En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 19 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Interdiction de recruter

Eux aussi ont été interdits de recrutement, et finalement...

Le couperet est tombé. Tout juste remis des émotions de sa remontée en Ligue 1, le FC Nantes s'est vu interdire de tout recrutement durant une saison suite à l'affaire Ismaël Bangoura. Mais si les Canaris veulent se rassurer, ils n'ont qu'à regarder dans le passé récent : bien souvent, ces interdictions ne s'avèrent pas aussi dangereuses qu'on ne le pense. Ou alors, c'est que le problème était bien plus profond…

Modififié
AS Roma (2005) :

Passé gratuitement de l'AJ Auxerre à la Roma à l'été 2004, Philippe Mexès se retrouve au cœur d'un gigantesque imbroglio entre les deux clubs. Guy Roux et l'AJA, estimant que le défenseur avait rompu de manière unilatérale et sans justification son contrat, saisissent la FIFA. Qui va dans le sens de l'AJA et décide de sanctionner lourdement les Romains : 6 semaines de suspension pour Mexès, une indemnité de 8 millions d'euros à verser aux Auxerrois et cerise sur le gâteau, une interdiction de recruter pendant un an. Les supporters de la Louve s'inquiètent. Mais à peine un mois plus tard, le Tribunal Arbitral du Sport, saisi par les dirigeants romains, annule la sanction. Kuffour, Nonda et Taddei peuvent s'engager dans la foulée avec les Giallorossi, comme si de rien n'était.



SC Bastia (2007) :

Alors qu'il vient de terminer dans le ventre mou de la Ligue 2, le Sporting Club de Bastia passe devant la DNCG le ventre noué. A juste titre, puisque la commission décide d'encadrer la masse salariale du club et surtout, d'interdire durant un an tout recrutement à titre onéreux. Les Corses peuvent donc renforcer leur effectif, à la condition qu'ils ne versent pas d'indemnité de transfert. Pas vraiment habitués à faire des folies de toute façon, les Bastiais se font prêter Licata (Monaco) et Pentecôte (Toulouse), et vont chercher gratuitement Fabrice Jau à Sedan et… Féthi Harek à Rodez. Comme quoi, le système D peut avoir du bon : la saison suivante, Bastia termine 11eme, et le défenseur algérien est aujourd'hui l'un des piliers de la défense de Frédéric Hantz.

FC Chelsea (2010) :

Encore un Français à l'origine d'un conflit entre deux clubs. Grand espoir du RC Lens et du football français, Gaël Kakuta s'engage à Chelsea en 2007 alors qu'il était sous contrat avec le club de Gervais Martel. Ce dernier porte l'affaire devant la FIFA et obtient gain de cause en septembre 2009. Kakuta est suspendu 4 mois, Chelsea est condamné à verser un million d'euros au RC Lens et se voit interdit de recrutement jusqu'au mercato d'hiver 2011. Deux mois plus tard, le TAS s'oppose une nouvelle fois à cette sanction et laisse libre cours aux pulsions d'achat de Roman Abramovich. Pas sûr que le Russe s'en réjouisse aujourd'hui : c'est lors du mercato suivant qu'il débourse 58 millions d'euros pour un certain Fernando Torres…



Grenoble Foot 38 (2011) :

Lanterne rouge de Ligue 2 alors qu'il venait de descendre de l'élite, le GF 38 connaît une saison 2010-2011 pourrie à tous les niveaux. En janvier, la DNCG prononce une interdiction de recruter qui n'est finalement que le début des ennuis. Avec un déficit prévisionnel de 3,8 millions d'euros, Grenoble ne parviendra jamais à remonter la pente. Relégué en National sur le terrain, le GF 38 est contraint de déposer le bilan et repart la saison suivante en CFA 2. Le problème du recrutement n'est plus, d'autant que le flambant neuf Stade des Alpes est un bel argument à ce niveau…

Malaga CF (2012) :

L'arrivée du cheikh Abdullah Bin Nasser Al-Thani, l'argent qui coule à flot, Toulalan, Cazorla, Van Nistelrooy… Tout roule à Malaga en ce début de saison 2011-2012. Sauf que les ennuis ne sont pas loin. Aussi riche qu'il soit, le cheikh semble avoir des soucis pour débloquer des fonds pour son nouveau jouet. Osasuna et Villareal, qui ont vendu respectivement Monreal (6 millions d'euros) et Santi Cazorla (22 millions) au club andalou, n'ont toujours pas reçu l'intégralité des sommes dues. Et même les fiches de paie commencent à accumuler du retard… La ligue espagnole prend donc les devants et interdit à Malaga de recruter lors du mercato hivernal. Pas vraiment de quoi gêner les hommes de Pellegrini, qui terminent à la 4ème place et se qualifient pour la première fois de l'histoire du club en Ligue des Champions.




Glasgow Rangers (2012) :

Dans le marasme financier des Rangers, l'interdiction de recruter prononcée par l'Association Ecossaise de Football au début de l'année 2011 relève presque de l'anecdote. Elle sera d'ailleurs levée peu de temps après par un juge de la cour d'Edimbourg. Ça ne suffira pas à sauver le mythique club écossais, qui sera relégué à l'issue de la saison en division 4 à la suite d'un vote des clubs de la ligue écossaise. Ayant échappé de peu au dépôt de bilan, les Rangers évolueront la saison prochaine en 3ème division. Et s'ils ne pourront pas recruter de joueurs sous contrat jusqu'au 1er septembre 2013, cela ne devrait pas les empêcher de tenter une nouvelle montée et de se rapprocher ainsi de leurs retrouvailles avec le Celtic.

Le Mans FC (2012) :

Interdit de recrutement par la LFP depuis le mois de décembre, Le Mans tente quand même le coup en janvier et demande l'homologation du contrat d'Abdeslam Ouaddou, laissé libre par Nancy. Peine perdue, la LFP refuse et Le Mans sera relégué à la fin de la saison en National. Toujours sous le coup de cette interdiction, les dirigeants manceaux ont de toute façon d'autres chats à fouetter pour le moment : éviter le dépôt de bilan et un destin à la Grenoble, pour ne pas voir des matchs de CFA 2 à la MMArena la saison prochaine.

Par Fabien Gauvin
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 09:00 Coentrão casse le banc des remplaçants 9 vendredi 19 janvier L2 : Les résultats de la 22e journée 4 vendredi 19 janvier Un club espagnol offre un maillot à tous les bébés nés en 2018 3