Premier League - 4e journée - Everton/Newcastle (2-2)

Par Quentin Moynet

Everton s'est fait avoir

En clôture de la quatrième journée de Premier League, Everton et Newcastle se séparent sur un match nul (2-2). Les Toffees peuvent se les bouffer. Et en vouloir aux arbitres.

Note
9 votes
9 votes pour une note moyenne de 2.06/5
Cliquez sur une étoile pour donner la note

Goodison Park a grondé ce soir...
Goodison Park a grondé ce soir...
Everton/Newcastle : 2-2
Buts : Baines et Anichebé pour Everton. Ba (x2) pour Newcastle.


C'est pour ce genre de match qu'on aime la Premier League. Everton et Newcastle ont offert un sacré spectacle ce soir au Goodison Park. Les arbitres aussi, d'ailleurs. Des occasions, des buts, des fautes, des erreurs arbitrales hallucinantes et une fin de match totalement folle. Mortel.

Baines et Pienaar font la paire

Everton entre parfaitement dans son match et pense même ouvrir le score dès la deuxième minute, mais Jelavić, opportuniste après une frappe de Fellaini repoussée par Harper, est logiquement signalé en position de hors-jeu. Sur l'action, l'attaquant croate se fracasse le genou sur le poteau et sortira finalement juste avant la mi-temps. L'entame de match est totalement à l'avantage des hommes de David Moyes, qui asphyxient leurs adversaires. Fellaini distribue, Baines provoque, mais Pienaar se déchire au moment de conclure. Le duo Baines-Pienaar est dans tous les bons coups en ce début de rencontre. Le premier sert le second qui lui remet d'une talonnade astucieuse dans la surface. À l'origine du une-deux, le latéral anglais conclut d'une frappe croisée du gauche. Superbe (1-0, 15').

Loin d'être rassasiés, les Toffees cherchent à faire le break immédiatement. Mirallas dépose Perch et voit sa frappe frôler le cadre de Harper. Un cadre que Jagielka frappe de plein fouet à la demi-heure de jeu sur une remise de Jelavić. Pris à la gorge, les Magpies peinent à sortir le ballon de leur camp. Les Frenchies Cabaye et Marveaux sont aux abonnés absents, signe d'un milieu de terrain étouffé par le pressing adverse. Un pressing qui aurait dû être payant une seconde fois si Pienaar avait servi Osman au lieu de tenter sa chance après une récupération à l'entrée de la surface. Newcastle aurait même pu rentrer aux vestiaires avec un score nul très flatteur, mais Cissé, maladroit puis malchanceux, manque les deux seules occasions de son équipe en première période.

Deux buts refusés à Everton

En seconde période, la donne change. Les hommes d'Alan Pardew font enfin preuve d'agressivité. Repositionné un cran plus haut, Cabaye effectue un pressing gagnant. Récupération au milieu de terrain, passe en première intention pour Ba, qui marque du gauche sur son premier ballon (1-1, 49'). Dès lors, le match s'emballe. Tactiquement, ça ne ressemble plus à grand-chose, mais on ne s'ennuie pas. Moins marqué qu'en première période, Ben Arfa fait danser la défense d'Everton, mais ni Cissé ni Ba ne parviennent à marquer. De l'autre côté du terrain, Williamson laisse des espaces béants entre lui et Gutiérrez. Un laxisme dont croit profiter Fellaini, mais le Belge voit son but refusé pour un hors-jeu inexistant. Sinon, Harper obtient le trophée du fair-play, le gardien anglais ayant convaincu l'arbitre de ne pas donner de carton à Anichebe. Classe. Un arbitre qui va totalement perdre le contrôle de la rencontre en quelques secondes.

Déjà fautif sur le hors-jeu inexistant de Fellaini, son assistant remet ça en ne validant pas le but d'Anichebe, alors que le ballon a entièrement franchi la ligne. L'action se poursuit et Ben Arfa part en contre-attaque. Bousculé par Pienaar, il parvient à conserver le ballon. Mais alors que les Magpies sont à trois contre un, l'arbitre arrête l'action et signale la faute de Pienaar. Les dernières minutes sont complètement folles. Les cartons se multiplient, les occasions aussi. Lancé par Cissé, Ben Arfa perd son face-à-face avec Howard. Dans la foulée, Pienaar sert Anichebe à l'entrée de la surface. L'attaquant nigérian profite de la passivité de Williamson et Taylor pour armer une frappe qui trompe Harper (2-1, 88'). Le but de la victoire ? Eh bah non. Newcastle se met en mode kick and rush, Cissé dévie de la tête et Ba égalise (2-2, 90'). Cruel dénouement pour Everton.

Suivre Quentin Moynet sur Twitter Par Quentin Moynet

Parier sur les matchs de Everton

 





Votre compte sur SOFOOT.com

7 réactions ;
Poster un commentaire

  • Message posté par FootAddicted le 17/09/2012 à 23:47
      Note : 1 

    Ce n'est pas Cissé qui dévie le ballon de la tête sur le 2ème but de NEwcastle mais Ameobi de la poitrine...
    Sinon grosses fautes d'arbitrage (2 buts refusés pour Everton + 2 avantages suite à des fautes que l'arbitre aurait dû laisser pour Newcastle), les Magpies s'en sortent très bien avec ce nul(Ba très décisif et Ben Arfa plutôt bon)

  • Message posté par Faee le 17/09/2012 à 23:59
      Note : 1 

    Ca fait plaisir de voir qu'il n'y a pas que chez nous que les arbitres sont tout pourris, et quelle fin de match pinaise c'était dingue !

  • Message posté par LeGaulois le 18/09/2012 à 00:05
      Note : 3  /

    Si ça peut vous rassurer, les arbitres Espagnols sont eux aussi pourris. Le bétis Séville marque un but la 90eme alors qu'un hors-jeu est flagrant sur l'action, les défenseurs s'arrêtent de jouer et croient au hors-jeu, que nenni ! l'arbitre laisse jouer et les sévillans marquent dans le but vide, bref un but gag entaché d'une faute d'arbitrage . Combien il y en faudra encore avant que les guignols de la FIFA et UEFA se bougent le c** et mette cette foutue video en place ? payé à rien foutre ceux-là, hormis remuer des boules pour un tirage au sort et faire des interviews pour BeInSport . Branleurs ....

  • Message posté par antarcticdgerrard le 18/09/2012 à 00:47
      

    +1000 Legaulois

  • Message posté par Pepèrearnaud le 18/09/2012 à 01:06
      Note : - 2 

    [...] À remuer les boules [...]

    Et à les gonfler l'on pourrait dire de même, :).

  • Message posté par Danyelou le 18/09/2012 à 01:33
      Note : 1 

    Demba ba et Papiss Cissé font penser à Andy Cole et Yorke par leur complémentarité, toutes proportions gardées bien entendu..

  • Message posté par Massimobor le 18/09/2012 à 09:53
      Note : 1 

    La rage. Les Toffees devraient être second.


7 réactions :
Poster un commentaire