Fabien Barthez : « Le gardien de but passe au second plan »

Modififié
3 10
Jamais avare d'un bon mot, Fabien Barthez a accordé une interview au site de la FIFA, dans laquelle il aborde des sujets aussi variés que le métier de gardien de but ou sa passion pour les courses de voitures.

Peu tendre avec ses collègues portiers, il estime que son poste n'a pas assez évolué et que « beaucoup de gardiens de championnats majeurs d'Europe ont par exemple beaucoup de mal avec le jeu au pied. (...) La majorité des gardiens manquent encore de profondeur dans leur jeu. On revient presque en arrière ! » Un homme trouve pourtant grâce à ses yeux, Thibaut Courtois : « Thibaut Courtois… Pour moi, c'est le futur très grand. Et je crois qu'il le restera pendant de nombreuses années ! »

Un bel hommage donc, distillé par un « Divin chauve » persuadé que le poste souffre d'un manque de reconnaissance : « C'est un fait, le gardien de but passe au second plan. Il est rarement mis en avant. J'ai souvent entendu des entraîneurs dire que pour faire une équipe il fallait un bon gardien de but, un bon attaquant, et construire autour d'eux. Mais mis à part chez les techniciens, ce poste souffre d'un manque de reconnaissance. Depuis que le football existe, le gardien de but a toujours été sous-estimé. »

Également interrogé sur sa nouvelle vie de pilote de course, il affirme que son amour pour les grosses cylindrées ne dépassera jamais celui pour le ballon rond : « Le pilotage est une très grande passion, mais le football passe avant. Le foot, c'est ma vie. »

Bald & Furious AD
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

ThisIsAnfield Niveau : Ligue 2
Note : 12
Vin Essence.
Note : 5
Le gardien de but passe au second plan, c'est vrai. Sauf Apoula Edel, lui, qui arrivait souvent à tirer la couverture à lui, quand même !
Je m'attendais pas à la chute, elle m'a bien fait(e?) rire (enfin souffler du nez)
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
3 10