En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 20 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Interview Collectif ultra Paris

« Être ultra n’est pas incompatible avec le PSG »

Créé en février dernier, le collectif ultra Paris (CUP) regroupe déjà plus de 1 000 adhérents. Ses membres ont connu, à travers différents groupes, les difficultés de la contestation : places annulées, interdiction d’accès au Parc des Princes, interdiction d’accès au parcage visiteur, blocages de bus... Ils sont pour beaucoup sur la blacklist du PSG, mais ont décidé, sous une nouvelle bannière commune, de réunir leurs forces pour gagner en crédibilité et ainsi renouer le dialogue avec le club de la capitale. Leur objectif : répondre aux attentes de Nasser Al-Khaleïfi qui souhaite un retour de l’ambiance au Parc des Princes. Rencontre avec Romain, porte-parole du collectif Ultra Paris, accompagné de James, membre du collectif et porte-parole de l’association ADAJIS.

Modififié
Samedi soir, c’était la finale de la Coupe de France PSG-OM, mais votre principale action se déroulait plus tôt dans l’après-midi près des Tuileries ?
Romain : Une action était en effet prévue dans l’après-midi devant un hôtel particulier qui appartient aux Qataris près des Tuileries. On a chanté devant l’hôtel pour essayer d’alerter les responsables qataris sur nos revendications. On était plus de 200 et tout s’est bien passé. Ensuite, on savait que si on annonçait que le Collectif allait au stade de France, le PSG et les autorités feraient tout pour nous bloquer comme à chaque fois. Du coup, tout le monde avait pris des places et s’est rendu au stade à titre individuel et on s’est ensuite rassemblé autant que possible dans le virage réservé aux Parisiens. Je pense que le PSG a vu que même à 300, organisés comme on pouvait, on a réussi à faire chanter toute la tribune.
James : Sans mégaphone, l’ambiance a été plutôt bonne, et les gens autour étaient contents qu’il y ait une telle ferveur.

Pourtant, la sécurité a été pointée du doigt sur ce match…
James : Il ne faut pas confondre la responsabilité collective et les responsabilités individuelles. Si on ne donne pas la possibilité au collectif de s’organiser, d’avoir un espace réservé, on ne peut pas lui reprocher d’être responsable de ce qui s’est passé.

Le collectif ultra Paris a été fondé en février dernier, pouvez-vous présenter les différentes entités qu’il regroupe ?
Romain :
« On a décidé de se rassembler, après des discussions entre ces différentes entités, pour réunir nos forces, être plus crédibles par rapport au PSG. » Romain
En fait, le collectif regroupe tous les anciens groupes du virage Auteuil qui sont encore présents, toutes les entités qui se sont créées pendant la contestation de la politique du PSG et pas mal de supporters plus lambda qui gravitent autour des groupes ou sont mêmes pour certains abonnés actuellement au Parc des Princes en tribune Auteuil ou Boulogne. C’est presque l’ensemble des supporters parisiens actifs encore présents aujourd’hui. On a décidé de se rassembler, après des discussions entre ces différentes entités, pour réunir nos forces, être plus crédibles par rapport au PSG et montrer qu’on était tous ensemble et qu’on portait le même projet.


Avec tout ce monde, comment le Collectif fonctionne-t-il ?
Il n’y a pas de hiérarchie entre les groupes. À partir du moment où les gens adhérent au projet et s’investissent, tout le monde a le même rôle. Il n’y a pas un groupe qui prend le dessus sur un autre. Après au niveau des leaders, les choses se sont faites assez naturellement. Les leaders de chaque entité se sont réunis, ce qui a formé une sorte de comité directif. Il n’y a pas un mec ou deux qui prennent des décisions, on se réunit et chacun, au sein de ce bureau, a son mot à dire. Et puis, on a un forum sur lequel tous les membres peuvent faire des propositions dont on discute ensuite au sein du bureau.

Peu après la création du Collectif, vous étiez déjà près de 1 000, vous ressentez une espèce de ferveur autour de ce nouveau groupe ?
Complètement, on a même été obligés de bloquer les adhésions pendant un moment parce qu’on n'avait plus assez d’écharpes et de cartes d’abonnement… On a également près de 200 supporters qui aimeraient se carter à distance, via Internet, donc ça fait beaucoup de monde. D’ici la fin du mois, on devrait attendre les 1 500 membres.

Dans le nom du collectif, vous avez revendiqué clairement l’appellation « ultra » , vous ne craignez pas que cela vous fasse du tort auprès du PSG ou des pouvoirs publics ?
À partir du moment où on explique aux gens ce que c’est qu’un ultra, je ne pense pas que cela crée de problème. Je ne crois pas non plus que le mot ultra soit incompatible avec le retour des supporters au Parc des Princes et le retour de l’ambiance, bien au contraire.
« On est des ultras, mais on est aussi des gens responsables, on est organisés et capables de se gérer. » Romain
Le mot « ultra » peut faire peur quand on ne le connaît pas, mais un ultra, c’est quoi : c’est quelqu’un qui aime sa ville, qui supporte son club, qui s’investit et qui a envie de participer activement à la vie quotidienne de son club. Je ne pense pas qu’il y ait quoi que ce soit de négatif là-dedans. Et puis on ne va pas mentir, on est des ultras, mais on est aussi des gens responsables, on est organisés et capables de se gérer. C’est pas parce qu’on est ultras que c’est incompatible avec le PSG.

Ne craignez-vous pas de faire renaître l’ancienne opposition entre le virage Auteuil et le Kop de Boulogne ?
On a contacté des anciens membres de la tribune Boulogne avant en leur proposant d’intégrer le Collectif. Ils n’ont pas voulu, c’est leur choix. Mais si des supporters de Boulogne veulent nous rejoindre à titre individuel, ils sont les bienvenus. Il y a d’ailleurs au sein de notre collectif une trentaine de supporters issus de l’ancienne tribune Boulogne et ça ne pose aucun problème. Cela fait six ans maintenant, pas mal de temps est passé, et pour les anciens d’Auteuil ou de Boulogne qui gravitent toujours autour du PSG, on a discuté et il n’y a plus de problème. De toute façon, sur la bâche du collectif, il n’y a pas marqué « Auteuil » , mais « Paris » . On a voulu regrouper tous les supporters parisiens afin de montrer qu’aujourd’hui, on marche tous ensemble. Il y a eu une prise de conscience générale, on s’est rendu compte que la politique par exemple nous a fait pas mal de tort, que le club s’en est servi, donc on ne va pas retomber dans le piège… Et puis, de toute façon, notre collectif a une charte qui proscrit la discrimination, la violence et la politique. Rien qu’avec la prohibition de ces trois mots, tu écartes tous les problèmes.

Le Collectif ultra Paris dans son ensemble condamne donc la violence ?
On a rédigé une charte dans laquelle il est écrit clairement qu’on refuse toute forme de violence et on l’a réaffirmé lors de notre assemblée générale. On sait que le mouvement ultra est souvent associé à la violence, mais tout ce qui est susceptible de nous poser des problèmes, on a voulu le mettre de côté. On concentre notre action sur le retour en tribunes en faisant en sorte que tout se passe bien.

Et sur la question des fumigènes ?
Dans tous les clubs de France, il peut encore y avoir quelques fumigènes allumés sur certains matchs, mais il n’y a plus de craquages massifs comme il pouvait y avoir par le passé. La plupart des groupes du collectif ont montré ces dernières années qu’ils étaient capables de ne pas allumer de fumigènes et c’est la position du Collectif.


Avez-vous essayé de contacter le PSG ?
Romain : Souvent, très souvent même. Quotidiennement, on va dire. (rires) Mais c’est compliqué, car il y a, en fait, une forme de lutte de pouvoir au sein du club. D’un côté, Jean-Philippe d’Hallivillée (directeur de la sécurité et des relations avec les supporters du PSG, ndlr) bloque tous les contacts et toutes les discussions. Sauf qu’à l’intérieur du club, je pense que tout le monde n’est pas contre l’idée de notre présence pour soutenir l’équipe. Je crois même que si Jean-Philippe d’Hallivillée n’était pas là, beaucoup de gens au sein du club seraient contents qu’on revienne. Mais une personne aujourd’hui paralyse le dialogue, et c’est lui. On a des contacts avec des personnes au PSG, mais ils ne peuvent pas dire officiellement qu’ils sont en contact avec nous, sinon le directeur de la sécurité pourrait leur faire du tort à l’intérieur du club.
James :
« C’est un secret de polichinelle, mais il y a un vrai débat au sein du PSG concernant un retour de l’ambiance au Parc des Princes. » James
De toute façon, c’est un secret de polichinelle, mais il y a un vrai débat au sein du PSG concernant un retour de l’ambiance au Parc des Princes. Du côté des supporters, il y a une prise de responsabilité avec la création de ce collectif, il faudrait que du côté du club, il y ait la même prise de responsabilité.

De quelle manière ?
Romain : Il faudrait une prise de conscience au-dessus de Jean-Philippe d’Hallivilée qui se rende compte que cette personne bloque tout dialogue avec les supporters et que ce qu’il dit depuis des années est faux. Mais le vent est déjà en train de tourner. On fait des actions qui se déroulent bien autour des matchs des féminines ou des jeunes du PSG, et les gens, notamment au sein du club, le voient. Or Jean-Philippe d’Hallivillée continue de refuser tout dialogue avec nous, je pense qu’il en fait une histoire personnelle.

C’est pour ça qu’il est devenu la cible des supporters contestataires ?
Romain : Il n’est pas notre cible, mais notre problème. C’est la seule personne qui nous met des bâtons dans les roues.
James : Avant même de parler de retour, c’est lui qui empêche tout dialogue avec les groupes de supporters. Il devrait au moins écouter ce que les supporters ont à dire.
Romain : Au poste où il est aujourd’hui, il est censé avoir une relation avec les supporters. Tu ne peux pas être le directeur des relations avec les supporters et refuser tout dialogue avec eux, ce n’est pas cohérent.

Dans un article du Parisien, le PSG vous reproche d'avoir des groupes ingérables, des interdits de stade, des individus qui avaient provoqué les débordements du Trocadéro, comment réagissez-vous ?
Romain : Encore une fois, ce sont les propos de Jean-Philippe d’Hallivillée. Mais j’aimerais bien qu’il donne des preuves et qu’il cite des noms.
« Jean-Philippe d'Hallivillée n’a jamais œuvré pour faire prendre conscience de la nécessité d’apaiser le climat entre supporters. Au contraire… » Romain
C’est facile de dire tout et n’importe quoi sur tout le monde… Et puis si on va de ce côté-là, on peut aussi s’interroger sur la manière dont le directeur de la sécurité du PSG a géré la question des supporters après les drames de 2006 et de 2010. Il n’a jamais œuvré pour faire prendre conscience de la nécessité d’apaiser le climat entre supporters. Au contraire… Et nous, on serait ingérables alors qu’on arrive à discuter avec des préfets et pas avec notre club, est-ce que c’est normal ?
James : L’exemple de Rennes est éclairant de ce point de vue. On a échangé avec le préfet d’Ille-et-Vilaine pour organiser notre déplacement et on s’est serré la main à la fin du match en se disant mutuellement « merci » . Il ne faut pas oublier que le plan Leproux devait être transitoire, et son objectif était de définir un cadre où la ferveur puisse exister sans qu’on revive les excès du passé, mais après six ans, rien n’a bougé ! C’était son rôle et il a failli, pourtant ce même directeur de la sécurité est toujours là…
Romain : Lors de PSG-Nantes, dernier match de la saison, 40 supporters abonnés au Parc des Princes, donc pas vraiment dangereux selon la grille du PSG, ont chanté «  Jean-Philippe démission ! » pendant la remise du trophée. Ils ont été sortis manu militari du Parc des Princes. C’est pourquoi le chant « Liberté pour les ultras » a si bien été repris pendant le discours de Nasser Al-Khaleifi. Je pense que dans la tête des gens, même au Parc des Princes, ce n’est plus possible d’agir comme ça.


Si le dialogue s’engageait à nouveau, qu’attendriez-vous du PSG et qu’auriez-vous à proposer ?
Aujourd’hui, on est ouvert sur tous les sujets. Pour l’instant, on mène des actions visant à nous donner une visibilité médiatique afin que le PSG voie qu’on agit de façon responsable. On ne veut pas revenir, reprendre le Parc et dire : « C’est chez nous, on fait ce qu’on veut. » On a un projet et on est prêts à en discuter avec le PSG pour voir ce qui est faisable : cela pourrait passer par un espace où nous réunir en tribune, avoir un local pour confectionner nos tifos, organiser nos permanences, pouvoir faire nos déplacements en bus sans se cacher. En bref, pouvoir faire comme tous les groupes de supporters des autres clubs. On voudrait aussi avoir des réunions régulières avec le club, pour expliquer ce qu’on fait et qu’eux nous disent si des choses ne vont pas. Bref qu’il n’y ait aucun flou et que des deux côtés, on puisse jouer la transparence.

Vous avez participé à la demi-finale de Ligue des champions entre le PSG et Lyon, ainsi qu’à un match caritatif organisé par Antoine Kombouaré entre Valenciennes et le PSG, quel sens donnez-vous à ces actions ?
Pour le dire simplement, on fait ce qu’on peut faire. Si on pouvait aller au Parc toutes les semaines, on irait, mais vu qu’on est privés d’équipe première, on soutient les autres équipes du PSG féminines ou jeunes, ce sont aussi nos équipes. Concernant les anciens joueurs, on les respecte, et donc c’est normal d’aller soutenir l’action caritative d’Antoine Kombouaré. (Le collectif ultra Paris a également fait un don de 500 euros à l’assocation hayate, ndlr.) Même si on revient au Parc, il faudrait continuer à le faire. Et puis, c’est aussi une manière de nous montrer vis-à-vis des Qataris, de montrer qu’on existe, qu’on a envie de chanter pour notre club et rentrer dans notre stade.

Propos recueillis par Anthony Cerveaux
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 09:53 408€ à gagner avec PSG, Lazio & Fiorentina vendredi 20 octobre OFFRE SPÉCIALE : 10€ offerts sans dépôt pour parier chez Winamax !!!
Hier à 18:44 Le président de la FA sous pression 5 Hier à 16:08 Course-poursuite entre un entraîneur et des supporters en colère 6 Hier à 15:30 Près de cinq mille agressions d’arbitres en France en 2016-2017 12
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 09:50 Golden Boy : Mbappé et Dembélé finalistes 46 vendredi 20 octobre Le Récap "Ligue des champions" de la #SOFOOTLIGUE vendredi 20 octobre Un U17 suspendu trente ans pour avoir frappé un arbitre 48 vendredi 20 octobre Bastian Schweinsteiger : « Je suis ouvert à toutes propositions » 25 vendredi 20 octobre Ils ont joué à Marseille ET au PSG (via Brut Sport) vendredi 20 octobre Luiz Felipe Scolari va quitter Guangzhou Evergrande 20 jeudi 19 octobre Le très joli but d'Olivier Giroud 37 jeudi 19 octobre Une sauce barbecue géante se frite avec les supporters adverses 27 jeudi 19 octobre Il parcourt 6 000 km pour son club sur Football Manager 30 mercredi 18 octobre Lyon-Duchère : Enzo Reale suspendu 7 matchs 11 mercredi 18 octobre Un club de D3 va construire une tribune debout grâce à un crowdfunding 8 mercredi 18 octobre La roulette insolente de JK Augustin 34 mercredi 18 octobre À Coventry, un fan descend sur la pelouse pour engueuler les joueurs 12 mardi 17 octobre 345€ à gagner avec PSG, Bayern & Juventus mardi 17 octobre 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! mardi 17 octobre Zebina condamné à deux ans de prison avec sursis 13 mardi 17 octobre Le fils de Giovinco ambiance les fans de Toronto 3 mardi 17 octobre Troisième commotion cérébrale en six mois pour Birnbaum 10 mardi 17 octobre Une chèvre s'invite sur un terrain de foot en Grèce 12 mardi 17 octobre Arbitre agressé et baston générale dans un match de U19 32 mardi 17 octobre Un maillot pour Halloween créé à Hawaï 6 lundi 16 octobre 216€ à gagner avec Dortmund, Man City - Naples & Real - Tottenham lundi 16 octobre Taarabt met fin à trois ans de disette 16 lundi 16 octobre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 16 octobre Un joueur de Xanthi (Grèce) sanctionné à cause de la mousse 6 lundi 16 octobre Kaká a joué son dernier match à Orlando 12 lundi 16 octobre Un match retardé à cause des confettis 3 lundi 16 octobre Une équipe de D3 argentine déguisée en Lionel Messi 6 lundi 16 octobre Le missile de Guedes avec Valence 21 dimanche 15 octobre Alessandrini nommé pour le trophée du meilleur nouveau venu en MLS 14 dimanche 15 octobre Un match de foot suivi d'un match de rugby sur le même terrain 11 dimanche 15 octobre Pronostic Inter - Milan AC : 431€ à gagner sur le derby ! samedi 14 octobre L'incroyable raté de Mateta 5 samedi 14 octobre Martin Palermo est champion du monde ! (via Brut Sport) samedi 14 octobre Un club de migrants en Andalousie 4 vendredi 13 octobre Découvrez le mini-foot ! (via Brut Sport) vendredi 13 octobre Derby County clashe Nottingham avec un freestyle de rap 4 vendredi 13 octobre Billericay Town FC (D7 Anglaise) recrute deux SDF 4 vendredi 13 octobre À Brescia, les joueurs interrompent l'entraînement pour éviter un PV 1 jeudi 12 octobre Éric Cantona va chanter du Disney 28 jeudi 12 octobre Le Récap "Semaine Internationale" de la #SOFOOTLIGUE 1 jeudi 12 octobre Villarreal s’attaque aux pigeons 20 jeudi 12 octobre Une équipe éliminée sur tapis vert à cause de ses numéros de maillots 16 jeudi 12 octobre Une séance de tirs au but jouée trois semaines après la prolongation 5 mercredi 11 octobre Le Dynamo Dresde ressort son maillot anti-raciste 22 mercredi 11 octobre La voisine avait planqué 186 ballons 47 mercredi 11 octobre L'improbable dégagement en touche d'un remplaçant du Panama 12 mercredi 11 octobre Le feu d'artifice des supporters bosniens 3 mardi 10 octobre George Weah, président du Liberia ? (via Brut Sport) lundi 9 octobre Mondial 2018 : La folie dans les rues du Caire (via Brut Sport) lundi 9 octobre Ballon d'or : la liste des 30 nommés 84 lundi 9 octobre 245€ à gagner avec France-Bélarus & Lettonie-Andorre lundi 9 octobre Quand le pays de Galles foire sa photo d’avant-match 13 lundi 9 octobre Le caramel de quarante mètres d'une joueuse de l'OL 19 lundi 9 octobre Raté incroyable en D4 néerlandaise 6 lundi 9 octobre Ballon d’or : Kane et Lewandowski sont bien là 15 lundi 9 octobre Pronostic France Bélarus : 670€ à gagner sur le match des Bleus ! 1 lundi 9 octobre Ballon d’or : Suárez, Coutinho et Mertens y sont aussi 24 lundi 9 octobre Paraguay : match interrompu pour violences après huit minutes 3 lundi 9 octobre 12 matchs de suspension pour avoir critiqué le district de Moselle 8 dimanche 8 octobre 35 Hollandais font le déplacement pour voir un match de D6 anglaise 6 dimanche 8 octobre La FIFA veut reformer les trêves internationales 20 samedi 7 octobre Une blessure affreuse en Argentine 9 samedi 7 octobre U17 : des IRM pour contrôler l'âge des joueurs 13 samedi 7 octobre QPR a créé un groupe de supporters LGBT 117 vendredi 6 octobre Un nouveau rapport accable l'organisation du mondial au Qatar 42 vendredi 6 octobre Quand des supporters anglais marquent avec un avion en papier 8 jeudi 5 octobre 267€ à gagner avec Bulgarie-France, la Suisse & Iles Féroé-Lettonie jeudi 5 octobre 545€ à gagner sur Bulgarie France ! jeudi 5 octobre 190 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions !!! jeudi 5 octobre Mondial 2018 : la mise en place de la VAR remise en cause 6 mercredi 4 octobre Ivre, Alex Morgan se fait virer de Disney World 39 mercredi 4 octobre Le gardien prend un but gag, les supporters envahissent le terrain 6 mercredi 4 octobre Une équipe espagnole intégralement formée de Sud-Coréens 15 mardi 3 octobre Un triplé dont deux ciseaux en D2 Suisse 3 mardi 3 octobre Emmanuel Eboué fait taire la rumeur VIH 9 mardi 3 octobre Victime d’un malaise cardiaque, il prolonge son contrat 3 mardi 3 octobre Ribéry a payé le salaire de son frère à Bayonne 29 mardi 3 octobre Des fans en colère parce que leur équipe gagne 10 mardi 3 octobre La terrible faute sur Renato Civelli 2 lundi 2 octobre Rocket League dans la vraie vie (via Brut Sport) lundi 2 octobre Emmanuel Eboué atteint de graves problèmes sanguins 21 lundi 2 octobre Les funérailles du club de Modène organisées par ses supporters 12 lundi 2 octobre 190 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions !!! 1 lundi 2 octobre Gignac collecte 241 000 euros pour une fillette atteinte d'une tumeur 4 dimanche 1er octobre Le tifo « Dikkenek » des ultras d'Anderlecht 32 dimanche 1er octobre Il envoie un coup de boule à son coéquipier en plein match 2 dimanche 1er octobre Le ciseau d'Haller 2 samedi 30 septembre Villas-Boas suspendu huit matchs 1 samedi 30 septembre Un club de D6 allemande sponsorisé par une actrice porno 26