1. // Europe – Autres championnats – Ce qu'il faut retenir

Europe mineure : les champions du week-end

L'actu des derniers jours en Europe, hors le top 6. Avec huit nouveaux champions nationaux connus, mais encore un peu de suspense à gratter dans quelques pays. De quoi frimer à la machine à café. « Ouais, moi, je suis à fond le championnat polonais, c'est là que le money time est le plus intense… »

2 6

Champagne et bus à impériale pour eux


Russie // Un nul 1-1 obtenu sur la pelouse d'Ufa dimanche a permis au Zénith d'officialiser l'obtention de son premier titre de champion de Russie depuis 2012. C'est logique et mérité pour une équipe qui occupe la tête du classement depuis la deuxième journée et qui affiche le meilleur bilan défensif et le deuxième meilleur offensif. La lutte pour la place de dauphin est belle entre le CSKA et l'équipe surprise, Krasnodar, qui tire un peu la langue ces derniers temps. Les deux formations concurrentes sont à égalité à deux journées de la fin, devant le Dynamo Moscou de Valbuena, quatrième, qui ne disputera pas la Ligue des champions la saison prochaine.

Ukraine // Autre sacre logique et attendu à l'Est : celui du Dynamo Kiev, qui met fin à l'hégémonie du Shakhtar Donetsk et remporte un premier titre depuis 2009. Il n'y a rien à en redire tant l'hégémonie du Dynamo a été totale cette saison, avec toujours zéro défaite au compteur à deux journées de la fin et une dernière victoire de prestige pour officialiser la chose, 1-0 à domicile dimanche face aux héros de la Ligue Europa, Dnipropetrovsk. Le podium semble désormais figé avec, derrière le nouveau champion, son prédécesseur du Shakhtar (qui réalise tout de même une belle saison alors que le club a été contraint à une délocalisation suite au conflit à Donetsk), et Dnipropetrovsk troisième.

République tchèque // Troisième titre de champion national pour le Viktoria Plzeň, qui aime les années impaires : après 2011 et 2013, ce nouveau sacre a été conquis de haute lutte en cette fin de saison, avec une victoire autoritaire 2-0 obtenue face au grand rival, le Sparta, il y a dix jours à Prague s'il vous plaît. Succès confirmé ce lundi soir avec à nouveau un 2-0 en sa faveur, cette fois contre Vysočina Jihlava. Un vingt-deuxième succès en 28 journées pour mettre un terme définitif au suspense en Gambrinus Liga.

Danemark // Grande première au Danemark ! Vice-champion en 2007, puis en 2008, le FC Midtjylland s'est assuré dimanche de remporter le premier titre de son histoire en s'imposant 2-0 à domicile face à l'ogre du championnat, le FC Copenhague. C'est un sacre surprise pour les Loups de Midtjylland, club créé en 1999, qui a formé le Lillois Simon Kjær et l'actuel portier de Guingamp Jonas Lössl. Il semble entretenir de bonnes relations avec les recruteurs de Ligue 1 et certains joueurs de l'effectif pourraient y débarquer cet été. Pourquoi pas par exemple le défenseur néo-international de 23 ans Erik Sviatchenko

Suisse // Sixième titre de suite, le dixième sur les quatorze dernières saisons : ça fait un moment que le championnat suisse ne s'embête plus avec le suspense, la faute à un FC Bâle largement au-dessus de la meute et qui s'est contenté d'un nul 0-0 ce week-end contre son dauphin Berne pour officialiser ce nouveau sacre. Les Young Boys sont aussi assurés de terminer à la deuxième place pour accompagner le FCB en Ligue des champions. Les deux équipes suisses entreront en lice au troisième tour préliminaire de la compétition.

Serbie // Le titre conquis la saison dernière par l'Étoile rouge n'était donc qu'une anomalie : comme chaque saison entre 2008 et 2013, le Partizan Belgrade termine en tête de la SuperLiga serbe. Il a suffi d'un nul à domicile face à Novi Pazar dimanche (1-1) pour achever le travail et rendre les supporters complètement cinglés…

Youtube

Bulgarie // Grâce à une dernière victoire 4-1 face au Lokomotiv Sofia vendredi soir, Ludogorets s'assure la conquête d'un quatrième titre de suite de champion de Bulgarie. Prochain objectif pour le club de la ville de Razgrad : passer les tours préliminaires de la prochaine édition de la Ligue des champions pour jouer les poils à gratter dans la phase de groupes, comme cette saison.

Israël // Troisième titre de suite pour le Maccabi Tel Aviv en Israël, le vingt-deuxième de son histoire. Un sacre attendu et logique, en se débarrassant dimanche du dernier adversaire qui s'accrochait encore : l'Hapoël Ironi Kiryat Shmona, dominé 2-1 dimanche. Le Maccabi, qui a aussi remporté la Coupe de la Ligue cette saison, vise le triplé avec la finale de la Coupe d'Israël programmée ce mercredi face à l'Hapoël Beer Sheva.

Attention, ce n'est pas encore fini partout !


Belgique // Parmi les championnats européens où il reste du suspense figure la Jupiler League belge, mais peut-être plus pour longtemps. La Gantoise semble en effet avoir fait le plus dur ce week-end en allant gagner 3-2 sur la pelouse de Bruges (qui était jusqu'alors invaincu cette saison à domicile). Cet excellent résultat, combiné au nul 1-1 entre Anderlecht et le Standard, permet aux Buffalos de La Gantoise de compter 4 points d'avance au classement, à deux journées de la fin, sur son désormais plus proche poursuivant, Anderlecht. Autant dire qu'un succès jeudi à domicile face au Standard leur permettrait de remporter leur premier titre de champion de leur histoire !

Turquie // En Süper Lig turque, on commence à y voir enfin plus clair avec désormais une lutte à deux pour le titre, depuis que Beşiktaş a lâché prise et semble devoir se contenter de la troisième place. À 2 journées de la fin, avantage Galatasaray qui possède 3 points d'avance sur Fenerbahçe. Son planning : la réception de Beşiktaş avant un dernier match face à Rizespor, tandis que Fenerbahçe va devoir attendre un faux pas de son rival tout en assurant face à Istanbul BB et Kasımpaşa.

Chypre // Étrange fin de saison à Chypre avec un leader, l'APOEL, qui se délite (une défaite et un nul sur les deux derniers matchs) et qui a décidé de changer d'entraîneur. Heureusement, le matelas était peut-être suffisamment confortable pour assurer l'essentiel. En effet, il reste au leader 3 points d'avance sur la concurrence (Larnaca, l'Omonia et Appollon) et un dernier match vraiment abordable à jouer samedi face à la modeste formation d'Ermis pour s'assurer le titre. Des trois de derrière, seul Larnaca et sa différence de buts quasi équivalente sont vraiment en mesure de le lui contester.

Pologne // Passionnante fin de saison en Pologne avec encore 5 journées à disputer et trois équipes de tête qui se tiennent en 1 point dans une phase de play-offs façon championnat belge. Lech Poznań compte 30 points, le Legia Varsovie 29 et Jagiellonia Białystok également 29. Prochaine journée ce mercredi avec Lech Poznań qui reçoit Śląsk Wrocław, tandis que ses deux poursuivants s'affrontent sur la pelouse du Legia.

Roumanie // 1 point d'écart entre le leader surprise Târgu Mureș et son poursuivant, l'ogre Steaua, à 2 journées de la fin : le scénario est toujours haletant en Roumanie avec une opposition de style radicale et Târgu Mureș qui tient toujours le coup. Il lui reste deux matchs à tenir : contre l'Astra Ploiesti dimanche et Oțelul Galați le jeudi suivant.

Par Régis Delanoë
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
LeJusticier Niveau : Ligue 2
Purée j'adore les serbes...
Pas mal mais ça serait sympa de parler des joueurs qui ont fait parler d'eux dans chaque championnat, ou du moins ceux qui ont grandement participé au sacre de leur équipe
j'y suis giresse Niveau : Ligue 1
Note : 1
Si Dnipro gagne l'EL, ça pue pour notre indice UEFA. Même si les 3 clubs ukrainiens iront pas loin en LdC, ils peuvent grappiller pas mal de points avec une 3eme place en poule et un parcours en EL après
Régis Delanoë Niveau : DHR
Je note l'idée Tchami !
C'était le bordel à Nicosie la semaine dernière quand l'Apoel n'a pas été fichu de valider son titre... Les policiers aux aguets (alors qu'en général ils sont plutôt Chef Wiggum), les pétards (monnaie courante chez les Ultras), ça mettait de l'ambiance. J'ose pas imaginer si ce weekend ils perdent et que Larnaca est champion sur le fil, ça va être les émeutes. (Et est-ce que vous pourriez faire un petit quelque chose sur le rapprochement des deux fédés de foot à Chypre - celle officielle avec Vincent Laban, et celle Chypriote Turque? Ça peut être le premier pas vers la réunification de l'île, depuis 1974 que les Turcs en occupent militairement le Nord, ça peut être pas mal)
Très très bien cet article !
Je suis un peu les championnats mineurs, cette synthèse est plaisante à lire.

Selon moi, le championnat belge mériterait un peu plus de lumières.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
2 6