Euro 2012, aucun plan B

Modififié
0 0
A l'UEFA, on se pose tous la même question, si le projet ukrainien pour le prochain Euro ne tient pas la route (notamment le site de Kiev), on fait quoi ? Le président de l'UEFA, Michel Platini, a la réponse : rien.

« Je suis inquiet mais toujours confiant. A Lviv, la construction du stade n'avance pas. A Kiev, je pense que ça ira. Il faut que ça aille puisque le comité exécutif de l'UEFA a décidé que l'Euro n'aurait pas lieu en Ukraine s'il devait ne pas y avoir de stade dans la capitale. Je suis préoccupé mais nous n'avons pas de plan B, comme aller jouer en Allemagne par exemple. Nous faisons toujours confiance aux Ukrainiens. Et s'il le faut nous jouerons dans les quatre stades en Pologne, qui eux seront prêts, et seulement dans deux stades en Ukraine » prévient-il.

Ça promet une compétition discount.
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Dia, Marseille ou Paris
0 0