Fair-play financier : le PSG au régime forcé

L'UEFA a sans doute fait du Paris Saint-Germain un exemple dans sa lutte pour le fair-play financier. Lourdement sanctionné, le club de la capitale va devoir s'adapter s'il veut poursuivre sa progression sur la scène européenne et garder les commandes de la Ligue 1, alors que Monaco se frotte les mains.

Modififié
Et si le grand rival du Paris Saint-Germain dans les années à venir ne s'appelait pas l'AS Monaco, mais le fair-play financier ? La chambre d'instruction de l'Instance de contrôle financier des clubs (ICFC) a officialisé cette nuit les sanctions à infliger au club de la capitale dont le déficit sur la saison 2012-2013 s'élève à 107 millions d'euros. Un déficit élevé qui s'explique par la décision de l'UEFA de dévaluer de moitié l'accord trouvé entre Paris et QTA, l'office de tourisme qatarien, passant ainsi de 200 à 100 millions d'euros. « Je ne veux pas faire l'avocat du PSG, mais je trouve ça surprenant que l'UEFA se sente compétente pour évaluer la juste valeur d'un contrat de sponsoring entre un club de football et un État. On n'a jamais vu ça avant » , s'étonne Bastien Drut, économiste du sport et co-auteur du livre 20 questions improbables sur le foot. Organe indépendant chargé par l'UEFA de veiller au respect du fair-play financier, qui impose aux clubs européens de ne pas dépenser plus qu'ils ne gagnent, l'ICFC n'a pas été tendre avec le PSG.

« Cette régulation financière sanctionne des clubs qui n'ont pas de dette »

Pour commencer, Paris devra s'acquitter d'une amende de 60 millions d'euros dont 20 millions d'euros ferme (prélevés en deux fois) sous la forme d'une retenue sur ses gains perçus dans le cadre de sa participation à la Ligue des champions. Les 40 millions d'euros restant seront aussi bloqués si le club francilien ne parvient pas à baisser suffisamment son déficit. Un déficit qui devra justement être limité à 30 millions d'euros à la fin de la saison prochaine avant d'être nul en 2016. La masse salariale du club parisien, qui s'élève à 231 millions d'euros cette saison, soit la plus importante d'Europe, ne pourra pas augmenter lors des trois prochains exercices.

Autre coup dur, le club du président Nasser al-Khelaifi sera contraint sur le marché des transferts. Il devra limiter les nouvelles inscriptions de joueurs sur la liste A en fonction d'un calcul basé sur la balance nette des transferts. Son enveloppe maximale serait de 60 millions d'euros pour l'achat d'un seul joueur. Tout autre recrutement ne pourra se faire qu'après une vente et la présentation d'un solde positif. Enfin, dernière sanction mais pas des moindres, la saison prochaine, le PSG ne pourra inscrire que 21 joueurs en Ligue des champions, contre 25 normalement. Sur ces 21 joueurs, huit devront avoir été formés localement (un joueur formé localement - JFL - est un joueur qui a été licencié dans un club dépendant de la FFF pendant trois saisons avant la fin de sa formation, ndlr), dont quatre au club. Une restriction qui pourra être progressivement levée si Paris parvient à l'équilibre financier en fin de saison prochaine.

Ces sanctions apparaissent disproportionnées pour de nombreux observateurs. « Ils y sont vraiment allés très fort, confirme Bastien Drut. Les sanctions sont quand même très lourdes. Je trouve ça injuste. Le PSG, Manchester City et les clubs de milliardaires en général ne posent pas de problème économique ou financier. Ils peuvent poser un problème éthique, en écrasant la concurrence, en mettant à mal l'équité sportive. Mais s'il y a un déficit, il est comblé par l'actionnaire. Il n'y a pas d'arriéré de salaire, d'impôt non payé, de sécurité sociale non payée. Sanctionner aussi durement des clubs qui ne posent pas de problème économique au nom de la régulation financière, je trouve ça bizarre. »

Surtout, Paris est très peu endetté, contrairement à d'autres grands clubs européens, en Espagne et en Angleterre notamment. « Il y a des clubs comme l'Atlético Madrid qui ont plus de 400 millions d'euros de dette, soit environ quatre fois le chiffre annuel du club. Donc c'est une dette qui ne sera jamais remboursée. Et pourtant un club comme l'Atlético Madrid pourrait ne pas être sanctionné du tout » , explique Bastien Drut qui s'interroge sur la définition donnée au fair-play financier : « Le fair-play financier ne s'intéresse qu'au déficit et pas à la dette. La dette du PSG est quasiment nulle, la dette du Real Madrid ou du Barça, c'est plus de 500 millions d'euros. Or ces clubs ne vont pas être inquiétés par le fair-play financier. Cette régulation financière sanctionne des clubs qui n'ont pas de dette. C'est très surprenant. »

Paris contraint d'utiliser plus de joueurs formés localement en C1 ?

Concrètement, Paris va-t-il pâtir de ces sanctions au niveau sportif ? Probablement un peu. De là à freiner sa progression, sans doute pas. Sur les deux dernières saisons, les Qataris ont investi plus de 250 millions d'euros dans le recrutement. L'équipe, dans sa majorité, est constituée. Il ne reste que quelques ajustements à effectuer. Des ajustements qui ne semblent pas compromis par les limitations imposées par l'UEFA. Le club francilien va en effet très probablement se séparer de plusieurs joueurs comme Christophe Jallet, Jérémy Ménez, Ezequiel Lavezzi ou encore, tristesse, Javier Pastore. Cela lui permettra de diminuer sa masse salariale et de recruter. «  On aura tout de même la possibilité de recruter, il faudra être malins et très précis, a d'ailleurs tenu à relativiser Laurent Blanc en conférence de presse cette semaine avant l'officialisation de la sanction. Malgré tout, je sais que le PSG aura une grande équipe la saison prochaine. »

Le seul véritable handicap concerne finalement la Ligue des champions. Certes, Laurent Blanc n'a utilisé que 21 joueurs en dix matchs européens cette année. Mais sur ces 21 joueurs, il n'y en avait que sept formés localement dont six qui ont joué moins de 300 minutes chacun (Camara, Digne, Jallet, Cabaye, Ménez, Rabiot). La saison prochaine, Paris sera sans doute contraint d'utiliser davantage ses JFL. « Il y a aussi le fait de devoir aligner des joueurs formés au club. Ce n'est peut-être pas la plus diabolique, mais si tu as droit à 21 joueurs et pas 25, c'est plus difficile » , a d'ailleurs reconnu Laurent Blanc.

Surveillé de près par l'UEFA, le PSG va rapidement devoir trouver des solutions pour se mettre en règle avec le fair-play financier s'il veut éviter d'être sanctionné année après année, probablement de plus en plus durement. « Ils vont temporiser. Ils savent très bien qu'ils ont des nouveaux sponsors potentiels qui peuvent leur permettre de se sortir de tout risque de sanction par la suite, estime Bastien Drut. Il y a un certain nombre de multinationales qui seraient prêtes à sponsoriser le Paris Saint-Germain pour des montants très importants parce qu'il y a Ibrahimović, Thiago Silva, etc. Ils vont faire le maximum pour rapidement avoir plus de recettes et pour faire en sorte qu'on ne parle plus de cette histoire d'ici un an. »

Par Quentin Moynet
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


RIP le foot français en Europe. Merci Michel (et notre fiscalité).
J'trouve ça quand même débile que ça soit juste le PSG et city qui prennent le plus cher mais bon...
Paname City Niveau : Loisir
Nous on veut qu'être entre potes , que les plus grands clubs reste les mêmes avec nos coupains préféré
Nous on veut pas de nouveau riche qui ramène leurs tunes et emmerde nos potes alors qu'on les connais pas et qu'ils veulent pas devenir nos couuupains

Alors nous on décide de crée le fair-play financier et de toute façon personne peut nous faire de mal par ce que les fans de foot sont tous des pigéons.
Note : 10
Quand on voit la dette des clubs espagnols c'est vraiment drôle quand même..
Super Dupont Niveau : CFA2
Pas l'air tres fair leur fair play financier. C'est dommage que les rares fois qu'ils ont de bonnes idees a la fifa ou l'uefa ils arrivent a en faire de la merde.
Ca commence a etre dur de savoir s'ils sont plus malhonnettes ou juste cons.
Pour info, la règle des joueurs formé localement à toujours ewisté.
Le club doit inscrire dans sa liste un certains nombre de joueurs formé en France (cela signifie d'avoir passé 3 en en france avant leur 21 ans) et un plus petit nombre formé au club (3 ans passé au club avant leur 21 ans)

Le seul changement c'est la taille de la liste qui passe à 21. Cela enlève donc une possibilité de 4 joueurs qui ne réponde pas à ces critères.

Soyons honnêtes, malgré tout il restera toujours beaucoup de solution pour le recrutement.

PS: Je suis prêt à me faire incendier pour les noms que je vais posté en guise d'exemple. Des joueurs qui pourrait permettre d'entrée dans la liste des joueurs formé en France et qui pourrait prétendre à un second rôle de remplacant correct ( voir plus)
Schneiderlin, formé en Françe à Strasbourg bien qu'il n'y ait jamais joué en équipe 1, il rentre dans les critères.
M'Vila, partit se perdre en Russie.
Nasri, certes formé à Marseille mais pour le moment les Milieu Offensif Droit de paris c'est un peu comme les chaises musicale, alors pourquoi pas.

Allez y vous pouvez m'étranglez, mais j'ai pas put m'empecher de pense à Nasri :)
Rastashaman Niveau : CFA
Et Nasser peut pas engager de bons avocats pr faire sauter ces sanctions dvt le TAS ou une autre juridiction? Jsuis pas juriste mais oblige ya moyen de casser le Fpf de façon legale: concurrence deloyale vis a vis des autres clubs, immiscion de l'Uefa ds une convention privee... Un peu d'imagination b*rdel !
Ça fait que deux fois dix millions non ?
On a vraiment 21 joueurs de calibre dans la team lol ?
"Un déficit élevé qui s'explique par la dècision de l'UEFA de dévaluer la moitié de l'accord trouvé entre Paris et l'OTA"

Quelqu'un peut m'expliquer pourquoi cette decision?
Je suis pas économiste contrairement a celui qui s'est exprimé dans l'article. Cela dit il y a une différence entre être endetté et en déficit.
L'Atletico, le Barca ou le Real sont excessivement endettés mais restent bénéficiaires, leurs institutions rapportent énormément d'argent et donc pourront toujours rembourser leur dette sur le (très) long terme, même s'il faut se l'avouer, cela n'arrivera probablement jamais.

Aujourd'hui le PSG dépend uniquement des ressources du Qatar, si celui-ci se retire du projet demain, l'entreprise PSG sera dans l'incapacité totale de rembourser ses créances. Cela changera à la longue évidement pour pour l'instant c'est comme cela.

La différence est donc énorme, et c'est pour cela que le PSG et City sont sanctionnés et non les autres clubs.
C'est peut être pour ca justement que le FPF aurait du se pencher sur le fait de pénaliser également les dettes trop lourdes.
PauletaSusicGaucho Niveau : Ligue 2
Mais vous y êtes pas du tout!
Tout ceci est un complot de Clément Chantôme pour pouvoir jouer la Ligue des Champions!
Faut trouver un accord pour refourguer Pastore à la Roma et récuperer Pjanic.
Jack Morris Niveau : DHR
Ça me fait penser du hentai cette histoire.

Vous savez, celle où un homme tente d'abuser d'une fille fragile qui cède sous la pression (-_-').

Avec Nasser dans le role de la jeune fille et Platoche dans celui du pervers.

Yamete kudasai!!!
Guy le rouquin Niveau : Loisir
Message posté par PauletaSusicGaucho le 17/05 à 12:31 Note : - 1
Mais vous y êtes pas du tout!
Tout ceci est un complot de Clément Chantôme pour pouvoir jouer la Ligue des Champions!
Répondre




T'es meme pas drole , Laurent ruquier on ta reconnu...
avanti partenope Niveau : DHR
Message posté par Nicogema
Faut trouver un accord pour refourguer Pastore à la Roma et récuperer Pjanic.


ahaha tu vas trouver un accord alors qu'un dirigeant de la trempe de Sabatini est au courant de toutes les limitations ?

"volete Pjanic ? cacciate i soldi,60 milioni."

l'ironie du sort,c'est que le plus fin des présidents en Italie à avoir tramé puis convaincu la triade Bayerische de faire attention aux 2 clubs des sheikhs et d'inclure les 2 géants espagnols en leur disant "cuidados con ellos sino os van a comprar Messi y CR" c'est quelqu'un qui a encaissé presque Cento Milioni de la poche des Qataris.
L'avis de Bastien Drut mentionne les réels enjeux du fair play financier, au delà d'éviter la faillite de club: à savoir établir un minimum d'équité sportive (entre les tops clubs... faut bien le dire), et éviter le mécénat (le déficit comblé par l'actionnaire).

Quant à savoir si c'est surpenant de ne pas sanctionner les dettes du passés, oui et non, c'est certains que des clubs comme le Barça, le Real ont profité d'un système qui ne limitait pas le déficit par le passé. Mais les erreurs du passé, ne discrédite pas le fair play financier présent. c'est un faux argument.

Certes on peut voir Man City et le PSG comme des victimes, mais c'est complètement omettre que ces clubs ont le règlement depuis plus de 2 ans, qu'ils ont donc eu le temps de l’éplucher sous toutes les coutures, et qu'ils ont simplement tenté un gros passage en force, pensant que leur fric aurait le dernier mot sur tout. Résultat ils ont joué le passage en force et se sont fait rattraper par la patrouille (comme Malaga auparavant), sans doute sévèrement pour faire passer le message: "ne nous prenez pas pour des cons, et ne pensez pas que ce règlement est une farce".

Personnellement je suis pour, de toute façon le PSG et City ont déjà des tops budgets, à un moment donné on ne peut pas être illimité en argent, et une politique sportive doit être mise en place pour remporter les tops trophées.
Et concernant la règle des 21 joueurs, et des 8 joueurs formé localement. Il y a un point dont je ne suis pas sûr: la règle de l'UEFA est de donner une liste de 25 joueurs dont 8 formés localement, mais on peut donner 24 joueurs et 7 formés localement, 23 joueurs et 6 formés localement et ainsi de suite (en gros, en réalité vu qu'il y a aussi une obligation de joueurs formé au club, le barème est un peu différent, on le trouve sur le PDF du règlement de la LDC, dispo sur le site de l'UEFA....) donc est ce que les journalistes et même Blanc sont certains du 21 joueurs et 8 formés localement, n'est ce pas 21 joueurs et 4 formés localement?
Message posté par ILOVEBAYERN
L'avis de Bastien Drut mentionne les réels enjeux du fair play financier, au delà d'éviter la faillite de club: à savoir établir un minimum d'équité sportive (entre les tops clubs... faut bien le dire), et éviter le mécénat (le déficit comblé par l'actionnaire).

Quant à savoir si c'est surpenant de ne pas sanctionner les dettes du passés, oui et non, c'est certains que des clubs comme le Barça, le Real ont profité d'un système qui ne limitait pas le déficit par le passé. Mais les erreurs du passé, ne discrédite pas le fair play financier présent. c'est un faux argument.

Certes on peut voir Man City et le PSG comme des victimes, mais c'est complètement omettre que ces clubs ont le règlement depuis plus de 2 ans, qu'ils ont donc eu le temps de l’éplucher sous toutes les coutures, et qu'ils ont simplement tenté un gros passage en force, pensant que leur fric aurait le dernier mot sur tout. Résultat ils ont joué le passage en force et se sont fait rattraper par la patrouille (comme Malaga auparavant), sans doute sévèrement pour faire passer le message: "ne nous prenez pas pour des cons, et ne pensez pas que ce règlement est une farce".

Personnellement je suis pour, de toute façon le PSG et City ont déjà des tops budgets, à un moment donné on ne peut pas être illimité en argent, et une politique sportive doit être mise en place pour remporter les tops trophées.


Oui enfin Malaga c'est plus le départ du Cheikh qui les a mis dans la mouise. La mésaventure de Malaga devrait d'ailleurs mettre la puce à l'oreille de pas mal de fans dont les clubs ont des modèles financiers délirants basé sur le seul bon vouloir d'un actionnaire majoritaire qui a les reins assez solides pour laisser le club en jachère si les marchés sont mal lunés. Anzi, Portsmouth, Malaga, les exemples sont légions.
Note : 1
Sanctionner les clubs avec de gros actionnaires c'est ridicule, ce ne sont pas eux qui mettent en péril le fait plat, et ce ne sont pas eux qui ont créé un dérèglement du marché via des dettes monumentales. Et surtout, ce ne sont pas eux qui ne peuvent pas payer leurs joueurs.

Heureusement que Rennes ne joue pas la LDC.
Un exemple? Non non juste récompense de leur connerie. Putain* de journalistes français suceurs du PSG vous étés payes combien?
il y a 2 heures Un lob de soixante mètres en Angleterre il y a 3 heures Le CSC gênant de Wycombe 9 il y a 3 heures Anigo s'embrouille sur le bord de la touche 28
il y a 6 heures Quand Bailly envoyait un kick à Zlatan 10 Hier à 20:54 L'hommage du Camp Nou aux victimes de l'attentat 2 Hier à 19:06 Kembo Ekoko à Bursaspor 3
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 18:17 La bastos de Marcos Alonso 3 Hier à 16:53 Il foire sa panenka à la 96e minute 21 Hier à 13:45 La grosse mine de Bruno Fernandes avec le Sporting 4 Hier à 12:40 Müller se blesse pour sept mois en célébrant son but 57 Hier à 11:46 Alec Georgen régale sous les yeux d'Emery 8 Hier à 11:19 Les pieds en l'air pour fêter le but de Jesé 8 Hier à 10:18 La demi-volée de Gignac 10 Hier à 09:01 Suspendu, Kaká regarde un match avec ses supporters 6
samedi 19 août Le bonbon de Malcom 12 samedi 19 août Le lob fou de Fekir 32 samedi 19 août Le cadeau de Cissé à l'un de ses coéquipiers 11 samedi 19 août Les ultras allemands répondent à la DFB 15 samedi 19 août Trezeguet bouscule Beşiktaş 23 vendredi 18 août Nantes, la mascotte et le plagiat 26 vendredi 18 août Brian Fernández arrive à Metz 9 vendredi 18 août 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 15 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 34 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 54 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8