En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 4 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 4e journée
  3. // Everton/Newcastle (2-2)

Everton s'est fait avoir

En clôture de la quatrième journée de Premier League, Everton et Newcastle se séparent sur un match nul (2-2). Les Toffees peuvent se les bouffer. Et en vouloir aux arbitres.

Modififié
Everton/Newcastle : 2-2
Buts : Baines et Anichebé pour Everton. Ba (x2) pour Newcastle.


C'est pour ce genre de match qu'on aime la Premier League. Everton et Newcastle ont offert un sacré spectacle ce soir au Goodison Park. Les arbitres aussi, d'ailleurs. Des occasions, des buts, des fautes, des erreurs arbitrales hallucinantes et une fin de match totalement folle. Mortel.

Baines et Pienaar font la paire

Everton entre parfaitement dans son match et pense même ouvrir le score dès la deuxième minute, mais Jelavić, opportuniste après une frappe de Fellaini repoussée par Harper, est logiquement signalé en position de hors-jeu. Sur l'action, l'attaquant croate se fracasse le genou sur le poteau et sortira finalement juste avant la mi-temps. L'entame de match est totalement à l'avantage des hommes de David Moyes, qui asphyxient leurs adversaires. Fellaini distribue, Baines provoque, mais Pienaar se déchire au moment de conclure. Le duo Baines-Pienaar est dans tous les bons coups en ce début de rencontre. Le premier sert le second qui lui remet d'une talonnade astucieuse dans la surface. À l'origine du une-deux, le latéral anglais conclut d'une frappe croisée du gauche. Superbe (1-0, 15').

Loin d'être rassasiés, les Toffees cherchent à faire le break immédiatement. Mirallas dépose Perch et voit sa frappe frôler le cadre de Harper. Un cadre que Jagielka frappe de plein fouet à la demi-heure de jeu sur une remise de Jelavić. Pris à la gorge, les Magpies peinent à sortir le ballon de leur camp. Les Frenchies Cabaye et Marveaux sont aux abonnés absents, signe d'un milieu de terrain étouffé par le pressing adverse. Un pressing qui aurait dû être payant une seconde fois si Pienaar avait servi Osman au lieu de tenter sa chance après une récupération à l'entrée de la surface. Newcastle aurait même pu rentrer aux vestiaires avec un score nul très flatteur, mais Cissé, maladroit puis malchanceux, manque les deux seules occasions de son équipe en première période.

Deux buts refusés à Everton

En seconde période, la donne change. Les hommes d'Alan Pardew font enfin preuve d'agressivité. Repositionné un cran plus haut, Cabaye effectue un pressing gagnant. Récupération au milieu de terrain, passe en première intention pour Ba, qui marque du gauche sur son premier ballon (1-1, 49'). Dès lors, le match s'emballe. Tactiquement, ça ne ressemble plus à grand-chose, mais on ne s'ennuie pas. Moins marqué qu'en première période, Ben Arfa fait danser la défense d'Everton, mais ni Cissé ni Ba ne parviennent à marquer. De l'autre côté du terrain, Williamson laisse des espaces béants entre lui et Gutiérrez. Un laxisme dont croit profiter Fellaini, mais le Belge voit son but refusé pour un hors-jeu inexistant. Sinon, Harper obtient le trophée du fair-play, le gardien anglais ayant convaincu l'arbitre de ne pas donner de carton à Anichebe. Classe. Un arbitre qui va totalement perdre le contrôle de la rencontre en quelques secondes.

Déjà fautif sur le hors-jeu inexistant de Fellaini, son assistant remet ça en ne validant pas le but d'Anichebe, alors que le ballon a entièrement franchi la ligne. L'action se poursuit et Ben Arfa part en contre-attaque. Bousculé par Pienaar, il parvient à conserver le ballon. Mais alors que les Magpies sont à trois contre un, l'arbitre arrête l'action et signale la faute de Pienaar. Les dernières minutes sont complètement folles. Les cartons se multiplient, les occasions aussi. Lancé par Cissé, Ben Arfa perd son face-à-face avec Howard. Dans la foulée, Pienaar sert Anichebe à l'entrée de la surface. L'attaquant nigérian profite de la passivité de Williamson et Taylor pour armer une frappe qui trompe Harper (2-1, 88'). Le but de la victoire ? Eh bah non. Newcastle se met en mode kick and rush, Cissé dévie de la tête et Ba égalise (2-2, 90'). Cruel dénouement pour Everton.

Par Quentin Moynet
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



lundi 19 février BONUS ÉDITION LIMITÉE : 200€ offerts pour miser sur Chelsea - Barcelone 1
Hier à 17:15 Lamine Sané signe à Orlando 8
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 09:47 Ronaldinho se lance dans la musique 12 lundi 19 février 414€ à gagner avec Barça & Bayern 2 lundi 19 février 160 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! lundi 19 février Le derby de Bahia se termine avec dix expulsés 19 lundi 19 février Un supporter met le feu tout seul en D8 anglaise 11
À lire ensuite
Arteta de grâce