1. //
  2. //
  3. // Chelsea-Porto

Falcao, l'anti-champion

Depuis cinq ans, Radamel Falcao s'était fait une spécialité de quitter un club qualifié pour la Ligue des champions, Porto puis l'Atlético Madrid, pour évoluer dans une équipe qui n'y était pas engagée. Cette saison, il a voulu mettre fin à sa mauvaise habitude, sauf que José Mourinho ne l'a jamais aligné en C1. Et semble déjà vouloir le dégager de Stamford Bridge.

Modififié
355 19
À la toute fin du marché d'été 2014, la blague était un exutoire, un moyen de faire passer la pilule : si Radamel Falcao s'empressait de quitter l'AS Monaco en prêt pour Manchester United, c'était avant tout pour s'éviter de disputer la Ligue des champions. Une compétition que le Tigre semble alors éviter comme la peste, lui qui ne l'a disputé qu'une fois, en 2009-2010, sous les couleurs du FC Porto. Extraordinaire la saison suivante en Ligue Europa - les Dragons remportent la coupe, Falcao claque 17 pions, record qui tient toujours -, on se dit que le Colombien va affoler les compteurs en C1 tôt ou tard. À Porto ou ailleurs. Mais le buteur choisit l'Atlético Madrid, seulement engagé en C3, mais apte à claquer les 40 millions demandés par Pinto da Costa à l'été 2011. Un choix qui se défend, surtout avec douze nouveaux buts - dont un doublé en finale contre l'Athletic Bilbao - et une seconde victoire personnelle dans la « petite » Coupe d'Europe en mai 2012. Ce qui devient moins compréhensible, c'est lorsque le Tigre quitte des Matelassiers enfin qualifiés en Ligue des champions à l'été 2014, pour une AS Monaco promue en Ligue 1. En réalité, la raison est simple : le club de la Principauté a claqué 60 millions, offert un salaire d'émir et promis la lune à Radamel.

Même pas sur les feuilles de matchs européens avec Chelsea


Deux ans après son arrivée en Principauté, Falcao n'est plus le même : il s'est fait les croisés en janvier 2014 à Chasselay, a vécu un prêt raté à Manchester United, s'est coupé les cheveux, et vit désormais un nouveau calvaire avec Chelsea. Ce qui n'a pas changé, c'est son salaire astronomique - proche du million d'euros mensuel - qui en fait un boulet de luxe autant pour les Blues qui aimeraient le lourder en janvier, que pour l'ASM qui se demande où le caser alors qu'il est sous contrat jusqu'en 2018. Et pour le Colombien, pour une fois dans un club engagé en Ligue des champions, la spirale négative est tenace : un seul but en 348 minutes depuis son arrivée à Stamford Bridge, et une absence sur blessure depuis une apparition comme figurant face à Liverpool le 31 octobre. Et ce qui aurait pu être son lot de consolation se refuse à lui : en Ligue des champions, José Mourinho ne l'a pas aligné une seule minute. Le Portugais n'ayant jamais eu l'intention de blesser psychologiquement le Colombien, il ne l'a d'ailleurs inscrit qu'une fois, à Kiev, sur la feuille de match. Pour éviter les espoirs inutiles.

Falcao en retraite selon un consultant colombien


Fera-t-il un effort en offrant un peu de temps de jeu à Falcao face à son ancien club de Porto ce mercredi ? A priori, cela devrait être sa dernière opportunité, car selon les principaux médias sportifs anglais, Chelsea souhaite refourguer le Tigre dès janvier, histoire de libérer une place pour un vrai concurrent à Diego Costa. Vu le salaire de fou du joueur sous contrat avec Monaco, peu de prétendants se sont manifestés, AS mentionnant seulement le FC Valence de Phil Neville. Un club où, comme par hasard, l'agent de Falcao a ses entrées. Mais l'influence de Jorge Mendes n'a pas fait effet sur José Mourinho qui, même devant la méforme de Diego Costa et l'absence de Loïc Rémy, a préféré placer Eden Hazard en pointe lors du dernier match des Londoniens.

En clair, Falcao ne devrait pas disputer la Ligue des champions une saison de plus. La faute à un mauvais timing : quand il avait le niveau pour tout y exploser, il préférait s'éclater en Ligue Europa. Désormais, il n'est plus le joueur qu'il a été, et, à 29 ans, n'a plus le niveau pour s'y épanouir. Même la sélection colombienne qui lui doit tant lui a tourné le dos en novembre, quand Iván Mejía Álvarez, un consultant football de son pays natal, l'avait qualifié d' « ex-footballeur » sur la radio Caracol. À défaut de jouer la Ligue des champions européenne, l'avant-centre devrait peut-être se positionner pour disputer celle d'Asie, avec un club émirati peu regardant sur les fiches de paie...

Par Nicolas Jucha
Modifié

Dans cet article

Quand même bizarre ce qui arrive à Falcao. Je l'avais vu jouer à l'époque de l'Atletico et ce gars était un vrai monstre. Puis je l'ai perdu de vue et apparemment tout le monde le trouve mauvais dans ses nouveaux clubs. Il est arrivé quoi? Parce que bon il a 29 ans, ok, mais ça devrait pas encore être si catastrophique.
Ben en fait je pense qu'au delà de l'après blessure très difficile, il a surtout la pire crise de confiance que j'ai vu pour un attaquant ! On a l'impression qu'il court, fait des appels, mais a peur de recevoir le ballon.
Je sais pas si je suis hs ou pas, mais à un moment donné il y avait eu une polémique sur l'âge de Falaco. Il aurait 2 ou 3 ans de plus selon certaines sources. Les deux dernières saisons auraient tendance à valider cette hypothèse, le type était aurait alors 32 ans, et ses années au top (2010-2013; 27_30 ans) derrières lui.
butterfly Niveau : CFA
Moi aussi j'adorais El Tigre, monstre d'instinct capable d'attirer la balle à lui pour marquer dans toutes les positions.

Malheureusement il suffit parfois de très peu de choses pour qu'un avant-centre perde la confiance. C'est un poste très étrange qui nécessite une solidité mentale alliée à une détermination constante. Dès que l'un ou l'autre se perd...

J'ai l'impression que la même chose est arrivée à Fernando Torres. Il était dans la fleur de l'âge, à Liverpool, enchainait les buts dans une sorte de plénitude immortelle, et d'un jour à l'autre, plus rien.

L'ange est parti.
Note : 1
Une grave blessure qui plombe totalement la carrière d'un mec, ça n'a rien de surprenant. C'est même presque "normal". Revoir Mickael Owen.

En foot, on a le tord de penser lorsqu'un mec se fait une grave blessure, il reviendra au top 6 mois plus tard. Parce qu'ils ont des staffs médicaux de fous et sont suivis par les meilleurs. Mais c'est un exploit de revenir au top (Dédicae à Djibril).

La blessure de Falcao, c'est le plus gros gâchis de ces 10 dernières années à mes yeux.

Ah, et, oui, j'ai peur pour Fékir.
Il a le même soucis que Torres. Car même si Torres est redevenu un bon 9 du vieux continent, c'est pas le Torres qui enculait la Premier League à sec. Franchement y a pas vraiment d'explication, peut être des soucis physique, un manque criant de confiance. Je pense que le combo grosse blessure au genou + forfait pour le mondial + transfert dans le pire club possible pour lui (nique ta mere Van Gaal) a eu raison de lui.
Dommage parce que c'était un sacré joueur.
Jiddu Krishnamurti Niveau : Loisir
Falcao est en manque de rythme. Depuis sa grosse blessure, les deux clubs (Man.U et Chelsea) ne lui ont pas donné la possibilité de retrouver une très bonne forme. En regardant ses stats, Falcao a joué plus de 60 min sur 10 matchs d'affilés uniquement de décembre à février de l'année dernière. Résultat : 9 matchs, 75 min joués de moyenne, 3 buts, 3 passes dés.

C'est impossible qu'un joueur soit très performant s'il n'est pas au top physiquement.

Ca me fait penser à Stambouli ce cas-là, il a peu joué sur ces 18 derniers mois et cela se ressent sur ses performances individuelles et collectives.
Citer Stambouli et Falcao dans le même post, fallait le faire.
Jiddu Krishnamurti Niveau : Loisir
J'ai regardé le match hier soir! Quand j'ai vu Stambouli à l'heure de jeu qui ne pouvait plus accélérer et qui mettait 15 min pour faire la navette entre les deux surfaces. Je me suis dit que la relation manque de rythme/faible performance marchait aussi pour Stambouli.
Mais apres Van Gaal et Mou c'est pas les boss de la gestion humaine ..
Il l'aura cherché ce mercenaire
Message posté par Eden95
Mais apres Van Gaal et Mou c'est pas les boss de la gestion humaine ..


Euh attend Van Gaal est peut etre pas au top dans ce domaine (et la je demande confirmation) mais si ya bien un boss dans la gestion humaine, c'est Mourinho. C'est dailleurs pour ça que ces methodes fonctionnent aussi bien. Le mec a basé son apprentissage de coach sur les relations humaine(lis le livre " le cas Mourinho"). Hormis la galere au Real et cette saison au Chelsea, ça carriere est une veritable reussite. Samuel Eto'o en arriere droit ou encore au moment oú il quitte l'Inter et qu'on voit Materrazi chiallé alors qu'il a joué sur le banc pendant toute l'année...
https://www.youtube.com/watch?v=tmiqUQFgOxE

Si Falcao se foire en ce moment, je pense pas que ça soit a cause des coachs. C'est surtout dans sa tête le probleme.
Georgesleserpent 2.0 Niveau : National
Les gars, vous pensez pas qu'on l'a tout simplement présenté comme un des meilleurs joueurs au monde (même de l'histoire, selon sofoot) alors qu'il jouait dans des clubs de seconde zone et dans des compétitions de seconde zone ? Parce que le type a brillé en Europa League, pas en LDC. Et il y a brillé avec Porto et l'Atletico, qui était alors loin de son niveau actuel.

Peut être que la marche était simplement trop haute pour lui.

C'est une hypothèse.
Pour moi le maître absolu de la gestion des egos c'est Ancelotti.
Ce que fait Mourinho est louable mais Ca finir tjr mal. Pour moi sa qualité première c'est son pragmatisme et son charisme de meneur d'homme. Sinon j'ai jamais vraiment été convaincu par ce coach. Les cas Casillas, Ramos, Hazard ou Costa récemment sont des exemples de sa faiblesse dans le gestion des hommes pour moi.
Franchement pas d'accord. Je me rappelle de ses performances contre le Barça ou le Réal, ou même en super coupe d'Europe bref c'est (c'était) vraiment un super joueur capable de jouer au plus haut niveau.
Par contre y a qqn qui a parlé plus haut d'un âge erronée. Il aurait apparemment 32/33ans, Ca expliquerait pas mal de choses.

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
355 19