En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 2 Résultats Classements Options
  1. // Débat
  2. // TATANE

Faut-il construire des stades ou les abattre?

TATANE, en partenariat avec PETIT BAIN, présente le mercredi 13 février 2013 à 20h : « Faut-il construire des stades ou les abattre ? » - Débat avec Rudy Ricciotti sur la place des stades dans la cité.

Modififié
À l'occasion de l'annonce du choix des stades de l'Euro 2016, de la publication du rapport de la Cour des comptes et d'une absence quasi-complète d'échanges en place publique sur le geste architectural et la place du stade dans la cité, TATANE et ses amis proposent une grande soirée populaire interactive pour faire vivre les points de vue et les idées : à quoi sert un stade ? Pourquoi les stades sont-ils moches ou presque ? Pourquoi y mettre autant d'argent public et ne les faire vivre que les soirs de match ? Le stade moderne permet-il encore de produire du lien social ? Oubliez tout ce que vous pensiez savoir sur les stades, en et surtout hors tribunes…

Programme

• 19h00 - 20h00 : accueil et avant-match au bar du PETIT BAIN - 7, Port de la Gare, 75013 Paris
• 20h00 – 22h30 : débat joyeux et interactif illustré en direct par le dessinateur et scénariste de bande-dessinée Charles Berberian, dans la salle de concert du PETIT BAIN.

En présence de :

• Anne Hidalgo, 1re adjointe au maire de Paris, en charge de l'urbanisme ;

Rudy Ricciotti, Grand Prix national d'architecture 2006, architecte du stade Jean-Bouin, du département des Arts de l'islam au Louvre, du MUCEM de Marseille… ;

• Luc Dayan, président du Racing Club de Lens ;

• Aymeric Magne, Lagardère Unlimited Stadium Solutions (LUSS) ;

• Ludovic Lestrelin, sociologue du sport et publics sportifs, Université de Caen

• Vikash Dhorasoo, co-fondateur du mouvement TATANE.

• 22h30 – 00h00 : après-match.

Inscription en ligne à partir du 5 février sur la page Facebook


TATANE est un mouvement collectif et populaire pour un football durable et joyeux. Durable comme une splendide défaite, joyeux comme une action presque mythique racontée à ses enfants. Lancée en avril 2011 autour d'un manifeste co-écrit par Vikash Dhorasoo, Brieux Férot (So Foot) et Pierre Walfisz (producteur), le mouvement TATANE compte aujourd'hui près de 5 000 membres et a reçu le soutien de personnalités aussi diverses qu'Emmanuel Petit, François Bégaudeau, Fred Poulet, Gérald Passi, Benoît Forgeard, Ernest Pignon-Ernest, Thierry Frémaux, Vincent Delerm, Walter Salles, Daniel Cohn Bendit, Xavier Beauvois…


TATANE poursuit des objectifs clairs :
• Valoriser le football comme un lieu de jeu sans enjeu : la défaite doit être dédramatisée et la victoire relativisée ;
• Développer la dimension de politique publique du football : le sport est un lien social comme les autres ;
• Démocratiser radicalement la vie des clubs et associations sportives : le sport est une cité qui a besoin de ses citoyens ;
• Mettre fin au marché spéculatif dans le football : vers la suppression des indemnités de transferts.

TATANE organise tout au long de l'année des rencontres, débats, tournois et actions à destination du grand public et des joueurs - jeunes et moins jeunes-, de manière itinérante partout en France (Metz, Lille, Paris, Nancy…) et diffuse l'esprit du mouvement par le biais de notes, articles, chroniques, blogs…

Adresse : PETIT BAIN - 7, Port de la Gare, 75013 Paris (à côté de la piscine Joséphine Baker / au pied de la BnF) / Métro : « Quai de la Gare » (Ligne 6) ou « Bibliothèque François Mitterand » (Ligne 14)

Pour en savoir plus : www.tatane.fr
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 09:28 Barton : « 50% des joueurs parient sur les matchs » 23 lundi 22 janvier Une ex-formatrice défonce la goal-line technology (via Brut Sport) lundi 22 janvier Quand Ronaldo planquait de la bière 51