Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 7 Résultats Classements Options
  1. // Légende
  2. // Eusébio

Eusébio dézingue Pelé à Rio

Modififié
Quand la panthère noire sort ses griffes, ça peut faire mal. Même quand on s'appelle Pelé et que la scène se déroule au Brésil.

Invité à Rio à la table ronde aux côtés d'autres anciennes gloires du ballon rond, Eusébio est interpellé par un journaliste brésilien qui lui demande s'il ne se sent pas coupable au sujet des agressions commises sur Pelé par les Portugais lors du match qui les a opposés à la Seleção dans la phase de poules de la Coupe du Monde 1966 en Angleterre.

La réponse fut cinglante. La légende du Benfica, apathique pendant tout le reste du débat, se lève de la chaise alors qu'il a du mal à se déplacer et scande devant un auditoire médusé: "Je l'affirme haut et fort: Pelé était déjà blessé avant le match. C'est une honte de dire que les joueurs portugais l'ont agressé. En plus, personne ne le dit, mais lui aussi était un joueur violent, il n'hésitait pas à frapper pour s'imposer. Un jour, pendant un match entre Santos et Benfica à São Paulo, j'ai dû le calmer en lui disant: 'Arrête un peu de te prendre pour Cassius Clay'. Et pourtant, j'ai sans doute plus d'amitié pour lui qu'il en a pour moi".

Pan, dans les dents ! Et ce n'est pas tout. Eusébio a poussé le crime de lèse-majesté beaucoup plus loin en affirmant que Pelé n'était en aucun cas le meilleur joueur brésilien de tous les temps: "Garrincha était largement au-dessus. Il avait une jambe plus courte que l'autre et pourtant, quel joueur! Il était meilleur que nous tous."


Pelé le consensuel aurait-il eu le courage de s'attaquer au mythe de la Pantera Negra au Portugal?

LG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 1 heure Carrasco offre 10 000 euros à un coéquipier qu'il a envoyé à l'hôpital 5
il y a 6 heures Mediapro ne revendra pas ses droits 37

Le Kiosque SO PRESS

il y a 6 heures Rivelino dézingue le jeu de l'équipe de France 137 il y a 7 heures Football Leaks : pour Agnelli et Čeferin, c'est une « fiction » 23
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible
Hier à 16:51 Le double raté d'un joueur du Lesotho 8