Évra clashe tout le monde

Modififié
93 125
Téléfoot se met aux interviews sans concessions.

L'émission hebdomadaire de TF1 avait créé le buzz en annonçant des déclarations chocs de Patrice Évra. D'entrée, le défenseur de Manchester United impose le ton en écorchant le nom de l'un de ses derniers adversaires : « On l'a repris en deuxième mi-temps contre la Biélarussie. » Ça va faire très mal.

Mais ce qu'on attendait tous, c'était son tacle appuyé sur Lizarazu et Pierre Ménès. Le premier à prendre, c'est Luis Fernandez : « Michel Fernandel, en 2008, je lui ai fait visiter Old Trafford, il était comme à Euro Disney. Enfin, Luis Fernandez. Quand on lui a donné les clefs du PSG, à part sucer des Chupa Chups et danser la Macarena au bord du terrain, je ne sais pas ce qu'il a fait. » Gratuit, histoire de se chauffer.

Ensuite vient Lizarazu : « Je ne sais pas ce qu'il a contre moi. Moi, j'ai été élu deux fois meilleur arrière gauche du monde et quatre fois de Premier League. Lui, je ne sais pas s'il a déjà été élu meilleur arrière gauche du monde. À ma première sélection, c'était le seul à ne pas me serrer la main. »

Et enfin Pierre Ménès : « Lui, je n'ai pas envie de lui donner de l'importance, mais j'espère un jour le croiser. Parce qu'il a parlé de ma famille, que j'étais prêt à vendre ma mère pour revenir en équipe de France. Si un jour, il arrive à faire huit jongles, j'arrête ma carrière. »

Patrice Évra a mal vécu l'après-Knysna visiblement et prend aujourd'hui sa revanche sur « ces clochards » .

Avant de quitter cette brève, deux autres punchlines : « Même si tu mets Rama Yade arrière gauche, ils diront qu'elle est meilleure que Patrice Évra » , ou encore « Roland Tournevis, lui, il fait que parler. »

Une grande interview. UB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Oh le beau suicide en direct!

Menes a une après midi pour peaufiner le retour de flamme, sortez les pop corn!
Tournevis pour Courbis Excellent.
Dommage que le plus important de l'interview ait été oublié.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
93 125