Exclu - Escudé ne voulait pas partir

Modififié
2 9
Transféré au Besiktas Istanbul cet été, Julien Escudé ne voulait pourtant pas quitter Séville.

Après six ans et demi de bons et loyaux services, Escudé a quitté Séville pour Istanbul, où il s’entraîne depuis près de trois semaines. Mais ce départ, le défenseur de 32 ans n’en est pas le principal responsable. « J’ai eu une discussion avec le directeur sportif comme quoi la situation économique était un petit peu difficile au club et que s’il y avait une opportunité pour moi ce serait bienvenu vis-à-vis du club  » nous explique-t-il, joint par téléphone.

Alors qu’il se voyait poursuivre sa carrière dans le club espagnol, Escudé, grand seigneur, a finalement accepté la requête de ses dirigeants et s’est trouvé un nouveau point de chute. «  J’ai passé six ans et demi extraordinaires, le club m’a fait connaître au grand public, m’a donné des titres, m’a fait connaître l’équipe de France donc c’est un juste retour, assure-t-il. Je me suis mis sur le marché à rechercher des sorties pour le club.  »

« Il me restait encore un an de contrat, je comptais rester, poursuit l’international français. Mais quand le club a des difficultés, quand on est déjà heureux de ce que le club a fait pour vous, c’est un juste retour des choses. J’y perds un peu sur mon salaire mais j’ai tellement gagné pendant six ans et demi que je leur devais ça. Ça a été d’un commun accord. Il y a eu un grand respect entre le club et moi pendant six ans et demi. Ça a été une belle aventure.  »

Après Cannes, Rennes, l’Ajax et Séville, Escudé découvre ainsi son cinquième club en quinze ans de carrière. Un choix qu’il ne regrette pas. « Vis-à-vis de mon âge, de mon état d’esprit et du challenge, l’offre du Besiktas était la meilleure, avoue-t-il. J’ai opté pour ça et au jour d’aujourd’hui sincèrement je ne regrette pas du tout. On est dans un bon groupe, on a de très bonnes structures, c'est une ville magnifique. J’ai signé pour deux ans. Je pars pour une nouvelle aventure. »

C’est ce qui s’appelle avoir la classe.
QM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Enpannedinspirationpourlepseudo Niveau : DHR
LOOOOOL "Exclu-". Il a déja dit tout ca y a2 semaines sur l'after de Rmc.

Oui j'ai écouté cette émission pardonnez-moi...
Sais pas trop si il a le niveau, mais sa mentalité pas du luxe en EDF
Good guy Jul'.
gunners25 Niveau : DHR
@ Enpannedinspirationpourlepseudo : Ce qui est honteux c'est surtout d'écouter l'After quand Christophe Paillet est aux manettes et qu'il est entouré de Carine Galli et Florent Gautreau ...
je rêve ou Escudé déclare qu'il est parti d'un club où il lui restait un an de contrat pour un club où il va toucher un salaire inférieur?
plusieurs possibilités:
1-il nous raconte des salades
2-il est complètement naïf
3-il faut le nominer au prix Nobel de la Paix
Enpannedinspirationpourlepseudo Niveau : DHR
@gunners25 je merite la peine de mort je sais, moment déprime et baisse du morale et bam mais la Galli je la prend quand elle veut ^^
@oli2v il était indésirable car le fc séville dégraisse ses gros salaires. Et avec un peu de classe, il a préféré ne pas aller au clash et partir sur de bosn termes. Mais bon la classe c est devenue rare, on a du mal a s y faire
Un autre interview d'Escudé sur le site Turcofoot . com
Je ferais remarqué l'article de QM sans faute, apparente. Par contre, "Exclu" c'est pas géniale.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
2 9