Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 22 Résultats Classements Options
  1. // Anniversaires de Sepp Blatter et Samuel Eto'o

Et si Sepp Blatter et Samuel Eto'o fêtaient leur anniversaire ensemble ?

Le 10 mars 1936, Sepp Blatter naissait à Viège, en Suisse. 45 ans plus tard, jour pour jour, c'était Samuel Eto'o qui voyait le jour à Douala, au Cameroun. Et si ces deux personnages incontournables de la planète foot décidaient d'organiser leur fête d'anniversaire en même temps ?

Modififié
Il est neuf heures du mat'. Sepp et Sam sont tout doucement réveillés par la lumière du jour. Sepp est seul dans son lit. Ou plutôt sur son lit, puisqu'il n'a pas pris la peine de le défaire pour se mettre sous les draps. Il porte un débardeur blanc, un slip de la même couleur et des chaussettes noires. Au pied du lit, à même le sol, Samuel n'est vêtu que d'une serviette verte, enroulée autour de sa taille. Ah si, il porte des lunettes de soleil et une grosse montre en or. Autour d'eux, c'est le chaos. Des cendriers remplis à ras bord, des bouteilles de champagne vides, des lampes cassées, des fauteuils renversés, des rideaux arrachés et tout un tas d'ordures jonchent le sol. Les deux hommes ont les traits tirés, fatigués. Pour faire passer sa nausée et son mal de crâne, Samuel enfile un jogging et un T-shirt et se hâte lentement dans le coin cuisine. Il prépare deux cafés bien serrés, dans lesquels il balance un Doliprane. Il revient auprès de son pote de chambrée pour trinquer et se remémorer les détails de la soirée de la veille. Entre-temps, Sepp a pris le soin d'ouvrir le dernier paquet de chips qui traînait et d'ouvrir la fenêtre, pour avoir de l'air. C'est l'heure du débrief.

Wednesday night fever


Quelques semaines auparavant, c'est Sepp Blatter qui avait fait le premier pas. En plein milieu du mois de février, Eto'o se fait rôtir sous le soleil de la Turquie quand son téléphone portable vibre. « Salut Saméto, je voudrais organiser une putain de party pour mes 80 ans. Mais vu le bordel dans lequel je suis en ce moment, je me suis dit qu'on pourrait partager les frais et fêter tes 35 ans en même temps. Ou tes 38, j'en sais rien, lol. » Vexé par la petite pique de l'octogénaire, le Camerounais l'envoie d'abord sur les roses. Mais la sortie du livre de son ex, Nathalie Koah, lui fait rapidement changer d'avis. Il imagine tout un stratagème. Première étape : accepter la proposition de Sepp et organiser la fête la plus prisée de toute la planète foot. Deuxième étape : feindre une réconciliation avec Nathalie et l'inviter en gage de bonne foi. Dernière étape : se venger en l'humiliant en public. « Saméto est d'accord pour organiser une petite sauterie avec toi » , lui répond-il finalement quelques jours plus tard.


Les deux hommes doivent désormais se mettre d'accord sur le lieu. Sepp a l'idée de privatiser un hôtel luxueux à Zurich. Pas assez ronflant au goût de Samuel qui convainc son nouveau pote de soirée d'opter pour Londres. Parce que la capitale anglaise est la vraie plaque tournante de la fête. Parce que le 10 mars, ce sera le lendemain du choc entre Chelsea et le PSG. Parce que tout le monde sera dans le coin ce soir-là. Les deux hommes commencent donc à planifier la soirée, tous les jours. Les cartons d'invitation partent les uns après les autres, jusqu'au jour J : le mercredi 10 mars. Dès 20 heures, les premières voitures de luxe déboulent devant le ME London Hotel, dans le quartier des théâtres. À l'intérieur, Rohff assure l'ambiance au micro. Quatre colosses filtrent les entrées. À 21h, Gianni Infantino pointe le bout de son crâne. Sepp se déplace personnellement pour lui claquer la porte au nez. « Il n'y a de place que pour un seul président ici. Casse-toi et retourne tâter des boules ! » , hurle-t-il.

Dure soirée



Samuel entend la dispute et vient s'interposer. C'est lui, fidèle soutien de Gianni Infantino pendant la campagne à la présidence de la FIFA, qui l'a invité. Il le fait entrer en défiant Blatter du regard. Après tout, Eto'o aussi a fait des concessions, en ne s'opposant pas à la venue de Pep Guardiola et José Mourinho. Sepp, décrédibilisé, se réfugie donc au bar et croise une vieille connaissance. Irina Shayk est là, dans son extraordinaire tenue de soirée. De quoi l'émoustiller. Son regard malsain irrite Irina, qui lui colle une claque monstrueuse. « Et là, tu vas encore aller raconter que tu m'as chopé, gros dégueu ! » Simon Bordkin, qui a réussi à contourner le dispositif de sécurité, en profite pour jeter une nouvelle fois des billets à la gueule du Suisse. Pendant ce temps-là, Saméto fait les cent pas devant l'hôtel. Il attend Nathalie depuis maintenant trois heures. Sur les coups de minuit, elle débarque au bras de Fally Ipupa. Il entre dans une rage folle et se bat avec le chanteur congolais. Fally n'en fait qu'une bouchée et lui jette son acte de naissance à la gueule. Nathalie Koah jubile. Le petit couple, tout fier, repart la tête haute. Sepp et Sam terminent la soirée tous les deux à s'enfiler shot sur shot, trace sur trace, et clope sur clope, sans parler à personne. La nouvelle année s'annonce aussi difficile que celle qui vient de s'écouler.


Par Kevin Charnay
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


il y a 3 heures La moitié des clubs anglais n'a plus besoin des spectateurs pour engendrer des profits 23 il y a 6 heures La Liga gratuitement en direct sur Facebook en Asie du Sud 23 il y a 6 heures River Plate devrait quitter El Monumental 10
Partenaires
Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
il y a 7 heures Les nouvelles clauses inquiétantes du code éthique de la FIFA 30 Hier à 11:08 Rooney, héros de la 95e minute 17 Hier à 10:21 Record de buts en Ligue 1 pour une première journée 27
À lire ensuite
Le tapis rouge de l'Europe