1. // Euro 2012
  2. //

Euro : vigilance accrue à Auschwitz

Modififié
0 4
Bière qui mousse amasse la foule. Les grandes compétitions sportives internationales n'étant pas réputées pour être le rendez-vous des prix Nobel de la paix ou de chimie, les autorités polonaises ont prévu des mesures particulières à l'occasion de l'Euro.

Ayant déjà mobilisé 10 000 policiers et des canons à son pour l'Euro, la Pologne a aussi protégé l'un des plus célèbres vestiges de l'Holocauste : le camp d'extermination d'Auschwitz. Les responsables du site ont annoncé l'interdiction d'écharpes, drapeaux, trompettes, sacs à dos et autres accessoires de fans durant toute la compétition.

« Nous savons que les passions suscitées par ce genre de grand tournoi sportif sont très fortes et nous souhaiterions qu'elles ne s'expriment pas lors des visites de ce lieu de mémoire » , a expliqué à l'AFP Pawel Sawicki, attaché de presse du musée d'Auschwitz-Birkenau.

On ne badine pas avec les symboles.

AC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

daniel_rigolo Niveau : DHR
Le sport permet au gens de se changer les idées, et redonne du souffle aux nations, mais pas pour ces gens apparemment... C'est désolant.
Note : 1
Je trouve plutôt normal qu'on interdise les écharpes et autres trompettes dans un lieu comme celui-ci. Si les fans veulent faire la fête, ils peuvent le faire ailleurs. De plus, il faut pas se voiler la face, il est connu que certains fans de foot frisent avec l'extrême droite et les autorités polonaises veulent éviter que des mecs se baladent drapeaux nationaux à la main (notamment allemands, j'imagine) dans l'ancien camp de concentration.
acqua di gio Niveau : DHR
Non mais tu vas pas chanter en brandissant des écharppes sur un lieu de ce genre quand même !
@daniel-rigolo, à ma connaissance, Auschwitz, c'était pas un gite rural.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Sablé est libre
0 4