Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options

Eva Carneiro la « cheerleader »

Modififié
Petite cause, grande conséquence.

Les problèmes entre José Mourinho et le médecin des Blues, Eva Carneiro, n'en finissent pas de faire parler outre-Manche. Le Mou avait reproché à Carneiro d'avoir gêné le replacement défensif de Chelsea contre Swansea en soignant Eden Hazard au sol, alors que les Blues étaient déjà réduits à 10. Le médecin avait alors posté sur Facebook un message de remerciements aux fans qui l'avaient soutenu. Incompréhensible pour Ralf Rodgers, qui occupait son poste jusqu'à 2009.

« Vous n'êtes pas censé attirer l'attention sur vous, quand vous êtes médecin pour une équipe. Ce "Merci pour votre soutien" qu'elle a publié sur Facebook est extrêmement naïf. Cela aurait énervé n'importe qui ! Qu'a-t-elle cherché à faire ? Est-elle plus importante que le coach ? Vous faites partie du staff, vous êtes là pour faire votre job, non ? Vous n'êtes pas une cheerleader ! Vous n'êtes pas supposé être une célébrité. Vous ne pouvez pas être un docteur célèbre en plus, soyons sérieux. Son erreur a été de ne pas garder ce problème en interne et de l'exposer sur Facebook. Vous croyez vraiment qu'elle pourra garder son job après ça ? » , a-t-il expliqué dans les colonnes du Daily Mail.


Ainsi va la vie de médecin à Chelsea... KC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 21:36 Le CSC malheureux d'Etebo 1 Hier à 19:20 Poulsen ouvre le score pour le Danemark 3
Hier à 18:47 Le penalty dégoûtant de Cueva 10 Hier à 16:24 Messi rate son penalty ! 17 Hier à 15:34 Finnbogason relance l'Islande ! 3 Hier à 15:22 Le premier but en Coupe du monde d'Agüero Hier à 15:15 Van Marwijk : « On méritait le nul » 14
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall Tsugi Olive & Tom
Hier à 13:38 Pogba délivre les Bleus 8 Hier à 13:28 La main de Samuel Umtiti et le penalty de Jedinak 4 Hier à 13:12 L'ouverture du score de Griezmann grâce à la VAR 1 Hier à 11:46 Le rap de Benjamin Pavard (via Facebook SO FOOT) Podcast Football Recall Épisode 25 : Les Bleus vus d'Australie, Espagne-Portugal et le Danois daltonien vendredi 15 juin Le but libérateur de Giménez 2 vendredi 15 juin Un couple de Français gays brutalisé en Russie 126 vendredi 15 juin Da Fonseca s'ambiance avec des supporters argentins 6 vendredi 15 juin La réponse de la France à la vidéo du Pérou 49 vendredi 15 juin La chanson de Benzema et Rabiot (via Facebook SO FOOT) vendredi 15 juin Bielsa à Leeds, c'est officiel ! 64 Podcast Football Recall Épisode 24 : les Bleus à Kazan, Mo Salah et le bide saoudien