En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 15 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 25e journée
  3. // Atlético Madrid/Espanyol Barcelone

Falcao sauve encore l'Atlético

Modififié
Atlético Madrid – Espanyol Barcelone : 1 - 0
Buts : Falcao (38e) pour l'Atlético Madrid.


En temps normal, ce mini Clasico n'a rien d'une affiche. Sauf que cette année, ce n'est pas le grand Real qui est deuxième de la Liga mais bien le petit frère de l'Atlético. L'Espanyol est certes douzième mais le club catalan reste sur six matches sans défaite. Le décor est planté, place au jeu.

Les premières minutes donnent le ton du match. Il est rugueux et très disputé à l'image du gardien catalan, la bouche en sang après un duel avec Falcao (24e). Les actions sont donc rares, le match fermé. Et dans un tel match, c'est Falcao qui comme à l'accoutumée vient débloquer la situation. Sur un pénalty obtenu par Diego Costa, le Tigre ne tremble pas et prend le gardien à contre pied (38e). Le meilleur buteur madrilène se met encore en évidence avec un enroulé à l'entrée de la surface (43e). Sans danger pour Casilla. Malgré l'ouverture du score, le jeu reste toujours aussi rude et le capitaine des Colchoneros en fait les frais. Second carton jaune pour Gabi, l'Atlético devra évoluer pendant une période à dix (45+4e).

Et la deuxième période démarre comme a fini la première, c'est-à-dire avec une faute. Malgré leur avantage numérique, les joueurs de l'Espanyol oublient toujours de jouer et préfèrent se livrer à une série de fautes sans intérêt. C'est d'ailleurs l'Atlético qui se montre le plus dangereux, notamment par l'intermédiaire de Diego Costa (52e et 65e). La formation catalane commence enfin à jouer à la 65e minute et elle met (un peu) la pression sur la cage de Thibaut Courtois. Un réveil bien trop tardif pour venir à bout de cette formation madrilène.

Les joueurs de l'Espanyol devront tirer les leçons de cette défaite. A trop vouloir faire déjouer leurs adversaires, c'est eux qui se sont complétement perdus. Les Colchoneros ont, eux, montré leur solidarité et reprennent quatre points d'avance sur leur voisin.

EG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 08:27 267€ à gagner avec Shakhtar - Roma & CSKA Moscou 1 Hier à 17:06 Henry calme le jeu après ses propos sur Neymar 64 Hier à 07:44 BONUS ÉDITION LIMITÉE : 200€ offerts pour miser sur Séville - Manchester 1
Hier à 12:16 Ranieri ne dirait pas non à l'Italie 17
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
mardi 20 février Lamine Sané signe à Orlando 8 mardi 20 février Ronaldinho se lance dans la musique 12
À lire ensuite
La composition de l’OM