1. //
  2. // Gr. A
  3. // France-Suisse

Être numéro 9 en Bleu, tout un casse-tête

Olivier Giroud tancé, André-Pierre Gignac pas toujours en verve en équipe de France, Karim Benzema puni, Alexandre Lacazette et Kevin Gameiro à la maison. Depuis 20 ans, les Bleus ont toujours eu du mal avec le poste de numéro 9.

Modififié
163 28

L’exception : Henry (123 sélections, 51 buts)


Meilleur buteur de l’histoire des Bleus (10 pions de plus que Platini), Thierry Henry reste le seul avant-centre des Bleus à s’être durablement installé en équipe de France, avec succès, depuis 20 ans. Bien entendu, il y a eu des moments moins sympas pour « Titi » (coucou la mimine contre l’Éire), mais l’homme aux deux prénoms était de toutes les sorties victorieuses des Bleus (3 buts au Mondial 98, 3 à l’Euro 2000) et auteur du seul but lors du magique France-Brésil 2006. Oui, son positionnement a parfois été débattu, son statut de taulier aussi – comme à Knysna –, mais le garçon a écrit une page du football français. Une parenthèse enchantée.



Le gâchis : Anelka (69 sélections, 14 buts)


Dans les jupons de Sommer

Intrinsèquement, Nicolas Anelka avait un Thierry Henry dans chaque orteil. Au soir de son doublé à Wembley, en 1999, on se dit que les Bleus ont trouvé leur numéro 9 pour 10 ans. Véloce, technique, mentalement costaud, « Nico » avait tout pour braquer le poste.


Mais voilà, entre des choix de carrière compliqués (Bolton, retour au PSG, Liverpool), un avatar cinoche qui prend les traits de Stomy Bugsy, et sa volonté d’envoyer Raymond Domenech se faire voir chez les Grecs à la mi-temps du match contre le Mexique lors du Mondial 2010, le natif de Trappes est passé à côté de sa carrière en équipe de France. Quand il raccrochera, on se rendra compte à quel point il était doué… et à quel point son talent a été gâché. On remet ça ?



Le « mauvais endroit, au mauvais moment » : Trezeguet (71 sélections, 34 buts), Cissé (41 sélections, 9 buts)


Globalement, David Trezeguet restera l’homme de la finale de l’Euro 2000. Le but en or, c’est lui. Mais le Franco-Argentin, moins talentueux qu'Henry ou Anelka, aura eu la malchance d’être de la même génération que ces deux-là. Moralité, il fut sacrifié plus d’une fois. Sur le papier, tout le monde rêvait d’un duo Trezeguet-Henry. Ça n’a jamais marché. Alors Trezegol est resté dans l’ombre durant toute sa carrière en Bleu. Second couteau ou poissard, comme en finale de la Coupe du monde 2006 où sa tentative envoie… l’Italie au septième ciel.


Pour Djibril Cissé, c’est surtout une histoire physique. Gravement blessé aux jambes – deux fois – dont cette image terrible contre la Chine à Bollaert, l’Auxerrois n’a jamais réussi a exprimé tout son potentiel en équipe de France. À l’image de ce Mondial 2002 où les trois buteurs (Henry, Trezeguet et Cissé) terminent le tournoi avec un zéro pointé dans la case « buts » . Comme Trezeguet, Cissé devait écarter une sacrée concurrence pour être le numéro 1.



Les champions du monde : Dugarry (55 sélections, 8 buts), Guivarc’h (14 sélections, 1 but)


Ces deux-là sont champions du monde. Ces deux-là ont pourtant passé leur tournoi à se faire allumer. Guivarc’h, titulaire lors du premier match contre l’Afrique du Sud et en finale, reste le malheureux par essence. Blessé au bout de 27 minutes pour le match d’ouverture, le Breton ne sera pas mieux loti en finale, où il vendange plusieurs occasions franches. Un résumé de sa carrière en Bleu, lui qui enfilait les pions en D1. Dugarry, lui, aura duré plus longtemps en Bleu (Euro 1996 et 2000) sans connaître pour autant une réussite frappante. À son crédit, le premier but de la Coupe du monde 1998 (il avait remplacé… Guivarc’h), une passe décisive en finale pour Emmanuel Petit et un but important contre la Roumanie à l’Euro 1996. Mais, globalement, Dugarry – qui avait des qualités techniques bien au-dessus de la moyenne – n’a jamais réussi à faire main basse sur un poste de titulaire en EDF.



Les seconds couteaux : Lacazette (10 sélections, 1 but), Gameiro (8 sélections, 1 but), Gignac (28 sélections, 7 buts), Giroud (51 sélections, 18 buts)


Ils ont tous été meilleurs buteurs de Ligue 1 à un moment donné, ou pas loin. Des mecs qui marquaient semaine après semaine, avec le vent en poupe. Certains ont gagné plus de Coupes d’Europe que le football français, mais ils n’ont jamais été considérés autrement que comme des seconds couteaux en équipe nationale. Des jokers. Des titulaires bis. Par défaut. Chacun a des qualités, des défauts aussi, mais aucun n’a le feu sacré. Alors pour Lacazette, 25 ans, rien n’est définitif, mais pour les trois autres, plus ou moins trentenaires, le train semble déjà passé. Même si Olivier Giroud a débuté l’Euro dans la peau d’un titulaire, personne n’est dupe. L’absence de Karim Benzema lui a ouvert les portes du XI de départ.



L’énigme : Benzema (81 sélections, 27 buts)


Techniquement, c’est le taulier des 9 depuis le départ à la retraite de Thierry Henry. Or, Benzema n’a jamais réussi à devenir un joueur incontournable en équipe de France. Son cas a été débattu à maintes reprises, surtout lors de sa traversée du désert (11 matchs sans marquer en EdF entre 2012 et 2013), où une partie du football français se demandait si le garçon était l’attaquant idéal des Bleus.


Au final, le joueur du Real Madrid a manqué la Coupe du monde 2010 et l’Euro 2016 alors qu’il était en pleine bourre. Difficile de trouver un match, surtout en compétition officielle, où l’ancien Lyonnais aura tenu les Bleus à bout de crampons. Brillant, collectif, efficace en club, Benzema n’aura jamais retrouvé les mêmes sensations en Bleu. Un peu comme Anelka, on peut parler de gâchis. Mais il peut encore tout changer, lui. Il n’a que 28 ans.




Par Mathieu Faure
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Hé, les mecs, la passe décisive pour Petit, c'était Vieira, pas Dugarry !

Sinon, bon récapitulatif. Un poil sévère envers Trezeguet voire Giroud, un poil complaisant vis-à-vis d'Henry, mais pas loin d'être exhaustif.

J'ai surtout l'impression que ce poste de 9 a souvent été déconsidéré en France, où on aime les meneurs de jeu qui construisent, mais où on a jamais vraiment accepté le côté "tueur cynique" des avants-centre. Revoir Platini sélectionneur se moquant de Papin et de ses multiples reprises de volées en disant que s'il frappait tout de suite, c'était parce qu'il n'était pas assez bon pour contrôler le ballon.

Et encore maintenant, on sent que l'auteur de l'article préfère un Anelka (qui a, soit dit en passant, souvent refusé de jouer en vrai 9) à un Trezeguet (pourtant avant-centre pur, lui), pour des raisons totalement étrangères au poste ("meilleur footballeur", ça ne veut pas dire "meilleur avant-centre"). Idem pour Giroud, traité avec un peu de légèreté, ici.
frednorthlondon Niveau : DHR
Désolé l'auteur, mais faut appeler Henry ce qu'il est: un monstre. Et il est le seul avec Just Fontaine (absent de la liste) au poste de AC en France. le ratio est quasi de .5 alors que les autres plafonnent à plus ou moins .3 et a tout gagné en équipe nationale.

Les autres ben... des bons voire très bon mais un étage en dessous. Benz et Giroud se valent en EDF, même si l'un a plus de qualité que l'autre.

En même temps on peut pas sortir un Van Nistelrooy ou un Rooney chaque année.

Quelle équipe européenne peut se dire posséder un très grantatakan cette année? La pologne.
Message posté par .Pelusa.
Hé, les mecs, la passe décisive pour Petit, c'était Vieira, pas Dugarry !

Sinon, bon récapitulatif. Un poil sévère envers Trezeguet voire Giroud, un poil complaisant vis-à-vis d'Henry, mais pas loin d'être exhaustif.

J'ai surtout l'impression que ce poste de 9 a souvent été déconsidéré en France, où on aime les meneurs de jeu qui construisent, mais où on a jamais vraiment accepté le côté "tueur cynique" des avants-centre. Revoir Platini sélectionneur se moquant de Papin et de ses multiples reprises de volées en disant que s'il frappait tout de suite, c'était parce qu'il n'était pas assez bon pour contrôler le ballon.

Et encore maintenant, on sent que l'auteur de l'article préfère un Anelka (qui a, soit dit en passant, souvent refusé de jouer en vrai 9) à un Trezeguet (pourtant avant-centre pur, lui), pour des raisons totalement étrangères au poste ("meilleur footballeur", ça ne veut pas dire "meilleur avant-centre"). Idem pour Giroud, traité avec un peu de légèreté, ici.


Il a dit ça sur Papin, Platini?
Pas étonnant qu' un gars comme Trezeguet sois si eu considéré.
Est-ce que l'auteur n'aurait pas oublié le petit Louis Saha par hasard ?

Selon sa fiche Wiki il a quand même joué 20 fois pour les Bleus entre 2004 et 2012, pour 4 buts.

Sans ses blessures à répétition, il aura pu être un concurrent sérieux à tous les buteurs mentionnés.
Skywalker Texas Ranger Niveau : DHR
Trezeguet c'est un gâchis, mais c'était lui ou Henry et le gunner apportait une plus grande palette dans le jeu. Sinon quel bel attaquant, racé, intelligent et ce but en or mon dieu que de frissons! Le roi David !

Pour Duga c'est étrange de le trouver là alors qu'il est plus ailier, même s'il pouvait jouer dans l'axe.

Pour Giroud, certes il est pas beau à voir jouer, même si je trouve que les deux matches de l'Euro ont été une caricature de son jeu physique, alors qu'il est capable de plus de finesse.
Frenchies Niveau : CFA
Note : 1
Difficile de trouver un match, surtout en compétition officielle, où l’ancien Lyonnais aura tenu les Bleus à bout de crampons.

ste mauvaise foi de ouf ...

premier match d'une coupe du monde, 3-0 il est décisif 3x

faut quoi de plus ?
sans déconner

surtout que le match suivant 5-2 ... encore décisif 3x

bref.

concernant Benzema, je ne comprends pas pourquoi la mémoire est aussi sélective.

En tout cas j'aurais bien aimé le voir avec un Payet aussi énorme derrière (lui c'est tapé Valbuena 2010>2014) et un Griezmann enfin monté en puissance en tant que "deuxième attaquant".
@frednorthlondon :
"Désolé l'auteur, mais faut appeler Henry ce qu'il est: un monstre. Et il est le seul avec Just Fontaine (absent de la liste) au poste de AC en France. le ratio est quasi de .5 alors que les autres plafonnent à plus ou moins .3 et a tout gagné en équipe nationale. Les autres ben... des bons voire très bon mais un étage en dessous."

Le ratio d'Henry est un peu moins bon que celui de Trezeguet en terme de but par match (0,41 contre 0,48), et clairement en-dessous en terme de but par minutes jouées (Trezeguet ayant beaucoup plus souvent que son compère eu à commencer des matches sur le banc). Pour le reste, oui, ce sont clairement les deux meilleurs 9 qu'on ait eu depuis Papin.
tacle_tibia Niveau : Ligue 1
Cette déception ultime de n avoir jamais eu un sélectionneur capable de mettre un système de jeu en 442 avec Henry Trezeguet devant.
Bande d incapables tout le monde voulait voir ça.
Message posté par tacle_tibia
Cette déception ultime de n avoir jamais eu un sélectionneur capable de mettre un système de jeu en 442 avec Henry Trezeguet devant.
Bande d incapables tout le monde voulait voir ça.


Bah si, Jacques Santini l'a fait à l'Euro 2004, avec une paire de récupérateurs Vieira Makelele, Pires à droite, Zidane à gauche et le duo Henry-Trezeguet en pointe.
tacle_tibia Niveau : Ligue 1
Message posté par .Pelusa.
Bah si, Jacques Santini l'a fait à l'Euro 2004, avec une paire de récupérateurs Vieira Makelele, Pires à droite, Zidane à gauche et le duo Henry-Trezeguet en pointe.


Lemerre santini les pires sélectionneur de l histoire de l EDF.
Il n ont jamais pu faire coexister ce formidable duo de machines a buts.
Corée du du Sud désastre et en ensuite 2004 ultra favoris on taille tout le monde de 3 buts d écart en qualif désastres a l euro.
Il nous a manqué des meneurs d hommes.
Cafu crème Niveau : DHR
Message posté par tacle_tibia
Lemerre santini les pires sélectionneur de l histoire de l EDF.
Il n ont jamais pu faire coexister ce formidable duo de machines a buts.
Corée du du Sud désastre et en ensuite 2004 ultra favoris on taille tout le monde de 3 buts d écart en qualif désastres a l euro.
Il nous a manqué des meneurs d hommes.


Enfin Lemerre en 2000 il gagne l'Euro avec un jeu attrayant, a utilise toutes ses cartouches offensives à bon escient pendant toute la compet, coaching coherent et décisif. Et pas sur la finale.

D autant que derriere le père Roger il tope une Can.

Santini...Lui c etait une chèvre pas de souci.
Cafu crème Niveau : DHR
Et pas que* sur la finale.

D ailleurs Henry fait une compet de cochon en 2000.

Le meilleur pour moi en Edf bien que le style de Trezeguet me plaisait plus.
Message posté par Cafu crème
Enfin Lemerre en 2000 il gagne l'Euro avec un jeu attrayant, a utilise toutes ses cartouches offensives à bon escient pendant toute la compet, coaching coherent et décisif. Et pas sur la finale.

D autant que derriere le père Roger il tope une Can.

Santini...Lui c etait une chèvre pas de souci.


Lemerre, c'est surtout sa gestion calamiteuse des années 2000 à 2002 qu'on peut lui reprocher. Beaucoup trop de mecs se sont retrouvés au Mondial coréen alors qu'ils n'avaient rien à y foutre, mais se comportaient comme des sénateurs, s'autosélectionnaient et caetera.
Reprendre Boghossian qui avait complètement perdu son football... Sélectionner un Djorkaeff de 34 ans qui restait sur une saison à 20 matches pour 4 buts... Un Leboeuf de 34 ans aussi loin de son niveau des années 96-2000 et dont la présence empêchait de décaler Thuram dans l'axe et donc de titulariser Sagnol à droite... Un Dugarry encore bien plus discutable qu'en 98... Un Micoud qui traversait la pire période de sa carrière...
tacle_tibia Niveau : Ligue 1
Message posté par Cafu crème
Enfin Lemerre en 2000 il gagne l'Euro avec un jeu attrayant, a utilise toutes ses cartouches offensives à bon escient pendant toute la compet, coaching coherent et décisif. Et pas sur la finale.

D autant que derriere le père Roger il tope une Can.

Santini...Lui c etait une chèvre pas de souci.


Lemerre il gagne l euro 2000 sur la lancée de la cdm 98.
C est l équipe d aimé Jacquet qui est alignée avec l arrivée de wiltord il n a rien a faire.
D ailleurs en 2002 quand il a s agit de motiver les troupes: néant total. (Je t ai mis +1 au fait mais mon doigt a riper.)
Ça reste 2 grosses daubes de sélectionneur . (C est d ailleurs zizou qui fait l equipe )
Cafu crème Niveau : DHR
Je comprends que tu l aimes pas hein, il se gauffre en 2002, était pas spécialement folichon dans le choix des hommes mais quand même.

Et comme vous le relevez en 2002 quand il doit faire son squad il se plante.

L'equipe de 2000 cà reste pour moi la plus forte avec celle de 1984. Y avait du bon joueur de partout et une volonte de jeu offensif affiché et sincère. Les bleus étaient sur leur lancee mais quand même, j aime pas trop minimiser le merite des coachs.

Et il intègre fait jouer et rend bon Anelka, ce sera quasi le seul en Edf.

L interview de Liza dans un récent ff ou il parle des bleus de 2000 était d ailleurs très sympa.

Je te mets +1 pour qu on soit a égalité niveau karma.
phildag76 Niveau : DHR
Message posté par tacle_tibia
Cette déception ultime de n avoir jamais eu un sélectionneur capable de mettre un système de jeu en 442 avec Henry Trezeguet devant.
Bande d incapables tout le monde voulait voir ça.


Exactement car contrairement a ce que dit l article...Trezeguet et Henry ont tres bien fonctionnes ensemble en Espoirs et a Monaco...il fallait juste que Henry reste sur son aile en EDF comme a ses debuts (plutot que Malouda, ce qui me semble une evidence mais pas pour Raymond..) et Trezeguet en chasseur devant...
phildag76 Niveau : DHR
Message posté par .Pelusa.
Lemerre, c'est surtout sa gestion calamiteuse des années 2000 à 2002 qu'on peut lui reprocher. Beaucoup trop de mecs se sont retrouvés au Mondial coréen alors qu'ils n'avaient rien à y foutre, mais se comportaient comme des sénateurs, s'autosélectionnaient et caetera.
Reprendre Boghossian qui avait complètement perdu son football... Sélectionner un Djorkaeff de 34 ans qui restait sur une saison à 20 matches pour 4 buts... Un Leboeuf de 34 ans aussi loin de son niveau des années 96-2000 et dont la présence empêchait de décaler Thuram dans l'axe et donc de titulariser Sagnol à droite... Un Dugarry encore bien plus discutable qu'en 98... Un Micoud qui traversait la pire période de sa carrière...


A partir du moment ou Zidane voire Pires etait blesses, il falait mettre Micoud en confiance et le faire jouer des le premier match...il n a joue que celui contre l Uruguay si je me souviens bien..
phildag76 Niveau : DHR
Message posté par .Pelusa.
Bah si, Jacques Santini l'a fait à l'Euro 2004, avec une paire de récupérateurs Vieira Makelele, Pires à droite, Zidane à gauche et le duo Henry-Trezeguet en pointe.


Le probleme en 2004 c etait Michael Silvestre..
"Mais le Franco-Argentin, moins talentueux qu'Henry ou Anelka, aura eu la malchance d’être de la même génération que ces deux-là"

Non. Trezeguet aura eu la "malchance" d'avoir un profil que peu savent déceler et utiliser.
Un Trezeguet en équipe d'Allemagne serait auj remplaçant par Low qui lui préférerait Gotze et un Guardiola en club le vendrait illico.
Message posté par tacle_tibia
Lemerre il gagne l euro 2000 sur la lancée de la cdm 98.
C est l équipe d aimé Jacquet qui est alignée avec l arrivée de wiltord il n a rien a faire.
D ailleurs en 2002 quand il a s agit de motiver les troupes: néant total. (Je t ai mis +1 au fait mais mon doigt a riper.)
Ça reste 2 grosses daubes de sélectionneur . (C est d ailleurs zizou qui fait l equipe )


Après 2002, il faut pas motiver mais remotiver. Après un mondial et un euro, ne pas réussir fait pas du coach une tanche. Del Bosque n'est pas une buse parce qu'en 2014 son Espagne se ramasse.
Et l'EDF de 2000 était une équipe juste brillante.
Dire que vous devez tout à Lemerre est faux, mais qu'il n'y est pour rien c'est une aberration!
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
163 28