En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 25 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Star Wars

Eux, ils auraient pu jouer dans Star Wars

L'épisode VII de Star Wars sort ce mercredi. L'occasion de voir quels footballeurs auraient pu postuler avec succès un rôle dans la saga culte.

Modififié
Cristiano Ronaldo (Anakin Skywalker) : Une soif de vaincre inébranlable, une étonnante précocité et le même amour pour les gros bolides qu'Anakin Skywalker. De plus, CR7 a lui aussi une capacité hors norme à charmer les jeunes filles en fleurs. C'est finalement Hayden Christensen qui décrochera le rôle, Cristiano ayant catégoriquement refusé de porter la petite tresse de padawan au détriment de sa coupe au gel.

Diego Maradona (Darth Vader) : Il était l'élu. Celui chez qui la force était immense, celui qui devait unir les peuples entre eux et apporter la paix. Il est finalement passé du côté obscur de la drogue après avoir fait étalage de ses incroyables pouvoirs de Jedi au Mexique et à Naples (NB : prévoir des échasses pour « Dios » et son mètre 67 sous le costume).

Lionel Messi (Luke Skywalker) : Si Maradona est Dark Vador, alors Messi est logiquement son descendant, Luke Skywalker. Même style de combat, mêmes exploits, mais un cœur plus pur. Surtout, l'Argentin est l'un des seuls à être suffisamment naïf pour embrasser sa sœur sans s'en rendre compte.

Xabi Alonso (Obi-Wan Kenobi) : On ne sait pas si Ewan McGregor aurait pu s'infiltrer dans le milieu de terrain du Bayern Munich sans que l'on se rende compte de la supercherie. En revanche, Xabi Alonso aurait très bien pu enfiler le costume d'Obi-Wan Kenobi (celui des prequels, pas le vieux hein) sans choquer qui que ce soit. Xabi, cosplayeur malgré lui. (Autre possibilité : Olof Mellberg pour la ressemblance ou Jorge Mendes, car Obi-Wan était avant tout un très grand négociateur).


Daniel Villalva (Maître Yoda) : Pour le patronyme, Abdoul Karim Yoda aurait été le client parfait. Mais à l'instar de Ian Wright, il est trop grand pour interpréter un petit être vert de 66 centimètres. Rocco Siffredi ou l'Argentin Daniel Villalva (1m55 et pas de traitement aux hormones de croissance) sont ceux qui se rapprochent le plus de la taille du puissant Jedi.

Patrice Évra (Mace Windu) : Si Samuel L. Jackson n'avait pas existé, seul Patrice Évra aurait eu le charisme nécessaire pour jouer le Jedi le plus sombre du Conseil. Malheureusement, sa propension à déformer les noms des personnages (Obi-Wan, two, three, viva l'Algérie, Maître Yoga, et Princesse Pygmée entre autres) l'ont définitivement écarté du casting final.

Sepp Blatter (Darth Sidious) : Grâce à l'enseignement de son maître João Havelange, Sepp Blatter a appris à manipuler et corrompre les masses. Ainsi, sous son costume de gentil président de la FIFA se cache un redoutable seigneur Sith capable d'attribuer une Coupe du monde au Qatar et de la faire jouer en hiver. Il a aussi fait basculer les meilleurs d'entre nous du mauvais côté de la force (Pelé, Ronaldo, etc).

Emmanuel Petit (Qui-Gon Jinn) : Beaucoup de ressemblances physiques entre l'ancien joueur d'Arsenal et le maître Jedi, mais surtout la même propension à se foutre de l'avis des autres (on parle quand même d'un type qui a indirectement engendré Dark Vador en refusant d'écouter le Conseil). Petit bémol, cela dit : Qui-Gon n'aurait jamais dit « parfois, je me dis qu'en étant envahis par les Siths, on serait mieux dirigés aujourd'hui » .

Peter Crouch (C3-PO) : L'attaquant anglais a repoussé d'un revers de main une carrière d'acteur pour devenir le meilleur droïde de l'histoire de la Premier League. (Autre possibilité, José Mourinho. C3-PO était un robot spécialisé dans la traduction, domaine dans lequel le Special One excellait à une époque, bien que détestant cela.)

Vidéo

John Terry (Han Solo) : Pour un mec qui s'est tapé l'ex-compagne d'un coéquipier, jouer un type qui finit avec la sœur du héros était une simple formalité.


Nasser Al-Khelaïfi (Chewbacca) : Le plus célèbre Wookie de la saga Star Wars est connu pour deux raisons : sa fourrure et son incapacité à se faire comprendre par nous, humains. Une sensation que l'on retrouve chaque semaine en conférence de presse lorsque le président du PSG essaye de s'exprimer en français.

Djibril Cissé, Raul Meireles, Daniel Agger, Lucho González...(Darth Maul) : Les grands maîtres du tatouage n'ont rien à envier au combattant Sith, qui, à l'inverse de ces trois-là, n'a pas choisi d'être tatoué. Un rite du peuple Zabrak veut que les nouveaux-nés soient tatoués à leur naissance.

José Mourinho (Comte Dooku) : Formé dans le temple du beau jeu où il a connu ses premières grandes batailles européennes, le Portugais trahit finalement le FC Barcelone, corrompu par la soif de victoire. Pour lui, la fin justifie les moyens. Il reviendra sur le lieu de ses premiers exploits en tant que seigneur Sith pour détruire les Jedis catalans.

Louis Nicollin + Maurizio Zamparini (Jabba le Hutt) : Pour remplir le costume et pour la cruauté avec ceux qui n'arrivent pas à les convaincre.

Alfredo Di Stéfano (Darth Plagueis le Sage) : Tout comme le maître de Darth Sidious, rares sont les gens qui l'ont vu à l'œuvre pendant son apogée. Et pourtant, ils sont très nombreux à dire qu'il était le plus fort d'entre tous à son époque. Un personnage plein de mystères.

Par William Pereira, à Tatooine
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



jeudi 18 janvier 292€ à gagner avec Nice & Schalke 04 Hier à 21:56 L2 : Les résultats de la 22e journée 1
Hier à 16:15 Un club espagnol offre un maillot à tous les bébés nés en 2018 3
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
jeudi 18 janvier Le Vicenza Calcio officiellement en faillite 9 jeudi 18 janvier Ronaldinho : « Je vous remercie, de tout mon cœur et de toute mon âme » 27 PODCAST - Football Recall Épisode 2: Neymar, Kebab et Arabie Saoudite 12 jeudi 18 janvier Deux joueurs de Boca Juniors accusés d'agression 17
À lire ensuite
Sirigu amer