1. // Les restes du monde
  2. //

Europe mineure : la rentrée des classes

S'il va encore falloir attendre un peu pour assister au début de saison en France-Angleterre-Allemagne-Italie-Espagne-Portugal, ça a déjà commencé dans pas mal d'autres pays d'Europe. De Belgique en Russie en passant par l'Europe centrale, on fait le point sur les forces en présence, les premières tendances et quelques transferts notables.

Modififié
3 18
Belgique – Jupiler Pro League

Comme lors des deux précédentes saisons, Anderlecht s'est montré incapable de remporter son premier match, s'inclinant cette fois à la maison face à Lokeren (2-3), avec un pénalty manqué par Guillaume Gillet en fin de rencontre (il en avait pourtant réussi un premier quelques minutes plus tôt). Il n'empêche que les Mauves partent favoris à leur propre succession dans ce championnat belge qui peut tout de même s'avérer particulièrement disputé. Parmi les autres résultats de cette première journée jouée le week-end dernier, signalons la victoire du Club Bruges 2-0 face à Charleroi (avec Simons qui signe son retour au pays d'une expulsion dès la 21e minute de jeu, bah bravo), celle de Genk face à Ostende (3-0), de Zulte-Waregem face à Lierse (2-1, deuxième but signé Thorgan Hazard) et du Standard face à Malines (2-0). En parlant des Rouches, ils continuent à se montrer actifs sur le marché des transferts, avec l'acquisition du prometteur Yohann Thuram dans les buts, en lieu et place de Sinan Bolat, parti à Porto. Autres arrivées récentes : celles du Hollandais Ronnie Stam en provenance de Wigan et de l'Israélien Tal Ben Haim en provenance de QPR. Tous deux sont défenseurs. Et on parle maintenant d'un possible retour de Mehdi Carcela, perdu en Russie. Elle va finir par avoir vraiment belle gueule, cette équipe du Standard

Suisse – Super League

Après 3 journées disputées, le meilleur départ est pour les Young Boys de Berne, qui réalisent un carton plein face à Sion, Lausanne et Thoune. Derrière, on retrouve les deux rivaux pour le titre la saison dernière : Grasshopper et Bâle, qui se sont neutralisés lors d'une confrontation disputée le 21 juillet (1-1). En bas de classement, Sion n'a pris qu'un seul petit point, Lausanne aucun. Laurent Roussey est déjà en flippe. S'agissant des mouvements observés à l'intersaison, les plus grosses pertes sont pour Bâle, qui laisse filer son défenseur Aleksandar Dragović à Kiev, Saint-Gall, privé de son buteur Ezequiel Scarione (parti à Kasımpaşa), Grasshopper, diminué depuis le départ de Steven Zuber au CSKA, et le FC Zurich, qui n'a pas pu retenir l'ailier Josip Drmić (transféré à Nuremberg). Il y a du talent en Suisse, mais c'est dur de les retenir après une ou deux bonnes saisons.



Autriche – Bundesliga

Très certainement vexé d'avoir laissé filer le titre la saison dernière, le puissant Red Bull Salzbourg n'a pas l'air d'avoir envie de laisser des points en route cet été. Après deux franches victoires obtenues lors des deux premières journées de Bundesliga autrichienne, l'équipe chère à Dietrich Mateschitz occupe déjà la tête du classement, avec deux éléments de l'effectif à 4 buts chacun : Kevin Kampl et Jonathan Soriano. Tenante du titre, l'Austria Vienne a déjà pris un coup sur la tête en s'inclinant 1-5 face à… Salzbourg. Une chance tout de même : leur serial buteur de la saison dernière, Philipp Hosiner, est toujours là. Les autres prétendants à la victoire finale au printemps prochain seront, comme d'habitude, Sturm Graz et le Rapid de Vienne.

Danemark – Superligaen

La nouvelle saison débute bizarrement au Danemark, avec les deux favoris aux deux dernières places provisoires : Copenhague, 0 point marqué, et Nordsjælland, 1 seul ! Il faut dire qu'à l'intersaison, le premier a perdu son attaquant le plus prometteur, Andreas Cornelius (transféré à Cardiff) et le second son meilleur défenseur, Jores Okore (parti à Aston Villa). Du coup, c'est l'outsider FC Midtjylland qui en profite pour prendre actuellement la tête du classement à égalité avec Aalborg, 2 victoires chacun.



Pologne – Ekstraklasa

Le duel annoncé cette saison en Pologne est le suivant : Legia Varsovie contre Lech Poznań. À ce petit jeu, le club de la capitale – sans Ljuboja, reparti en France – a déjà pris une avance de 4 points sur son rival après seulement 2 journées (2 victoires pour le Legia, 2 nuls pour Lech). Tiens, sinon, parmi les outsiders, il y a le Lechia Gdansk, dont la principale recrue de ce mercato estival est un certain Daisuke Matsui. Le Japonais a déjà signé deux buts pour ses débuts en Pologne. Keep rockin' Daisuke !

République tchèque – Gambrinus Liga

Le championnat tchèque est toujours pas mal intéressant à suivre, car homogène et indécis. Les clubs historiques de la capitale, Sparta surtout, mais aussi Slavia, doivent faire face à la concurrence d'ambitieuses formations de province : Sigma Olomouc, Mlada Boleslav, Slovan Liberec, Jablonec et surtout le Viktoria Plzeň, nouvelle place forte du foot local, titrée pour la deuxième fois de son histoire au printemps dernier. Le duel Sparta/Viktoria, avec le reste des équipes citées pour pousser derrière, s'annonce prometteur. Les deux concurrents ont d'ailleurs débuté la saison par deux victoires en autant de rencontres. Ils s'affronteront dès le 18 août à Plzeň.



Croatie – Prva HNL

Là, par contre, si vous aimez les surprises, évitez de suivre le championnat croate. Car, depuis sa création en 1992, il est trusté par deux clubs seulement : Dinamo Zagreb, 15 titres (le dernier au printemps), et Hajduk Split, 6 titres (le dernier en 2005). Il n'y a eu qu'en 2002 où le NK Zagreb a réussi à passer devant les deux larrons. Cette saison encore, la baston devrait se faire à deux, avec l'inévitable et habituel départ des meilleurs joueurs – tous en Italie ce coup-ci ! – à l'intersaison : côté Dinamo, Tin Jedvaj (Rome), Sime Vrsaljko (Genoa) et Ivan Kelava (Udinese) ; côté Hajduk, Josip Radosevic (Naples) et Josip Elez (Lazio). Mais d'autres vont encore émerger, tant le réservoir de bons manieurs de ballon paraît sans fin en Croatie.

Russie – Premier-Liga

Le seul sans-faute depuis le début de saison en Russie est réussi par le Spartak : 3 matchs, 3 victoires. La surprise est juste derrière, avec Rostov deuxième du classement provisoire, grâce notamment aux 6 buts inscrits par Artem Dzyuba, joueur prêté par… le Spartak. Suivent le CSKA, le Kuban de Djibril Cissé, le Rubin Kazan de Yann M'Vila (et logiquement bientôt Chris Mavinga), le Lokomotiv et enfin le Zénith, qui cède déjà du terrain, avec seulement 4 points inscrits sur les 9 possibles. Début de saison difficile aussi pour Anzhi Makhachkala, qui n'a toujours pas gagné (2 nuls, 1 défaite). Les chocs du week-end : Anzhi contre Rostov, Rubin Kazan contre CSKA et Kuban Krasnodar contre Spartak.

Par Régis Delanoë
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Nerazzurro Niveau : CFA2
C'est pas mon genre, mais je la tringlerai bien la blondinette.
Concernant le Standard, Bolat avait perdu sa place depuis quasiment 1 an, remplacé depuis par Kawashima qui n'a jamais convaincu ni pris de points pour l'équipe. Celui-ci devrait céder sa place à Thuram. En Jupiler League, de toute façon, les choses sérieuses ne commencent qu'en mars-avril avec les play-offs, encore une belle preuve du surréalisme à la belge.
Je_Vous_Aime Niveau : Loisir
Ça relance l'intérêt du championnat donc je ne vois pas en quoi c'est surréaliste... Perso voir la Buli, la Liga ou la Ligue 1 où le championnat est plié avec 20 points d'avance après 15 journées... j'préfère avoir du suspens comme on en a eu pendant ces 5 dernières années en pro league! Y'aura toujours des gens pour critiquer la Belgique m'voyez...
Le frère Hazard est donc pédophile
Je_Vous_Aime Niveau : Loisir
Nerazurro aussi...
Vikash président! Niveau : District
A noter le promu Grödig en Bundesliga qui démarre bien avec 4 points, 0 buts encaissé. Ils ont tapé le Sturm Graz 2 - 0 à l'extérieur ce week-end. ils sont sur le podium, à égalité avec le rapid. Ca risque de ne pas durer mais c'est quand même sympa à voir. Et outre le derby viennois, ca fera un second derby mais cette fois Salzbourgeois puisque Grödig est dans la banlieue de Salzbourg. Vu que le Red Bull est assez détesté à Salzbourg, on préfère le club historique de l'Austria Salzbourg, le petit Grödig devrait avoir un gros soutien contre le méchant Red Bull de Mateschitz.
En tout cas ca joue bien le Red Bull en ce début de saison, gros match et pas payé contre le Fener hier soir.
Message posté par Nerazzurro
C'est pas mon genre, mais je la tringlerai bien la blondinette.


Celle de droite ? Tu fais ce que tu veux chez ami :)


Avant d'être pédo, Nerazurro est surtout interiste
Et M'Vila, le mec qui faisait la couv' il y à peine quelques mois, il devient quoi.
Il a joué trois fois.
Rappelez-moi, est-ce que vous avez fait une couverture sur Ben Arfa ou pas?
Cristiano Ronaldo 7 Niveau : CFA2
Belle référence au Gro Land en passant. Ca devrait faire plaisir à Francis Kuntz.
Allez Dzyuba, un septième but ce soir contre l'Anzhi!
Polstergeist Niveau : District

:-)
Pas sûr que Grödig soit aussi apprécié que cela! Petit patelin avec un président qui a mis pas mal de shillings, beaucoup de turnover dans l'effectif, image de bouseux parvenus...
A noter pour la petite histoire que le Red Bull Salzburg a encore accru son impopularité (euphémisme) en contournant l'interdiction faite aux réserves de jouer en D2. RB a carrément créé un club filiale, Liefering (banlieue de Salzburg), qui est monté en D2 cette saison et qui sert à faire jouer pas mal de jeunes. A cela s'ajoute la "collaboration" avec le FC Pashing (D3) vainqueur de la Coupe l'an dernier...
Faut cependant avouer que le RB Salzburg a une belle équipe cette année et qu'ils ont en effet réalisés un très bon match face au Fener.
Par contre, je crains que le Sturm Graz ne fasse une saison complètement pourrie. Le Sturm s'est qualifié miraculeusement pour la Ligue Europa malgré une fin de saison calamiteuse. Et pour ne rien gâcher, le Sturm poursuit sur sa lancée en étant sorti de la LE par de modestes islandais et en commençant la saison sans victoire. Pour les amateurs de joueurs à la carrière tortueuse et/ou dépressifs, il est à noter que le Salmutter (désigné meilleur joueur d'un euro moins de 19 il y a quelques temps) a mis fin à sa carrière à 27 ans après le titre du Sturm, que le Beichler (parti découvrir à Berlin que le foot est un univers impitoyable et sans coeur) est de retour au club et commence la saison avec une jolie méningite, et que l'ex international Saümel se retrouve sans club et ne mets plus un pied devant l'autre...
Le Rapid pourrait tirer son épingle du jeu, même si tout le monde se demande en Autriche ce que sont devenus les quelques millions gagnés lors des transferts les saisons précédentes. Pas mal de jeunes joueurs talentueux (Sabitzer, Schaub, Wydra...) à découvrir.
Pour conclure : une pensée émue pour l'Austria Salzburg, ses hooligans mozartiens et pour Otto Baric à jamais dans mon coeur pour avoir cracher sur un joueur de frankfurt... ;-)
L'Anzhi qui a mal debuté sa saison croisera le fer aujourd'hui avec la modeste équipe de Rostov, équipe surprise en ce début de saison. Ils ont de bons jeunes, parmi eux Dzyuba et Ananidze (tous deux prêtés par le Spartak) ou encore l'international angolais quissanga et le meneur de jeu internationnal gabonais Kanga. Un match à suivre donc.
Pour plus d'infos sur le championnat russe, je vous recommande le site russiefoot.com
Vikash président! Niveau : District
Polstergeist, je m'incline devant tes connaissances du foot salzbourgeois et autrichien, bist du a soizburga?
Polstergeist Niveau : District
Servus,
Ne, i bin Gsibeaga ;-)
J'ai oublié aussi de parler de l'arrivée au poste d'entraîneur de Toni Poslter à l'Admira! Honte à moi. Le pauvre Toni s'est mis dans une belle galère, je pense.
Vikash président! Niveau : District
L'Admira qui s'est pris 7 - 1 contre Grödig hier...
Polstergeist Niveau : District
:-)
Pas trop surpris par la valise. Depuis le début de saison, la défense de l'Admira semble avoir quelques soucis avec les contres et le hors jeu. Il ne reste quasiment aucun joueur intéressant à part Schwab. C'est dommage pour ce club historique.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
3 18