1. //
  2. // Top 100
  3. // N°3

Eto’o, les revanches d’un Lion

La vie de Samuel Eto’o est un film, le genre où le héros se prend sans cesse des mandales dans la gueule, mais où après une séquence en accéléré, bien habillée musicalement, faite de sueur, de larmes et de marches à gravir, il revient le poing levé, plus fort que jamais. Du quartier New Bell à Douala, jusqu’à sa dernière victoire en Ligue des champions avec l’Inter, rien, rien n’a jamais été donné à ce Lion qui se construit dans l’adversité.

Modififié
1995. Il y a vingt et un ans. Après quelques crochets, dribbles, et buts en tout genre marqués sur les terrains vagues de Douala, Samuel Eto’o débarque en France, avec l’ambition de devenir un grand footballeur. Le jeune Camerounais a alors quatorze ans, mais après dix jours dans l’Hexagone, et l’expiration de son visa, plus de papiers. « Je suis resté sur Paris plusieurs mois, ce fut un moment difficile. Vous restez plusieurs mois et vous sortez deux ou trois fois, parce qu’à l’époque, tout le monde était soupçonné d’être sans papier, et quand on vous attrapait, on vous rapatriait  » , se souvenait l’ancien Barcelonais sur France 24 en 2014.


« Pas de papiers ? Pas d’essai. » C’est ce que lui font comprendre les dirigeants du Paris Saint-Germain. Eto’o retourne donc au pays, mais n’abandonne pas pour autant. Là-bas, il s’éclate avec la Kadji Sport Academy, et attend patiemment son heure, qui arrive plus tôt que prévue. «  Le Havre avait un partenariat avec ce club, j’y allais tous les trois mois. Je décide de faire venir Samuel Eto’o. Après un passage par Paris pour voir sa famille, il était rapidement arrivé au Havre. Pour moi, s’il venait, c’était pour signer. Mais le formateur qui l’a observé ne l’a pas trouvé bon » , regrette Pierre Foissac, ancien recruteur du HAC. Retour à la case Douala pour le jeune Eto’o, qui n’y restera pas longtemps.

Eto’o vs Real Madrid, un Clásico particulier


Essayer, réessayer, échouer, puis réussir. Un essai de plus pour Samuel, enfin le bon, dans un petit club de quartier qui plus est, le Real Madrid. Les Merengues, sous la coupe de Lorenzo Sanz, leur président, ont décidé d’investir l’Afrique après la belle publicité de ses sélections lors des Coupes du monde 1990 et 1994. Eto’o, l’héritier, n’a jamais aussi bien porté son surnom de « petit Milla » . Mais le Lion indomptable ne réussira pas à la Maison-Blanche. Il tâte d’abord la Liga avec Leganés, avant d’être prêté de nouveau, à Majorque ce coup-ci, où il se révèle. Et chaque fois qu’il peut mystifier le Real, et ses si grands joueurs qu’il aurait aimé côtoyer, il régale : doublé en Copa del Rey, lors de la saison 2002-2003, victoire 4-0 de Majorque qui remporte ensuite le trophée. Il plante encore deux fois en 2004 face à Ronaldo, Figo, Beckham et consorts en Liga, cette fois, lors d’une victoire 3-2 du club des Baléares à Santiago Bernabéu.

Vidéo

Le meilleur buteur de l’histoire du Real Majorque cultive alors une rancune tenace envers un club qui possède encore 50% de ses droits. Et qui va le vendre à l’ennemi blaugrana, pour son plus grand malheur. Un choix que ne comprend pas l’ancien défenseur du Real, José Martínez Pirri, qui a découvert le jeune Lion pour le compte du club merengue. « J’ai envoyé le billet d’avion au Cameroun à Eto’o, il a passé l’essai et est resté avec nous. Tu peux te tromper quand tu signes un joueur parce que tous n’ont pas le niveau pour jouer au Real, mais tu ne peux pas te tromper au point de le transférer chez notre ennemi, Barcelone » , regrette-t-il.


Une belle bourde, oui. En 2004-05, Samuel Eto’o vit en Catalogne une première saison de rêve, et célèbre la victoire en Liga à sa façon. Lors de la célébration organisée par le club catalan au Camp Nou devant 100 000 spectateurs, le Camerounais, les yeux habités d’une lueur étrange, hurle ces mots à plusieurs reprises : « ¡Madrid cabrón salud el campeón! » (Madrid, salaud, salue le champion !) La revanche est prise.

Vidéo

Loi du talion façon Eto’o


Malgré les buts, les titres, le Joga Bonito de Ronaldinho, tout n’est pas rose en Espagne pour le Camerounais qui est confronté au racisme sur certaines pelouses ibériques. En 2005, alors qu’il est visé par des cris de singes de la part de supporters de Saragosse, il répond comme il sait si bien le faire, en marquant. Un pion qu’il fête en mimant les gestes d’un primate. Cette célébration dérange en Espagne, et Eto’o la justifie ainsi : « Les supporters ont payé leur place pour voir un singe, donc je fais une danse de singe, puisque c’est ce qu’ils sont venus voir. » Mais un an plus tard, trop c’est trop. Toujours face aux Blanquillos, Eto’o décide de quitter la pelouse de la Romareda après d’autres cris venus des tribunes. Tous les acteurs, y compris l’arbitre, tentent de retenir le Lion indomptable, mais seul Frank Rijkaard trouve les mots pour apaiser la colère de son attaquant, qui reste finalement sur le pré.

Vidéo

La carrière catalane d’Eto’o est émaillée d’autres désagréments, certes moins désagréables que le précédent, mais qui demeurent très importants dans l’esprit du Camerounais. « À Barcelone, j’avais les meilleurs joueurs du monde autour de moi. Je n’avais qu’une seule envie : prouver au monde entier qu’un petit black peut être aussi bon que les autres s’il a les moyens de s’exprimer. On ne nous prend jamais assez au sérieux. Je voulais marquer une époque » , expliquait Eto’o, toujours sur France 24. Cette soif de reconnaissance va être bousculée par un homme : Pep Guardiola. Lorsque le Catalan prend la tête du club blaugrana en 2008, il souhaite que Ronaldinho, Deco et Eto’o débarrassent le plancher vert du Camp Nou. Les deux premiers s’exécutent, le Lion, lui, toujours indompté, reste. Il se rappelle ce moment dans l’interview lyrique qu'il donne à beIn Sport en 2014 : « Lorsque je reçois une offre de 26 millions de dollars pour aller jouer en Ouzbékistan, il (Guardiola) me convoque dans son bureau et me dit : "Samuel, ça peut te faire du bien, vas-y !" Je lui ai dit que celui qui va te faire gagner c’est Eto’o, mais tu viendras me demander pardon. »


Samuel fait du Eto’o, il entame cette saison 2008-2009 dans son rôle préféré, celui où chaque coup reçu est rendu, un peu plus fort, un peu plus précis. Il finit Pichichi de la Liga, et marque le premier but de la finale de C1 face à United, dans cette saison qui voit le Barça réaliser un sextuplé alors inédit. Merci, et au revoir mister Guardiola, direction l’Inter dès la saison suivante. Eto’o est toujours dans le rôle du vengeur. En avril 2010, les Nerazzurri éliminent le Barça de Guardiola en demi-finales de Ligue des champions. La revanche est prise, encore une fois. La si belle carrière de Samuel Eto’o Fils est donc, aussi, une histoire de revanches prises sur la vie, autant que sur les personnes et les circonstances qui l’ont ponctuée, et qui ont contribué à en faire l’attaquant africain le plus charismatique de sa génération.



Par Romuald Gadegbeku
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article

Fred Astaire Niveau : Ligue 2
Personne ne veut venir sous cet article?
J'ai beau penser comme beaucoup que c'est un con (aux circonstances atténuantes à mon avis comme n'importe quel individu qui passe de la misère à l'extrême richesse et l'adulation qu'elle suscite) mais ce mec a un mental de malade mental!
Oui je suis d'accord avec toi.

Même son melon énorme me fait rire, c'est tellement gros que ça ressemble à de la vanne, de la provoc', presque du théâtre.
Et puis qu'est-ce que je l'ai kiffé.
Le Barça de Rikjaard avait un côté irrévérencieux que j'adorais.
Eto'o, Ronnie, Deco, Marquez, Larsson, Giuly, Oleguer (il a joué la finale de 2006 !).
Exactement pour son melon, c'est drolissime mais quand c'est Zlatan c'est un personnage au 1000ème degré et quand c'est Eto'o, c'est un con egocentrique, vas savoir pourquoi...
T'oublies Elhadji Diouf le Grand Ofwgka^^
Reste que le plus grave est qu'il y ait des gens qui pensent qu'Ibra est meilleur que Fils..
Je te rejoins sur le melon d'Eto'o qui fait rire parce que son personnage est volontairement théâtral donc drôle.

Bien que moins drôle, CR7 demeure gentillet dans son melon car il exprime de manière maladroite, comme s'il ne savait pas qu'on ne (le) dit pas (comme) ça en société.

Zlatan est trop sérieux dans son melon, il y croit vraiment donc cela devient barbant puisqu'il n'est pas drôle pour le coup. Il est d'autant moins drôle que des trois que j'ai cités, c'est de loin le moins bon!
5 réponses à ce commentaire.
Ce commentaire a été modifié.
Sa C1 de 2010 est la plus belle pour moi. Pep et Laporta l'ont fait passer pour un baltringue en l'ajoutant à 45M pour recuperer Ibra. Resultat, Barca eliminé par l'Inter qui fait le triplé et Ibra vendu 25M un an après. Sa periode Interiste meme si il a moins marqué est surement sa plus humble ce qui veut dire bcp pour Eto'o.
Et même en marquant "moins", il claque 54 buts TCC en 2 saisons ce cochon!
1 réponse à ce commentaire.
C'est forlan qui finit pichichi alors que eto'o avait un sacrée avance à quelques journées de la fin
J'ai bien connu Eto'o a Barcelone, nous nous voyons très souvent a l'école de nos enfants. Je dois dire que cet un homme très charmant et très poli, attentif aux autres. Dans son job il joue un personnage, très loin de ce qu'il est en réalité.
"J'ai bien connu Eto'o a Barcelone, nous nous voyons très souvent a l'école de nos enfants."

Ah ouais!
fairplay is the game Niveau : DHR
Vous pensiez qu'il n'y avait que des désoeuvrés sur Sofoot?
Qui sait si Donald TRUMP ne a cacherait pas derrière un pseudo ici.
Tu crois que Zin-Zin, c'est un nom? Non, c'est juste un pseudo.
Sa photo le prouve.
LincolnDeGalatasarayOnT'OubliePas Niveau : Loisir
Et son enfant il s'appelle "Saméto petit-fils"?
4 réponses à ce commentaire.
1er saison et il réalise le quintuplé avec l'Inter, ça aussi c'est énorme.

Grazie per tutti Samuel et merci pour notre dernier titre.
Alex Ruiz: "Samuel, vous êtes parti du Barça 3 semaines après l'arrivée de Zlatan. Vous savez donc ce que c'est d'avoir joué avec Ibra..."

Sameto: "C'est Ibra qui sait ce que c'est d'avoir joué avec Eto'o."

Je lui mets 10 coeurs avec les doigts pour ça.
On peut dire ce qu'on veut mais on ne sort pas de la misère comme Etoo et Cristiano Ronaldo sans une confiance en soi à toute épreuve et un mental d'acier.
Alors c'est peut être risible parfois mais sans leur foi en eux, ils n'auraient jamais connu de telles carrières.

Parce que la vérité est que Cristiano est probablement l'un des meilleurs joueurs de touts les temps et Etoo l'un des meilleurs attaquants. C'est rageant quand ce sont eux qui s'auto proclament mais ca n'en demeure pas moins vrai ...
Le maillot sur la photo! Le debut de la fin du maillot non souille par les marques et autres sponsorings.

Dieu que j'aimais Barcelone pour se démarquer des autres.
Mais ca c’était avant.

Bisous bisous tout le monde.
mardi 22 août Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger !
Hier à 14:33 Berbatov s'aventure en Inde 13 Hier à 14:26 Un stadier sur le terrain en plein match de Coupe de Turquie 4 Hier à 11:42 Benzema encore écarté de l'équipe de France ? 132
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 08:19 Keisuke Honda déjà buteur avec Pachuca 6 mardi 22 août Callejón calme les Niçois 3
mardi 22 août Le retour de la rumeur Messi à Manchester City 109 mardi 22 août Le rap des ultras de Genk 8 mardi 22 août Il entre en jeu et doit arrêter le live tweet du match 5 mardi 22 août Gillet chante du Maître Gims pour son bizutage à l'Olympiakos 18 mardi 22 août Blaise Matuidi va nous manquer (via BRUT SPORT) lundi 21 août Le 200e but en Premier League de Rooney 16 lundi 21 août Un lob de soixante mètres en Angleterre 4 lundi 21 août Le CSC gênant de Wycombe 12 lundi 21 août Anigo s'embrouille sur le bord de la touche 39 lundi 21 août Quand Bailly envoyait un kick à Zlatan 13 dimanche 20 août L'hommage du Camp Nou aux victimes de l'attentat 2 dimanche 20 août Kembo Ekoko à Bursaspor 3 dimanche 20 août La bastos de Marcos Alonso 3 dimanche 20 août Il foire sa panenka à la 96e minute 23 dimanche 20 août La grosse mine de Bruno Fernandes avec le Sporting 4 dimanche 20 août Müller se blesse pour sept mois en célébrant son but 59 dimanche 20 août Alec Georgen régale sous les yeux d'Emery 8 dimanche 20 août Les pieds en l'air pour fêter le but de Jesé 8 dimanche 20 août La demi-volée de Gignac 10 dimanche 20 août Suspendu, Kaká regarde un match avec ses supporters 6 samedi 19 août Le bonbon de Malcom 12 samedi 19 août Le lob fou de Fekir 32 samedi 19 août Le cadeau de Cissé à l'un de ses coéquipiers 11 samedi 19 août Les ultras allemands répondent à la DFB 16 samedi 19 août Trezeguet bouscule Beşiktaş 25 vendredi 18 août Nantes, la mascotte et le plagiat 26 vendredi 18 août Brian Fernández arrive à Metz 10 vendredi 18 août 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 15 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 43 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 34 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 9 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 54 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT)