Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Finale
  3. // Bordeaux/Evian

Fargeon défend la Coupe de France

Modififié
Bordeaux en finale de la Coupe de France, cela fait 26 ans que ce n’était plus arrivé. A l’époque, les Marine et Blanc avaient battu l’Olympique de Marseille (2-0). Et vendredi, face à Évian-T.G. ils auront la possibilité de glaner leur quatrième titre dans la compétition. Une coupe qui ne laisse pas insensible Philippe Fargeon, l’un des derniers à avoir soulevé le trophée avec le club.

« Quand je jouais, c’était la plus belle des coupes… Gamin, elle faisait rêver aussi, et c’était quasiment le seul match que l’on voyait à la télé. Je me souviens que pendant les tournois de foot de jeunes, on regardait tous la finale dans la salle des fêtes, se remémore l’un des deux buteurs de la finale. Il y avait de nouveaux sponsors sur les maillots, c’était à Paris (au Parc des Princes, ndlr), et on présentait la coupe au public, ajoute-t-il, nostalgique. On rentrait à Bordeaux avec les supporters, en train… Bernard Lacombe et Alain Giresse dormaient dans le wagon avec la coupe dans les bras. C’était très fort tout ça ! »

Mais qu’est-ce qui a changé depuis ? « Je pense qu’on a été à la chasse au trophée européen… j’entends par là qu’on a privilégié la Coupe de la Ligue car, en quatre matches, on peut être en Coupe d’Europe, constate l’ancien avant-centre. Et je regrette qu’aujourd’hui, on parle plus des autres coupes que de la Coupe de France… C’est un trophée qui plaît au public et un trophée qui en est d’abord un, avant d’être synonyme de place européenne. »

Et bim !, Moustche, prends ça dans les dents…


LB, à Bordeaux
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi
Hier à 15:52 Usain Bolt pourrait jouer en Australie 17