence de presse. Ceux qui l'ont côtoyé n'ont pas grand-chose à lui reprocher. Pour l'AFP, Élie Baup comparait Passi à « du pain béni » , en référence à son caractère « super loyal, intègre, un homme fidèle, aussi bien à son club qu'à la personne avec laquelle il travaille » . Des valeurs humaines qui ne seront pas de trop pour un groupe de joueurs comparés à des chèvres par leurs propres supporters. La méthode Passi est simple : « Je vais essayer avec mes mots à moi, mon amour pour ce club, mon envie, de lancer une mission commando avec les joueurs. » Il a déjà remporté son premier challenge, qualifier le club en finale de la Coupe de France, et devrait obtenir le maintien sans trop de sueurs froides. Avant de s'inscrire pour le long terme ?

Par Nicolas Jucha
Modifié

Dans cet article

Si le projet c'est de devenir une équipe sans ambition européenne et qui se bat dans le ventre mou du classement, pourquoi pas. Mais l'OM, en tant qu'institution historique et club de légende, mérite mieux non ?
theBigLebowski Niveau : District
Note : 2
Message posté par Ligue3
Si le projet c'est de devenir une équipe sans ambition européenne et qui se bat dans le ventre mou du classement, pourquoi pas. Mais l'OM, en tant qu'institution historique et club de légende, mérite mieux non ?


Non mais attends, parce que tu penses que l'OM va revenir dans les 3 premières places la saison prochaine ?

Penser l'OM "en tant qu'institution historique et club de légende" aujourd'hui ne résoudra pas la crise actuelle. Il faut surtout remettre l'OM à son vrai niveau : le ventre mou de la Ligue 1 et puis c'est tout. Repartir avec humilité et tout reconquérir jusqu'à son public.

Du coup un entraîneur du niveau de Franck Passi pourquoi pas. Il faut arrêter de penser que l'OM peut encore attirer du beau monde. Aujourd'hui l'OM ne peut pas attirer de grands entraîneurs ni de grands joueurs. Par contre, des entraîneurs et des joueurs de devoir, oui. Des mecs qui grattent, qui taclent, qui marquent d'une tête rageuse, qui courent en embrassant le maillot, qui font la faute utile, qui s'écroulent dans la surface adverse pour gratter un penalty au PSG et gagner 1-0 là-dessus... :') putain je dis oui et aux chiottes les stars !

Allez l'OM !
Top-player Niveau : CFA
Faites Peter la tirelire pour Sampaoli et puis voilà
Note : -1
Non et je vois quelques bonnes raisons à ça.

Premièrement, l'expérience montre que très souvent la première saison pleine du pompier est rarement une réussite. Pire, ça tourne souvent à la catastrophe (lutte pour le maintien voire relégation).

Secondo, l'OM n'est pas le "terrain d'apprentissage" d'un novice. L'OM est un club difficile à manager, à tous les niveaux, vis à vis de l'actionnariat, des joueurs, de la presse et surtout des supporters. Passi va se faire démonter dès le premier faux pas.
De plus, pour faire une métaphore, on ne confie pas une voiture de ce calibre (même avec une mécanique enrayée) à un novice. L'OL est en train de faire la même erreur avec Genesio (même si ce dernier à bcp plus de bouteille)

La seule raison que je verrai à la nomination de Passi c'est un scénario à la Kombouaré. L'actionnaire arrive en Juillet/Aout, Passi reste en poste jusqu'en hiver le temps de mettre la main sur une pointure...

Que Passi aille faire ses armes en L2 ou dans un club moins prestigieux, je pense que prendre les rennes de l'OM serait une catastrophe pour sa carrière.
J_Vous_Lavezzi Niveau : Ligue 1
Si le projet c'est de trouver un peu de sérénité, de prendre un peu de temps pour nettoyer le club et apaiser tout ce qui tourne autour, de le vendre et ensuite d'envisager un avenir plus radieux ans 3-4 ans, je trouve l'idée de Passi pas bête du tout.

Si le projet c'est de viser le dernier carré de la LdC dans 2 ans, c'est pas le bon profil, c'est sûr, Pellegrini serait bien plus adapté.
paul.la.poulpe Niveau : Ligue 1
Message posté par J_Vous_Lavezzi
Si le projet c'est de trouver un peu de sérénité, de prendre un peu de temps pour nettoyer le club et apaiser tout ce qui tourne autour, de le vendre et ensuite d'envisager un avenir plus radieux ans 3-4 ans, je trouve l'idée de Passi pas bête du tout.

Si le projet c'est de viser le dernier carré de la LdC dans 2 ans, c'est pas le bon profil, c'est sûr, Pellegrini serait bien plus adapté.


Je suis pas sur que tu calmes les choses avec Passi comme entraineur. A la première défaite (aujoourd'hui?) Ca va gueuler qu'il n'a pas le niveau.

A la place de l'om, si j'avais voulu vendre le club, j'aurais fait venir un entraineur d'un club portugais ou espagnol habitué a jouer avec de bons joueurs sans plus, et fait venir des joueurs de ces pays là (je suis sur que des espagnols corrects t'en a à la pelle). Histoire 'avoir un niveau correct sans gros investissement, donc une situation appaisée ce qui rendrait une vente plus facile.
Eomer fils d'Eomund Niveau : CFA2
Je pense que ce genre de personnage fidèle à un club est indispensable dans un organigramme de plus en plus perturbé mais de la à lui donner les rênes de l'équipe première...

J'apprécie son discours, on sens un type qui aime ce club comme nous et vu mon état psychologique après cette saison, j'en demande pas beaucoup plus. Il n'a peut être pas le talent/compétences pour nous ramener dans les 4 premières places durablement (et encore j'en sais rien car après tout on ne l'a pas vraiment vu en action et cette saison est trop délicate pour juger) mais en adjoint pourquoi pas.

C'est Carlos Quieroz je crois qui avait dit (ou Fergusson je ne sais plus) qu'il fallait savoir ou on était le meilleur et qu'il valait mieux être le meilleur adjoint au monde qu'un banal entraineur. A méditer.

Après il faut avoir conscience qu'on repart de 0 les mecs, finit la bonne base de joueurs héritée des années Diouf et vu les types sous contrat, on devra se mettre dans la tête qu'on repart pour viser un top 8.

j'espère seulement que la direction sera cette fois solide, je ne crois pas vraiment à un repreneur (qui serait assez fou pour investir dans ce club?) mais avoir des dirigeants qui connaissent le ballon et sont en symbiose avec le secteur sportif ça serait pas mal quand même.
Quitte à ne pas avoir de moyen, au moins essayer de faire du bon boulot.
Cheric Zghemmfour Niveau : CFA
En tout cas, le rédacteur semble posséder la réponse, contrairement à ce que laissait croire la forme interrogative du titre.Cet homme n'a apparemment pas le moindre défaut.Il réussit tout ce qu'il entreprend.Lorsque il échoue (défaite, relégation), c'est dû aux paramètres extérieurs indépendants de sa volonté.
Cheric Zghemmfour Niveau : CFA
Alors que toutes les conditions sont réunies (match un dimanche férié, à 17 h dont beaucoup de monde se fout, un adversaire en roue libre enclin à ouvrir le jeu, et en plus à l’extérieur donc loin de l'enceinte maudite) je suis sûr qu'ils vont trouver le moyen de repartir avec un pénible match nul.Le maintient, ça sera jusque au multiplex.

Il faudra bien un exploit en solitaire de Lassana Diarra ou un six mètres direct de Mandanda pour les extirper de ce bourbier.

Et dire qu'au mois de septembre, après leur début de saison chaotique, je pensais qu'ils allaient faire une troisième place derrière Paris et Monaco.
Message posté par Cheric Zghemmfour
Alors que toutes les conditions sont réunies (match un dimanche férié, à 17 h dont beaucoup de monde se fout, un adversaire en roue libre enclin à ouvrir le jeu, et en plus à l’extérieur donc loin de l'enceinte maudite) je suis sûr qu'ils vont trouver le moyen de repartir avec un pénible match nul.Le maintient, ça sera jusque au multiplex.

Il faudra bien un exploit en solitaire de Lassana Diarra ou un six mètres direct de Mandanda pour les extirper de ce bourbier.

Et dire qu'au mois de septembre, après leur début de saison chaotique, je pensais qu'ils allaient faire une troisième place derrière Paris et Monaco.


Un nul assure le maintien, ça ferait 6 pts d'avance sur le 18e à 2 journées de la fin avec 19 buts d'avance en diff de buts.
Eomer fils d'Eomund Niveau : CFA2
Message posté par Phocea13
Un nul assure le maintien, ça ferait 6 pts d'avance sur le 18e à 2 journées de la fin avec 19 buts d'avance en diff de buts.


Ouaaaaaaaaaaaiiiiiiiiiisssssssssss

Non mais sérieusement, à quoi on en est réduits...
Cheric Zghemmfour Niveau : CFA
Message posté par Phocea13
Un nul assure le maintien, ça ferait 6 pts d'avance sur le 18e à 2 journées de la fin avec 19 buts d'avance en diff de buts.


Dans ce cas, je retire ce que j'ai dit : aujourd'hui, c'est DÉFAITE.

D'ailleurs, je me trompe ou Marseille n'a plus gagné depuis la victoire à Montpellier il y a...Trois mois :rire: :rire: :rire: ?
wallotexas Niveau : CFA
Et maintenant, la Coupe.
Chenipan sauvage Niveau : District
Message posté par paul.la.poulpe
Je suis pas sur que tu calmes les choses avec Passi comme entraineur. A la première défaite (aujoourd'hui?) Ca va gueuler qu'il n'a pas le niveau.

A la place de l'om, si j'avais voulu vendre le club, j'aurais fait venir un entraineur d'un club portugais ou espagnol habitué a jouer avec de bons joueurs sans plus, et fait venir des joueurs de ces pays là (je suis sur que des espagnols corrects t'en a à la pelle). Histoire 'avoir un niveau correct sans gros investissement, donc une situation appaisée ce qui rendrait une vente plus facile.


Genre Michel ?
Message posté par paul.la.poulpe
Je suis pas sur que tu calmes les choses avec Passi comme entraineur. A la première défaite (aujoourd'hui?) Ca va gueuler qu'il n'a pas le niveau.

A la place de l'om, si j'avais voulu vendre le club, j'aurais fait venir un entraineur d'un club portugais ou espagnol habitué a jouer avec de bons joueurs sans plus, et fait venir des joueurs de ces pays là (je suis sur que des espagnols corrects t'en a à la pelle). Histoire 'avoir un niveau correct sans gros investissement, donc une situation appaisée ce qui rendrait une vente plus facile.


Les espagnols, à même level que des français ça coute beaucoup plus avec leur système d'impot;

Deja en 2001 luis fernandez avait ruiné psg avec sa fournée d'espagnols pas très connus qui étaient plus ou moins bons, ça s'est finit en caisse noir, en procès et en retrait de canal +.
J'imagine même pas le gap en 2016

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
272 15