Faubert, doux rêveur

0 1
Julien Faubert avait tout pour lui. Jeune, ambitieux, pas trop dégueulasse balle au pied, l'ancien Cannois était dans les bons temps de passage quand il évoluait à Bordeaux. Rien d'étonnant à le voir se payer une sélection en Bleu en 2006.

Mais depuis, le latéral droit a flanché. D'une en signant dans un club moisi de Premier League, West Ham, où il bataille chaque week-end pour la 13ème place.

De deux, en s'affichant six mois au Real Madrid sans y jouer. Pourtant Faubert croit toujours à l'Equipe de France : « J'ai 26 ans et c'est un âge auquel on se doit de penser à son équipe nationale. Quand je suis allé à West Ham, le sélectionneur a pensé que j'avais fait un mauvais choix. Mais c'est un bon club, je m'y suis imposé et je suis titulaire en Premier League désormais. J'espère encore être là pour la Coupe du monde, mais si ce n'est pas le cas, j'espère surtout être appelé après » .

Après tout, Wigan a bien envoyé Pascal Chimbonda au Mondial 2006...

MF
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Le 10 Sport is back
0 1