1. //
  2. // Affaire VA-OM
  3. // Interview

Eydelie : « J'espère que quelqu'un va me tendre la main »

Personnage central de l'affaire VA-OM en mai 1993, l'ancien Marseillais Jean-Jacques Eydelie ne s'est jamais vraiment remis du scandale. Aujourd'hui entraîneur diplômé au niveau européen, il tente de vivre du football mais concède qu'il s'agit « d'un combat quotidien » , un combat pour lequel ses alliés se comptent sur les doigts de la main.

Modififié
70 33
Dans un bon film, il y a toujours un gentil et un méchant, avec le premier qui gagne à la fin. Dans l'affaire VA-OM, plus gros scandale sportif français des années 90, il n'y a longtemps eu que des perdants : le «  gentil » Valenciennois Jacques Glassmann, premier à dénoncer la tentative de corruption marseillaise, et le « méchant » Jean-Jacques Eydelie, pour le coup rouage central de la mascarade...

Africa Sports Abidjan, 6 matchs et puis s'en va


Après avoir été sifflé sur les pelouses françaises et vécu une fin de carrière dans l'anonymat, l'ancien défenseur de Valenciennes a été « réhabilité » et œuvre aujourd'hui au sein de l'UNFP. Eydelie, lui, galère toujours. « Je suis en attente d'une proposition pour repartir sur un poste d'entraîneur, plutôt à l'étranger, et le plus haut possible » , explique-t-il. Depuis la fin de sa carrière sportive en 2003, l'ancien champion d'Europe 93 s'est mué en coach. Titulaire du diplôme A de l'UEFA depuis 2010 et donc habilité à entraîner en pro à l'étranger, il découvre le métier à sa manière : à Limoges, puis à la tête de l'équipe de sa ville natale Angoulême, en DH, mais également comme membre du staff de l'Académie Jean-Marc Guillou.

De quoi s'imaginer revenir, si ce n'est au premier plan, au moins au plus haut niveau. En juin 2012, il est nommé à la tête du club corse JS Bonifacio, en DH. Quelques bons résultats plus tard, il obtient en février 2014 l'opportunité d'aller plus haut avec l'Africa Sports Abidjan, le deuxième plus gros club de Côte d'Ivoire : « Je pensais être parvenu à m'installer chez les pros en signant à l'Africa Sport Abidjan, mais cela s'est mal fini. » En réalité, cela n'a même pas commencé, la direction du club ivoirien remerciant le Français au bout de deux mois. La raison officielle ? « Insuffisance de résultats » , le technicien ayant essuyé quatre défaites en six matchs avec une équipe prise en cours de saison...

« Je n'ai pas d'argent de côté »


Et maintenant ? Installé dans le Maine-et-Loire, à proximité de sa belle famille, Jean-Jacques Eydelie tente de se reconstruire, encore une fois. « J'ai besoin des aides sociales. Je n'ai pas d'argent de côté... C'est une situation que j'ai déjà vécue, donc c'est vrai qu'on s'habitue à tout et qu'on est parfois moins vulnérable. Mais c'est clair, ce n'est pas facile tous les jours...  » La difficulté n'est pas ce qui effraie celui qui a été formé au FC Nantes dans les années 80. Il est persuadé d'avoir un futur dans le foot : « C'est une volonté extrême chez moi de rester dans le foot parce que c'est ma passion depuis toujours, je la respecte au plus haut point, c'est mon élément... Le fait que je sois entraîneur maintenant, c'est une suite logique. Il est hors de question que je m'éloigne du milieu qui m'a toujours fait vivre. »

Après avoir sorti deux ouvrages au vitriol contre le monde du ballon rond - Je ne joue plus ! en 2006, Sale temps pour le foot en 2009 - Eydelie assume ses propos critiques et pense que « toutes les vérités ne sont pas agréables à entendre pour certains. Pas pour ceux qui respectent les valeurs du football, mais pour ceux qui aiment faire leur "tambouille" en famille, discrètement, et qui aiment avoir sous leurs ordres des gens qui se taisent et courbent l'échine » . Lui veut désormais « travailler dans un contexte sain avec des gens "propres" » .

« Quoi que je fasse, je ne pouvais que perdre tout ce que j'avais construit »


Encore meurtri par l'affaire VA-OM de 93, l'ancien Marseillais ne s'en cache pas, ses livres et déclarations étaient avant tout un moyen « d'aller au bout de ma thérapie, me vider de tout cela, il était important que je dise la vérité sur tout  » . Pas d'intention de révolutionner le football français, plutôt de se soulager : « Je l'ai fait pour moi plus que pour les autres. Je ne suis pas maso, je pense qu'il y a quand même des gens qui ont compris mes déclarations.  » Si Eydelie a su se soulager de certains maux, la blessure reste profonde et ne se refermera jamais : « Je suis blessé parce que je suis tombé dans cette histoire et que derrière, j'ai vu le peu de soutien que j'ai obtenu de mes anciens coéquipiers. » Ce qu'il a fait en 1993, il préfère l'assumer, mais estime que beaucoup auraient pu tomber comme lui : « C'était soit j'envoyais balader tout le monde et je perdais tout ce que j'avais gagné à force de travail et de volonté... Mais après coup, je l'ai regretté, car bien sûr j'ai tout perdu malgré tout. Quoi que je fasse, je ne pouvais que perdre tout ce que j'avais construit... Forcément. »

Aujourd'hui, il préfère en tirer le positif : « De toute façon, même si cela a été très dur à vivre, cela m'apportera beaucoup de choses pour l'avenir, notamment pour ma famille, mes enfants, et mon comportement. Je n'ai pas été en phase avec les valeurs du foot, mes valeurs, et je l'ai payé au prix fort. Aujourd'hui cependant, je suis en paix avec moi-même, sain de corps et d'esprit. » Et quand il pense à l'homme à l'origine de sa déchéance médiatique, Jacques Glassmann, Eydelie préfère l'admiration à la rancune : « Lui, cela a été le premier courageux de toute cette histoire. Il n'a pas accepté d'entendre et faire ce qu'on lui a dit. Je le respecte déjà pour ça, et tant pis pour ceux qui disent que c'est une balance. Je comprends très bien et respecte ce qu'il a fait. C'est lui qui a eu raison. » Si l'ancien défenseur de Valenciennes travaille aujourd'hui à l'UNFP, Jean-Jacques Eydelie attend encore l'opportunité de rebondir. « C'est une bataille au jour le jour, j'espère que quelqu'un va me tendre la main à un moment donné. »

Propos recueillis par Nicolas Jucha
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Karine Benzemolle Niveau : Loisir
Ce bonhomme a toute mon estime ! Bravo JJ !! Vas-y fonce Alphonse !
Noardinihovic Niveau : District
on récolte ce que l'on sème et c'est tant mieux
Perso je crois que ce qui me rend le plus triste dans cette histoire c'est de savoir que Glassmann et Valenciennes se seront fait huer sur de nombreux stades de France pour avoir dénoncé une tentative de corruption... Le monde à l'envers quoi
"Je n'ai pas d'argent de coté"...
Et la technique Christophe Robert qui semait des billets dans le jardin de belle maman t'as pas essayé ?
Thérèse je te retourne Niveau : CFA2
Pour info complémentaire, Glasmann est aujourd'hui chargé de mission dans la reconversion des footballeurs pro.
Noardinihovic Niveau : District
Message posté par Noardinihovic
on récolte ce que l'on sème et c'est tant mieux


A ceux qui s'efforce de marcher droit dans un monde où les 3/4 des gens marchent de travers , sachez que tôt ou tard ça paie . Lâchez pas , continuer de montrer l'exemple !
Pour boucler tes fins de moi, va voir ton ancien président, Nanard doit pouvoir te tendre la main...Il y est pour qqchose dans cette affaire!
ClchnrAtm7 Niveau : DHR
Ce mec m'exaspère! Il revient aujourd'hui faire son grand pardon et tirer à vue sur ses anciens coéquipiers mais à l'époque, c'est lui qui appelait les joueurs Valenciennois pour leur promettre de l'argent et je pense qu'il ne disait pas non, comme les autres, à une petite piquouse d'avant-match.
Pour moi, ce gars s'est juste rendu compte que ca allait être la merde pour garder son train de vie qu'il avait quand il était pro et par conséquent il s'est mis à tout balancer, 13 ans après ("13" coincidence?), afin de refaire parler de lui et surtout toucher de l'argent sur ses livres accusateurs.

Dans la vie, tu fais une connerie, ben t'assumes! et c'est pas parce que t'a plus assez de sous pour payer le crédit de la baraque que tu t'est acheté quand t'étais pro qu'il faut renoncer à ses principes.

Dans quelques temps, pour refaire parler de lui, il va nous ressortir la phrase de Tapie: "J'ai menti mais c'était de bonne foi"

Y.Tsigalko Niveau : DHR
Et Jean Pierre Bernès est le plus influent des agents de joueur francais.
Brian Hainaut Niveau : Ligue 1
Note : 8
Et bien bravo à lui pour sa reconnaissance (même tardive) envers Jacques Glassmann. Il a du faire un gros effort pour en arriver là, chapeau.
Et pendant ce temps, Didier Deschamps...
Brian Hainaut Niveau : Ligue 1
Message posté par torstil
Perso je crois que ce qui me rend le plus triste dans cette histoire c'est de savoir que Glassmann et Valenciennes se seront fait huer sur de nombreux stades de France pour avoir dénoncé une tentative de corruption... Le monde à l'envers quoi


Idem. Encore plus absurde quand on se souvient qu'avant ce fameux match les supp' valenciennois avaient déployé une banderole pour encourager l'OM avant sa finale de Champion's League.
Quand ce psychopate gagnait de l'argent il ne le partagait pas. Maintenant c'est la merde et il veut qu'on lui tende la main?
Qu'il se noie dans son propre vomi, ce sera mieux pour tout le monde.
Le pire dans tout ça, c'est le traitement de Glassman.

Le mec s'est fait huer de partout tout simplement parce qu'il a dit la vérité.

Mais ce bon peuple veut son opium et pouvoir crier bêtement son "allez l'Oèmee".

@Noardinihovic, tu dis de rien lâcher mais c'est assez décourageant quand tu penses et surtout agis à l'inverse d'un système.

Certains ont profité de la corruption, ils ont eu la coupe du monde, l'argent, la gloire.

Petite déclaration de Desailly : "Je ne le hais pas, non. Je préfère me moquer de lui. Il me fait rigoler. Je crois que c'est la peur qui l'a amené à parler. Il donne l'image d'un mec propre, clair, or peut-être qu'il s'était engagé un peu dans cette histoire. "

Sombre connard qui au pire était impliqué lui aussi comme pas mal d'autres ou au mieux faisant semblant de ne pas savoir et profitait...
Vos jugements à l'emporte pièce font peine à voir.
Brian Hainaut Niveau : Ligue 1
Note : 3
Message posté par kikette38


Petite déclaration de Desailly : "Je ne le hais pas, non. Je préfère me moquer de lui. Il me fait rigoler. Je crois que c'est la peur qui l'a amené à parler. Il donne l'image d'un mec propre, clair, or peut-être qu'il s'était engagé un peu dans cette histoire. "



je ne connaissais pas cette déclaration de Desailly...à vomir.
GoalDorak99 Niveau : DHR
Message posté par Noardinihovic
on récolte ce que l'on sème et c'est tant mieux


la bonne réplique de petit aigri ... le genre "y'a pas de fumées sans feu" de celui qui se croit à l'abri du faux-pas, de l'incident, de la sortie de route et des histoires dans lesquelles on se retrouve emporté ...
note que c'est possible de passer au travers de ça toute ta vie, si tu as une vie 100 % de merde et que tu fais rien de ta vie.
GoalDorak99 Niveau : DHR
Message posté par kikette38
Le pire dans tout ça, c'est le traitement de Glassman.

Le mec s'est fait huer de partout tout simplement parce qu'il a dit la vérité.

Mais ce bon peuple veut son opium et pouvoir crier bêtement son "allez l'Oèmee".

@Noardinihovic, tu dis de rien lâcher mais c'est assez décourageant quand tu penses et surtout agis à l'inverse d'un système.

Certains ont profité de la corruption, ils ont eu la coupe du monde, l'argent, la gloire.

Petite déclaration de Desailly : "Je ne le hais pas, non. Je préfère me moquer de lui. Il me fait rigoler. Je crois que c'est la peur qui l'a amené à parler. Il donne l'image d'un mec propre, clair, or peut-être qu'il s'était engagé un peu dans cette histoire. "

Sombre connard qui au pire était impliqué lui aussi comme pas mal d'autres ou au mieux faisant semblant de ne pas savoir et profitait...


il est de notoriété publique que Dessailly est un gros con prétentieux imbus de lui-même, doublè d'un crétin, imbécile heureux.
GoalDorak99 Niveau : DHR
Message posté par ClchnrAtm7

Dans la vie, tu fais une connerie, ben t'assumes! et c'est pas parce que t'a plus assez de sous pour payer le crédit de la baraque que tu t'est acheté quand t'étais pro qu'il faut renoncer à ses principes.


avec ce genre de raisonnement à courte-vue, on n'a droit à aucun "pardon" ni "repentir" ?

une faute : coupable à vie, la bonne logique française, pas de réinsertion possible !
tu as fait de la prison ? coupable à vie !
quelle mentalité de merde bien bien gauloise ...
Au moins maintenant il a compris ce qu'il a fait. Il a payé on a tous le droit au pardon.
pierrot92 Niveau : CFA2
Eydelie a fait des conneries mais il a payé non? Il a le droit de bosser et de gagner sa vie? Je comprends pas les commentaires encore plein de haine. Et puis a part Robert quels autres joueurs marseillais ont été touchés directement dans cette histoire?
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
70 33