Evra a tout faux...

Venu plaider en appel hier à Paris l'annulation de sa suspension de 5 matchs chez les Bleus, Patrice Evra a été sèchement débouté. La commission supérieure de la Fédération française (FFF) a confirmé la sanction prononcée le 17 août dernier envers le participant actif de la « mutinerie » de Knysna. Décision logique et connerie énorme de Pat.

Bizarrement, c'est la charge ultra violente de Lilian Thuram qui avait “remis en selle” ce pauvre Patrice Evra. Du prêt-à-lyncher exécutif et immédiat. Selon Lilian Luther King, Patrice Evra devait être « exclu à vie de l'équipe de France » pour avoir été, en tant que capitaine des Bleus, l'orchestrateur en chef de la mutinerie de Knysna... On croyait Lilian pasteur et rédempteur. On l'a découvert procureur impitoyable. Même ses potes de France 98 ont publiquement désavoué son jugement surprenant. Et elle était là, la faille dans laquelle devait s'engouffrer ce pauvre Patrice : profiter de ce petit courant de sympathie pour effectuer un petit recours en grâce dans l'opinion, et faire profil bas. Faire comme tous les autres Bleus d'Afsud : raser les murs et pour les “meneurs”, accepter la sanction quelle qu'elle soit. Dans son cas, c'était prendre acte de sa suspension de 5 matchs et en rester là. C'est ce qu'on fait Ribéry et Toulalan. Toul avait prévenu qu'avant même la sanction il ne ferait pas appel. Il s'y est tenu et il a éloigné petit à petit les foudres de la France du Foot de son périmètre vital. En revenant à la charge pour faire annuler sa sanction, Patrice Evra a commis une deuxième erreur, la même que la première : un contexte ambiant parfaitement défavorable.


Patrice, hors-jeu de position

La première erreur de contexte de l'ex-capitaine des Bleus, c'est le poids des images. Pour toujours et éternellement, Patrice Evra ce sont deux apparitions TV désastreuses en Afrique du Sud. D'abord le regard noir de celui bien décidé à démasquer le « traître » au cours de la conférence de presse du samedi 20 juin aux côtés d'un Escalettes aux fraises. Et le lendemain, plus grave, l'altercation avec Domenech et Duverne sur le terrain de Knysna, prélude à l'incident du car et du communiqué. Patrice Evra et ses avocats auraient dû re-visionner les images passées en boucle dans le monde entier, et surtout chez nous, en France. Un tsunami d'indignation et de colère... Ce sont ces images terribles qui accablent Evra, quelle que soit sa défense légitime du gars pris dans la tourmente et qui a malgré tout essayé de faire le lien entre les joueurs grévistes et l'encadrement des Bleus. Face à Domenech et Duverne, les mains dans les poches, le regard buté, la dégaine désinvolte du gars qui n'en plus rien à battre : c'est cette image qui fige Evra dans la posture du coupable à châtier, plus que son statut de capitaine. Parce qu'à ce moment précis, tout le monde savait qu'il n'y avait plus de bateau, plus de capitaine...


La deuxième erreur de contexte, c'est la situation actuelle d'une équipe de France nouvelle. Les Bleus de Blanc sont jeunes, souriants, polis, respectueux, combatifs, pas extra mais braves. Leur victoire 2-0 en Bosnie a reboosté l'image de marque du onze tricolore : la France du Foot les adore ! Or, c'est dans ce contexte que Patrice Evra s'est rendu à Paris pour contester à nouveau l'autorité, la hiérarchie, l'institution... Tout faux, Patrice !

Deux jours après le succès de Sarajevo, venir se plaindre, c'était carrément de la provoc. D'où le maintien de la suspension. Et encore ! Evra peut s'estimer heureux de ne pas avoir vu sa peine alourdie, comme les instances disciplinaires nationales ou européennes aiment souvent à le faire. Du coup, suivant le cours normal de l'exécution de sa sentence, Pat Evra ne redeviendrait donc sélectionnable que pour le France-Brésil du 9 février 2011. S'il ne fait pas appel ! Un recours est possible auprès du Comité National Olympique (CNOSF) dans un premier temps, puis auprès d'un tribunal administratif. On vous épargne les détails : la procédure est longue et chiante. Le recours ne devient suspensif qu'à partir du moment où un conciliateur au sein du CNOSF est nommé. Tout ça prendra du temps. Un temps pendant lequel le sport français euphorique en général (athlétisme, natation, judo... et les Bleus de Blanc !), “jeune, sympa et poli”, isolera encore plus le footballeur Evra, égoïste, indiscipliné et revanchard. Soit un contexte encore moins favorable... Patrice Evra et ses avocats devraient donc y réfléchir à deux fois. Ils ont 10 jours pour décider ou non de faire appel en saisissant le CNOSF...


L'honneur perdu d'un capitaine...

On devine donc que le “camp Evra” pourrait (et devrait ?) en rester là. Sauf que... Patrice Evra vit très mal sa situation de “coupable en chef”. Au point même que son rendement sportif avec MU s'en ressent. Sir Alex, aussi fin psychologue qu'il l'avait été avec un Beckham honni en Angleterre après la coupe du Monde 98 (expulsion contre l'Argentine), l'a vite compris et s'est empressé de garder son moral au plus haut. Mais, rien à faire ! Evra, toujours blessé dans son honneur, veut corriger cette injustice. Certaines circonstances plaident en sa faveur. On l'a accusé de ne n'avoir jamais fait d'excuses publiques à la France entière. C'est faux : c'est Raymond Domenech qui l'avait interdit de point-presse au cours duquel Evra voulait s'excuser, au nom des Bleus pour la grève de Knysna. Occasion manquée, mais pas de son fait. Et en parlant de Ray Strange, c'est encore sur lui que doivent pleuvoir certaines attaques plus ciblées. Il faut se rappeler comment il avait nommé Evra capitaine : quelques heures avant le match France-Costa Rica à Lens. Une nomination surprise, à quelques jours de la coupe du monde, brisant l'ordre établi et squeezant le “vrai” capitaine, William Gallas. Un Gallas même pas prévenu qui découvrira dans les vestiaires que le brassard des Bleus est posé sur l'équipement (short, maillot, bas) de son pote Patrice... Bonjour l'ambiance ! Reste le choix d'avoir nommé Evra capitaine. Élire son capitaine est une décision grave qui ne se prend pas à la légère, sans préparer l'heureux élu, et le reste du groupe. Est-ce qu'Evra avait les épaules pour ça ? Était-il taillé pour les moments de turbulences ? C'était à Domenech de le savoir. Toujours en observation psychologique poussée de ses joueurs, Aimé Jacquet ne se trompait jamais. Domenech, si. Evra n'avait pas la carrure, quand bien même il avait porté le brassard avec les Red Devils.

La faillite d'Evra, c'est d'abord aussi celle de deux coéquipiers plus matures, William Gallas et Thierry Henry, tous les deux ex-capitaines en date des Bleus. Ils n'ont pas joué leur rôle de modérateurs qu'un Patrice Evra ne pouvait assumer. C'était plutôt à eux de reprendre les choses en main quand les choses ont mal tourné. Malheureusement, ils ont préféré jouer perso. Vexés l'un et l'autre d'avoir vu leur ego froissés : Henry, pour avoir été sélectionné in extremis puis recalé sur le banc de touche, et Gallas, pour avoir été dépossédé du brassard... Les deux Ponce Pilate cyniques s'en sont lavé les mains, laissant le petit Patrice se noyer. Aujourd'hui, Titi est aux USA et William a été blanchi. Pas un seul message de soutien public envers Patrice qui, lui, avait défendu Henry après sa main contre l'Irlande et qui avait affirmé avec conviction que Gallas reviendrait fort pour la Coupe du Monde, malgré sa blessure. Les Bleus de Raymond ? Un groupe qui vit super bien !... Le proche avenir de Patrice Evra en équipe de France, c'est une pénitence forcée qu'il aurait tort de vouloir contester encore. Il n'y a qu'à voir et entendre les réactions outrées de la France du Foot à son initiative d'hier de contester sa sanction pour se rendre compte qu'il fait fausse route. Plus concrètement, dans le grand chamboulement de l'équipe de France de Blanc qui a vu émerger des nouvelles têtes (Rami, Mvila, Diaby, Valbuena) susceptibles de reléguer les “anciens cadres” (Toulalan, Abidal, Cissé, etc.), Evra garde la main. Même s'il n'a jamais été aussi convaincant en Bleu qu'avec MU, la concurrence avec Clichy, Cissokho (voire Abidal), ne lui est pour l'instant pas trop défavorable. Elle est là l'occasion de retrouver son honneur : revenir fort sur le terrain. C'est toujours de là que vient la vérité. Même si Blanc a peut-être fait secrètement une croix sur Evra, il n'est pas buté au point de se passer d'un très bon joueur en cas d'indisponibilité de ses “nouveaux titulaires”. A Patrice de jouer. Le public sait parfois pardonner...

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.

Dans cet article

Aucun commentaire sur cet article.
il y a 7 heures NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars !
il y a 5 heures Un match arrêté par des jets d'oeufs 5 il y a 9 heures Des lions sur les murs d'un vestiaire 29 Hier à 21:30 La belle ouverture du score de Liverpool 16
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 17:57 Macron s'est invité à la Commanderie 29
Hier à 11:20 Un mercato raccourci en Premier League ? 26 Hier à 11:16 Gignac donne son nom à un tigre 22 Hier à 08:48 Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 41 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport) mardi 25 juillet Ederson atteint d'un cancer des testicules 67 mardi 25 juillet Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 164 mardi 25 juillet Droit de réponse "Mistral Gagnant" 33 mardi 25 juillet La praline de Castillo au Mexique 4 lundi 24 juillet Reading présente ses maillots en réalité virtuelle lundi 24 juillet Entraînement arrêté à Leipzig après un pétage de plomb de Keïta 53 lundi 24 juillet Le maire de Mont-de-Marsan mange un rat à cause du PSG 26 lundi 24 juillet Quand des joueurs s'essaient aux glissades à plat ventre 6
À lire ensuite
Queiroz, viré !