1. //
  2. // 28e journée
  3. // Barcelone/Rayo Vallecano

Fàbregas, l’éternel combat

Zéro. C’est le nombre de minute disputée par Cesc Fàbregas lors des deux derniers gros chocs du Barça, contre le Real Madrid et le Milan AC. Alors qu’il semblait être calé pour de bon dans le onze catalan, l’ancien Gunner a été la victime de la mini-crise du Barça et du léger remaniement offensif. Signe qu’aucun cadeau ne lui est fait depuis son retour en Catalogne.

Modififié
0 31
Un coup d’œil a suffi. Alexis Sánchez lance Jordi Alba, seul sur le côté gauche, pour le quatrième but du Barça. La délivrance. Le Camp Nou rugit de plaisir, ses héros ont renversé la situation, l’emportant 4 à 0 face au Milan AC et se qualifiant pour les quarts de la C1. Fàbregas, lui, est moins démonstratif. Ce match-là est autant une victoire collective qu’une défaite personnelle. Sur le banc au coup d’envoi, Cesc n’est même pas entré en jeu. Pour densifier le milieu, tenir le ballon et le résultat. Non, rien. Pas une minute diplomatique. Déjà, dix jours plus tôt, l’ancien Gunner n’avait pas goûté au choc de la 26e journée de Liga, entre le Real et le Barça. Les Catalans restent alors sur deux défaites en trois matchs, à Milan et face à ce même Real, en Coupe du Roi. Deux rencontres au cours desquelles Cesc est titulaire, pas top, et remplacé à l’heure de jeu. L’élimination à la maison, qui plus est face à l’ennemi madrilène, fait mal. La machine est enrayée. Il faut changer une pièce. Fàbregas est sacrifié.

Le sacrifié

Jusque-là, la saison de l’ancien capitaine d’Arsenal était pourtant presque parfaite. Des buts (9 en tout), des passes (10), de l’influence et une place de titulaire indiscutable au milieu. Enfin, pensait-on. Après une première saison d’adaptation, pas de tout repos, Cesc avait fait son trou. Souvenez-vous : début de saison, Tito Vilanova fait des tests, tâtonne et dessine peu à peu son équipe type. Un trio Busquets-Xavi-Fàbregas au milieu, Iniesta-Messi-Pedro en attaque. Villa, Alexis Sánchez et Tello doivent se battre pour les miettes devant, Thiago Alcántara et Song étant les solutions de rechange au milieu. L’équipe tourne bien, très bien même. Les résultats sont là, et Villa et Alexis semblent être les deux principales victimes d’un système qui ne les exclut toutefois pas complètement. Peut-être attendaient-ils patiemment leur tour, qui viendra avec les premières difficultés du collectif culé. Celles-ci arrivent en 2013, d’abord avec des matchs moins convaincants, ensuite avec ce gros passage à vide. Le jeu catalan devient stéréotypé, il manque cruellement de profondeur et de diversité.

Et maintenant ?

Réaction de la paire Vilanova-Roura : Iniesta descend d’un cran et reprend sa place au milieu, qu’il avoue affectionner davantage. Exit Fàbregas, c’est Villa qui s’installe sur l’aile gauche de l’attaque barcelonaise au Bernabéu. Une préparation pour le gros test de Milan, que l’Asturien, chouchou du Camp Nou, valide avec mention. Cesc, lui, l’a mauvaise. «  On dirait que chaque mauvais match que je fais en annule dix bons. Les supporters du Barça sont plus exigeants avec moi qu’avec mes partenaires » , s’agace-t-il en conférence de presse. Possible, mais le choix vient du staff et non du public. Il n’est pas affectif, mais tactique. Villa est efficace, vertical et ses appels libèrent des espaces pour Messi. Iniesta est plus dangereux, plus imprévisible depuis une position plus reculée. Alors quoi ? Fàbregas s’est définitivement fait piquer sa place dans le onze ? Non, mais Villa est revenu à égalité dans la partie, notamment pour tout ce qui est « gros matchs » . Alors qu’il semblait s’être imposé, le mal-aimé de la maison va devoir prouver une énième fois qu’il est indispensable à l’équipe. En Catalogne, pour Fàbregas plus que pour les autres, la vérité d’un jour n’est pas forcément celle du lendemain.

par Léo Ruiz
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dostoievski Niveau : CFA2
Et pourtant ils l'ont acheté pour une sacrée somme...
Quel dommage tous ces bons joueurs qui ne jouent pas !
vinceletah Niveau : CFA
On dirait que Barcelone se soucie juste de pourrir Arsene Wenger en lui achetant des joueurs clefs juste pour les mettre sur le banc! Je pense a Emmanuel Petit, Overmars, Hleb, Song, et dans une moindre mesure Fabregas!
Message posté par vinceletah
On dirait que Barcelone se soucie juste de pourrir Arsene Wenger en lui achetant des joueurs clefs juste pour les mettre sur le banc! Je pense a Emmanuel Petit, Overmars, Hleb, Song, et dans une moindre mesure Fabregas!


Song et Cesc sont les re-bienvenus à la maison de toute façon!
Le truc, c'est qu'il a aucune excuse là. Il était très bon jusqu'en décembre, il a pas été blessé plus que ça et depuis, il est mauvais. Sa situation a pas changé entre temps, on a continué à lui faire confiance avant voire pendant la "crise".

Peut-être qu'il est tout simplement incapable d'être constant sur une saison mais dans tous les cas, il a ce qu'il mérite.
Faut pas se mentir, Barcelone roule bien mieux sans lui. Iniesta à gauche c'est du gâchis.
Encore un ancien d'Arsenal qui galère et qui ne joue pas tout le temps dans sa nouvelle équipe. Lui comme les Flamini, Hleb, K.Touré, Clichy, Song, Nasri et j'en oublie peut être
fernandollorientais Niveau : CFA
Villa a joué attaquant axial/droit, c'est pedro qui a joué à gauche !
Effectivement, face à Milan, c'est Pedro qui a évolué côté gauche, laissant le couloir droit à Alves. Bref, pour moi d'une part Fàbregas n'est pas aussi bon qu'en début de saison. Il a fait son meilleur match face à Getafe (6-0) avec trois passes décisives et il semblait revenu à son meilleur niveau. Pour Tito c'était une façon d'avoir un jeu plus direct, plus vertical. Mais il a clairement baissé de régime et le public ne lui pardonne pas grand-chose.
Mais il y a aussi une question de stratégie. Je pense qu'Iniesta est bien plus utile dans l'axe face à des défenses regroupées pour faire la différence dans les petits espaces. Globalement, le Barça joue différemment avec Fàbregas sur le terrain, il y a moins d'équilibre. En tout cas, il aura l'occasion ce soir sans doute de de réagir face au Rayo, qui est une équipe qui laisse des espaces, et dans ce genre de matchs Cesc est capable de briller.
Message posté par DW2006
Encore un ancien d'Arsenal qui galère et qui ne joue pas tout le temps dans sa nouvelle équipe. Lui comme les Flamini, Hleb, K.Touré, Clichy, Song, Nasri et j'en oublie peut être


Van Persie ?
Ah non merde...
Yep, contre Milan c'était Pedro à gauche, Villa au centre, Alves à Droite. Messi partout.
Je préfère aussi un schéma avec Villa, un vrai avant en plus et un milieu en moins, qui n'apporte de toute façon rien de plus (plus de contrôle au milieu ? Plus de controle de ballon ? Si de toute façon le Barca aura la possession et le contrôle du milieu et personne ne sera assez fou pour les lui contester).
Ca veut pas dire que Cesc ne devrait pas jouer, au contraire, qu'il fasse ce pourquoi il a été acheté : la doublure de Xavi, et que celui ci puisse se reposer
Ils ont bousillé leur système de jeu pour Cesc, et au final on voit bien que ça tourne mieux sans lui. Pour moi le transfert de Fabregas au Barça était un peu un "caprice", ils n'en avaient pas vraiment besoin. Et lui non plus ; perso je le verrais mieux dans un club anglais, ou dans un club comme Milan.
Message posté par vinceletah
On dirait que Barcelone se soucie juste de pourrir Arsene Wenger en lui achetant des joueurs clefs juste pour les mettre sur le banc! Je pense a Emmanuel Petit, Overmars, Hleb, Song, et dans une moindre mesure Fabregas!


t'as oublié thierry henry, lui aussi passait bcp de temps dur le banc de touche
Stankonia Niveau : DHR
C'était pas une mauvaise chose pour le Barca que de faire revenir au bercail Cesc. Lui même voulait retrouver ses potes Piqué, Messi and co.
On ne peut pas parler d'échec, mais pour ma part, après son passage à Arsenal, j'ai envie de voir Cesc dans un role de playmaker, de leader technique.
Beaucoup de grands clubs manquent de talents comme ça, et j'en ai marre de voir des joueurs magnifiques ne pas donner la pleine mesure de leur talent.
Alors je rêve pour lui d'un retour aux Gunners ou, plus beau encore, une place de leader dans le milieu du Milan AC. Il ne gagnera plus forcément de titre, mais pour les amoureux des beaux joueurs, on sera content de le revoir briller et diriger.

ps: l'interview de ce même Fabregas dans SoFoot était assez géniale. Ca parlait de jeu, de tactique, d'espace, de rythme de jeu...un pur plaisir. Je trouve cela dommage qu'on ne questionne jamais les joueurs français sur le jeu et la tactique.
declaubianco Niveau : CFA2
Plus de doutes, il doit sûrement sécher les séances chez le docteur fuentes (ironie).
cesc est pas si futé que ça...

il a chouiné des années pour retourner au Barca et constater qu'il n' avait ni le niveau ni la constance d'un Iniesta ou d'un Xavi.

En fait,Arsenal l'a tres bien vendu.
Message posté par vinceletah
On dirait que Barcelone se soucie juste de pourrir Arsene Wenger en lui achetant des joueurs clefs juste pour les mettre sur le banc! Je pense a Emmanuel Petit, Overmars, Hleb, Song, et dans une moindre mesure Fabregas!


Ce ne sont pas des caprices non plus, et chaque joueur est arrivé dans un contexte différent, par exemple Overmars jouait dans l'équipe 90% Oranje de Van Gaal et était souvent titulaire (plus que Zenden en tout cas). Quant à Henry, c'est un contre-exemple: la première saison, il jouait à gauche et était malheureux, son intégration s'est mal passée, et c'était une saison noire (le Barça termine 3ème, Ronnie et Deco arrivent bourrés aux entraînements...) mais la saison suivante il a été exceptionnel, et c'est l'année des 6 titres! Il a perdu sa place en 2009-2010 face à l'émergence de Pedro, qui a fait une super saison.
Mais globalement, je ne sais pas qui est le perdant dans cette histoire, parce que Wenger ne fait jamais de cadeau au Barça, vu les prix des transferts, et la résistance qu'il oppose, notamment pour Fàbregas. Quant à Song, il est venu pour sa polyvalence, mais il n'a pas été convaincant en DC en début de saison lorsque Piqué et Puyol étaient absents. En comme Milieu déf, il fait des matchs sérieux, mais Busquets est intouchable vu son niveau (pour moi le meilleur 6 au monde).
C'est pas un peu le Barça le problème?
Incapables d'intégrer de nouveaux joueurs en attaque.
Ibra, Alexis, Fabregas...etc
Message posté par Puccino
Ils ont bousillé leur système de jeu pour Cesc, et au final on voit bien que ça tourne mieux sans lui. Pour moi le transfert de Fabregas au Barça était un peu un "caprice", ils n'en avaient pas vraiment besoin. Et lui non plus ; perso je le verrais mieux dans un club anglais, ou dans un club comme Milan.


Mais le vrai poste de Cesc, c'est numéro 8, à la place de Xavi
On peut pas empiler les joueurs en les faisant jouer à des postes différents.
Mascherano défenseur central, Song aussi, Cesc ailier ou numéro 9,...etc
Message posté par Ruud04
C'est pas un peu le Barça le problème?
Incapables d'intégrer de nouveaux joueurs en attaque.
Ibra, Alexis, Fabregas...etc


Là aussi c'est à nuancer!! Eto'o, Henry, Villa se sont tous imposés, sans compter Ronaldinho, Giuly ou Deco quelques années avant. Après, le Barça possède un jeu particulier et tout le monde ne peut pas y évoluer. Ibra relevait de l'erreur de casting, tant sur le plan du jeu (pas assez mobile) que dans le vestiaire. Alexis a fait de très bons débuts l'an dernier, mais la concurrence de Pedro, Villa et Tello semble l'avoir fait douter, et il a perdu la confiance, mais lui a le profil.
Après, il est clair aussi que le public barcelonais est très exigeant, surtout envers les joueurs non formés au club. Fàbregas est un peu entre les deux: je me souviens qu'au moment de son transfert les culés étaient partagés, certains disaient qu'il allait freiner l'éclosion de Thiago, et surtout je crois qu'on lui reproche d'être parti à 16 ans à l'étranger. Il faut comprendre qu'il y a une vraie identité et une vraie fierté "locale" et que les joueurs du centre de formation ont souvent la priorité. Par exemple aujourd'hui beaucoup réclament que Deulofeu (meilleur buteur de la Liga Adelante) monte en A à la place d'Alexis. ET ils sont souvent plus indulgents avec les joueurs du cru (par exemple Bojan) qu'avec les joueurs achetés à l'étranger.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 31