1. //
  2. // 8es
  3. // Angleterre-Islande (1-2)

Eyjafjallajökull !

Extraordinaires d’envie et d’intelligence tactique, les Islandais sont parvenus à bouter de faibles Anglais hors de l’Euro. Une explosion volcanique ressentie à Nice comme à Reykjavik. La France est prévenue, les hommes du Nord arrivent.

Modififié
7k 153

Angleterre 1-2 Islande

Buts : Rooney (5e) pour les Anglais / R.Sigurdsson (6e), Sigthorsson (18e) pour les Islandais

Roy sans couronne

Icelandair avait affrété des avions spéciaux Reykjavik-Nice pour permettre aux Islandais de vivre un exploit historique. Une impossibilité statistique, disait même l’écrivain Hallgrimur Helgason. Sauf que ce qu’Helgason savait aussi, c’est que Lars Lagerbäck avait préparé soigneusement son coup. Et au terme d’un match incroyable d’intensité, de solidarité, de détermination, mais aussi de rigueur tactique, les Islandais l'ont fait. Ils ont forcé les Anglais à marcher sur un champ de lave en fusion. Un champ où Rooney, Kane et Joe Hart se sont brûlé les pieds. Les Nordiques majuscules tiennent le plus bel exploit de leur histoire et la plus grosse sensation depuis le début de l’Euro.

Joe la main molle


Au coup d’envoi, dans un stade aux deux tiers anglais, les Three lions se sentent chez eux et s’installent rapidement dans le camp islandais. Très vite, trop vite même, au bout de 3 minutes de jeu, les Bleus concèdent un penalty largement évitable après une mauvaise sortie d’Halldorsson, pas rassurant pour un sou, alors que Sterling ne pouvait plus faire grand-chose. Rooney transforme et met l'Angleterre sur les bons rails. On croit alors que les Vikings vont s’en prendre une belle. Mais voilà, cette Islande a une foi inébranlable. Gunnarsson et ses bras de handballeur jouent une touche longue, Bodvarsson prolonge et Sigurdsson se jette de toute sa détermination pour égaliser. Lars Lagerbäck réagit à peine, il sait que son équipe prépare un match de tâcherons.

Tiens, d’ailleurs, sur leur deuxième frappe cadrée, ils doublent la mise sur une magnifique action collective. Bien servi par une belle remise de Bodvarsson, le fils de Sightor envoie une frappe écrasée comme la Beaujoire en a vu quelques-unes cette année. Sauf que cette fois, il tombe sur Joe « la main molle » Hart, qui se troue, et déclenche involontairement une éruption volcanique. Les journalistes islandais tapent à tout rompre sur leur pupitre. L'Islande mène 2-1 à la pause.

Masterclass tactique


Les Islandais se préparent alors à une deuxième période de souffrance. Sur une attaque placée, Sturridge trouve Kane, dont la très belle volée est détournée par Halldorsson, qui se rachète. Et le siège continue. Le problème islandais, c’est la faiblesse des latéraux. Sturridge et Sterling font souvent la différence en vitesse. Heureusement que les Sigurdsson sont partout pour compenser : Gylfi à la baguette, Ragnar qui tente même le retourné avant de priver Jamie Vardy, tout juste entré, d'un face-à-face avec le gardien.

Les Islandais souffrent, mais ils ont l’habitude. Ils donnent une masterclass de courage, de solidarité et même de tactique à des Anglais sans ressource. Wayne Rooney erre, perdu, au milieu du terrain et se fait dévorer par les Vikings. Les riffs de Bjarnason sur le flanc tabassent, le capitaine Gunnarsson est partout. Harry Kane envoie des coups francs en sortie de but. Et sur des contres magistralement menés, ils manquent même d’inscrire le troisième. La France est prévenue, l’hiver arrive.



Par Arthur Jeanne, à l'Allianz Riviera (Nice)
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

souzadeoliveira Niveau : Ligue 2
Note : 4
Oh putain ce pied !!!
Anfield_Road Niveau : Ligue 1
Tout ce que je sais c'est que j'ai perdu tout respect pour cette tanche de Kane, pourquoi Sterling joue ? On se moque de Wilmots mais lui au moins il s'est rendu compte au bout d'1h que Lukaku apportait rien, Kane lui il a joué 90 minutes.

Bref, que cette sélection aille se faire foutre, j'en peux plus, au passage je pense que Kane est le premier joueur à pouvoir avoir une note négative tellement il est mauvais, pourquoi faire sortir Dier le seul Anglais un tant soit peu au niveau ? Pourquoi s'obstiner avec un 433 qui marche pas alors que t'as qu'un seul ailier ? Pourquoi ? Alli il a apporté quoi ? Et l'autre con de Smalling, "Smalldini" qu'il l'appelle du côté de Manchester, pourquoi dès que je le vois jouer il est mauvais ?

Je dis peut-être n'importe quoi mais je suis très énervé.

PS : Oui j'ai écris ça pendant le match.
Lamine Turgut Niveau : CFA
Note : 3
Les 32ième de finale de la coupe de France : même en juin, ça a toujours une saveur particulière
Note : 4
On a donc France - Islande et l'autre quart Allemagne - Italie.

Un peu dur avec nous le tirage au sort.

Sinon, c'est toujours aussi drôle de se foutre des anglais.

Je vous épargne le couplet habituel sur le gardien anglais qui ce soir a été irréprochable, mouarf...
La chatte de dents pourries lollllllllllllllllllll.A tous les coups l'italie va sortir l'allemagne aux pénos avec la moitié de l'équipe indisponible pour la demi .

L'histoire est en marche , la france va gagner l'euro.

Rotten teeth is the house ha ha.
Vous avez voulu sortir de l'Europe, bah cassez-vous de l'Euro !
OUT !
Robbie_Slater Niveau : District
Allez hodgson, maintenant tu dégages et t'emmènes rooney et kane avec toi !
Bon ça va ils n'ont pas perdu aux péno cette fois.
Sympa le titre !
Cafu crème Niveau : DHR
Good game!
JimPooley Niveau : CFA2
Bon ben voilà, fin des 8èmes. Le groupe le plus faible était donc celui de l'Espagne, qui n'a aucun représentant en quarts.
Ce match de Kane. J'ai probablement pas vu pire lors de cet Euro. Si ce n'est Rooney ce soir. Un vrai désastre.

Encore une grosse équipe pour l'EdF. Ca va être cool.
Toon Eastman Niveau : National
Note : 2
Sans déconner on devrait les laisser passer en demi. Deja que c'est loin d'être gagner d'avance, quitte a galérer comme des cons pour aller se faire taper en demi, autant laisser cette équipe d'Islande continuer d'écrire son histoire
Jack Facial Niveau : CFA
Ah ah ah !
Hart a choisi de rendre hommage au Gardien anglais cet Euro, je respecte un mec autant les traditions!
Sympa encore cet episode de Vikings! SPOILER ALERT: apres avoir conquis le royaume d'Angleterre, Lars "Ragnar" Lagerbäck et sa bande bouffent le royaume de france!
Sinon grosse compet entre Kane et Sterling pour etre le flop de cet Euro!
Audenchiasse Niveau : District
Hahaha en tant que supp nantais je les connais bien ces frappes moisies de Sightorsson
Putain j'ai toujours un supplément d'âme à fêter l'élimination des anglais.
pierre ménès 2.0 Niveau : Ligue 1
J'en ai foutu PAR-TOUT!!

Pourquoi est-ce aussi jouissifs de voir les Rosbeef se vautrer encore et encore?
Ah oui c'est parce qu'ils passent leur vie à se faire surcoté comme pas permis avec leur championnat "le meilleur du monde"!!

Si il y'a des anglophiles ici allez faire un tour, je vais troller comme un poc ça va vous faire du mal!
Feijoada e Caipi Niveau : DHR
Hart il fait quand même un Euro ultra dégueulasse !
pierre ménès 2.0 Niveau : Ligue 1
Je commence:

Quand je vois Kane, je me demande comment certains de mes compatriotes arrivent à se plaindre de Lukaku...
Historique tout simplement.

Sinon je suis plus trop rassuré pour les bleus maintenant. Dimanche ce sera très très chaud.
Ouf... il fallait entendre les commentaires ur la BBC: "un échec abject", "ça suivra les joueurs anglais toute leur vie," et ça tapait dur sur Hodgson...eux qui étaient si contents de tirer l'Islande...
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Les notes de l'Espagne
7k 153