Euro 2016, la fin du football de possession ?

Espagne, Croatie, Belgique, Allemagne... Les équipes les plus techniques et ambitieuses dans le jeu ne sont pas arrivées au bout de l'Euro. Au contraire d'une France plus polyvalente et d'un Portugal au pragmatisme extrême. La fin d'une époque dominée par l'Espagne et l'Allemagne ou une simple parenthèse ?

2k 73
En tombant contre la France, l'Allemagne a marqué la fin d'un dogme qui perdurait comme vérité absolue depuis 2008 : possession = victoire. Entre la grande Espagne d'Aragonés et Del Bosque, puis la Nationalmannschaft de Joachim Löw, le succès en grandes compétitions internationales devait passer par une maîtrise des débats et le pied fermement posé sur le ballon. L'Euro 2016, en positionnant la France et le Portugal pour se disputer la couronne continentale, a donc révélé qu'il était encore possible de gagner autrement, en laissant l'initiative du jeu à l'adversaire. Une vérité qui ne surprend pas plus que cela l'entraîneur du Stade rennais, Christian Gourcuff, car « avoir la possession, c'est important, c'est valorisant, mais si vous n'avez pas la percussion, les joueurs offensifs en mesure de profiter de cette possession, cela ne sert à rien. »


En clair, Allemands, Espagnols, mais aussi Belges ou Croates n'ont pas eu le facteur X dont profite la France avec Antoine Griezmann. « La Croatie a eu beaucoup d'occasions contre le Portugal, mais finalement ces derniers ont gagné en mettant au fond la seule qu'ils ont eue » , analyse le sélectionneur de la Bosnie-Herzégovine, Mécha Baždarević. Même constat à propos de l'Allemagne par Gourcuff : « Contre la France, l'Allemagne a fait une première période de très haut niveau, avec beaucoup de maîtrise, et la France a dû s'accrocher au résultat, s'en remettre aussi à son gardien. Mais avec un Müller à son meilleur niveau ou un Gómez sur le terrain, cela aurait peut-être été différent. » Seul contre-exemple, l'Espagne, qui disposait dans ses rangs d'un Álvaro Morata au talent rare. « C'est un attaquant merveilleux, avec un potentiel incroyable, mais contre l'Italie, le collectif derrière n'a pas su le mettre dans les meilleures dispositions, alors que dans un match plus facile contre la Turquie, il avait été impressionnant » , soutient Baždarević. Un exemple qui nous montre « que pour aller au bout d'un tournoi international, il faut beaucoup d'ingrédients » . Ce dont dispose la France.

Baždarević : « On va retrouver une grosse équipe d'Espagne, peut-être dès 2018 »


« L'équipe de France a Antoine Griezmann, qui peut faire la différence dans la zone de vérité, mais aussi d'autres joueurs qui permettent de jouer dans d'autres configurations, de parfois subir le jeu et faire le dos rond » , estime l'ancien entraîneur de Sochaux et Grenoble. Un gardien qui fait les bons arrêts, des milieux qui récupèrent, des défenseurs qui mettent le pied pour renvoyer les centres adverses... « Et aussi un peu de réussite, parce qu'il en faut aussi. » Face à la Croatie, le Portugal s'est frayé un chemin au mental, quand les Gallois ont bouté les Belges hors de l'Euro avec un esprit collectif plus fort. Gourcuff : « Il faut aussi de la solidarité pour gagner, et des convictions fortes pour porter un projet de jeu. Pour ces équipes, les raisons de l'élimination sont diverses, mais on peut penser qu'il y a une question de fin de cycle pour l'Espagne, voire l'Allemagne, et un manque de solidarité, d'esprit collectif pour d'autres équipes comme la Belgique. Regardez les sélections britanniques : à part l'Angleterre qui était dans un registre de possession, toutes ont dépassé les attentes en s'appuyant sur des vertus collectives. »


Si les équipes privilégiant la possession de balle ont souffert pendant la compétition, Christian Gourcuff comme Mécha Baždarević refusent d'y voir la fin d'une conception du football, bien au contraire. « Le football, c'est constitué de cycles qui se succèdent. On a eu le catenaccio, ensuite le grand Brésil... Les équipes avec un plan de jeu ambitieux reviendront en force et gagneront d'autres titres dans le futur, le tout est d'avoir une génération qui puisse porter ces idées » , annonce l'entraîneur breton. Quand le Bosnien voit même la Roja espagnole renaître de ses cendres très vite : « Dans peu de temps, peut-être même dès le Mondial 2018, on va retrouver une très grosse équipe d'Espagne, car il y a de très bons jeunes qui poussent. Morata aura deux ans de plus, et il ne sera pas seul. Pareil pour l'Allemagne, avec toujours ce style offensif, ils seront en mesure de gagner d'autres tournois. »

Tous propos recueillis par Nicolas Jucha
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.

Dans cet article

Cette période Espagne-Allemagne-Club a Guardiola était fort sympathique mais ça fait un peu de bien de voir aussi d'autres style de foot gagner cette saison avec l'Atletico, Leicester, la France et le Portugal etc. La suite nous dira si le foot de possession est finit pour quelque temps.
luigidibiagio Niveau : DHR
Enfin ! J'en avais ras-le-bol de voir des gugusses se faire des passes pendant 90 minutes.
tacle_tibia Niveau : Ligue 1
Message posté par luigidibiagio
Enfin ! J'en avais ras-le-bol de voir des gugusses se faire des passes pendant 90 minutes.


il est toujours préférable d'avoir le ballon que de courrir après.
Physiquement l'equipe qui a la possession sera souvent plus fraiche en fin de match.

ce qu'il a manqué aux equipes techniques comme l'allemagne / l'espagne et un degré moindre l'italie ce sont des attaquants en pleine efficacité voir des attaquants tout cours.

çà ne remet pas en cause la stratégie de possession du ballon.
Ca n'est pas plus mal. Ce football de possession imposé par l'Espagne et le Barça a pourri le cerveau de pas mal de gens qui ne jugent désormais un match et le rendement d'un joueur uniquement sur des "statistiques". Il est où le romantisme ? L'instant magique ? LE CONTEXTE ? Rappel : dix occasions de buts ne donnent droit à aucun but de compensation. Il n'est pas nécessaire d'être le plus beau pour gagner un match. Certains en arrivent même à parler de "vrai football", de "beau jeu" (prétendant donc l'existence d'un faux football et d'un jeu moche) alors qu'il n'est question que de tactiques qui s'opposent.

"_ Le Barça a fait 823 passes bla bla bla... _ Ouais mais c'est Chelsea qui est qualifié."

Ras-le-bol de ce dictat des chiffres : rangez vos calculatrices et usez de vos cerveaux. Cultivez-vous.
le football de possé est utile quand vous avez des joueurs capables d accelerer .

L'Espagne en a plus( ne parlons pas de Nolito) , l'Allemagne a juste Draxler .
On ne peut pas opposer jeu de possession et solidarité collective: le succès du barça s'explique aussi - au-delà de joueurs que l'Espagne ne retrouvera pas d'ici 2018- par le pressing haut immédiat dès la perte du ballon qui étouffe l'adversaire et d'autre part c'est un jeu qui est stérile sans une intensité de malade, comme l'ont souvent démontré le PSG, ou l'Allemagne l'autre jour.

Je ne crois pas au retour de l'Espagne en 2018. Leur génération en or est passée, et ils en ont tiré le maximum.
Le manque de lucidité des médias français va accentuer la culture du résultat dans ce pays et vous verrez que ce sont ces mêmes médias qui vont se plaindre du spectacle affligeant de la L1 quand 90% des équipes de ce championnat joueront en 8-2-0, petit bras, comme la France, pour satisfaire le Dieu "Résultat". J'espère que les entraîneurs de L1 seront cyniques en rappelant systématiquement que la France n'a pas produit grand chose dans cet Euro, ce qui n'a pas empêché tous ces individus de vanter cette équipe. Je me rends compte à quel point on a été dur avec les Galtiers, les Baup en France.
Sidney ★ Niveau : CFA2
C'est pas vraiment la fin d'une ère.

Les équipes avec une assise technique largement supérieure ont naturellement tendance à priver leur adversaire du ballon.
Message posté par jikze
le football de possé est utile quand vous avez des joueurs capables d accelerer .

L'Espagne en a plus( ne parlons pas de Nolito) , l'Allemagne a juste Draxler .


Tu viens de trouver l'argument imparable pour les entraîneurs de L1 qui ne veulent plus jouer au foot. Il ne faudra pas se plaindre quand on aura en France des matchs mortellement ennuyeux. De manière générale, Deschamps a justifié le 8-2-0 pour au moins une saison, le temps que la masse oublie comment sa sélection nationale est allé en finale. La célèbre expression "L'essentiel, c'est le trois point " à encore de beaux jours devant elle.
Le problème du jeu de possession, c'est que c'est un jeu élitiste, qui demande des joueurs techniques, rapides et intelligents, donc ce qui se fait de plus cher sur le marché. Je suis sûr que beaucoup d'entraîneurs de L1 aimeraient jouer la possession (par goût ou parce qu'il a aussi un aspect défensif important, en privant l'adversaire de ballons), mais leurs clubs n'ont pas les moyens, à moins d'organiser la formation en amont en insistant sur ce point.
pierre ménès 2.0 Niveau : Ligue 1
Non ce n'est pas la fin du football de possession, c'est juste un contre-temps.


Aucune stratégie n'est infaillible de toute façon, pourquoi remettre celle-ci en cause dès qu'elle gagne pas? Parce que le combo défense basse+contre attaque ça marche a tout les coups peut être? Déja quand t'as deux équipes qui jouent ainsi, les deux sont plus ou moins baisés dans leur stratégie et doivent s'en remettre à la chance pour espérer gagner ou avoir un net avantage qualitatif individuel. Un peu comme Atletico-PSV quoi.

Le principe du football de possession ce n'est pas juste bêtement de se faire des passes comme dit ci-dessus, mais d'être capable de se créer plus voir nettement plus d'occasions que son adversaire ce qui assurerait la victoire à tous les coups à réussite égale. Après ça marche ou ça marche pas, mais c'est ça qui est visé.

De plus, notons quand même que le Barça a quand même fait un doublé, le Bayern aussi, PSG quadruplé (bon oui la concurrence était un sparrig partner...) mais que le second de la L1 s'appelle l'OL qui joue aussi la possession et que derrière Leicester, il y'a 2 équipes qui jouent plutôt la possession.

Donc non, ce n'est pas fini.
pierre ménès 2.0 Niveau : Ligue 1
Message posté par pierre ménès 2.0
Non ce n'est pas la fin du football de possession, c'est juste un contre-temps.


Aucune stratégie n'est infaillible de toute façon, pourquoi remettre celle-ci en cause dès qu'elle gagne pas? Parce que le combo défense basse+contre attaque ça marche a tout les coups peut être? Déja quand t'as deux équipes qui jouent ainsi, les deux sont plus ou moins baisés dans leur stratégie et doivent s'en remettre à la chance pour espérer gagner ou avoir un net avantage qualitatif individuel. Un peu comme Atletico-PSV quoi.

Le principe du football de possession ce n'est pas juste bêtement de se faire des passes comme dit ci-dessus, mais d'être capable de se créer plus voir nettement plus d'occasions que son adversaire ce qui assurerait la victoire à tous les coups à réussite égale. Après ça marche ou ça marche pas, mais c'est ça qui est visé.

De plus, notons quand même que le Barça a quand même fait un doublé, le Bayern aussi, PSG quadruplé (bon oui la concurrence était un sparrig partner...) mais que le second de la L1 s'appelle l'OL qui joue aussi la possession et que derrière Leicester, il y'a 2 équipes qui jouent plutôt la possession.

Donc non, ce n'est pas fini.


Et j'allais oublier le Real qui gagne la LDC, qui fait une remontée spectaculaire en Liga et qui joue la possession depuis l'ère Zizou
j'avoue que je me demandais si c'était devenu un crime de lèse-majesté de préférer un style de foot un peu plus direct (je parle pas de kick and rush, faut pas déconner) et tactique aux interminables parties de hand-ball ...
Message posté par Yonis M.
Tu viens de trouver l'argument imparable pour les entraîneurs de L1 qui ne veulent plus jouer au foot. Il ne faudra pas se plaindre quand on aura en France des matchs mortellement ennuyeux. De manière générale, Deschamps a justifié le 8-2-0 pour au moins une saison, le temps que la masse oublie comment sa sélection nationale est allé en finale. La célèbre expression "L'essentiel, c'est le trois point " à encore de beaux jours devant elle.


Bah ca n'empeche pas la france de mettre plus de deux buts par match...

Ca n'a rien à voir que le 8 2 0. Et la France ne joue PAS en 8 2 0.
Quel débat à la con. Le football c'est pas une question d'ère ou de phénomène de mode. Le football est une science, et une équipe qui aura la possession aura toujours plus de chance de gagner qu'une équipe qui n'a pas le ballon. C'est vrai depuis tout le temps, et les plus grandes équipes de l'histoire (celles qui ont gagné beaucoup et sur la durée, pas les équipe d'une saison ou deux, ou d'une compétition) sont celles qui voulaient le ballon.

Ça me fait tellement rire cette façon de vouloir tout remettre en cause dès qu'une équipe qui a marqué une époque se met à perdre, ou à l'inverse dès qu'une équipe qui joue dans un style moins offensif, moins réfléchi, moins élaboré, se met à gagner.

Le foot est une science, oui, mais pas exacte. Il y a tellement de choses qui viennent interférer dans les résultats, et c'est ce qui fait la grandeur de ce sport. Cette année 2016 en est le parfait exemple. Le Real qui remporte une C1 avec le parcours le plus facile de l'histoire de la compétition, le Portugal qui se retrouve en finale on ne sait pas comment, et la France qui bénéficie également d'un parcours des plus favorables. Alors certes on élimine l'Allemagne. Mais une Allemagne diminuée sans attaquant, qui avait pourtant la main mise sur le match avant de concéder un pénalty qui fait basculer le match en notre faveur..

Bref, le foot se joue parfois sur des détails (certains plus gros que d'autres). Mais est-ce qu'il faut pour autant tout remettre en cause ? Est-ce que si la France gagne dimanche, elle devra devenir le nouveau modèle à copier ? D'ailleurs, c'est quoi le style de l'équipe de France ? Et puis notre meilleur joueur n'est-il pas issu du modèle... Espagnol ??

Attendons un peu avant de vouloir tout chambouler. L'Allemagne sera toujours là demain, la Roja possède un vivier de joueurs que l'on ne trouve nulle part ailleurs, le Barça domine encore et toujours la scène nationale, le Bayern n'en parlons pas..
Message posté par haubautope
Bah ca n'empeche pas la france de mettre plus de deux buts par match...

Ca n'a rien à voir que le 8 2 0. Et la France ne joue PAS en 8 2 0.


La France a rencontré une seule nation de football, l'Allemagne décimée, et elle a mis un autobus.

Ce qui fait le charme de ce sport, c'est bien entendu la multiplicité des styles de jeu. Dans l'absolu, il n'y a pas un style qui est meilleur que l'autre et chacun à ses laudateurs et ses contempteurs. Le problème de la France, c'est qu'elle n'a aucun style, c'est le néant, l'indigence le plus totale, aussi bien offensivement que défensivement. Ce n'est pas le fait de ne pas avoir la possession qui me parait antipathique - je ne suis pas un extrémiste du jeu de possession (au passage, je suis fan du RM) - mais le fait de n'avoir aucune idée de jeu. Ils savent même pas ce qu'ils doivent faire sur un terrain, avec ou sans le ballon, d'ailleurs Deschamps a passé son temps à gueuler sur ces joueurs qui étaient totalement perdus. La deuxième équipe de la capitale espagnole - l'Atletico Madrid - ne dispute pas systématiquement la possession du cuir mais quand elle a le ballon, elle sait quoi en faire et propose un savant mélange de jeu court, de combinaisons avec un apport important des latéraux. Je ne parle même pas de son système défensive qui ressemble aux mécanismes d'une horloge. C'est plaisant, c'est agréable même si ça tourne à 30-40% de possession.

Comme Daniel Riolo l'a dit sur RMC, dimanche ce sera le " Mochico" (contraction du mot moche et du mot classico) parce que ce que les deux finalistes ont proposé en terme de spectacle sur cette compétition frisent le néant. Après avoir eu un parcours assez facile (Albanie, Roumanie, Islande, Irlande) elle rencontre une équipe d'Allemagne diminuée (amputé de plusieurs de ces joueurs cadres) et elle n'est même pas capable de proposer - ne serait-ce que sur un quart d'heure - autre chose qu'un football archaïque, antédiluvien. Bien entendu, ça passe mais ce n'est pas "beau" , genre personne ne va enregistrer ces matchs et le revisionner seul, avec des amis ou avec sa famille. Techniquement, c'est assez faible (je ne sais pas si sur cet euro, la France a réussi à faire plus de trois une deux, un jeu en triangle) et tactiquement, c'est le néant. D. Deschamps est très surcoté comme son effectif mais il a une chance légendaire qui le sauve encore une fois du pétrin.
C'est difficile de faire de la possession infiniment quand tu n'as pas Messi parce que qui a fait la force du barca de Guardiola ça été ce pressing tout terrain et la vitesse de la passe vers l'avant de Xavi et Iniesta,et pour ce qui de l'Espagne ils ont celui qui est à la base tout leur succès récent Xavi hernandez parce que a été le véritable cerveau et chef d'orchestre de cette roya et maître absolue du tiki-taka donc ils doivent se recréer
"Une nuit, je suis allé dans un bar avec une femme. On a parlé toute la nuit. On a ri, on a flirté, je lui ai payé plein de verres. Vers cinq heures du matin, un homme est venu et l’a emmenée dans les toilettes. Il lui a fait l’amour et il est parti avec elle. Mais ça n’a pas d’importance, car cette nuit-là, c’est moi qui ai eu plus de possession."

Jorge Sampaoli
pierre ménès 2.0 Niveau : Ligue 1
Message posté par .Pelusa.
"Une nuit, je suis allé dans un bar avec une femme. On a parlé toute la nuit. On a ri, on a flirté, je lui ai payé plein de verres. Vers cinq heures du matin, un homme est venu et l’a emmenée dans les toilettes. Il lui a fait l’amour et il est parti avec elle. Mais ça n’a pas d’importance, car cette nuit-là, c’est moi qui ai eu plus de possession."

Jorge Sampaoli


Une histoire qui me rappelle quelques souvenirs douloureux...

Mais ceci dit, qu'est-ce qu'il lui a pris d'attendre 5h du matin?
Personne n'a dit que la possession ne devait pas s'accompagner d'esprit de conclusion!
tacle_tibia Niveau : Ligue 1
Message posté par jikze
le football de possé est utile quand vous avez des joueurs capables d accelerer .

L'Espagne en a plus( ne parlons pas de Nolito) , l'Allemagne a juste Draxler .


Ouais ben dis moi quels types de joueurs il faut pour jouer en contre et
tu verras que ton argument est inutile.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
2k 73