Etienne Didot : « Dans le jeu, on doit faire mieux »

Etienne Didot, de retour à la compétition après une blessure au talon d'Achille, fait le point sur le très bon début de saison toulousain. Mesuré mais motivé.

3 0
Un premier mot sur votre situation personnelle, après votre reprise contre Sochaux, comment ça va physiquement et mentalement ?


Ca va mieux. Je ressens moins de douleur au talon d'Achille, physiquement je suis donc bien, je retrouve les terrains, et mentalement ça suit aussi, forcément.


La reprise à Sochaux n'a pas été pas un match facile...


Ca m'a fait très plaisir de reprendre, j'aurais préféré revenir avec une victoire plutôt qu'un 3-0 mais je suis surtout content d'avoir enfin lancé ma saison.


Un bilan du début de saison toulousain, très positif ?


Il est très positif au niveau comptable, après je pense que dans la manière, dans le jeu, on peut faire encore mieux. A Sochaux, on n'y était pas, on doit être plus régulier pour rester en haut. Au classement on est bien mais, au niveau de la production, on doit et peut faire beaucoup mieux.


Pas trop frustrant de voir Toulouse bien marcher et d'être blessé ?


Non, non, au contraire, quand j'allais au stade, je criais de joie, je me suis régalé. C'est mieux que de souffrir en voyant ses coéquipiers en difficulté.


Comment expliquez-vous la claque prise à Sochaux, Toulouse avait le ballon, et l'équipe a craqué au début et à la fin ?


On avait une possession stérile, dans les têtes, on a loupé ce match. Sochaux avait plus faim que nous et ça s'est vu tout simplement. On a eu une large possession du ballon mais pas suivie d'effets, c'était plus un non-match de notre part qu'autre chose.


Le TFC a terminé avec deux pointes en 4/4/2, ce que les supporters réclament souvent. Qu'est ce que vous pensez de l'idée de jouer avec deux pointes ?


C'est une bonne idée le jour où on gagne, une mauvaise le jour où on perd. Là c'était une tentative, mais on a déjà notre schéma tactique depuis quelques années qui tourne plutôt correctement, et c'est à nous de le valoriser et de bien l'animer. Notre 4/5/1 est évolutif. Les jours où on joue bien, on joue avec trois attaquants, les jours où on est moins bien, on passe notre temps à défendre donc on joue avec un attaquant, et on se retrouve à 5 milieux de terrain. C'est un schéma qui évolue pendant le match et c'est à nous de bien le faire vivre.


L'an passé, Toulouse était premier fin août et a vécu après une saison assez compliquée. Cette saison Toulouse était premier fin septembre avant de prendre une claque à Sochaux, l'histoire ne va pas se répéter quand même ?


Non, non, j'espère pas ! On fait un meilleur début de saison que l'année passée, or l'année passée on termine 8ème, donc on espère faire encore mieux, le premier tiers du classement, ce serait pas mal. L'an dernier on a été trop irrégulier, on a souffert jusqu'à la fin mais comme le championnat était serré, on a pu bien finir et se positionner dans le haut de tableau. Là on gagne en maturité, je pense qu'on arrivera à être plus régulier.


Comment le TFC va gérer sa saison ? Avec déjà 17 points, l'idée c'est d'assurer le maintien le plus vite possible pour après jouer sans pression les premiers rôles ou alors les ambitions ont changé et le club s'est fixé de nouveaux objectifs ?


Oui l'idée c'est d'avoir le maintien le plus vite avec 42/43 points. Plus vite on l'aura, plus vite on pourra se lancer sur d'autres objectifs. Si on arrive à avoir le maintien très tôt, ça voudra dire qu'on est bien et après tout peut aller vite dans le bon sens avec de la confiance et moins de pression négative.


L'an dernier Toulouse jouait parfois bien mais l'édifice s'écroulait une fois que l'équipe prenait un but. Là, l'équipe est capable de perdre 2-0 dans le derby de la Garonne face à Bordeaux et d'en planter trois, c'est nouveau cette force de caractère, non ?


C'est vrai que l'an dernier, on revenait assez peu au score, ça veut dire qu'on évolue, qu'on grandit. Bon, il ne faudrait pas attendre à chaque fois d'être mené pour réagir, plutôt agir, mais c'est un signe positif. On sent qu'on peut marquer à tout moment et revenir à tout moment, c'est une nouveauté en effet.


Les recrues ciblées avec des joueurs d'expérience et des jeunes à gros potentiels jouent un rôle dans cette nouvelle dynamique ? Ils ont bien permis de régénérer l'effectif ?


Oui le club a fait un effort à ce niveau, des bons joueurs sont arrivés, leur intégration n'est pas encore finie mais elle se passe bien, et c'est tout bon pour nous !


Un mot sur Ali Ahamada, l'an dernier il était le 4ème gardien, personne ne l'attendait si haut, si vite, et là il fait une première partie de saison surprenante !


Il a su saisir sa chance ! Pour les gardiens, c'est plus difficile que pour les autres joueurs. Un gardien remplaçant a rarement l'occasion de se montrer. Il en a eu une et il a su la saisir. C'est quelqu'un de posé, réfléchi, ambitieux, et il sort des gros matchs, c'est très bien pour le club.


Le prochain match contre Marseille, c'est l'occasion idéale de rebondir au Stadium et de vite effacer la claque sochalienne...


Bien sur, au niveau comptable on sait qu'on est bien donc on n'aura pas peur de jouer un tel match avec une pression négative, on ne peut être qu'excité. On est vexé après notre performance à Sochaux, on sait que Marseille n'est pas très bien, on a envie de prendre notre revanche.





Propos recueillis par Antoine Mestres
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.

Dans cet article

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Zlatan fait sa crise
3 0