Évra : Domenech y voit du positif

Modififié
4 69
Lundi soir, sur Ma chaîne sport, Raymond Domenech s'est exprimé sur les déclarations « chocs » de Patrice Évra diffusé lors de l'émission Téléfoot.

L'ancien sélectionneur des Bleus n'est pas rancunier, puisqu'il n'a pas chargé l'un des joueurs qui a agité la fin de son mandat. Pour le technicien, il n'y aurait pas que du mal à dire sur l'action du Mancunien : « Cela a deux effets. [C'est] malvenu par rapport à l’extérieur. Tout ce qu’il dit dedans et le moment où il en parle, ce n’est pas l’idéal. Il y a les barrages qui vont arriver, l’équipe de France était en train de prendre un peu de couleurs. On sentait qu’il y avait quelque chose qui était en train de se passer et il en remet une couche. Ça, c’est le côté négatif. »

« Mais il y a un côté positif que souvent vous négligez, vous, médias, a poursuivi Domenech. C’est l’impact que peut avoir un joueur dans une équipe. Il y a au moins la moitié des joueurs qui pensent ce que lui il pense et qui n’osent pas le dire. Parce qu’ils sont sous la même pression, qu’on les critique… Qu’il y en ait un qui soit capable de le dire, ça renforce sa position de leader. Et ça, ça peut souder les mecs. Souvent, nous, les entraîneurs, on l’utilise. C’est l’effet qui peut être positif, mais on ne le saura pas avant la fin des barrages. »

Si tailler des costards à Ménès, Lizarazu ou Courbis peut aider à se qualifier au Brésil... AB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

oH MERDE !!! Pour la 1ère fois, je suis d'accord avec Domenech.
Crabz Shapiro Niveau : DHR
J'ai l'espoir qu'une fois les débats stériles passés, on commence à traiter les questions de fond à savoir pour moi la qualité du journalisme sportif français. On aime tellement les sondages aujourd'hui en France, alors lâchez vous les mecs, demandez à la populas si elle aime CJP, Paga, Duga, Ménes, ... Au lieu de constamment analyser la moindre grimace des joueurs et faisant des gros plans sur leur sortie de terrain et d'en faire des sujets entiers dans les "after mes couilles".
D'accord avec toi crabz shapiro.

Ce genre de personnes tend à faire croire que le journalisme n'est plus un métier et qu'il suffit juste d'avoir une grande gueule et de balancer des infos bidons pour revendiquer ce statut. Le pire c'est que les "consultants" ne relèvent que rarement le niveau du débat et s'engouffrent eux aussi dans des polémiques inutiles.

Je suis intimement convaincu que cette mode est liée à l'évolution de la société qui sombre petit à petit dans l'immédiateté et la soif continuelle d'informations aussi futiles soient-elles.

C'est la quantité ou la qualité mais il semblerait que notre époque ait choisi son temps.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
4 69