Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options

Evra et Gallas attaquent Domenech

Modififié
Auditionnés hier par la mission de la Fédération chargée d'enquêter sur la mutinerie des Bleus à Knysna, Patrice Evra et William Gallas l'ont joué profil bas et ont dit « assumer [leurs] bêtises » .


Les deux joueurs ont appliqué à la lettre le bon vieux dicton “la meilleure défense, c'est l'attaque”. Le Parisien révèle aujourd'hui une partie de leurs propos.

Leur cible ? Raymond Domenech. Selon William Gallas, « il ne nous parlait plus. Il n'échangeait qu'avec le capitaine » . Le climat au sein des Bleus se serait gâté après France-Chine.


Les deux joueurs ont déclaré que « celui qui s'opposait à lui dégageait » . William Gallas a ajouté que Thierry Henry et lui avaient laissé la situation s'envenimer parce qu'ils se sont sentis « humiliés » de s'être vus retirer le capitanat au profit d'Evra.


Dans ce cas-là, le fautif ne s'appelle pas Domenech mais orgueil surdimensionné.

DdF
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Olive & Tom
Podcast Football Recall Épisode 33: Le feu d'artifice belge, les Bleus s'ennuient et les scandales anglais Podcast Football Recall Épisode 32 : La France gagne 11-0, le miracle suisse et notre interview de Thomas Meunier