Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Eto'o : l'Inter vers un recours

Modififié
Eto'o a été suspendu pour trois matches pour avoir filé à Bostjan Cesar un coup de tête à la Zidane. Les arbitres n'avaient pas vu les images et n'avaient pas sanctionné Eto'o. Sauf que la Fédé italienne a demandé à voir la vidéo.

Hic : pour l'Inter, trois matches, ce n'est pas acceptable. La preuve, le club fait tout ce qu'il peut pour alléger la sentence. Le club lombard espère qu'au final, la sanction sera réduite à deux rencontres. Du coup, on sort la grosse artillerie.

Pour la formation milanaise, le Camerounais a réagi de manière disproportionnée face au défenseur du Chievo mais sa réaction est excusable parce qu'il a demandé pardon à tout le monde : aux tifosi, à l'Inter, et même... à l'arbitre.

L'Inter insiste aussi sur le fait qu'Eto'o est un joueur exemplaire sur le terrain et en dehors. A Milan, on met aussi le doigt sur les provocations subies par l'ancien Barcelonais durant tout le match, ce qui aurait précipité cet excès de colère.


Le président Moratti est bien embêté de perdre Eto'o et les avocats lombards espèrent que tous ces arguments changeront la donne. Quoi qu'il en soit, les faits sont là, les images parlent d'elles-mêmes et on peut difficilement imaginer de la clémence, si les images ne font pas état d'autres provocations de Cesar durant le match.

En tout cas, cette histoire de coup de tête rappelle quelques souvenirs.

AH
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Podcast Football Recall
jeudi 19 juillet Quand Bryan Mélisse plante ses pieds dans un adversaire 25
À lire ensuite
2022 : Candidature des USA