1. // Europe – Autres championnats – Ce qu'il faut retenir

Europe mineure : qui est champion, qui s'apprête à l'être ?

Fin de saison : où en sont les championnats mineurs européens ? L'actu des derniers jours en Europe, hors le top 6. Avec les situations disparates de vingt championnats de la zone UEFA, depuis ceux où le titre a déjà été attribué à ceux où ça va se jouer dans le money time. De quoi frimer à la machine à café. « Quoi, tu sais pas que Videoton a gagné en Hongrie ?? »

Modififié
5 7

Remballez, il n'y a (quasi) plus rien à jouer

Pays-Bas // Le PSV termine champion, ça fait déjà un moment que c'est officiel et ça vient récompenser une saison de grosse domination des hommes de Phillip Cocu. C'est le premier titre de la formation d'Eindhoven depuis 2008 et ça met fin à l'hégémonie de l'Ajax, qui va terminer cette fois « seulement » dauphin. L'actu du week-end dernier, c'était la finale de la Coupe avec Groningue qui domine le PEC Zwolle 2-0.

Écosse // C'était attendu, cette fois c'est définitif, le Celtic conserve son titre de champion d'Écosse malgré la belle résistance d'Aberdeen. Les Bhoys retrouveront la saison prochaine Heart of Midlothian et peut-être les Rangers ou un autre prestigieux promu, Hibernian.

Grèce // Ce n'est un secret pour personne : le football grec se porte mal, et en plus, les observateurs du championnat domestique se font ch… Sans briller ni franchement flipper malgré un début de saison poussif, l'Olympiakos remporte son cinquième titre de suite. Pour la place de dauphin en revanche, ça va se jouer à la dernière journée entre le PAOK et le Panathinaïkos. À noter qu'en D2, l'AEK Athènes est bien parti pour remonter et retrouver l'élite.

Croatie // Bienvenue en Croatie, le pays où le suspense n'existe pas : 10e titre de suite pour le Dinamo Zagreb, qui profite des mauvais résultats de son vieux rival, Hajduk Split, même pas assuré de terminer sur le podium en cette fin de saison. Rijeka en profite pour assurer la deuxième place, sa deuxième de suite. À l'échelle locale, finir derrière le Dinamo est quasiment un titre.

Hongrie // Quatre ans après son premier titre national, Videoton remet ça. Ce club au nom d'ancien magasin de location de VHS n'a perdu qu'une fois de la saison et s'impose largement devant la concurrence qui va se partager les places d'honneur lors des quatre journées qu'il reste à disputer : Ferencváros, MTK, Debrecen

C'est pas fini, mais y aura pas de suspense

Russie // Il reste quatre journées à disputer et le Zénith compte toujours un matelas confortable de 6 points en tête du classement, malgré sa petite forme actuelle (3 nuls sur les 4 derniers matchs). Ça devrait suffire. La grosse surprise, c'est que le dauphin actuel reste Krasnodar, toujours aussi fringant et qui reste en position de se qualifier pour le tour préliminaire de la C1, devant le CSKA, le Dynamo, Rubin Kazan et le Spartak. Krasnodar bénéficie en plus d'un calendrier favorable d'ici la fin de saison…

Ukraine // Chez le voisin ukrainien aussi, ça devrait le faire sans trembler pour le Dynamo Kiev, qui compte toujours 6 points d'avance en tête et devrait logiquement mettre fin à l'hégémonie du Shakhtar, actuel troisième, à la bagarre avec Dnipropetrovsk pour la place de dauphin. Il reste quatre journées à jouer avec une ultime affiche le 17 mai entre le Dynamo et Dnipropetrovsk.

Danemark // Dans le nouveau grenier de la Ligue 1, il reste encore six journées à jouer, mais c'est mort pour le suspense avec Mydtjylland qui compte 12 points d'avance en tête sur son seul vrai poursuivant, le FC Copenhague. Le tenant du titre, Aalborg, ne pointe qu'en cinquième position actuellement.

Suisse // L'officialisation d'un sixième titre de suisse pour le FC Bâle est imminente. Les poils à gratter de la Ligue des champions comptent 11 points d'avance à 5 journées de la fin sur les YB de Berne, de Guillaume Hoarau. À noter qu'en D2, le Servette a pris la tête, mais la quête de promotion est serrée et devrait rester indécise jusqu'à la fin de saison. On trouve du suspense où on peut…

Autriche // Salzbourg en tête avec 10 points d'avance sur le Rapid de Vienne, à cinq journées de la fin. Cherchez pas, le Taureau ailé va encore gagner en Autriche, un sixième titre national en moins d'une décennie.

Serbie // On a déjà vu par le passé moins belle bagarre entre les joueurs du Partizan et ceux de l'Étoile rouge, les éternels rivaux du football serbe, mais ça devrait tourner en faveur des premiers nommés, qui comptent 5 points d'avance sur les seconds à quatre journées de la fin. La saison passée, l'Étoile rouge avait mis fin à six saisons de suite de domination de son meilleur ennemi, qui reprend donc son bien.

Bulgarie // Ludogorets, le petit poucet de la phase de poules de la Ligue des champions 2014/15, va très vraisemblablement remporter un nouveau titre de champion de Bulgarie. Leader avec 7 points d'avance, il reste quatre matchs à disputer face à ses principaux concurrents : le Loko, le CSKA ou encore Litex Lovech.

Chypre // En s'imposant 3-2 de justesse face à l'Omonia Nicosie, grâce à un dernier but marqué dans les dernières minutes par Rafik Djebbour, l'APOEL a fait le plus dur et profite de la défaite de son principal concurrent, l'Apollon, pour prendre 5 points d'avance au classement à trois journées de la fin. Un troisième titre de suite est en vue.

Israël // Encore 8 points d'avance à quatre journées de la fin : même s'il évolue un peu au ralenti depuis quelques semaines, le Maccabi Tel Aviv garde la mainmise sur le championnat israélien et devrait l'emporter pour la troisième fois de suite. Titre en vue pour Eden Ben Basat et la star Eran Zahavi, 28 buts en championnat depuis le début de saison.

Là, ça pourrait se jouer à la photo-finish

Belgique // Avec son système de play-offs, la Belgique s'assure presque toujours une fin de saison à suspense, et l'actuelle ne déroge pas à la règle. Battu ce week-end à Liège, le FC Bruges a même perdu la tête du classement, se faisant dépasser par l'équipe en forme du moment, La Gantoise. Il reste quatre journées à jouer, et si Courtrai, le Standard et Charleroi sont distancés pour la course en titre, la bagarre reste épique entre La Gantoise (42 points), Bruges (41 points) et Anderlecht (38 points). Prochaine journée : Anderlecht contre Bruges. La suivante : Bruges contre La Gantoise. Miam.

Turquie // La lutte est toujours aussi belle et indécise en Süper Lig turque, entre les trois gros d'Istanbul. Visez un peu : Beşiktaş (64 pts, +25), Galatasaray (64 pts, +20) et Fenerbahçe (63 pts, +27) ferraillent et aucune des trois équipes ne veut lâcher ! Elles ont toutes trois gagné ce week-end et il ne reste que cinq journées à disputer pour les départager. Et il reste encore un gros choc qui peut faire office de finale : Galatasaray contre Beşiktaş, le 24 mai.

Pologne // En tête depuis quasi le début de saison, le Legia Varsovie va devoir s'accrocher avec encore sept matchs à jouer dans ce qui ressemble à des play-offs belges : mini-championnat à huit équipes, qui repartent avec la moitié des points acquis lors de la saison régulière. Lech Poznań, Jagiellonia Białystok ou encore Śląsk Wrocław peuvent en profiter pour prendre les devants dans le money time.

Roumanie // Sensation possible en Roumanie : l'inconnu Târgu Mureș, promu au printemps dernier, compte actuellement 2 points d'avance au classement sur le Steaua, à quatre journées de la fin de la saison. Le changement de leader s'est produit le 29 avril dernier avec la victoire 1-0 de Târgu Mureș sur la pelouse du Steaua.

République tchèque // La lutte est belle aussi chez les Tchèques avec la désormais habituelle rivalité entre le Viktoria Plzeň, leader avec 63 points, et le Sparta Prague, qui suit avec 60 points. Il reste quatre journées à disputer, mais le titre pourrait se jouer ce samedi soir avec la confrontation très attendue entre les deux rivaux, à Prague !

Slovaquie // Chez le voisin slovaque enfin, ça reste encore un peu indécis aussi puisqu'il reste six matchs à Trenčín et Žilina pour se départager, la première équipe comptant un bon matelas de 5 points d'avance sur la seconde. Double tenant du titre, le Slovan Bratislava est hors course.



Par Régis Delanoë
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

RegelePisicilor Niveau : District
Gros, gros respect à Târgu Mureș, ras le bol de voir le Steau dominer le championnat, en espérant voir ces derniers se ramasser comme il faut.
Note : 2
Merci pour cet article ! Personnellement, je m'en tamponne modèle géant de regarder ces championnats pour la plupart mais je trouve ça cool d'avoir des nouvelles de temps en temps sur ce qui s'y passe.
Sinon, Rod Stewart ne change pas avec l'âge, c'est dingue !
nononoway Niveau : CFA
Vous êtes cons, c'est Claire Chazal sur la photo
laurentlp Niveau : CFA
Note : 1
Marie-Anne Chazel vieillit bien je trouve ...
DoutorSocrates Niveau : CFA
Hajrá Fradi!
j'y suis giresse Niveau : Ligue 1
Note : 4
Du coup, la Russie risque d'envoyer un joli contingent en EL la saison prochaine. Ça peut poser problème à nos clubs français.

Sinon le TFC continue sa mainmise en Ligue des Champions: Nounkeu, Constant, Bulut, Mathieu, Gignac, Braaten, Abdennour, Aurier et maintenant Ben Basat !
Alain Proviste Niveau : Ligue 2
Note : 1
Etoile Rouge et Partizan : on peut dire ce qu'on veut mais le football serbe possède les noms de club les plus classes du foot européen !
Sinon pour la Turquie, ce serait bien de voir Besiktas champion : sur les trois gros clubs stambouliotes, c'est celui qui m'a fait, cette saison, la meilleure impression en Coupe d'Europe (notamment face à Liverpool).
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
5 7