« Fallait être fort pour supporter l'OM »

Youssoupha, « le globe-rappeur » , sait utiliser sa culture foot à bon escient. Amateur d'un jeu aussi efficace que ses punchlines, il supporte les Anglais en général et Liverpool en particulier. Le PSG aussi, quand il est au Parc. Et l'OM, surtout l'OM. Il revient d'ailleurs de la cité phocéenne, le soleil dans ses baskets violettes.

Modififié
4 0
Faisons les présentations : Youssoupha, tu supportes l'OM...

Oui, pour l'ambiance qu'il y a autour de ce club. C'est généralement le cas des gens qui viennent de l'étranger. Au bled, c'est souvent Marseille qui est le club phare et moi, c'est vrai que je suis arrivé en France avec ces a priori-là. Et puis, j'aimais bien tout ce qui se dégageait de ce club. Il y avait du beau jeu, c'était agréable. Il y avait Abedi Pelé, plein de joueurs africains qui étaient des grandes stars là-bas. Par contre, je n'ai jamais vraiment été dans l'antagonisme Paris-Marseille. Je suis pas anti-parisien ou quoi que ce soit. Au contraire, quand je vais au Parc, c'est pour soutenir Paris. Mais bon, c'est plus Marseille, historiquement. J'ai pas de chance parce qu'il y avait pas beaucoup de titres. Fallait être fort pour supporter Marseille.

Ca risque de payer cette année, avec déjà une coupe de la Ligue dans la poche.

La Coupe de la Ligue qui sécurise tout le monde. Tout le monde me dit que Marseille en a fait beaucoup. Par rapport à la coupe que c'est, effectivement, ils en ont fait beaucoup. Mais il faut que les gens comprennent. Imaginons un jeune homme qui prend dix-sept ans de prison. Il sort, il n'a pas touché une fille depuis longtemps. Bon, il tombe sur un boudin, y'a pas de quoi en faire toute une histoire. Marseille c'est ça. Ça faisait dix-sept ans qu'on n'avait pas touché une meuf. Donc, forcément, on a fait comme si c'était Naomi Campbell, comme si c'était la Coupe du Monde. En vérité, ce n'était que la coupe de la Ligue. Mais qu'est-ce que ça soulage.

Ton pronostic pour le championnat ? Ton trio de tête ?

Je pense à Marseille en premier, puis Lyon, et euh... je vois bien l'une des équipes trouble-fête, Montpellier ou Auxerre, finir dans les trois premiers. Ça ferait un bon reflet du championnat.

Quels joueurs pour relancer le PSG ?

Leur équipe-type est bien donc je verrais plus un banc, en fait. Parce qu'ils sont trop pris à la gorge. Il suffit qu'un mec de l'équipe titulaire galère pour qu'ils soient directement obligés de piocher chez les jeunes. Ce sont des jeunes qui ne manquent pas de talent mais quand tu joues au plus haut niveau, qui plus est au PSG, avec l'exigence que l'on connaît... Tu vois, que ce soit Edel, que ce soit Jean-Eude Maurice, que ce soit Sankharé ou même Sakho, ce sont des gens qui ont tout de suite été obligés de palier de grands manques dans l'équipe. On leur a tout de suite donné de grandes responsabilités alors que voilà... Après il faut aussi que Paris retrouve son pouvoir d'attraction.

L'âge dans le foot est un peu tabou. Dans le rap aussi ?

Dans le rap, c'est un tabou surtout quand on commence à dépasser 35 ans. Parce qu'on a l'impression qu'on est un peu moins performant. Le rap est une musique de performances et je remarque que les rappeurs plus âgés ne perdent pas du talent mais il y a un peu d'usure. Tu parles avec quelqu'un comme Akhenaton, il n'a pas envie de faire des freestyles avec la Sexion d'Assaut. Il y a un côté « J'ai déjà donné » . Mais j'ai remarqué un truc récemment, une stat qui m'a choqué. J'ai réalisé que Drogba avait 32 ans. Il n'a jamais été aussi fort donc c'est bizarre...

Sinon, le rap, c'est comme le foot : c'est mieux à l'étranger ?

Là où c'est pas vraiment comme le foot, c'est que le meilleur championnat, c'est le championnat américain. En France, c'est pas mal quand même. On est moins à plaindre que le rap anglais ou le rap allemand qui ont un bon public mais bon... Mais c'est vrai que les supporters du rap français sont à l'image des supporters de l'équipe de France : râleurs et qui sortent beaucoup de polémiques pour rien.

Un prono pour les Bleus à la Coupe du Monde ?

Si la France va en 1/4 de finale, je pense qu'elle aura largement réussi son Mondial. Si elle se fait éliminer en 1/8ème, dommage, mais bon... Faut arrêter. Je trouve, et Platini avait dit ça aussi, qu'on surcote un peu l'Equipe de France. C'est pas le meilleur effectif, il y en a des meilleurs. Donc, je ne vois pas pourquoi les gens sont outrés qu'on ne soit pas parmi les favoris.

Qui sont tes favoris alors ?

Pour moi c'est principalement l'Espagne et l'Angleterre. Tout le monde cite le Brésil mais je ne vois pas pourquoi. Après, peut-être que je vais être surpris mais Ronaldinho fait juste son retour au top, il n'a pas encore bien servi la sélection, Kakà n'est pas dans sa meilleure année, Rubinho a changé de championnat même s'il continue d'être efficace, l'arrière gauche c'est Bastos... Je trouve qu'on en fait trop. Alors que, c'est paradoxal, en 2006, l'équipe du Brésil, c'est la plus belle équipe que j'ai jamais vu de toute ma vie. Sur le papier, meilleure, même, que celle de 70. Moi je disais qu'ils allaient tout casser sur leur chemin. Tu avais Ronaldo, Kakà, Ronaldinho, Emerson, Roberto Carlos... Tous au meilleur de leur forme. Et ça a fait un foin pas possible. Comme quoi...

A la succession de Domenech, tu vois qui ?

Comme je l'ai dit, l'Equipe de France repart de loin donc, en vrai, il faut qu'elle pioche direct dans ses meilleurs entraineurs. Elle a de bons entraineurs. La situation est assez compliquée, on ne peut que se permettre de prendre un Deschamps, un Blanc ou un Wenger. C'est à dire que toute solution un peu intermédiaire, Tigana, Fernandez ou Guy Roux, c'est non. Encore, elle aurait une génération géniale. Par exemple, moi je suis pas persuadé que Roger Lemerre soit le plus grand technicien du Monde mais quand, en 2000, il prend la tête de l'Equipe de France, il n'a presque pas besoin de l'être. C'est une Ferrari. Je suis pas pilote mais je la conduis. Ça avance. Mais là, il faut vraiment quelqu'un qui a des idées. Sinon, c'est perdre encore deux ans.

Sur quelle équipe africaine miserais-tu pour la Coupe du Monde ?

Un peu comme tout le monde, j'avais misé sur la Côte d'Ivoire parce que je crois en eux. Ils ont viré Halilhodzic, ils ont pris Sven-Goran Eriksson, notre ami Sven. J'espère que ça va payer parce que moi, je suis tellement de matches que je ne peux pas m'empêcher de dire que les joueurs africains ne respectent pas les mêmes consignes. Le match des Ivoiriens contre les Algériens, par exemple, c'est pas normal. Ils peuvent perdre, ça arrive. Mais ils font des erreurs qu'ils ne font pas dans leurs clubs, c'est pas possible. Donc je me dis que la sélection, c'est un peu « à la cool » . Certains ne réalisent pas. Il y a beaucoup de gens qui comptent sur ces compétitions-là, ne serait-ce que pour rêver. Même si on la gagne pas. Le Cameroun en 90, ça a fait rêver les gens. On sentait qu'ils sortaient les tripes. En même temps, une équipe comme l'Algérie sort les tripes. En qualité, elle n'a pas une valeur de dingue mais les mecs mettent leurs tripes sur le terrain, ils s'arrachent. Je sais que les Algériens, qu'ils se fassent éliminer au premier tour ou qu'ils aillent loin dans la compétition, ils donneront tout. Ils n'auront pas de regrets.


Propos recueillis par Noémie Pennacino et Franck Lenfant

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Weldon, well done
4 0