1. //
  2. // 15e journée

Grâce à un Falcao exceptionnel, auteur d’un quintuplé, l’Atlético Madrid a rebondi après sa défaite face au Real, en écrasant La Corogne à domicile (6-0). Martins et Aduriz sont les deux autres héros du jour en Espagne.

Modififié
16 14
L’Atlético a semble-t-il bien digéré sa défaite lors du derby madrilène. Frustrés de leur performance au Bernabéu, les Colchoneros se sont vengés sur ce pauvre Deportivo La Corogne (6-0), bon dernier du championnat. Diego Costa a mis les siens sur la bonne voie en ouvrant le score, avant de laisser son compère d’attaque tout détruire sur son passage. Du pied, de la tête, sur pénalty (qu’il a lui-même obtenu, évidemment), en force, en finesse, en malice, en touché. Falcao a ébloui le Calderón, démontré une fois de plus qu’il savait tout faire et massacré l’arrière-garde galicienne. Cinq buts, qui font 16. Soit trois de plus que Cristiano Ronaldo. Le Tigre enchaîne les exploits et guide l’Atlético Madrid dans sa spectaculaire ascension. L’équipe de Simeone maintient la distance avec le Real et revient provisoirement à trois points du Barça.

Levante et Martins se régalent

Un peu plus tôt, Levante n’a pas épargné la bande à Caparros (4-0), dont la place sur le banc de Majorque est de plus en plus menacée. Peut-être parce que deux mois et demi sans gagner, ça fait beaucoup. Les Granotes, eux, vont bien, et continuent à régaler leurs supporters. Qualifiés pour les 16e de finale en Europa League, ils sont aussi 6e de cette Liga. L’homme fort, le chouchou de Ciutat, c’est cet Obafemi Martins qui revit en Espagne. Buteur, passeur, omniprésent et plus rapide que jamais, il a foutu un bordel pas possible dans la (fragile) défense majorquine. C’est simple, depuis qu’il est arrivé, le Nigérian tourne à un but tous les deux matchs. À noter qu’avec 43% de possession de balle, Levante a probablement battu son record des deux dernières années.

Aduriz sans pitié pour Llorente

Autre attaquant au top, Aritz Aduriz, l’un des responsables de la sale période que traverse Fernando Llorente, qui n’est même pas entré cet après-midi lors de la victoire des siens face au Celta Vigo (1-0). L’ancien Ché a inscrit, de la tête, l’unique but d’un match qui ne restera pas dans les annales. Son neuvième but en 13 titularisations, mine de rien. Après les deux roustes face au Real et au Barça et l’élimination en C3, l’Athletic devait bien une victoire à San Mamés. Trois points qui permettent aux Basques de remonter tout doucement au classement, et de ne pas être complètement largués dans la course à l’Europe (6 points de retard sur Levante). Pour le Celta, pas passé loin de l’égalisation en fin de match grâce à son Danois Krohn-Delhi, c’est une occasion de s’éloigner de la zone rouge de perdue.

Par Léo Ruiz
Modifié

Note : 1
N'en déplaise à France Football, je vais le lui chier*, son Ballon d'Or.
Teuhouf
Note : -1
Bestial
Note : 1
Pourquoi? il devrais être au PSG sans doute?
avec tout le respect...Quel respect?
l'Atlético a gagné 2 UEFA ces 3 dernières années ils ont un budget conséquent et sont régulièrement top 5 dans le championnat le plus fort alors il devrait aller ou en Angleterre??? pff la PL c'est salement surcoté
Si le club se qualifie en LDC il restera un an de plus m'est avis
Joshua_is_a_tree Niveau : CFA
 //  Paris Saint-Germain FC
Et en plus, lui il n'est pas né Hors jeux !!!
16 14