1. // Europe – Autres championnats – Ce qu'il faut retenir

Europe mineure : bientôt l'heure du money time

Le best-of de l'actu des derniers jours dans les championnats mineurs européens, compilé en un article. Featuring Hoarau, Valbuena, Moussa Sow, le Celtic qui vise un triplé, la jeune et prometteuse génération du PSV, une révélation en Belgique et des supporters un peu trop excités.

4 6

Le match qui relance (un peu) le suspense

Pays-Bas // Ce grand tour d'Europe commence avec le championnat néerlandais et la défaite 1-2 du leader, le PSV, face à l'un de ses deux grands rivaux, Feyenoord (1-2), la faute à un beau doublé d'Anass Achahbar. Une nouvelle fois, preuve est faite que les hommes de Phillip Cocu ont du mal face aux « gros » , eux qui s'étaient déjà inclinés le 1er mars face à l'Ajax (1-3). Il s'agit de leurs deux seuls revers depuis septembre dernier, et ça n'entame que peu leur large avance au classement. À 6 journées de la fin de la saison, la formation d'Eindhoven compte encore un matelas confortable de 8 points d'avance sur l'Ajax et 16 sur Feyenoord, qui complètent ce podium royal. À noter que six joueurs du PSV figurent dans la dernière liste du sélectionneur national Guus Hiddink : Jeffrey Bruma, Jetro Willems, Memphis Depay, Georginio Wijnaldum, Luciano Narsingh et Luuk de Jong. Tous ou presque devraient être convoités au prochain mercato estival.

Youtube

Le joueur hype

Belgique // Chez les voisins belges, la saison régulière est terminée et la passionnante course pour le titre commence le 5 avril avec six concurrents en départ : Bruges, Anderlecht, La Gantoise, le Standard, Courtrai et Charleroi. Ces premiers mois de 2015 ont été marqués par la révélation Moses Simon, jeune Nigérian de 19 ans, débarqué cet hiver à La Gantoise en provenance de Slovaquie. Une très belle pioche puisque l'attaquant a planté 6 buts et fait 3 passes décisives pour ses huit premiers matchs en Jupiler League ! Il vient d'être appelé en sélection pour la première fois et les dirigeants de La Gantoise ont déjà fixé son prix pour le faire partir : 20 millions d'euros.

Le derby du week-end

Turquie // En Süper Lig turque, un nouveau derby stambouliote avait lieu le week-end dernier, remporté à l'arrache par Fenerbahçe face à Beşiktaş grâce à un but marqué dans les arrêts de jeu par Moussa Sow. Si ce résultat entretient encore le suspense (Galatasaray passe en tête du classement, 1 point devant Beşiktaş et 2 points devant Fenerbahçe), ce qui est forcément une très bonne chose, il ne fait pas oublier la polémique née du comportement de certains supporters de Fener, qui ont conspué l'attaquant Emmanuel Emenike, pas en réussite cette saison et qui, excédé de propos racistes descendus des tribunes, a demandé lui-même sa sortie du terrain en enlevant son maillot et en se dirigeant vers le banc.


L'équipe quasi championne

Grèce // Si les joueurs de l'Olympiakos ont pu un peu flipper ces dernières semaines en voyant débouler leurs grands rivaux du Panathinaikos au classement, ils peuvent souffler : tandis qu'ils viennent d'enchaîner trois victoires de rang à domicile, le Pana a dans le même temps craqué avec deux défaites de suite en déplacement sur les pelouses d'Atromitos et de Veria FC. Conséquence : 9 points séparent désormais ces deux équipes, avec un match de plus à jouer pour l'Olympiakos, bien parti pour enlever son cinquième titre consécutif.

L'autre équipe quasi championne

Écosse // Ça paraît joué aussi en Écosse au niveau du titre, le Celtic comptant 5 points d'avance sur son plus proche poursuivant, Aberdeen, avec un match en plus à jouer. Les Bhoys de Glasgow ont certainement dû plus s'employer qu'ils ne le pensaient initialement pour enlever ce quatrième titre de suite, mais l'essentiel devrait être acquis, avec en prime un autre trophée conquis, la League Cup, Dundee United ayant été dominé 2-0 en finale le 15 mars. Un triplé est même toujours possible, le Celtic affrontant Inverness Caledonian dans l'une des demi-finales de la Coupe d'Écosse, l'autre match du dernier carré voyant s'opposer Hibernian à Falkirk.

Le Français

Suisse // Oh la belle renaissance de Guillaume Hoarau ! L'ancien Parisien a définitivement retrouvé la forme et son sens du but, après l'incartade chinoise qui avait mis un sérieux coup de frein à sa carrière. Il a signé un nouveau doublé (dont un péno) dimanche lors de la facile victoire 3-0 de son équipe des Young Boys de Berne face au FC Zurich, concurrent direct dans la quête de la deuxième place en championnat derrière l'inaccessible FC Bâle. Il en est désormais à 12 buts marqués en championnat cette saison, en plus des 6 inscrits en Ligue Europa.

La banane

Russie // Gros coup de moins bien en revanche pour Mathieu Valbuena, dont l'équipe du Dynamo Moscou vient d'enchaîner une élimination en Ligue Europa et deux défaites en championnat face à des rivaux : 0-1 face au Spartak et de nouveau 0-1 dimanche face au Zénith, le leader, qui file vers un nouveau titre. Ces deux revers font glisser le Dynamo à la 5e place du classement, derrière le Zénith, le CSKA, Krasnodar et le Rubin Kazan, avec la menace du Spartak et du Lokomotiv qui arrivent juste derrière. Il reste 11 matchs à jouer pour la bande à Valbuena, en essayant de choper a minima un ticket pour la prochaine Ligue Europa, à défaut de réussir à viser la Ligue des champions.

La polémique

Ukraine // Le Dynamo Kiev continue de garder une bonne avance en tête du championnat (7 points de plus que le Shakhtar Donetsk, 8 de plus que Dnipropetrovsk), ce qui lui permet de croire de plus en plus à la quête d'un titre qui lui échappe depuis 2009. Avec en prime le bon parcours en C3 et une Coupe d'Ukraine toujours accessible, c'est pour l'instant une excellente saison sportive pour le Dynamo. Extra-sportivement en revanche, c'est moins glorieux avec des supporters qui se distinguent – dans le mauvais sens du terme – sur la scène continentale. Le club avait déjà échappé à de grosses sanctions après les incidents en marge du match face à Guingamp, mais il risque gros cette fois après de nouveaux incidents au tour suivant face à Everton. L'UEFA a ouvert une procédure disciplinaire pour comportement raciste, utilisation de fumigènes et défaut d'organisation. C'est beaucoup.

Le coup de folie

Chypre // On termine ce tour d'Europe avec le championnat chypriote qui en est à la phase de play-offs (mini-championnat à six actuellement dominé par Apollon devant l'APOEL). La tension qui règne a dépassé les limites ces derniers jours avec la voiture de l'arbitre Leontios Trattos qui a été volontairement incendiée avec un liquide inflammable. C'est son deuxième véhicule détruit, après qu'une bombe avait fait exploser la première. Des faits non revendiqués, mais tout porte à croire que c'est son activité d'arbitre qui est visée, d'autres confrères ayant eux aussi été plus ou moins menacés ces derniers temps. Le ministre de la Justice a assuré qu'une enquête approfondie était menée pour arrêter les coupables, alors que certaines voix s'élèvent pour appeler au boycott du championnat.

Par Régis Delanoë
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Xavlemancunien Niveau : National
Vous avez vraiment que Hoarau à citer en Super League ?
Et rien sur le championnat de France?
Message posté par Xavlemancunien
Vous avez vraiment que Hoarau à citer en Super League ?


Vu le niveau de corruption de ce championnat et le fait qu'on soit sur un site français : oui.
j'y suis giresse Niveau : Ligue 1
20 millions d'euros après 8 matchs de Jupi, sérieusement ?
MacchiaGobbo Niveau : CFA2
Message posté par Jamz


Vu le niveau de corruption de ce championnat et le fait qu'on soit sur un site français : oui.


C'est vrai que le fait que ce soit un site français explique beaucoup mieux la débilité de ton commentaire
Message posté par j'y suis giresse
20 millions d'euros après 8 matchs de Jupi, sérieusement ?


C'est pour faire monter les enchères: t'en files 7/8 et le président du club fait lui même la valise du gamin
Et je valide avec le logo de l'OL. Aulas likes this
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
4 6