1. // Coupe du monde 2014
  2. // 1/2 finales
  3. // Brésil/Allemagne (1-7)

Et Toni dansa...

Double buteur et passeur décisif, Toni Kroos a orchestré le récital allemand hier soir. Une habitude pour un homme qui sait absolument tout faire, même s'il n'est pas toujours reconnu à sa juste valeur.

Modififié
12 31
L'image est cruelle. On joue la 26e minute de cette demi-finale, et le Brésil est déjà mené 3-0 par l'Allemagne lorsque Fernandinho se fait subtiliser le ballon par Toni Kroos. Celui-ci s'appuie sur Khedira qui lui remet au point de penalty et conclut d'un plat du pied sécurité dans le but vide. Sa deuxième réalisation de la soirée, après avoir servi Thomas Müller sur l'ouverture du score. En tribune, un gamin brésilien en plein cauchemar pleure à grosses larmes derrière ses lunettes. Le numéro 18 de la Nationalmannschaft n'en a cure : il aime bien regarder les enfants pleurer. Il est comme ça, Toni, d'une force certaine et certain de sa force. Un arrogant au service des autres. Par exemple, après le match contre le Portugal, au cours duquel il a réussi 76 de ses 79 passes, Kroos a été surnommé « Garçon » par les médias brésiliens. Ce qui ne l'a pas vraiment dérangé : «  Si vous parlez du terme "Garçon" dans le sens de servir mes coéquipiers avec de bonnes passes, alors ça me va. Mais si on se retrouve assis à une terrasse dans l'après-midi, je ne suis pas un serveur. Je préfère encore être servi. » En tout cas, niveau talent, il l'a été. Après des débuts au Hansa Rostock avec son paternel comme entraîneur, Toni rejoint dès ses seize ans le grand Bayern Munich. Et n'attend pas longtemps pour se faire remarquer.

« Il prend toujours la bonne décision »


À la Coupe du monde U17, édition 2007, il hisse les siens en demies en inscrivant cinq pions et finit par être nommé meilleur joueur du tournoi. Du coup, Ottmar Hitzfeld lui fait intégrer le groupe pro pour la saison à venir. Pour son premier match de Bundesliga, contre l'Energie Cottbus, il entre à la 72e minute à la place de Ze Roberto, devenant ainsi le plus jeune joueur de l'histoire du Bayern (un record depuis battu par Alaba). Par deux fois, le garçon sert Klose, qui fait trembler les filets. En Europe, même topo. Mais en mieux. À l'époque, le Bayern ne joue que la Coupe de l'UEFA. Pire, les Bavarois sont menés 2-1 à Belgrade par l'Étoile rouge. Il ne reste que dix minutes lorsque Kroos fait ses débuts continentaux, en remplacement de Van Bommel. Malgré ses dix-sept ans, et la présence sur la pelouse de Schweinsteiger, il se charge des coups francs. Bonne idée. Il commence par trouver Klose pour l'égalisation, avant d'offrir lui-même la victoire dans le temps additionnel. Le Général sait bien d'où est venu le salut : « C'est un footballeur passionné avec un superbe instinct, dit-il après la rencontre. Il prend toujours la bonne décision sur le terrain et vous n'avez pas besoin de lui dire quoi faire. » Pourtant, il ne parvient pas à s'imposer en équipe première, et il est envoyé en janvier 2009 pendant dix-huit mois en prêt au Bayer Leverkusen. Un coup de maître, semblable à celui réalisé avec Lahm.

Pas assez bien pour Guardiola ?


Sous la tutelle de Jupp Heynckes, Toni Kroos saute un palier, finit la saison 09-10 avec neuf buts et douze assists en Bundesliga, et est logiquement appelé par Joachim Löw. Il est même du voyage en Afrique du Sud, où il joue le remplaçant de luxe. Logiquement, le Bayern le rapatrie. Son retour est loin d'être triomphant, la faute aux choix tactiques de Van Gaal. Mais l'arrivée d'Heynckes à la tête du Rekordmeister change la donne. « J'ai vu son potentiel illimité. Pour l'instant, je constate que Toni Kroos s'est plus développé que Wolfgang Overath et Gunter Netzer au même âge  » , déclare alors celui qui les a côtoyés en tant que joueur. Aujourd'hui, les compliments continuent d'affluer, comme dans la bouche de Johan Cruyff : « Kroos est un joueur magnifique. Il fait tout bien : le rythme de ses passes est bon et il voit tout. C'est presque parfait.  » Sans oublier un gabarit qui lui permet de récupérer bien des ballons et de se projeter vers l'avant (comme sur son deuxième but mardi soir), un amour de la Bundesfrappe (à l'image de son premier pion contre le Brésil), que ce soit du droit ou du gauche, et sa précision sur coup de pied arrêté (Hummels et Müller peuvent en témoigner). En somme, l'archétype du milieu moderne. Pourtant, cela ne semble pas assez bien pour le Bayern de Guardiola. Vexé par le manque de considération à son égard, symbolisé par les arrivées de Thiago et Götze, il a demandé des garanties sur son temps de jeu et un salaire semblable à ceux de Lahm et Schweinsteiger. Sans succès. Il devrait donc prendre le chemin du Real Madrid une fois le Mondial terminé. Mais d'abord, il lui faut cette Coupe.

Par Charles Alf Lafon
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Incroyable qu'un footballeur Moche comme Klose sera dans les annales de la World Cup. Aucun style que dalle. Comme ses saltos degueulasses. Et il joue ou d'abord?
jesse pinkman Niveau : Loisir
bravo pour le titre de l article
Guardinho Niveau : CFA2
OK.

Et maintenant, vous pouvez parler du match de ce soir s'il vous plait ?
Bon du pied droit, bon du pied gauche, bon dans le jeu long, bon dans le jeu court, bon tireur de coups de pieds arrêtés, bon à la finition...Je me languis tellement de voir le milieu de Kroos - Modric faire des malheurs !
Mon vrai coup de coeur depuis voilà 3 saisons, quel joueur!!

Sinon vous pouvez virer la gueule de Bruel en haut de mon écran svp, il commence déjà à me saouler.
Je l'ai toujours trouvé un peu surfait perso. Excellent quand ton équipe a 70% de possession, relativement banal et friable autrement.
Ronaldibert Niveau : Loisir
Message posté par juda
Incroyable qu'un footballeur Moche comme Klose sera dans les annales de la World Cup. Aucun style que dalle. Comme ses saltos degueulasses. Et il joue ou d'abord?


Un footballeur moche ? donc tu es du style à dire que Inzaghi, Trézeguet et Van Nistelrooy sont des supercheries alors ? Ce sont juste des attaquant de pointes à l'ancienne, des mecs qui méritent réelement d'avoir le numéro 9 derriere le dos quoi, enfin aprés les goûts et les couleurs....
C'est surtout sa capacité à utiliser les 2 pieds avec la même facilité qui est impressionnante,un Kamel Meriem quoi
Je crois que c'est ce 4ème but de Kroos qui a été le tournant du match.
Un joueur exceptionnel est tellement sous-coté... Un régal a voir jouer, toujours simple et efficace !

Quand je vois que le guardiola y préfère Thiago Alcantara, c'est horrible !
Kroos a un Alcantara dans chaque orteil !!!!

Trezeguet? Footballeur d'exception personne n'oubliera son duo Avec henry.
Inzaghi? Ben Inzaghi le raleur, toujours offside et puis legende au Milan.
Van nistelroy? On ne le presente plus.

Klose est largement inferieur a ses 3 la et pour couronner le tout il a le charisme d'une huitre constipe.
Message posté par djetouf
Un joueur exceptionnel est tellement sous-coté... Un régal a voir jouer, toujours simple et efficace !

Quand je vois que le guardiola y préfère Thiago Alcantara, c'est horrible !
Kroos a un Alcantara dans chaque orteil !!!!



Et toi t'as un pois chiche dans chaque synapse ?
Sérieux, vous voulez pas arrêter 2 min avec cette sale expression... truc-muche à un machin dans chaque jambe, dans chaque orteil... Ca va quoi, faut se renouveler un peu...
Note : -1
Et surtout, parce que sinon c'est une critique gratuite, non, Kroos n'a pas un Alcantara dans chaque orteil. Alcantara il est énorme, et tout le monde va s'en rendre compte avec le renouveau de l'Espagne. Au Bayern, je sais pas, c'est une autre histoire.
C'est un mix de brésilien, espagnol, tout en technique et en vista, avec un style très personnel. Un joueur avec un caractère.
Je dois avouer que je n'étais pas fan du joueur avant, mais il est vraiment monstrueux, j'ai vu tous les matchs de l'Allemagne (sauf contre les USA), et il n'a rendu que des copies parfaites. Dire qu'au Bayern il n'est pas titulaire indiscutable, c'est dingue. Il a toutes les qualités d'un milieu moderne, qualité de passe, coup franc/corner, capacité à se projeter, il défend plutôt bien, endurant. Il lui manque un peu de vitesse, mais encore heureux, sinon ce serait Robocop.
s'il part au Réal comme on l'entend un peu partout, ils auront un milieu de dingue Modric, Alonso, Kroos (+ Khedira sur le banc + Illaramendi) ça envoi de la buchette !
Pour en revenir à Klose, ce type n'est peut-être pas un surdoué de la gachette, mais il fait le job, et bien. Ajoutez à cela une attitude exemplaire et un fair-play à toute épreuve, vous aurez la réponse à "Pourquoi est-il toujours en selection ce papy?".
Franchement, quand j'ai vu le niveau du Bayern en fin de saison, je pensais clairement que c'était du à la chute de forme de ses cadres et non pas uniquement à la faute de Guardiola comme certaines bouches disaient.
Mal m'en a pris: aujourd'hui, le niveau de l'escouade bavaroise (Neuer, Kroos, Müller, Schweini, Lahm (latéral), Boateng) est juste hallucinant.
Le moment de te remettre en question Pep...
Fredinhovic95 Niveau : Ligue 2
Note : 1
Les femmes ont Tom Cruise,les hommes ont Toni Kroos
Voilà bien le pire que pouvait nous apporter cette victoire de l'Allemagne.

Une vidéo de Benjamin Mendy.

http://www.dailymotion.com/video/x215dm … t?start=27
C'est marrant quand Low arrête de refaire les mêmes conneries de Pep, l'Allemagne est très forte, étrange non ? Bref je déteste Guardiola, et ce qu'il a fait au bayern est à pleurer (oui il a gagné le championnat, mais bon avec le Borussia sans Gundogan, et sa défense type plus de la moitié de la saison, à vaincre sans péril...). Lahm est le meilleur latéral du monde, point barre, tu ne le fou pas au milieu ou tu ne peux pas profiter de sa vitesse et de sa capacité à centré. Schweinsteiger est très bon aussi, mais il a été pas mal blessé, il revient enfin.

Bref quant à Kroos, je crois aussi que c'est un des joueurs qui a la meilleure frappe de balle au monde, en dehors de la surface c'est danger à chacune de ses frappes (Un comble quand on sait que les joueurs n'ont pas le droit de tirer si ils ne sont pas dans la surface au Bayern avec le grand Pep quand on a un tel joueur dans son effectif)

Ca serait presque fait avec le Real apparemment ils vont avoir un sacré milieu de terrain.
Sur un sujet sur Kroos, le débat tourne autour de Klose. C'est vraiment qu'il est sous-côté!

Au passage pour continuer sur le débat, en France on aimerait bien avoir des joueurs aussi moyen qui ont un ratio supérieur à 1 but tous les 2 matchs en sélection et qui claque encore à 36 ans.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
12 31