Falcao, du paradis à l'enfer

Considéré par beaucoup comme le buteur le plus convoité au monde à l'Atlético Madrid, Radamel Falcao est aujourd'hui remplaçant de luxe à Manchester United, le tout dans un anonymat pour le moins inquiétant. Mais comment le Tigre a-t-il pu perdre toute sa rage de vaincre en si peu de temps ?

1k 25
« Mon Dieu ! Mon Dieu ! Mon Dieu !
Laissez-le-moi
Encore un peu,
Mon amoureux.
Six mois, trois mois, deux mois...
Laissez-le-moi
Pour seulement
Un mois...
 »

Comme en témoignent ces paroles d'Édith Piaf, Marcel Cerdan était l'âme sœur de la Môme, mais un crash d'avion entre Paris et New-York est venu lui ôter son combattant préféré. Comme le Bombardier marocain, Radamel Falcao était, lui, le serial buteur de l'Atlético Madrid. Un style latino à faire passer Nuno Gomes pour un homme en avance sur son temps, une confiance à toute épreuve et, bien entendu, des statistiques complètement délirantes : 70 buts et 9 passes décisives en 90 matchs, toutes compétitions confondues. En guise de sommet, El Tigre se souviendra à jamais de cette fabuleuse soirée du 9 mai 2012. Pour la finale de la Ligue Europa contre l'Athletic Bilbao de Marcelo Bielsa, les hommes de Diego Simeone dominent les débats et rentrent à la pause avec un avantage de deux buts. Deux buts marqués par les griffes de Falcao. Après une victoire finale sans discussion (3-0), les Colchoneros célèbrent un nouveau titre continental, et remercient abondamment leur goleador aux cheveux longs. C'est bien simple, le dernier attaquant à avoir autant illuminé une finale de C3, c'était le Ronaldo de l'Inter et son double passement de jambes devant Marchegiani, contre la Lazio en 1998. Pour certains, le Tigre est le digne successeur du Phénomène, parce que le Tigre est un phénomène. Hélas…

Souviens-toi, l'Ertek dernier


Débarqué à l'Atlético Madrid pour environ 45 millions d'euros, l'Atlético avait frappé un grand coup sur le marché des transferts pour s'offrir un remplaçant de renom à Sergio Agüero, parti régaler les pelouses de Premier League. Déjà sur un excellent ratio but/match à Porto, Falcao dompte la Liga illico presto et devient le nouveau chouchou du Vicente-Calderón pendant trois saisons. Et comme toute belle histoire a une fin, l'idylle madrilène de Falcao s'est terminée avec des œufs de caviar. Son nouvel acquéreur, l'AS Monaco, profite des poches pleines de la 146e fortune mondiale Dmitry Rybolovlev pour recruter, à la fin du mois de mai 2013, le meilleur avant-centre du monde. Un joueur qui marque 29 buts en 29 matchs de Ligue Europa avec deux C3 dans son baluchon, ça ne se trouve pas partout mais a désormais un prix : 60 millions d'euros. Sous les couleurs de l'ASM, la machine à marquer démarre encore en trombe : sept buts en sept journées et une place de leader du championnat de France. Après le Portugal et l'Espagne, Falcao s'apprête à marcher sur l'Hexagone, c'est une évidence.

Dans un coin de sa tête cependant, Falcao pense à son grand défi lors de cette saison 2013/2014, peut-être même le plus gros challenge de sa carrière : faire briller la Colombie lors du Mondial brésilien au mois de juin suivant. Radamel sait que tout le pays – dont son sélectionneur José Pékerman – compte sur ses buts en pagaille, comme lors de cet épique match nul à Bogota contre le Chili en octobre (3-3). De sang-froid grâce à deux pénos en fin de match, le numéro 9 qualifiait les Cafeteros pour la cinquième Coupe du monde de leur histoire. Oui mais voilà, le guide de tout un peuple va déchanter dès janvier 2014. La raison ? Le tacle glissé d'un professeur d'histoire-géographie en banlieue lyonnaise, Soner Ertek. En Coupe de France, le défenseur de Chasselay fait chuter Falcao. Mains sur le visage et quolibets sortant de sa bouche, le buteur est évacué sur civière et inquiète la planète football. La victoire est anecdotique, la bombe médicale explose : le Tigre est victime d'une lésion du ligament croisé antérieur du genou gauche, susceptible d'occasionner six mois d'indisponibilité. Soit un retour aux affaires fin juillet, juste après la Coupe du monde. Dans le jargon, on appelle ça prendre une grosse claque.

« Je ne sais pas comment faire »


Motivé comme jamais pour déjouer les pronostics, le natif de Santa Marta sera, comme Bale ou Ibrahimović, l'un des grands absents du Mondial. Depuis cette tuile, Falcao est même devenu quelqu'un d'autre. Un homme au cœur tendre capable de pleurer en compagnie de ses fans, un homme peut-être trop gentil et flexible dans le vil marché du football. Un homme qui pensait devenir le leader de sa nation pour aller décrocher la Lune au Brésil. Mais non. La Lune, c'est son coéquipier James Rodríguez qui en aura bénéficié, signant dans la foulée avec le Real Madrid. Sous les directives de son agent, Jorge Mendes, Falcao dira au revoir à Louis-II pour partir en prêt à Manchester United, à défaut d'être transféré pour un refus de dernière minute… au Real Madrid. La suite, son ancien agent Silvano Espindola, celui qui l'avait fait grandir à River Plate, la raconte mieux que personne : « Nous avons parlé pendant vingt minutes jusqu'à ce qu'il atteigne le stade (d'Old Trafford, ndlr) et il m'a dit : "Je n'ai jamais vécu une telle situation, je ne sais pas comment faire. Cela est très bizarre pour moi". Je vois qu'il n'est pas heureux. Nous parlons régulièrement et souvent, nous pleurons ensemble sur cette situation difficile. » En fin de saison, MU ne soulèvera sûrement pas l'option d'achat fixée à 55 millions d'euros par l'ASM. Son avenir s'écrira alors sur le Rocher, ou ailleurs. Dès lors, son salut passera par deux choses. D'une, le retour de la confiance, de son instinct propre à ses folles saisons espagnoles, et de deux, par son autre grande vocation : ses appels à Dieu. Si le Tout-Puissant le veut bien, Falcao redeviendra ce féroce félin avide de buts. Mon Dieu, mon Dieu, mon Dieu…

Youtube


Par Antoine Donnarieix
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
georgesleserpent Niveau : Loisir
Falcao serait pas l'exemple type d'un surcotage médiatique un peu rapide ? Il a été consacré comme étant le meilleur 9 au monde (!!) alors qu'il n'avait strictement jamais joué pour un gros club, et avait très peu joué en LDC. On l'a pas consacré un peu rapidement alors qu'il avait pas tellement fait ses preuves ? Au même titre qu'un Cavani, et, qui sait, peut être au même titre qu'un Jackson Martinez...
GA92
Il a fait l'erreur du siècle en signant à Monaco alors qu'il était probablement au top de sa forme.

Quitter un stade où tu es l'idole, 70 000 sup à chaque match, des affiches une semaine sur deux, la ferveur etc... pour Monaco....où tu rates la seule coupe du monde de ta carrière dans TON continent, bléssé par un prof de géo qui vit en banlieue lyonnaise.

C'est quand même une des histoires les plus incroyables de ces dernieres années et on en parle pas tant que ça !

roberto-larcos Niveau : Ligue 2
Note : 6
@georgesleserpent

Pas sûr qu'il ait été si surcote que ça à ce moment la. Il a enfile les perles et en tant que "vrai 9" par opposition aux deux cyborgs ou à un Benzema qui joue les utilités pour Cr7 y'avait pas franchement mieux ailleurs.

Bon depuis Monaco la question ne se pose plus. Par ce transfert risible il s'est pété le moral, le physique et va en chier pour revenir au niveau. Risible dans le sens ou en arrivant à Mu sous Van Gaal c etait quasi sur que la vision severe et égalitaire ( que j adore) du coach allait finir par le torpiller pour de bon.


Il a privilégié le chèque à son épanouissement sportif qu'il l'assume. Un petit billet qu'il atterrira en serie A cet été ^^
 //  11:35  //  Supporter de Lyon
Message posté par GA92
Il a fait l'erreur du siècle en signant à Monaco alors qu'il était probablement au top de sa forme.

Quitter un stade où tu es l'idole, 70 000 sup à chaque match, des affiches une semaine sur deux, la ferveur etc... pour Monaco....où tu rates la seule coupe du monde de ta carrière dans TON continent, bléssé par un prof de géo qui vit en banlieue lyonnaise.

C'est quand même une des histoires les plus incroyables de ces dernieres années et on en parle pas tant que ça !



Y avait pas une clause dans son contrat qui faisait qu'il pouvait pas passer de l'Atlético au Réal directement (ou alors j'ai complètement rêvé) ? Ce qui peut expliquer (en plus du pognon) la pige par Monaco qui était clairement que l'étape avant le réal normalement
Je_Vous_Aime Niveau : Loisir
En attendant, il est présent dans le top 100 créé par SOFOOT alors que Canto et Henry n'y sont pas...
Message posté par Je_Vous_Aime
En attendant, il est présent dans le top 100 créé par SOFOOT alors que Canto et Henry n'y sont pas...


On appelle ça l'amour de la patrie.
Message posté par georgesleserpent
Falcao serait pas l'exemple type d'un surcotage médiatique un peu rapide ? Il a été consacré comme étant le meilleur 9 au monde (!!) alors qu'il n'avait strictement jamais joué pour un gros club, et avait très peu joué en LDC. On l'a pas consacré un peu rapidement alors qu'il avait pas tellement fait ses preuves ? Au même titre qu'un Cavani, et, qui sait, peut être au même titre qu'un Jackson Martinez...


Surcoté ? Alors que le joueur gagne consécutivement 2 coupes d'Europe à lui tout seul (exagération), tout en étant un pilier de la renaissance de l'Atletico, plantant but sur but venus d'ailleurs ?
Non, en 2013 il est le meilleur 9 au monde !! Il avait l'Europe à ses pieds. Son agent a provoqué sa chute, la $$$ monégasque plutôt que la LDC, une blessure fatale, un protocole de soin accéléré et moins efficace, la déception de manquer la CDM. Il peine à retrouver son niveau physique et mental, finit par creuser sa tombe à MU dans un effectif XXL.

triste pour le foot mais surcoté ? T'es pas sérieux.
georgesleserpent Niveau : Loisir
Je comprend ton point de vue mais pour moi un type qui ne joue pas la LDC et qui est à l'Atletico de l'époque ne doit en aucun cas être considéré comme le meilleur au monde.

Vu comme on s'amuse en ce moment à ne prendre en considération que les grands RDV, la CDM, la LDC etc, je répète que c'est aller très vite en besogne que de dire qu'il est le meilleur 9 au monde à l'époque, ce d'autant que pour moi, à cette époque, Gomez, RVP et surtout Zlatan sont au dessus de lui.
Un RVP au top, ça se discute. Mario Gomez ? Niet, un monstre physique certes, enquillant les buts certes.
Mais souviens toi des gestes de Falcao, un vrai sniper des deux pieds et de la tête, dans la surface et en dehors, et même des coups francs aux 20 m venus d'ailleurs, tout en sachant être un renard. Le mec était ultra complet et régulier.
On peut difficilement lui reprocher de manquer les grands rdv, alors qu'il a briller lors de ceux qui se sont présenter à lui, dans les compétions qu'il a joué.

Quant à Ibrahimovic, il est hors catégorie. Ni un 9, ni un 10, même pas un 9 1/2, c'est le Z quoi. Indéfinissable, culte ! Anakin Skywalker ;)
georgesleserpent Niveau : Loisir
Là on est d'accord !
Moi ce qui m'agaçais le plus c'était de le voir classer d'office au dessus des joueurs que j'ai cité (Gomez plus discutable, je te le concède, même si on parle quand même là d'un type qui plante en demi de LDC, qui fait un match fantastique face aux PB lors de l'Euro 2012 etc), après il est évident que c'est un très bon joueurs.

Perso je le verrais bien se relancer à la Juve ou à la Lazio, dans un pays dans lequel on apprécie les renards.
Quand il signe à Porto, Falcao sort déjà d'une saison difficile apres sa première blessûre au genou, d'où son faible tarif (5M€). Là, sa 2ème blessure, dans un match en bois, qui plus est avant la Coupe du Monde, avec une Colombie comme outsider l'a forcément plombé au niveau moral. Plus le fait de se retrouver dans un club dans lequel son entraîneur ne compte pas sur lui.

Il doit déjà retrouver une très bonne condition physique avant de redevenir ce merveilleux attaquant, capable d'enchaînements diaboliques. Au meilleur de sa forme, il est clairement au dessus de J.Martinez, le meilleur avant centre que j'ai vu sous le maillot de Porto.

Oui comment douter de son talent quand on sait qu'il est décisif dans ses deux finales d'EL, et que dire de la super coupe où il humilie la defense de Chelsea.
Juventine7 Niveau : CFA2
Un jour qui bat des records en Europa mais je me souviens aussi d'un triplé contre Chelsea en super coupe deurope, avant son départ pour Monaco il était monstrueux êt aurait eu sa place n'importe ou.
Frenchies Niveau : CFA
Note : 1
la réponse c'est : les croisés.

il a cru pouvoir revenir super vite (avant le mondial)
en réalité, bien sur qu'il ne pouvait pas
mais sa déception a dû être immense ...

c'est physiologiquement qu'il n'a pas rebondi.
(à ce niveau là, nul doute que physiquement il avait assuré)
GA92
Message posté par Timmy


Y avait pas une clause dans son contrat qui faisait qu'il pouvait pas passer de l'Atlético au Réal directement (ou alors j'ai complètement rêvé) ? Ce qui peut expliquer (en plus du pognon) la pige par Monaco qui était clairement que l'étape avant le réal normalement


ah ?

Non mais dans ce cas là, il aurait juste du rester à l'athletico...
Ce qui me choque peut-être le plus, et ce qui illustre à mon goût sa déchéance, c'est surtout sa transformation physique entre l'Atletico et Man U: on passe d'un enfant de coeur à un sombre alcoolo, le teint gris, les yeux injecté de sang et la barbe de 3jours. Du FC Porto à la bouteille de porto, il n'y a qu'un pas.
Et là il reste à Monaco, retrouve enfin la LdC, reprend confiance en tant que titulaire incontestable en pointe, s'amuse avec Carrasco, Bernardo et Martial, termine meilleur buteur du championnat et de la LdC avec 55 buts en une saison, ballon d'or, se marrie, invite Ertek en tant que témoin... Ouais bon, on sait jamais.
vinnyroma Niveau : CFA2
Pour moi le problème vient d'avant sa blessure, dès son arrivée à Monaco on a vu un jouer emprunté loin d'être irrésistible
monclubcettebaltringue Niveau : CFA2
Message posté par madPenguin
Et là il reste à Monaco, retrouve enfin la LdC, reprend confiance en tant que titulaire incontestable en pointe, s'amuse avec Carrasco, Bernardo et Martial, termine meilleur buteur du championnat et de la LdC avec 55 buts en une saison, ballon d'or, se marrie, invite Ertek en tant que témoin... Ouais bon, on sait jamais.


Pas plus incroyable que l'histoire que GA92 a mis en avant. Le football c'est cyclique et c'est à lui de rebondir l'été prochain s'il veut redevenir une légende. Rester à l'ASM serait quelque part un bon choix car il serait loin de toute pression médiatique, mais vu ce que le Rocher doit représenter psychologiquement pour lui, il ferait mieux de partir. Il lui faut un club latin avec une mentalité de guerrier, comme le Napoli ou l'Atletico. Et à sa place je garderais un oeil sur le futur choix de Klopp, s'il y a bien un mec capable de raviver la flamme du grand Falcao, c'est lui.
Message posté par Frenchies

c'est physiologiquement qu'il n'a pas rebondi.


Physiologiquement ? Genre il a eu un problème de récupération au niveau de ses globules blancs et de son artère fémorale ?

Ma foi possible, mais tu dois être très fort pour l'avoir repéré. Bravo !
De ce que j'ai vu et pour suivre le foot espagnol, je peux dire que Falcao est, avec Suarez, le meilleur N°9 de ces 5 dernières années. Après une telle blessure il est impossible de retrouver son niveau immédiatement. Si en plus c'est Van Gaal qui te coache dès ton retour à la compétition c'est d'autant plus compliqué car il peut te détruire psychologiquement (cf Stoïchkov et Rivaldo. D'autres immenses joueurs ne sont jamais devenus les mêmes après une grosse blessure (Ronaldo/ Del Piero notamment) quant à Van Basten il n'a jamais rejoué.

Laissez-lui le temps on verra s'il s'en remettra.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
1k 25