Fabio et Rafael, fils à maman

0 4
Choix du cœur, choix de l'agent, choix de l'argent et maintenant, choix de la maman.

Dans un monde où les prises de décisions sont aussi compliquées, celui du football, les dénicheurs de talent n'avaient pas besoin d'un retour en force de l'amour maternel. Systématiquement à l'affut de la moindre pépite mineure, Arsène Wenger aurait souhaité s'attacher les services des jumeaux Fabio et Rafael, avant que ceux-ci s'engagent pour Manchester United en 2008.

Selon le Metro.Uk, si les deux latéraux brésiliens n'étaient pas contre l'idée de rejoindre Londres et la pépinière de jeune des Gunners, leur mère, elle était « inflexible » . Interrogé par le quotidien anglais, Fabio a confirmé que le choix de sa mère était porté sur les Red Devils et qu'elle n'aurait pas cédé. Les jumeaux, qui joueront la finale de la Ligue des Champions samedi, ont bien fait d'écouter leur mère.

Tous les agents du monde ne vaudront jamais une maman.

SB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Vous omettez d'expliquer le choix de la mère : Arsenal leur proposait un contrat sans inclure leur club (Fluminense) dans les négociations. Leur mère trouvait celà injuste, c'est donc avec ManUtd que ça s'est fait.
Il nous fait un windmill à la Jordan sur la photo là ou quoi ?
Héhé! C'est vrai que sans voir le terrain, on a l'impression de le voir haut, très haut!
Et qui peut dire si c'est Fabio ou Rafael sur la photo.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Raul meilleur que Ronaldo
0 4