1. //
  2. // PSG champion

Fabrice Poullain : « La domination du PSG est irrévocable »

Implacable milieu défensif du PSG des années 80, l'ancien international Fabrice Poullain a contribué au premier titre de champion de France du club de la capitale. Il revient ici sur cette glorieuse épopée de 1986, et livre son sentiment sur le nouveau sacre du PSG.

Modififié
3 5
Bonjour Fabrice, comment juges-tu le nouveau titre acquis par le PSG cette saison ?
Malgré ce que je peux lire, le titre a été acquis de belle façon. L'équipe était supérieure dans tous les domaines par rapport à ses concurrents. On l'oublie très souvent, mais le plus dur, quand on est hyper-favori, c'est de concrétiser. Ce n'est pas facile de prouver qu'on est les meilleurs et de gagner les matchs chaque week-end. J'ai particulièrement apprécié la bonne mise en place tactique de Laurent Blanc, ainsi que la bonne tenue des joueurs tout au long de la saison. Même s'il y a eu quelques matchs ratés sur la fin, le PSG a largement prouvé sa supériorité cette année.

Trouves-tu moins de charme à la victoire qu'en 1986 ?
C'est autre chose, le contexte est très différent. On est à trente ans d'intervalle, la société a évolué, l'environnement et les mentalités sont complètement différents. Si ce n'est l'ambition sportive, ce sont deux équipes qui n'ont rien à voir. Nous, c'était la surprise, on n'était pas du tout attendus, d'autant plus qu'il y avait eu beaucoup de changements au niveau de l'effectif à l'intersaison. Le PSG sortait d'une très mauvaise saison, Francis Borelli avait recruté près de 14 ou 15 joueurs pendant le mercato et Gérard Houllier venait d'arriver en tant qu'entraîneur. Aujourd'hui, au contraire, le projet du PSG est solide et se met en place petit à petit. Cela passe d'abord par des titres de champion de France pour s'affirmer au niveau national, et ensuite aller plus loin en Champions League dans les années qui viennent.

Tu te souviens de tes premiers pas au PSG ?
Je m'en souviens très bien. J'ai été recruté directement par le président Borelli. Pour l'anecdote, quand je suis arrivé au Camp des Loges, avec tous les nouveaux joueurs, Gérard Houllier ne m'a pas reconnu, il était un peu surpris. Certes, il me connaissait de nom, mais je pense qu'il n'avait jamais vu mon visage. Cela montre bien que les temps ont changé.

Il était comment, le jeune Gérard Houllier ?
C'était quelqu'un de très réceptif, qui regardait et parlait beaucoup avec tout le monde, vraiment proche de ses joueurs. Il venait de Lens, lui aussi avait à prouver qu'il était capable. Il a réussi à se montrer psychologiquement proche de nous et est parvenu à créer un climat hyper sain. Sa méthode est basée sur des entraînements dynamiques et beaucoup de discussion. Il nous a appris à repousser la défaite.

En 1985, le PSG avait fini 13e en championnat. Quels ont été les facteurs du redressement ?
Je pense que la raison de notre succès, c'est que tous ces nouveaux joueurs avaient quelque chose à prouver. Ils avaient faim. Quand on venait de province, jouer pour le PSG, ça représentait quelque chose. Tout le monde s'est remis en question, avec un entraîneur sans a priori, sans favoritisme avec les anciens, qui a su créer l'osmose dans le groupe. Et très vite, la mayonnaise a pris.

Si bien que vous enchaînez pendant six mois une incroyable série de 26 matchs sans défaite, qui vous donnent 10 points d'avance au classement…
Tout a commencé contre Bastia, à Reims, sur terrain neutre (4-0). C'était mon premier match officiel avec le PSG, nous avions beaucoup de pression, mais il faut avouer que le fait de ne pas jouer en Corse, surtout à l'époque, a été un avantage considérable. Ensuite, on a gagné au Parc lors de la 2e journée et derrière, c'est vrai, on enchaîne avec 26 matchs sans défaites. Mais bon, quand il y a la confiance dans une équipe, tout est plus facile : la préparation avait été bonne et la dynamique s'est installée. Et puis, il faut aussi dire qu'il y avait des joueurs de grande qualité : Rocheteau et Sušić en attaque, Luis au milieu, Bats dans les buts… Il y avait une envie commune d'aller de l'avant et de jouer un beau football, et nous avions les individualités pour faire la différence.

Tu t'entendais particulièrement bien avec Luis Fernandez, ton coéquipier du milieu…
Nous avions un lien très fort sur et en dehors du terrain, il m'a énormément conseillé et appris. Quand je suis arrivé au PSG, la concurrence était assez importante au milieu de terrain, notamment avec Jean-Claude Lemoult qui était là depuis longtemps, j'ai dû faire mes preuves. Pendant le stage de préparation en Hollande, je me suis rapproché de Luis qui m'a petit à petit pris sous son aile. C'est grâce à lui que j'ai pu hausser mon niveau de jeu et être en confiance pour jouer à Paris ; car il faut bien comprendre que ce n'est pas facile de s'imposer dans ce club comme le PSG quand on vient de l'extérieur, même si l'ambiance était encore assez familiale à l'époque.

« Après chaque match, on se retrouvait dans une pizzeria avec nos femmes »

T'entends quoi par familial ?
Entre joueurs, on était tout le temps ensemble. On arrivait 2h avant l'entraînement, chacun avait sa mission, les journaux ou les croissants. Avec Gérard ou les kinés, on parlait foot dans les vestiaires, on lisait les articles de journaux côte à côte, on mangeait le midi ensemble sans obligation, et après chaque match, on se retrouvait dans une pizzeria avec nos femmes. Toujours tous ensemble ; un véritable groupe soudé. Je ne pense pas que ça soit encore le cas aujourd'hui, ce sont des choses qui ne sont plus trop possibles, notre époque est révolue. Nous n'avions pas les mêmes centres d'intérêt, ni tous des contrats publicitaires ou obligations marketing, le contexte de vie a changé. L'argent ne prenait alors pas le dessus sur le côté affectif et sur l'envie de faire quelque chose.

Malgré tout, la fin de saison est plus difficile. Les Nantais reviennent à deux points avant la dernière journée.
Oui. La pression était palpable, comme dans toute compétition où on arrive au bout. Mais nous sommes toujours restés maîtres de notre destin, nous savions qu'il ne nous manquait pas grand-chose pour concrétiser. Pour le dernier match au Parc, contre Bastia, nous ne nous sommes pas trop stressés, nous sommes restés sûrs de nous. L'opération portes ouvertes lancée par Borelli était une façon de remercier tous les supporters qui nous avaient suivi. On savait que si on jouait à notre niveau, ça allait passer.

Et ça passe…
C'était le premier titre de Paris, et à l'époque, ça représentait beaucoup. C'était la concrétisation de beaucoup d'efforts pour le président, qui voulait asseoir un peu plus sa puissance, son image, son club. Les victoires en Coupe de France, c'est une chose, mais le championnat, ça veut dire que tu es le meilleur sur 38 matchs. Cela relève d'un travail de fond, c'était une fierté que d'amener Paris à ce niveau. Et puis, la fête au Parc, c'était incroyable. Il y a eu un feu d'artifices, un lâcher de ballons, une scène avec un chanteur. Ils ont fait les choses bien.

Ça représente quoi pour toi le Parc ?
Pour moi, le Parc, c'est le stade. Pour un joueur de foot ancien ou actuel, c'est une enceinte qui fait rêver, qui vibre, qui est magique. Aujourd'hui, ça a un peu changé à cause des débordements de supporters, c'est dommage, car nous à l'époque, on avait aussi Boulogne et Auteuil, mais avec du respect, il n'y avait pas de bagarres. Pour l'équipe adverse, c'était une pression extraordinaire, et nous-mêmes, en tant que joueurs, on avait des frissons. Il y a dans ce stade une ambiance que peu de clubs ont, si ce n'est Lens qui a un public du même acabit…

Malgré la joie et la symbolique du premier titre, on a l'impression que votre épopée est souvent mésestimée par rapport aux années Denisot ou celles de la période actuelle ?
C'est Canal + qui a tout changé. Nous, on était le club de la capitale, mais disons que quand Canal + est arrivé, ce n'était plus le même club médiatiquement. Mais il ne faut pas oublier que ce qui a été fait après, c'est avant tout grâce à tout ce que Francis Borelli a fait dans les années 80. Le PSG est un club qui a vécu avant cette ère-là et c'est dommage de ne pas s'en souvenir.

Tu trouves des ressemblances entre ton PSG et celui du Qatar ?
Comme je l'ai dit, pour moi, ce sont deux clubs complètement différents. Mais si je dois trouver un point commun, je dirais que nous étions tous les deux des équipes collectivement fortes avec des joueurs supérieurs à des postes clés. Aujourd'hui, de par ma position sur le terrain, je dois avouer que j'ai un faible pour Marco Verratti, Thiago Motta et Blaise Matuidi… Ce sont trois joueurs hyper importants qu'on voit peut-être un peu moins que d'autres… Surtout en ce qui concerne Blaise, qui a franchi un pallier et qui fait maintenant des différences cruciales. J'aime les joueurs à son image, qui ont l'esprit club qui se donnent pour l'équilibre d'équipe.

Penses-tu que la domination du PSG soit irrévocable dans les prochaines années ?
Je le pense sincèrement, à moins que Monaco n'investisse énormément. Mais même dans ce cas, leur gros handicap, c'est qu'ils n'ont pas de stade ni le public pour pouvoir être très forts pendant tout un championnat. Si le président Khelaifi continue de faire les efforts en vue de gagner la Ligue des champions, je ne vois pas comment quiconque pourra rivaliser dans les années à venir. Aujourd'hui, en France, il y a deux clubs et les autres vont continuer à être dans un autre championnat. Si un exploit occasionnel reste toujours possible, sur la totalité des matchs, aucun ne pourra rivaliser.


Propos recueillis par Christophe Gleizes
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

parsonsgreen Niveau : District
Interview intéressante, après je sais pas si c'est moi mais je constate une différence de langage et d'expression tellement différente des footballeurs d'aujourd'hui, là aussi l'époque a bien changé : plus de recul (après normal il joue plus au foot et c'tait il y a 20ans), plus d'esprit critique, d'analyse non pas seulement footbalistique mais aussi humaine.
ils allaient pas aux putes à l'époque alors?
Je suis le seul à avoir pensé a Koh Lanta en lisant le titre ?
Message posté par parsonsgreen
Interview intéressante, après je sais pas si c'est moi mais je constate une différence de langage et d'expression tellement différente des footballeurs d'aujourd'hui, là aussi l'époque a bien changé : plus de recul (après normal il joue plus au foot et c'tait il y a 20ans), plus d'esprit critique, d'analyse non pas seulement footbalistique mais aussi humaine.


Entièrement d'accord, je me suis re-maté "Les yeux dans les bleus" il n'y a pas longtemps et la différence est flagrante. C'était pourtant il n'y a qu'une quinzaine d'années.
Hier à 10:42 203€ à gagner avec Athletic Bilbao & Malmö FF Hier à 09:32 Nouveau : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier !
il y a 6 heures Grosse baston en Uruguay 15
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 19:25 L'arbitrage vidéo adopté pour la Coupe du monde 2018 40 Hier à 17:14 Bolivie : Le but splendide d'un gardien 5 Hier à 15:03 Le festival d'un joueur colombien 6
Hier à 12:31 Mourinho ne retiendra pas De Gea 32 Hier à 12:19 Monaco sur Mboula (Barça) 37 Hier à 10:41 Bruno retourne à la case prison 7 Hier à 09:18 Un PSG-OM à 13h ? 23 mardi 25 avril Les idées farfelues de la LFP 49 mardi 25 avril Amazon, Facebook et Netflix bientôt sur les droits TV ? 25 lundi 24 avril Golazo au Pérou 3 lundi 24 avril Didier Zokora en Indonésie 5 lundi 24 avril MPG : les tops et les flops de la 34e journée lundi 24 avril Un supporter du Real exulte sur le but de Messi 32 lundi 24 avril Un joueur de D1 turque se suicide 12 dimanche 23 avril James égalise et Messi abat le Real 4 dimanche 23 avril Rakitić donne l'avantage au Barça dimanche 23 avril Casemiro débloque le Clásico, Messi répond dimanche 23 avril But injustement annulé pour City 11 dimanche 23 avril Glissade et reprise de volée en D4 anglaise 2 dimanche 23 avril Joli retourné en Belgique 3 dimanche 23 avril Faut-il regarder le Clasico ? dimanche 23 avril Anelka préfère Poutou à Domenech 65 samedi 22 avril 224€ à gagner avec Juve, OL-Monaco & Toulouse-Nice samedi 22 avril Toby Alderweireld sur les tablettes de l'Inter 7 samedi 22 avril Fraude à Pôle Emploi pour Abenzoar ? 14 samedi 22 avril Cristiano Jr marche dans les pas du père 14 samedi 22 avril La sale soirée de David Stockdale avec Brighton 6 vendredi 21 avril Schweinsteiger profite de son anonymat aux USA 13 vendredi 21 avril La Serie A adopte l'arbitrage vidéo pour la prochaine saison 92 vendredi 21 avril La galoche murale de Messi et Ronaldo 14 vendredi 21 avril Blatter veut faire revenir Platini 19 vendredi 21 avril Fin de saison pour Zlatan 42 jeudi 20 avril Des maillots de MLS en plastique recyclé 10 jeudi 20 avril Talisca redonne l'avantage au Beşiktaş jeudi 20 avril L'égalisation d'Alexandre Lacazette jeudi 20 avril Bruno Fernandes pourrait retourner en prison 5 jeudi 20 avril La Ligue 1 Conforama ! 108 jeudi 20 avril 358€ à gagner avec Naples & Manchester City jeudi 20 avril Les clubs de Premier League dans le rouge 12 jeudi 20 avril L'arbitrage vidéo pour les barrages de L1 ? 28 mercredi 19 avril Germain clôt les débats 4 mercredi 19 avril Reus réduit le score mercredi 19 avril Falcao double la mise mercredi 19 avril Le but d'entrée de Mbappé 2 mercredi 19 avril Quand la police espagnole charge le parcage du Bayern 42 mercredi 19 avril Un supporter de Brighton repeint sa maison 14 mercredi 19 avril Le steward complètement anémique de Tottenham 33 mercredi 19 avril L'ovation de Bernabéu à Xabi Alonso 15 mardi 18 avril Prono Monaco Dortmund : 5€ offerts sans dépôt, jusqu'à 735€ sur l'affiche de LDC ! 1 mardi 18 avril Un mec à poil sur le selfie de Cuenca 35 mardi 18 avril Énorme boulette d'un gardien en D2 hollandaise 4 mardi 18 avril Le supporter argentin jeté d'une tribune est décédé 43 mardi 18 avril Indonésie : soucis administratifs pour Essien 7 mardi 18 avril Redknapp nouveau coach de Birmingham 13 mardi 18 avril Brighton fête la montée dans un train 5 mardi 18 avril Paulinho dément un départ de Chine 11 lundi 17 avril Jeté d'une tribune, un supporter argentin est en état de mort cérébrale 43 lundi 17 avril Brighton débarque en Premier League ! 18 lundi 17 avril Zola démissionne de Birmingham City 7 lundi 17 avril Des rats jetés sur le terrain, à Brøndby 15 lundi 17 avril Mon Petit Gazon : les tops et les flops de la 33e journée 4 lundi 17 avril INÉDIT : 5€ offerts sans aucun dépôt chez Unibet + 100€ de paris gratuits 8 dimanche 16 avril Un golazo prodigieux inscrit dans le championnat péruvien 7 dimanche 16 avril Tévez, Disneyland et les fans du Shanghai Shenhua 6 dimanche 16 avril Super Pippo fait remonter Venise en Serie B 9 samedi 15 avril Sirigu repousse deux penaltys 6 samedi 15 avril Curt Onalfo : « Alessandrini est un joueur de classe mondiale » 31 samedi 15 avril Tottenham met la pression sur Chelsea 9 samedi 15 avril Tim Howard suspendu après avoir insulté un supporter 6 samedi 15 avril Momo Sissoko en Indonésie 4 samedi 15 avril Le magnifique but de David Villa 5 samedi 15 avril Allemagne : Un joueur blessé à l'entraînement par ses propres fans samedi 15 avril Le patron d'Adidas plaide pour une délocalisation de la finale de la Coupe d'Allemagne 11 vendredi 14 avril La fête à Laval, les trompettes au Gazélec 2 vendredi 14 avril Suspendu à vie pour avoir pincé les fesses de l'arbitre 18 vendredi 14 avril Marc Bartra revient sur son calvaire 18 vendredi 14 avril Diarra vers l'Indonésie ? 13 vendredi 14 avril Orange prêt à aider Canal + pour les droits TV ? 12 vendredi 14 avril En Irak, hommage après l'attaque de Dortmund 24 jeudi 13 avril 214€ à gagner avec Juventus, Real Madrid & Tottenham jeudi 13 avril Morel donne l'avantage à l'OL ! 5 jeudi 13 avril L'égalisation de Tolisso jeudi 13 avril L'ouverture du score de Ryan Babel 1 jeudi 13 avril Paulinho expulsé de Chine pour avoir posé avec une pornstar ? 53 jeudi 13 avril À Nice, les joueurs remplacent les candidats à la présidentielle 22 jeudi 13 avril Lucas Alcaraz à la tête des Fennecs 15 jeudi 13 avril Wandrille Lefèvre suspendu pour avoir posé avec une arme 3 jeudi 13 avril Didier Drogba signe en D2 américaine 37 mercredi 12 avril Les deux buts de CR7 7 mercredi 12 avril Le coup de boule surpuissant de Vidal 2 mercredi 12 avril Le doublé pour Mbappé 2 mercredi 12 avril Le BvB réduit le score mercredi 12 avril Le csc du 2-0 1 mercredi 12 avril Mbappé ouvre le score 1 mercredi 12 avril Le tifo du Borussia 2 mercredi 12 avril Falcao et l'intérêt de la Chine 3 mercredi 12 avril Mesures de sécurité renforcées pour la finale à Cardiff mercredi 12 avril L'Eurovision loue 7 000 sièges du Karpaty Lviv 2 mercredi 12 avril Tableau noir fou en D1 roumaine 20 mercredi 12 avril Gignac, 379 minutes plus tard 6 mercredi 12 avril But de fou en D2 américaine 4 mercredi 12 avril Ils gagnent à l'Euro Millions et investissent dans leur club 6 mercredi 12 avril Pronostic Borussia Dortmund Monaco : 10€ offerts sans dépôt et jusqu'à 550€ à gagner ! mardi 11 avril Le doublé de Dybala d'entrée 4 mardi 11 avril Oscar rate deux pénos dans le même match 14 mardi 11 avril Un raté de classe mondiale en Pologne 3 mardi 11 avril Un arbitre frappé après avoir sifflé un penalty 14 lundi 10 avril EXCLU : 10€ offerts sans dépôt pour parier chez Winamax lundi 10 avril Knockaert meilleur joueur de Championship 12 lundi 10 avril La sacrée bourde d'un gardien au Mexique 6 lundi 10 avril MPG: Tops et Flops de la 32e journée 4 lundi 10 avril Golazo astral en Macédoine 4 dimanche 9 avril Le caramel de Suso 6 dimanche 9 avril City mettra le paquet sur Bonucci 19 dimanche 9 avril Louche de caviar aux États-Unis 7 samedi 8 avril La vidéo testée en Australie 2 samedi 8 avril Marta file à Orlando 5 samedi 8 avril Explosion des revenus des agents en Angleterre 1 samedi 8 avril Le bijou de Dele Alli 2 samedi 8 avril La FIFA a perdu près de 350 millions en 2016 8 samedi 8 avril 3 buts en 5 matchs pour Alessandrini 9 samedi 8 avril Super Mario s'amuse avec les portiques de sécurité 4 vendredi 7 avril Le salaire raboté d'Infantino 11 vendredi 7 avril Deulofeu va revenir au Barça ? 24 vendredi 7 avril Transplantation rénale pour Andy Cole 10 vendredi 7 avril Le but acrobatique de Sport Recife 2 vendredi 7 avril Aux Pays-Bas, un père donne le biberon en tribunes 12 vendredi 7 avril Un but chanceux en première division hollandaise 3 vendredi 7 avril Le match du Shakhtar annulé à cause de l'état du terrain 7 vendredi 7 avril Au Brésil, des prix à la place des numéros de maillots 7 jeudi 6 avril 327€ à gagner avec Bordeaux & Atalanta 3 jeudi 6 avril L'agent de Griezmann annonce cinq clubs intéressés, le PSG n'en fait pas partie 38 jeudi 6 avril Lingard prend son pactole chez les Red Devils 20 jeudi 6 avril Un supporter de Lens porte plainte contre Joseph-Monrose 39 jeudi 6 avril Virgin va rembourser les supporters visiteurs 6 jeudi 6 avril La petite révolution du congrès d'Helsinki 6 jeudi 6 avril Un club écossais à la rescousse du sport féminin 2 jeudi 6 avril Les Tigres de Gignac en finale de la Ligue des champions 10 mercredi 5 avril Higuaín s'en prend à De Laurentiis 5 mercredi 5 avril Le bonbon de Suárez 4
3 5