Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 17 Résultats Classements Options
  1. // Évasion fiscale
  2. // Affaire SwissLeaks

Fabrice Lhomme : « La situation de Dugarry est illicite »

Dimanche, Le Monde a dévoilé un grand réseau d'évasion fiscale encouragée par la banque britannique HSBC, deuxième groupe bancaire mondial, par l'intermédiaire de sa filiale suisse HSBC Private Bank. Parmi les noms des personnalités associées à cette affaire, celui de Christophe Dugarry, actuel consultant pour Canal+. Derrière ces révélations, un duo de journalistes, Gérard Davet et Fabrice Lhomme. Ce dernier répond aux questions quant à la situation de l'ancien attaquant de l'équipe de France.

Modififié
Êtes-vous surpris de voir des footballeurs parmi les personnes ayant un compte en Suisse ?
Non, pas du tout. Tout d'abord, Christophe Dugarry n'est pas le seul footballeur, ou ancien footballeur, à avoir un compte en Suisse. Ce qu'il faut savoir, c'est que ces joueurs ne sont pas forcément des stars. L'objectif d'HSBC, c'est de recruter en fonction du portefeuille de l'individu. Les sportifs sont donc de bonnes cibles, car ils gagnent beaucoup d'argent, et ce, d'un seul coup. Ils signent des contrats mirifiques, avec de grosses sommes à la clé. Ce sont des gens qui pensent à leur avenir, et qui sont conseillés. Autour d'eux, il y a des conseillers fiscaux qui les préviennent que les impôts vont toucher une bonne part de leurs revenus, et qu'il existe des solutions pour éviter d'être taxé.

Vous dites que Dugarry n'est pas le seul footballeur qui possède un compte en Suisse. Quels sont les autres joueurs à être concernés ?
Christian Karembeu est un autre ancien joueur qui avait un compte, mais lui avait le droit, parce qu'il résidait en Suisse. Mais notre objectif n'est pas de faire du namedropping, nous dénonçons un système, pas des personnes. Nous avons dévoilé le nom de Dugarry car c'est un sportif connu, mais en soi, ce n'est pas très important. C'est un profil parmi d'autres.

« Christian Karembeu avait un compte aussi, mais lui avait le droit, parce qu'il résidait en Suisse  »
Sa situation est-elle illégale ?
Il faut savoir que l'on peut être en infraction fiscale, sans pour autant avoir commis un délit. Christophe Dugarry est en irrégularité avec le fisc, car il n'a pas déclaré ce compte en Suisse. Sa situation est illicite. Quand le fisc découvre qu'un individu n'a pas déclaré une somme d'argent, ici un compte en banque, il entame ce que l'on appelle une procédure de régularisation. En général, les gens reconnaissent leur faute, leur situation est légalisée, et ça s'arrête là. Quand il s'agit d'infractions graves, la justice est saisie par le fisc. Comme dans le cas de Monsieur Dugarry, il arrive que les gens nient. À ce moment-là, le fisc lance une investigation.

Dugarry nie être dans l'illégalité ?

Depuis un an, nous essayons de lui parler. Nous l'avons sollicité, mais en vain, il n'a jamais souhaité nous répondre. Sa stratégie consiste à ne pas répondre à la presse, à nous ignorer, pour qu'au final les gens se lassent et oublient. Il faut quand même noter qu'un déni, un silence, c'est une information en soi.

C'est une stratégie qui pourrait fonctionner ?
Son cas est mineur (on parle de deux millions d'euros pour Christophe Dugarry, ndlr), il y a des situations bien plus importantes que la sienne, car bien plus graves. On parle de trafiquants d'armes, de plusieurs millions d'euros. Dugarry ne reste qu'un footballeur, même un ancien joueur dans son cas. On pourrait l'oublier, car à l'échelle des autres, il n'y pas forcément nécessité de s'attarder.


Propos recueillis par Pierre-Valentin Lefort Tout ce qu'il faut savoir sur l'affaire « SWISS LEAKS » avec lemonde.fr
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Olive & Tom Podcast Football Recall Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur