En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 25 Résultats Classements Options
  1. // Rétrospective
  2. // Ces joueurs qui ont marqué l'Euro

Euro 88 : Van Basten, simplement parfait

Pas de débat possible, l'homme de l'Euro 88 fut Marco van Basten. À 23 ans, le plus élégant buteur de tous les temps mène les Pays-Bas vers leur premier et unique succès international. Près d'un quart de siècle plus tard, la trajectoire de sa reprise de volée inscrite en finale reste un mystère pour la science.

Modififié
L'élégance de Cruyff, l'efficacité de van Nistelrooy. Le suprême Marco van Basten a régné en despote sur l'Euro 88. Meilleur buteur, meilleur joueur, et auteur de ce qui pouvait alors être considéré comme la plus belle frappe jamais marquée lors d'une finale d'un tournoi international. Un geste où se concentrait tout le talent de van Basten : sens de l'équilibre aigu, coordination parfaite, contact divin avec la balle, élasticité d'acrobate, et recherche permanente du geste le plus efficace. Un geste fou, mais le seul possible pour tromper Rinat Dassaev. Van Basten concédera avoir eu « un peu de réussite » .

Le cygne

Avant l'Euro 88, van Basten empilait déjà les buts, mais il était encore loin d'être la superstar qui allait cumuler trois Ballons d'Or. Le cygne d'Utrecht sortait d'une première saison avec le Milan AC, largement amputée par une vilaine blessure à la cheville gauche. En onze petits matches, MVB inscrit trois misérables buts. À des années lumières de ses stats bataves. Avec l'Ajax, l'avant-centre avait remporté le Soulier d'or 1986, inscrivant 37 buts en 26 matches. Au total, il cumule 117 réalisations en 112 rencontres sous le maillot rouge et blanc. Van Basten fait ses adieux à son club formateur lors de la finale de la Coupe des Coupes 1987, sur une ultime fulgurance. Son jeu de tête irréprochable accouche du seul but de la rencontre face au Lokomotiv Leipzig.

Malgré ces états de service très favorables, van Basten, 23 ans, ne fait pas encore figure de vache sacrée au sein de la sélection batave, au coup d'envoi de l'Euro. Sa saison incomplète avec le Milan AC l'envoie même débuter la compétition sur le banc. Grand bénéficiaire du départ du prodige en Lombardie, John Bosman, auteur de 25 buts avec l'Ajax en championnat, est choisi par Rinus Michels pour occuper l'axe de l'attaque oranje, face à l'URSS. MVB entrera finalement en jeu à la 59e minute. Il n'évitera pas la défaite des siens, mais prendra définitivement ses distances avec le banc.

« C'est un footballeur très doté techniquement »

Dès le rendez-vous suivant, van Basten s'impose comme l'élément majeur de son équipe. Son hat-trick face à l'Angleterre libère une sélection chahutée après son entame souffreteuse face à l'URSS. Le joueur qui avait fait ses débuts pro à 16 ans, en prenant la place de Johan Cruyff, son mentor et premier admirateur, se révèle au grand public. Présent dans le camp adverse, Gary Lineker, spécialiste ès surfaces de réparation, n'a pas vraiment de réserve à émettre sur le talent du Batave : « Je dirais que van Basten a davantage de classe que moi. Il est plus complet. C'est un footballeur très doté techniquement, qui, en plus, marque beaucoup de buts. Il a tout. Il est rapide, se démarque avec intelligence, a un touché de balle exquis, frappe très bien de la tête, et la force de ses tirs à longue distance est immense. » N'en jetez plus !

Le hat-trick face à l'Angleterre

Vidéo

En demi-finale, van Basten va encore enfiler les habits de héros national. Il libère les Pays-Bas d'une domination devenue suffocante. Pour la première fois depuis 32 ans, les Oranje dominent la RFA (2-1). En renard, l'avant-centre opte à la 88e minute pour une glissade, afin de devancer son garde du corps, et tacle le ballon dans les filets germaniques. Son chef-d'œuvre exécuté en finale parachèvera un Euro où le cygne d'Utrecht survole le classement des buteurs, avec cinq unités, trois réalisations devant ses dauphins, Rudi Völler et Oleg Protasov. Au terme de l'année, van Basten remportera son premier Ballon d'Or. En hollandais, MVP se prononce MVB.

Pour le plaisir :
Vidéo


Par Thomas Goubin
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



jeudi 18 janvier 292€ à gagner avec Nice & Schalke 04 il y a 1 heure Coentrão casse le banc des remplaçants 2
Hier à 21:56 L2 : Les résultats de la 22e journée 3 Hier à 16:15 Un club espagnol offre un maillot à tous les bébés nés en 2018 3
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
jeudi 18 janvier Le Vicenza Calcio officiellement en faillite 9 jeudi 18 janvier Ronaldinho : « Je vous remercie, de tout mon cœur et de toute mon âme » 27 PODCAST - Football Recall Épisode 2: Neymar, Kebab et Arabie Saoudite 12 jeudi 18 janvier Deux joueurs de Boca Juniors accusés d'agression 17